Bruno Pelletier

Bruno Pelletier
Description de cette image, également commentée ci-après
Bruno Pelletier à l'autographe-session à Moscou 6/11/2009
Informations générales
Naissance (59 ans)
Charlesbourg, Québec, Canada
Activité principale Chanteur, compositeur
Genre musical Pop rock
Labels Disques Artiste - Tandem.mu
Site officiel www.brunopelletier.com

Bruno Pelletier (né le à Charlesbourg, Québec) est un chanteur québécois originaire de Québec. Il s'est fait connaître un temps du public français en interprétant Gringoire dans la comédie musicale Notre-Dame de Paris, et surtout pour y avoir interprété Le Temps des Cathédrales, second single de la comédie musicale. Il s'est fait connaître auparavant à travers l'opéra-rock Starmania.

Biographie

Il interprète Johnny Rockfort dans Starmania, l’opéra-rock de Michel Berger et Luc Plamondon de 1993 à 1995. Aux côtés de Michel Pascal, Patsy Gallant, Isabelle Boulay, Judith Bérard et Luce Dufault entre autres, il se produit en France, en Belgique et en Suisse. La production décroche en 1994 un Prix Félix et en 1995 la Victoire du spectacle musical[1]. Bruno Pelletier est l'un des chanteurs de l'album Starmania, Mogador 94[2]. Il obtient un disque de platine[3] et se vend 500 000 exemplaires[1]. De ce disque sont extraits les singles interprétés par le chanteur SOS d'un terrien en détresse[4] ainsi que Quand on n'a plus rien à perdre avec Judith Bérard[5],[6]. Ce dernier se classe à la 73e place des charts français[7].

Avant ces deux spectacles en Europe, il a participé à d'autres spectacles musicaux dans son pays : Vu d'en haut, Les Fous du rock'n roll et La Légende de Jimmy. Il est le créateur de la comédie musicale Dracula, entre l'amour et la mort, dont les premières représentations ont eu lieu en 2006. Il a à son actif 9 albums solo et a obtenu de nombreuses récompenses pour sa carrière, dont plusieurs Félix.

Il enregistre à la fin de l'année 2007 un duo avec Hélène Ségara, intitulé la Moitié de Nous. Ce single, qui sortira courant 2008 en France[8], annonce un passage de Bruno dans l'hexagone, d'autant plus qu'il joue Dracula à Lyon, du 15 au 25 janvier 2008.

Son dernier album solo en date est sorti le 3 février 2009. Comprenant 14 pièces, l’album coréalisé par Bruno Pelletier et Marc Bonneau renfermera plusieurs collaborations avec des artistes de renom tel Marc Dupré, Frédérick Baron, Sandrine Roy, Martine Pratte, Serge Lama, et Daniel Lavoie.

Sa tournée en 2009 démarre par 3 semaines au Casino de Montréal, puis à travers le Québec en incluant des passages à Los Angeles (juin 2009), à Moscou (novembre 2009, octobre 2010), et en Ukraine (mai 2010).

Il est à noter que les concerts en Europe de l'Est ont eu lieu grâce à un investissement de ses fans qui ont réussi à intéresser un producteur afin de programmer des concerts en Russie d'abord puis en Ukraine[9]. Ce sont des concerts évènements, les fans russes l'attendant depuis près de 10 ans, étant donné qu'il s'est fait connaître par Notre Dame de Paris. Cette ferveur encore plus surprenante puisque le chanteur ne chante qu'en français, les fans se sont donc mis pour certains à apprendre la langue française pour comprendre les paroles[10].

Bruno Pelletier à La Cigale à Paris le 1er avril 2014

En avril 2010, lors d'une conférence de presse, il est dit qu'il fait partie du nouveau musical « opéra-folk », Les filles de Caleb dont l'album sortira le 25 octobre 2010. Musical inspiré de la trilogie du même nom écrite par Arlette Cousture. Une partie des recettes de vente de l'album sera reversée à la Société canadienne de la sclérose en plaques.

Il fait aussi partie en décembre 2010 des shows événements en Ukraine et en Russie : Notre-Dame de Paris Le Concert avec les autres membres de la troupe originale de la comédie musicale. Ils sont accompagnés par un orchestre symphonique de 70 musiciens et une chorale de 40 chanteurs, dirigés par le chef d'orchestre Guy St. Onge.

Jusqu'en 2008, il est le parrain de l'association « Rêves d'Enfants » qui réalise les rêves des enfants malades.

Par ailleurs, Bruno Pelletier est depuis 2012 le porte-parole officiel de la Fondation québécoise du cancer. Ayant lui-même été un aidant naturel pour un membre de sa famille qui a dû affronter le cancer à deux reprises, il a pu constater le grand besoin de soutien de la part des personnes atteintes de cette maladie. C’est ainsi qu’il a décidé de prêter sa voix à la Fondation, qui aide au quotidien les personnes atteintes de cancer et leurs proches à faire face à la maladie en leur offrant des milieux de vie et des services de soutien essentiels.

En avril 2014, Bruno Pelletier lance la tournée Rendus-Là (suite à l'album éponyme sorti en 2012) qui lui permettra de revenir en France après une absence de plus de 10 ans. La Cigale lui ouvre donc ses portes le 1er avril 2014 accueillant alors de nombreux et fervents fans venus de toute l'Europe. S'en suivront des dates à Saint Petersbourg, Moscou, Varsovie et Odessa.

En novembre 2021, il annonce qu'il prendra part en 2022 à une nouvelle tournée de Notre Dame de Paris dans le rôle de Gringoire.[11]

Discographie

Participations


DVD

Lauréats et nominations

Gala de l'ADISQ

artistique

Année Catégorie Pour Résultat
1993[12] album de l'année - rock Bruno Pelletier nomination
découverte de l'année Bruno Pelletier nomination
spectacle de l'année - interprète La Légende de Jimmy (avec artistes variés) lauréat
1994[13] Starmania - Mogador 94 (avec artistes variés) lauréat
1996[14] album de l'année - pop/rock Défaire l'amour nomination
interprète masculin de l'année Bruno Pelletier nomination
1997[15] lauréat
1998[16] album de l'année - meilleur vendeur Miserere lauréat
Notre-Dame de Paris (avec la troupe Notre-Dame de Paris) nomination
album de l'année - pop/rock Miserere lauréat
album de l'année - populaire Notre-Dame de Paris (avec la troupe Notre-Dame de Paris) lauréat
chanson populaire de l'année Aime nomination
interprète masculin de l'année Bruno Pelletier nomination
spectacle de l'année - interprète Miserere lauréat
vidéoclip de l'année Aime nomination
1999[17] album de l'année - meilleur vendeur Notre-Dame de Paris (avec la troupe Notre-Dame de Paris) lauréat
album de l'année - populaire Notre-Dame de Paris - L'intégral (avec la troupe Notre-Dame de Paris) lauréat
artiste québécois s'étant le plus illustré hors Québec Notre-Dame de Paris lauréat
chanson populaire de l'année Le Temps des cathédrales lauréat
interprète masculin de l'année Bruno Pelletier lauréat
spectacle de l'année - interprète Notre-Dame de Paris (avec la troupe Notre-Dame de Paris) lauréat
2000[18] album de l'année - meilleur vendeur D'autres rives nomination
album de l'année - pop/rock lauréat
artiste québécois s'étant le plus illustré hors Québec Notre-Dame de Paris nomination
interprète masculin de l'année Bruno Pelletier lauréat
spectacle de l'année - interprète La tournée D'autres rives nomination
Notre-Dame de Paris (avec la troupe Notre-Dame de Paris) lauréat
2001[19] album de l'année - meilleur vendeur Sur scène nomination
album de l'année - pop/rock nomination
interprète masculin de l'année Bruno Pelletier nomination
spectacle de l'année - interprète Notre-Dame de Paris (avec la troupe Notre-Dame de Paris) nomination
2003[20] album de l'année - pop/rock Un monde à l'envers nomination
interprète masculin de l'année Bruno Pelletier nomination
spectacle de l'année - auteur-compositeur-interprète Un monde à l'envers nomination
2006[21] spectacle de l'année - interprète Dracula - Entre l'amour et la mort (avec artistes variés) nomination
2008[22] album de l'année - jazz interprétation Bruno Pelletier et le GrosZorchestre lauréat
2009[23] spectacle de l'année - interprète Nouveau spectacle nomination
2015[24] spectacle de l'année - anglophone Musique & cinéma (avec Guy St-Onge) nomination

industriel

Année Catégorie Pour Résultat
2004[25] prise de son et mixage de l'année Pierre Bazinet, Marcel Gouin et Bruno Pelletier pour Concert de noël de Bruno Pelletier et l'Orchestre symphonique de Montréal nomination

Prix Juno[26]

Année Catégorie Pour Résultat
1998 interprète masculin de l'année Bruno Pelletier nomination
album francophone le plus vendu Miserere nomination
2000 D'autres rives nomination
Notre-Dame de Paris - L'intégral (avec la troupe Notre-Dame de Paris) nomination

Victoires de la musique

Année Catégorie Pour Résultat
1994 spectacle musical de l'année Starmania au théâtre Mogador lauréat
1999 album rock/pop de l'année Notre-Dame de Paris (avec la troupe Notre-Dame de Paris) nomination
spectacle musical / tournée / concert de l'année Notre-Dame de Paris (avec la troupe Notre-Dame de Paris) lauréat

World Music Awards

  • 2000 World Best Selling French Recording Artist/Group (Notre-Dame de Paris)
  • 1999 World Best Selling French Recording Artist/Group (Notre-Dame de Paris)

Certifications

  • 2006 : Dracula - Entre l'amour et la mort (Billet or, 50 000 spectateurs)
  • 2003 : Concert de Noël (Or/Platine)
  • 2001 : Sur scène (Or)
  • 2001 : The D'autres rives tour (Billet or, 50 000 spectateurs)
  • 2000 : The D'autres rives tour (Billet argent, 25 000 spectateurs)
  • 1999 : D’autres rives (Or) Canada
  • 1999 : The Miserere tour (Billet argent, 25 000 spectateurs)
  • 1998 : Miserere (Double Platine) Canada
  • 1998 : Notre-Dame de Paris (Or/Platine/Double Platine/Triple Platine/Quadruple Platine) au Canada
  • 1998 : Notre-Dame de Paris (Diamant) France
  • 1998 : Le temps des Cathédrales (Or) France
  • 1997 : Miserere: (Or/Platine) Canada
  • 1994 : Starmania Mogador 94 (Platine) France

Autres prix et distinctions

  • 2009 : Prix SOBA, Artiste ou groupe jazz de l'année (Bruno Pelletier et le GrosZorchestre)
  • 2001 : Talent France Bleu 2000/2001, par le réseau de radio France Bleu
  • 1998 : Le Palmarès - "Aime" brise le record du nombre de semaines consécutives en première position (10)
  • 1996 : Trophée SOCAN - "En manque de toi" 1re position du Palmarès

Nominations

  • 2015 Spectacle de l'année - Anglophone (Musique et cinéma/avec Guy St-Onge)
  • 2008 Félix DVD de l'année (Dracula - Entre l'amour et la mort)
  • 2006 Félix Spectacle de l'année - Interprète (Dracula - Entre l'amour et la mort)
  • 2006 Félix Concepteur d'éclairage de l'année (Nyco Desmeules pour Dracula - Entre l'amour et la mort)
  • 2006 Félix Metteur en scène de l'année (Gregory Hlady et Erick Villeneuve pour Dracula - Entre l'amour et la mort)
  • 2003 Félix Interprète masculin de l'année (vote populaire)
  • 2003 Félix Album de l'année - Pop-Rock (Un monde à l'envers)
  • 2003 Félix Site internet de l'année (www.brunopelletier.com)
  • 2003 Félix Spectacle de l'année - Auteur-compositeur-interprète (Un monde à l'envers)
  • 2001 Félix Interprète masculin de l'année (vote populaire)
  • 2001 Félix Site internet de l'année (www.brunopelletier.com)
  • 2001 Félix Album de l'année - Meilleur vendeur (Sur scène)
  • 2001 Félix Album de l'année - Pop-Rock (Sur scène)
  • 2000 Félix Album de l'année - Meilleur vendeur (D'autres rives)
  • 2000 Félix Spectacle de l'année - Interprète (La tournée D'autres rives)
  • 2000 Félix Spectacle de l'année - Interprète (La dernière de Céline)
  • 2000 Félix Artiste québécois s'étant le plus illustré hors Québec (Notre-Dame de Paris)
  • 1999 Génie Meilleur variété: Bruno Pelletier, Plein Chant
  • 1997 Juno Award Best selling Francophone album "Miserere"
  • 1997 Juno Award Male vocalist

Notes et références

  1. a et b « Judith Bérard », sur tonik.ca (consulté le )
  2. Valérie Dudoit, « Starmania – Fresque visionnaire de cette fin de siècle », sur regardencoulisse.com, (consulté le )
  3. « Prix et distinctions », sur brunopelletier.com (consulté le )
  4. « Starmania - S.O.S. D'un Terrien En Détresse », sur Amazon.com (consulté le )
  5. « Starmania - Quand On N'a Plus Rien À Perdre », sur Amazon.com (consulté le )
  6. « Judith Berard* & Bruno Pelletier / Luce Dufault – Quand On N'a Plus Rien À Perdre (Mogador 94) », sur discogs.com (consulté le )
  7. « Bruno Pelletier sur Infodiscs », sur infodisc.fr (consulté le ) Cliquer sur l'onglet Bruno Pelletier
  8. Hélène Ségara et Bruno Pelletier : ’La Moitié de nous’ :: Musique
  9. Les Ukrainiens séduits par la voix de Bruno Pelletier
  10. Canoë.ca : Bruno Pelletier chante jusqu'en Sibérie
  11. « Bruno Pelletier: Retrouver les souliers de Gringoire », sur Le Soleil, (consulté le )
  12. « Archives 1993 – », sur ADISQ (consulté le )
  13. « Archives 1994 – », sur ADISQ (consulté le )
  14. « Archives 1996 – », sur ADISQ (consulté le )
  15. « Archives 1997 – », sur ADISQ (consulté le )
  16. « Archives 1998 – », sur ADISQ (consulté le )
  17. « Archives 1999 – », sur ADISQ (consulté le )
  18. « Archives 2000 – », sur ADISQ (consulté le )
  19. « Archives 2001 – », sur ADISQ (consulté le )
  20. « Archives 2003 – », sur ADISQ (consulté le )
  21. « Archives 2006 – », sur ADISQ (consulté le )
  22. « Archives 2008 – », sur ADISQ (consulté le )
  23. « Archives 2009 – », sur ADISQ (consulté le )
  24. « Archives 2015 – », sur ADISQ (consulté le )
  25. « Archives 2004 – », sur ADISQ (consulté le )
  26. (en-US) « Past Nominees + Winners », sur The JUNO Awards (consulté le )

Article connexe

Liens externes