British Airways

British Airways
Logo de cette compagnie

To Fly, To Serve

AITAOACIIndicatif d'appel
BABAW
SHT
SPEEDBIRD
SHUTTLE [1]
Repères historiques
Date de création (101 ans)
Généralités
Basée à Aéroport de Londres-Heathrow
Autres bases Aéroport de Londres-Gatwick
Programme de fidélité Executive Club
Alliance Oneworld
Taille de la flotte 280 (2019)[2]
Nombre de destinations 200+ (2019)
Siège social Drapeau du Royaume-Uni British Airways Plc,
Waterside,
PO Box 365,
Harmondsworth,
UB7 0GB
Société mère International Airlines Group
Société sœur Iberia
Vueling Airlines
Aer Lingus
LEVEL
Filiales BA CityFlyer
British Airways Holidays
Avios Group
Effectif 38 788 (hors filiales)[2]
Dirigeants Alex Cruz (PDG)
Rebecca Napier (DF)
Site web ba.com
Données financières
Chiffre d'affaires en augmentation 13 290M€ (2019)[2]
Résultat net en diminution 1 921M€ (résultat opérationnel 2019)[2]
Waterside, siège social de British Airways

British Airways (code AITA : BA; code OACI : BAW) est la compagnie aérienne nationale du Royaume-Uni. Elle assure des vols intérieurs et internationaux depuis son hub principal à l'aéroport de Londres-Heathrow. British Airways est la troisième compagnie aérienne européenne après le groupe Air France-KLM et Lufthansa. Elle est membre fondateur de Oneworld.

British Airways est la première compagnie aérienne à avoir généré plus d'un milliard de dollars américains sur une unique route aérienne en un an (du au entre New York JFK et Londres-Heathrow)[3].

La société n'est plus cotée en bourse. Le 8 avril 2010, elle a fusionné avec Iberia pour devenir IAG.

Histoire

La création du British Airways Group est annoncée le , qui entrainera la fusion de l'entreprise publique British Overseas Airways Corporation (BOAC) et de British European Airways (BEA), et la compagnie British Airways voit le jour le [4]. La société fut ensuite privatisée en février 1987 par le gouvernement conservateur de Margaret Thatcher.

La crise que traverse le secteur aérien a donc fragilisé au plus haut point la compagnie British Airways, contrainte à des mesures exceptionnelles : suppression des repas sur les vols d'une durée inférieure à deux heures, incitation aux congés forcés et au travail gratuit pour ses salariés. En effet, cette compagnie est d'autant plus en difficulté qu'elle a toujours misé sur le surclassement de ses sièges, en très forte baisse du fait de la conjoncture économique. La compagnie a néanmoins célébré son 35e anniversaire le .

Le , la compagnie annonce qu'elle fusionnera avec Iberia en 2010[5].

Le , la fusion attendue entre la compagnie et Iberia est officialisée[6], les actionnaires l’approuvant en décembre. Le nouveau groupe sera connu sous le nom de International Airlines Group.

Le , la Commission européenne condamne British Airways, ainsi que dix autres compagnies aériennes, pour entente illicite violant les règles des traités européens. Ces entreprises s'étaient secrètement entendues pour exiger des surtaxes sur le transport de fret à partir de ou vers l'Union européenne. British Airways est condamnée à verser une amende de 104 millions d'euros au budget européen[7].

Airbus A380 de British Airways en formation avec les Red Arrows.

En avril 2012, IAG rachète Bmi (British Midland International) au groupe Lufthansa et met fin aux activités de sa filiale low cost Bmibaby, la filiale BMI Regional étant revendue à Sector Aviation Holdings (SAH) [8].

En juin , International Airlines Group, compagnie mère de British Airways, a annoncé avoir signé un protocole d'intention d'achat de 200 Boeing 737 Max. Une partie de cette flotte serait utilisée par British Airways à sa base de Londres-Gatwick[2].

Le 29 juillet 2019, British Airways a reçu le premier Airbus A350-1000 de ses 18 en commande à sa base de Londres-Heathrow. C'est le premier appareil de sa flotte à avoir une nouvelle classe affaires dénomée Club Suite disposant de portes individuelles et d'un accès couloir pour chaque siège. La compagnie a initialement opéré l'A350 sur sa ligne Londres-Madrid pour familiarisation de ses équipages, puis, a positionné l'appareil sur les lignes Londres-Dubai à partir de septembre, Londres-Toronto à partir de novembre, Londres-Tel Aviv à partir de décembre et Londres-Bangalore à partir de janvier 2020[9].

Le 25 août 2019, British Airways a célébré ses 100 ans et a annoncé plusieurs initiatives qui s'étaleront sur une année pour célébrer son centenaire. Elle a peint un Boeing 747-400 aux couleurs de British Overseas Airways Corporation, Airbus A319 aux couleurs de British European Airways et deux Boeing 747-400 aux livrées anciennes de Negus et Landor[10].

Depuis janvier 2020, British Airways compense ses émissions de CO2 sur tous ses vols à l'intérieur du Royaume-Uni. Elle offre la possibilité à ses passagers de payer une compensation environnementale sur tous ses autres vols[11].

Le 9 février 2020, un Boeing 747-400 de British Airways a relié les aéroports de New York et de Londres-Heathrow en 4 heures et 56 minutes, réalisant un nouveau record de vitesse pour un avion subsonique entre les deux villes. Le vol a bénéficié de vents favorables jusqu'à 350 km/h au cours de la tempête Ciara. Le précédent record était de 5 heures et 13 minutes, détenu par un Boeing 787 de la compagnie Norwegian entre New York et Londres-Gatwick[12].

En Juillet 2020, British Airways décide d'avancer avec effet immédiat la retraite de sa flotte de 747-400 cloués au sol depuis mars 2020 en raison de la pandémie de Covid-19 et de la crise engendrée par la pandémie dans le secteur aérien, car jugés trop polluants et pas assez rentables.

couverture de billet de passage fin des années 80


Mouvements sociaux

Le , le personnel navigant commercial entame une grève de 72h perturbant le trafic aérien, ainsi que l'annulation de plusieurs vols[13].

Le 22 juillet 2019, BALPA, le syndicat majoritaire des pilotes de ligne au Royaume-Uni annonce que 93% de ses membres ont voté favorablement pour une action de grève suite à un désaccord salarial en rapport avec les résultats de British Airways sur l'année 2018[14]. Le 23 août 2019, le syndicat annonce un préavis de grève portant sur les dates du 9, 10 et 27 septembre 2019[15]. Après plusieurs échecs de négociation, les pilotes de ligne entrent en grève pour la première fois de l'histoire de la compagnie les 9 et 10 septembre 2019. British Airways a annulé 2 325 vols sur la période soit la quasi-totalité de son programme[16]. Le 18 septembre 2019, les pilotes de la compagnie annoncent l'annulation de leur grève du 27 septembre afin de reprendre les négociations[17]. Le 22 novembre 2019, British Airways est parvenu a un accord avec les pilotes et leurs syndicats sur une augmentation de salaire sur trois ans. IAG estime l'impact financier de cette grève, principalement expliqué par les coûts d'annulation des vols et le réacheminement des passagers, à 137 millions d'euros[16].


Identité visuelle (logo et livrée)

Partenariats

Partage de codes Outre ses partenaires Oneworld, British Airways a des accords de partage de codes avec les compagnies aériennes suivantes[18] :

Flotte

En juillet 2020, la flotte de British Airways compte 277 avions[19],[20].

British Airways

Airbus A380 de British Airways
Boeing 777 de British Airways
Airbus A319 de British Airways (arborant le logo de la Royal Mail)
Boeing 747-400 de British Airways, plus important opérateur du type jusqu’à son retrait en juillet 2020.
G-EUNA, Airbus A318 affecté à la ligne Londres-New York, à l'aéroport de London City.

En juillet 2020, la flotte de British Airways est constituée de la manière suivante [2],[21]:

Appareils En flotte En commande Configurations Commentaires
P A EP E Total
Airbus A319-100 35 132 132 Un appareil est en livrée BEA (G-EUPJ).
143 143
144 144
Airbus A320-200 67 168 168
177 177
180 180
Airbus A320neo 12 10 180 180 Premier appareil livré le 10 avril 2018[22].
Airbus A321-200 18 23 131 154 Utilisé sur les lignes long-courriers de la compagnie.
218 218 Utilisé sur les lignes domestiques et européennes.
Airbus A321neo 10 3 220 220 Premier appareil livré le 23 novembre 2018[23].
Airbus A350-1000 6 12 56 56 219 331 Premier appareil livré en 2019.
Airbus A380-800 12 14 97 55 303 469 Premier appareil livré le 4 juillet 2013. Premier vol intercontinental le 24 septembre 2013 vers Los Angeles[24]. Les appareils sont stockés à CHR
Boeing 777-200 2 17 48 24 127 216 Progressivement retirés de la flotte.
Boeing 777-200ER 43 14 48 40 122 224
8 49 40 138 235 Reconfiguration en cours. Équipés de nouveaux sièges Club Suites en classe affaires.[25]
48 24 203 275
32 52 252 336 Opéré sur les lignes au départ de Londres-Gatwick.
Boeing 777-300ER 12 4 14 56 44 185 299
8 76 40 130 254 Reconfiguration cabine en cours avec les nouveaux sièges Club Suites en classe affaires.[26]
Boeing 777-9X 18 À déterminer.
Boeing 787-8 12 35 25 154 214
Boeing 787-9 18 8 42 39 127 216 British Airways a réceptionné son premier B787-9 le 30 septembre 2015.
Boeing 787-10 2 10 8 48 35 165 256 Première livraison prévue pour fin 2020.
Total 247 57
British Airways BAC 1-11 à l'aéroport de Birmingham (1989)
G-EUPC, Airbus A319 de British Airways arborant les couleurs des XXXèmes Olympiades de Londres 2012.

Au cours de son histoire, British Airways a exploité les appareils suivants [27],[28]:

BA CityFlyer

BA CityFlyer Flotte régionale
Avion Motorisation Nombre d'avions Commandés Passagers
(Club Europe / Euro Traveller)
Notes
Embraer 170 GE CF34-8E 6 - 76 (28/48)
Embraer 190 GE CF34-10E 18 - 98 (30/68)
Total 24 -
Un Embraer 190 de British Airways à Amsterdam-Schiphol.

OpenSkies

British Airways avait lancé en 2008 sa filiale française OpenSkies, qui assurait des vols depuis Paris vers New York. Sa flotte était composée de 4 Boeing 757-200[30] et d'un Boeing 767-300ER. La compagnie a été dissoute et rattachée à IAG.

Boeing 757-200 d'OpenSkies à l'aéroport de Paris-Orly.

Concorde

La compagnie aérienne British Airways est une des trois compagnies, avec Air France et Singapore Airlines, à avoir exploité l'avion supersonique franco-britannique Concorde de 1976, jusqu'au retrait de ce dernier en 2003. Elle possédait 7 appareils. Certains furent exploités aux États-Unis pour le compte de la Braniff entre Washington et Houston, tandis que d'autres étaient exploités pour le compte de Singapore Airlines (un côté de l'appareil portait la livrée Singapore Airlines).

Concorde de British Airways

Technologie

Décidé en 2000, British Airways a externalisé définitivement son système de gestion des passagers à Amadeus en 2002. Avant la migration à Altéa, British Airways utilisait un système datant des années 1970 connu sous le sigle BABS[31].

Incidents et accidents

Incidents ou accidents aériens

Panne informatique

Le , une panne électrique due à une erreur humaine a rendu indisponible les systèmes informatiques de la compagnie, dont l'ensemble des systèmes de réservation et de gestion des bagages, ainsi que les systèmes opérationnels pendant trois jours, impactant 75 000 passagers sur 170 aéroports dans 70 pays, pour un coût évalué à 115 millions d'euros[37].

Piratage informatique

Le , British Airways reconnaît une attaque sur ses systèmes informatiques, qui a eu lieu entre le 21 août et le 5 septembre 2018. Les informations de 380 000 transactions bancaires réalisées sur le site web BA.com et sur l’application ont été volées, pour les clients ayant acheté des billets durant la période citée[38].

En juillet 2019, la société écope d'une amende de 204 millions d'euros par l’ICO (Information Commissioner’s Office)[39].

Notes et références

  1. Pour les vols domestiques.
  2. a b c d e et f (en) « British Airways Plc Annual Report and Accounts 2019 », sur iairgroup.com, (consulté le 12 avril 2020)
  3. (en) Dan Reed, « New York-London Is The World's First Billion-Dollar Airline Route », sur Forbes (consulté le 29 avril 2019)
  4. « Explore Our Past 1970-1979 »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), British Airways, consulté le 24 septembre 2013
  5. TSRinfo.ch consulté le 12.11.2009
  6. « Fusion conclue entre British Airways et Iberia », sur La Tribune, (consulté le 10 novembre 2015)
  7. « Commission Européenne - COMMUNIQUES DE PRESSE - Communiqué de presse - Antitrust: la Commission inflige à onze transporteurs de fret aérien des amendes pour un montant de 799 millions EUR », sur europa.eu, (consulté le 10 novembre 2015)
  8. « British Airways revend BMI Regional au consortium Sector Aviation Holdings », sur Le Point, (consulté le 10 novembre 2015)
  9. (en) British Airways, « British Airways' first A350 touches down at Heathrow », sur mediacentre.britishairways.com, (consulté le 12 avril 2020).
  10. (en) British Airways, « British Airways marks centenary birthday weekend with customers following year of celebration », sur mediacentre.britishairways.com, (consulté le 12 avril 2020).
  11. (en) British Airways, « British Airways to offset carbon emissions on flights within the UK from 2020 », sur mediacentre.britishairways.com, (consulté le 12 avril 2020).
  12. Claire Domenech, « Grâce à la tempête Ciara, un Boeing bat un record de durée de vol », sur capital.fr, (consulté le 12 avril 2020).
  13. Virginie Malingre-Londres, « British Airways affronte sa première grève depuis treize ans », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 10 novembre 2015)
  14. (en) Alistair Smout, « UPDATE 1-BA pilots vote for strike action, no dates set », sur uk.reuters.com, (consulté le 12 avril 2020).
  15. (en) Alistair Smout, « British Airways pilots to strike for three days in September », sur uk.reuters.com, (consulté le 12 avril 2020).
  16. a et b (en) Gwyn Topham, « BA pilots' strike: airline agrees provisional pay settlement », sur theguardian.com, (consulté le 12 avril 2020).
  17. (en) Alistair Smout, « British Airways pilots cancel Sept. 27 strike to give time for talks », sur reuters.com, (consulté le 12 avril 2020).
  18. Oneworld
  19. http://www.planespotters.net/Airline/British-Airways
  20. (en) « British Airways on ch-aviation », sur ch-aviation (consulté le 20 août 2020).
  21. (en) « British Airways fleet details » (version du 14 avril 2020 sur l'Internet Archive), sur airfleets.net
  22. (en) « British Airways adds first A320neo », sur ch-aviation.com, (consulté le 14 avril 2020)
  23. (en) Daniel Sander, « Photos: British Airways Welcomes First A321neo Ahead Of 767 Retirement », sur airwaysmag.com, (consulté le 14 avril 2020)
  24. L’Airbus A380 de British Airways part à Los Angeles, Air Journal, 24 septembre 2013
  25. (en) Jim Liu, « British Airways outlines new 4-class 777-200ER network in W19 », sur routesonline.com, (consulté le 14 avril 2020)
  26. (en) Chris Loh, « British Airways Plans Huge Club Suite Cabin On Boeing 777-300ERs », sur simpleflying.com, (consulté le 14 avril 2020)
  27. (en) « Explore our past », sur britishairways.com (consulté le 14 avril 2020)
  28. « British Airways Fleet Details and History - Planespotters.net Just Aviation », sur www.planespotters.net (consulté le 3 août 2018)
  29. « «Avec une immense tristesse», British Airways dit adieu à ses Boeing 747 »
  30. (en) « Fleet Facts/About BA », sur britishairways.com
  31. http://origin.amadeus.com/corpweb/NewsItem2.nsf/86e754292d8b8060c1256f8f0058bcfc/788f9b3368cd4215412568c6003aa7e4?OpenDocument
  32. (en) Description du détournement du vol 870 survenu le 22 novembre 1974 sur Aviation Safety Network (consulté le 4 juillet 2016).
  33. (en) « Captain Jim Futcher », sur Telegraph.co.uk, (consulté le 4 juillet 2016).
  34. Michel Henry, « Otages en Irak: British Airways paiera. La compagnie est condamnée en appel à verser 26 millions à 61 Français enlevés au Koweit. », sur Liberation.fr, (consulté le 4 juillet 2016).
  35. « Un avion British Airways se pose en urgence après l’apparition de fumée dans la cabine », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le 8 août 2019)
  36. « Eurozapping : un avion de British Airways atterrit d’urgence », sur Franceinfo, (consulté le 8 août 2019)
  37. « British Airways : la panne informatique due à une erreur humaine / Air Journal », sur Air Journal (consulté le 20 août 2020).
  38. « British Airways : vol des données de cartes bancaires de 380 000 clients », La Revue du Digital,‎ (lire en ligne, consulté le 14 septembre 2018)
  39. « British Airways sanctionnée pour un vol de données de passagers », sur www.20minutes.fr (consulté le 9 juillet 2019)

Voir aussi

Liens externes