Brigade islamique internationale de maintien de la paix

Brigade islamique internationale de maintien de la paix
Исламская международная миротворческая бригада
Image illustrative de l’article Brigade islamique internationale de maintien de la paix

Idéologie Islamisme
Fondation
Date de formation
Pays d'origine Drapeau du Daghestan Daghestan
Actions
Mode opératoire Lutte armée, guérilla, terrorisme et prise d'otages.
Zone d'opération Drapeau du Daghestan Daghestan,
Drapeau de la Tchétchénie Tchétchénie
Période d'activité 1998 - 2002
Organisation
Chefs principaux Ibn al-Khattab, Chamil Bassaïev
Invasion du Daghestan (1999), Seconde guerre de Tchétchénie

La brigade islamique internationale de maintien de la paix (en russe : Исламская международная миротворческая бригада; en anglais : Islamic International Peacekeeping Brigade ; généralement abrégé en IIPB ), également connue sous le nom de Brigade internationale islamique est une organisation islamiste internationale de moudjahidines fondée en 1998 et principalement active durant la Guerre du Daghestan[1],[2]. Le groupe est inactif depuis 2002.

Histoire

Le groupe est créé en 1998 avec pour objectif la construction d'un État islamique dans le Caucase du Nord. Il est initialement composée de 400 à 1 500 militants, pour la plupart originaires du Daghestan (principalement des Avars et des Darginiens ), ainsi que des Tchétchènes, des Arabes, des Turcs, des Azéris et d'autres combattants étrangers[3]. Il est proche d'Al-Qaïda[4].

Plusieurs mercenaires arabes jouent un rôle clef dans son développement, principalement Abu al-Walid (tué en 2004) et Khattab (tué en 2002). Des membres de l'IIPB prennent part à l'invasion du Daghestan avec les séparatistes tchétchènes durant l'été 1999 ainsi qu'à la prise d'otages du théâtre de Moscou en octobre 2002[5],[6],[7].

L'IIPB est dirigé par ses émirs, Ibn Al-Khattab (originaire d'Arabie Saoudite) et le tchétchène Shamil Basayev. Sous leur commandement le groupe s'engage dans la guerre du Daghestan ou beaucoup de ses membres sont tués ou capturés par les forces russes durant le conflit.

La plupart des membres restants combattent pendant la seconde guerre de Tchétchénie, au cours de laquelle Khattap et Basayev sont tués, respectivement en mars 2002 et juillet 2006[8].

Références

  1. « Chapter 2 -- Country Reports: Europe and Eurasia Overview », (consulté le )
  2. « Terrorist Organization Profiles - START - National Consortium for the Study of Terrorism and Responses to Terrorism » [archive du ] (consulté le )
  3. « The Background of Chechen Independence Movement V: The Dagestan Provocation » (consulté le )
  4. « ISLAMIC INTERNATIONAL BRIGADE (IIB) », sur UN, (consulté le )
  5. « Islamic International Peacekeeping Brigade », Global Security,‎ (lire en ligne)
  6. (en) Rebecca Leung, « Terror In Moscow », sur www.cbsnews.com, (consulté le )
  7. « FSI | CISAC | MAPPINGMILITANTS CISAC - MMP: Islamic International Peacekeeping Brigade », sur cisac.fsi.stanford.edu (consulté le )
  8. « Islamic International Peacekeeping Brigade (IIPB) » (consulté le )

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes