Bridging Eastern & Western Psychiatry

Bridging Eastern & Western Psychiatry (BE&WP) (« Pour une liason entre la Psychiatrie de l'Est et de l'Ouest ») est une revue scientifique[1] et une association de médecins fondée par Maria Luisa Figueira[2] et Mario Di Fiorino (à partir de 2002).

Il s'agit d'une association à but non lucratif des psychiatres européens ; elle promeut les échanges culturels entre les psychiatres de l'Europe orientale, qui ont une culture nosologique plus fortement basée sur la littérature psychiatrique classique, et leurs collègues occidentaux qui ont une approche plus pragmatique et une pratique clinique factuelle.

Bridging Eastern and Western Psychiatry est une société associée à l'International Review of Bipolar Disorders et à Winter Workshop on Psychosis.

Elle a été établie en 2002 par un groupe de chercheurs psychiatres et psychologues, provenant principalement des universités européennes.

Bridging Eastern & Western Psychiatry

Sommaire

Objectifs

Selon leur site web[3], Bridging Eastern and Western Psychiatry vise à promouvoir la recherche scientifique et à accroître les relations entre les psychiatres de l'Est et de l'Ouest, en défendant les principes de la liberté professionnelle.

Conférences

En mars 2002, à Saint-Pétersbourg (Russie) a eu lieu une conférence sur la « dissociation », une question controversée et difficile avec beaucoup d'implications, permettant soit une approche clinique classique, soit des débats plus fondés sur la recherche.

En octobre 2013, Maria Luisa Figueira a promu avec Hagop Akiskal la conférence de « Bridging » à Tbilissi (Géorgie), sous le patronage du Ministère[Lequel ?].

Bridging Eastern & Western Psychiatry est publié en deux volumes semi-annuels, en anglais, avec un grand résumé en russe. Le journal vise à accroître les relations entre les psychiatres de l'Est et de l'Ouest. Il organise des conférences et favorise le travail collaboratif et les programmes pédagogiques.

Notes et références

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus