Bugzilla

Bugzilla
Description de l'image Buggie.svg.
Crédit image:
licence MPL 1.1 🛈
Description de l'image Bugzilla.mozilla.org screenshot.png.
Crédit image:

Software: Mozilla Foundation and contributors

Screenshot:

VulcanSphere
licence MPL 2 🛈
Informations
Développé par Mozilla Foundation
Première version 1.0 ()[1]
Dernière version 5.0.6 ()[2]
Version avancée 5.1.2 ()[3]
Dépôt github.com/bugzilla/bugzilla
Écrit en Perl
Système d'exploitation Microsoft Windows et type Unix
Environnement Multiplate-forme
Type Suivi de bug
Licences MPL
GNU GPL
GNU LGPL
Site web www.bugzilla.org

Bugzilla est un logiciel libre de système de suivi de problèmes avec interface web, développé et utilisé par l'organisation Mozilla. Il permet le suivi de bogues ou de « demande d'amélioration » (RFE en anglais) sous la forme de « tickets ». Logiciel de type serveur, architecture trois tiers, il est écrit en langage Perl. Il est disponible sous UNIX (Linux, BSD, etc.) et est distribué sous tri-licence MPL/LGPL/GPL.

Il est utilisé par de nombreuses organisations pour suivre le développement de nombreux logiciels, sur Internet ou dans des réseaux privés. Les plus connus sont la Mozilla Foundation, la Wikimedia Foundation[4], Walt Disney Company, la NASA, YAHOO, KDE, Red Hat, Novell, Mageia, Mandriva, Eclipse et LibreOffice[5] pour ne citer que quelques projets majeurs.

Historique

À l'origine, Bugzilla est un outil utilisé en interne par Netscape dans le cadre du développement de Netscape Navigator. Il est devenu open source en 1998, à la suite de la publication du code source de ce qui aurait dû devenir la version 5 de Netscape Communicator (laquelle n'a jamais vu le jour), dans le cadre du projet Mozilla. Depuis, son développement s'est poursuivi sous l'égide de la Fondation Mozilla.

Écrit à l'origine en TCL par Terry Weissman en 1998, il fut porté ensuite en Perl en [6]. La version 2.0 fut la première version en Perl.

La version 3.0 sortit le , la version 4.0 le  ; la version 5.0 fut éditée le [réf. nécessaire].

Versions

[7]

Exigences

Bugzilla requiert de disposer des éléments suivants :

Fonctionnement

Bugzilla gère le suivi de bugs provenant de sites, logiciels et courriels. Il classe les bugs en fonction de leur étape d'étude[9].

  • Crédit image:
    licence CC BY-SA 3.0 🛈
    Cycle d'un bug suivi par Bugzilla
    Arrivée, bug non confirmé
  • Prise en compte bug, bug confirmé
  • En cours d'étude
  • Résolu
    • Corrigé
    • Doublon
    • Ignoré
    • Non reproductible
    • Invalide
  • Solution insatisfaisante, bug rouvert
  • Solution satisfaisante, bug vérifié

Notes et références

  1. « https://groups.google.com/forum/#!topic/netscape.public.mozilla.announce/tSqoQduffps »
  2. « Bugzilla 5.0.6 Release Notes », (consulté le )
  3. « https://www.bugzilla.org/news/#release504 »
  4. Le Bugzilla de la Wikimedia Foundation, organisation qui héberge notamment Wikipédia
  5. (en) http://www.bugzilla.org/installation-list/
  6. Histoire de Bugzilla
  7. « Release Information - Bugzilla - bugzilla.org », Bugzilla (consulté le )
  8. « 3.6.1. MySQL — Bugzilla 5.0.6 documentation », sur bugzilla.readthedocs.io (consulté le )
  9. Équipe Bugzilla, « Le guide de Bugzilla - version 4.2.16 », Guide Bugzilla,‎ (lire en ligne)

Liens externes