Bourges 18

Bourges 18
Logo du Bourges 18
Généralités
Nom complet Bourges 18
Surnoms les rouge et bleu
Noms précédents Bourges Football Olympique Club (2005-2006)
Bourges Football (2005-2008)
Fondation
(11 ans, 3 mois et 16 jours)
Statut professionnel Jamais
Couleurs Rouge et bleu
Stade Stade Jacques-Rimbault
(8 000 places)
Siège Stade Jacques-Rimbault,
19 chemin des Grosses Plantes,
18000 Bourges
Championnat actuel National 3
Président Drapeau : France Olivier Rigolet
Entraîneur Drapeau : France Youcef Benghourieb
Site web bourges18.com

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Actualités

Pour la saison en cours, voir :
National 3 2019-2020
0

Le Bourges 18 est un club de football français basé à Bourges (Cher).

Il fusionne durant l'été 2008 avec le club de Bourges-Asnières 18 et devient le Bourges 18. Les nouvelles couleurs du club sont le bleu et le rouge.

Histoire

Dates clés[1],[2]
  • 2005 : redémarrage du Bourges Olympique
  • 2008 : fusion et création du Bourges 18

Genèse : le FC Bourges

Article détaillé : FC Bourges.

Bourges FOC et Football (2005-2008)

Logo du Bourges Football

Le club principal de football de Bourges repart en Division d'honneur régionale (DHR, second échelon régional) sous le nom de « Bourges Olympique »[2]. Devant l'ampleur de la catastrophe financière, le football berruyer doit fait appel à la Berrichonne de Châteauroux, pourtant rival local du FC Bourges, pour se sortir du gouffre. Patrick Le Seyec, Patrick Trotignon et Bruno Allègre sont de ceux qui apportent leurs connaissances pour que le foot revive à Bourges[3].

Tombé en DHR, il ne fait nul doute que ce Bourges Football a sa place un cran plus haut (en DH), paraissant plus fort tactiquement et techniquement que les autres équipes. Avec quatre victoires en autant de rencontres lors du début du championnat, les joueurs du « BF » comblent le président Marc Butet et les seize sponsors privés ou semi-privés qu’il lui reste[4].

En 2006, le club change à nouveau de nom et devient « Bourges Football »[3]. Un an après le désastre du FCB, Marc Butet et son équipe ont relancé le Bourges Football. Le nouveau club berruyer décroche deux accessions lors de la saison 2005-2006 : les seniors montent en Division d'Honneur et les U13 accèdent au niveau national. La reconstruction du Bourges Football est alors en bonne marche mais le club a encore besoin de dirigeants et de bénévoles. En revanche, financièrement, il sort avec environ trente-cinq partenaires.

Pour la saison 2007-2008, un recrutement digne d’une équipe de niveau national est effectué. Le Bourges Foot ambitionne la montée en CFA 2[6].

Bourges 18 (depuis 2008)

En 2008, après la fusion avec Bourges Asnières 18, le club est renommé Bourges 18, puis en 2009, le club décroche le titre de champion de Division d'Honneur et la montée en CFA 2[3].

Pour la saison 2009-2010, le club termine 12e du groupe G de CFA 2, les 66 points récoltés le plaçant à un seul point du premier relégable. En février 2010, Thierry Pronko prend la présidence du Bourges 18, Marc Butet devant prendre du recul. Il a auparavant été président du Vierzon Foot 18 durant douze ans[7].

La saison 2011-2012, le club ne réalise pas de meilleures performances, terminant à la 13e place, encore une fois à un point du premier relégable.

Au terme de la saison 2012-2013 terminée à une belle 4e place, Thierry Pronko se retire de la présidence au terme de 3 ans et demi d'exercice. La grosse force du club durant son passage est la qualité des éducateurs, des U7 à la CFA2, en passant par les féminines. Le club est sain financièrement et structuré administrativement[7]. Jean-Marie Apert, retraité du Trésor public et ex-membre de la commission des comptes de la Ligue du Centre de football, prend la présidence du B18[8].

Lors de la saison 2013-2014, le club joue le haut de tableau de CFA 2. Lors de la dernière journée, il est même promu en CFA durant 20 minutes en menant contre l'équipe réserve de l'AS Saint-Étienne avant de finir l'exercice à la 4e place[9].

Résultats sportifs

Titres et trophées

Palmarès du Bourges 18 et de ses ancêtres en compétitions officielles[10]
Compétitions nationales Compétitions régionales et locales
  • Coupe du Cher (1)
    • Vainqueur en 2011
  • Coupe du Berry
    • Finaliste en 2011

Bilan sportif

Championnat

Bilan par division[1],[11]
Division Saisons Points Victoires Nuls Défaites Buts pour Buts contre Différence
D4

Coupe de France

Structures du club

Identité et image

Historique des couleurs

Bourges Asnières 18
 
Bourges Football
(2005-2008)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Bourges 18
(depuis 2008)

Aspects juridiques et financiers

Statut du club et des joueurs

Le club est une association loi 1901. Fondé le 21 mai 2008, son siège est situé au stade Jacques-Rimbault à Asnières-lès-Bourges[12]

Éléments comptables

Stade Jacques-Rimbault

Article détaillé : Stade Jacques-Rimbault.

Ce stade municipal a une capacité de 13 000 places, dont 7 500 assises et 5 500 debout. Il est constitué d'une tribune couverte d'environ 3 000 places avec vestiaires, sanitaires, salle de musculation et de massage, loges, buvettes, salons et de trois autres tribunes sous forme de gradins avec deux autres buvettes. Il est homologué pour la catégorie A. Le complexe est aussi équipé d'un terrain stabilisé éclairé, d'un terrain engazonné éclairé avec vestiaire, sanitaires, tribune et buvette, et de deux terrains d'entrainement engazonnés et éclairés. Il se situe Chemin des Grosses Plantes, au nord de Bourges[13].

En 1993, les services de la ville découvrent des anomalies de construction. Un litige et un procès opposent alors la municipalité de Serge Lepeltier aux entreprises qui ont construit le stade. La plainte, déposée en octobre 2002 contre le cabinet d'architectes, mais aussi contre deux entreprises, va suivre son cours. Fissures, rouilles, étanchéité, etc. Expertise et contre-expertises, et enfin en septembre 2007, le tribunal tranche : la ville sera remboursée[14].

Personnalités du club

Présidents

  • 20??-2010 : Drapeau : France Marc Butet[15]
  • 2010-2013 : Drapeau : France Thierry Pronko
  • 2013-2015 : Drapeau : France Jean-Marie Apert
  • depuis 2015 : Drapeau : France Olivier Rigolet

Entraîneurs

Liste des entraîneurs depuis 2005[2] :

  • 2005-2008 : Drapeau : France Laurent Di Bernardo
  • 2008-2011 : Drapeau : France Stéphane Drici
  • 2011-2014 : Drapeau : France Laurent Di Bernardo
  • 2014-2017 : Drapeau : France Sébastien Dubroca

Début juin 2014, une semaine après avoir manqué de peu l'accession en CFA, Laurent Di Bernardo annonce à ses dirigeants qu'il veut mettre fin à leur coopération. Il déclare ne plus être en adéquation avec le fonctionnement et les moyens du club[3]. Il fut joueur au club (1992-1995) avant de venir terminer sa carrière à Bourges en 2002 puis prendre le double statut d'entraîneur-joueur, puis uniquement celui d'entraîneur[16]. Les dirigeants du Bourges 18 opte pour la promotion interne. C'est Sébastien Dubroca, l'entraîneur de l'équipe réserve depuis cinq saisons, qui prend la gestion du groupe[17].

Joueurs emblématiques

  • Drapeau : France Mehmet Akmese (2003-2014)
  • Drapeau : France Eyip Akmese (2005-2011)(2013-2014)
  • Drapeau : France Ali Hadjères (2007-2010)
  • Drapeau : France Radoine Farhan (2007-2013)
  • Drapeau : France Cyril Lafond (2004-2010)

(voir aussi Catégorie:Joueur du Bourges 18)

Autres équipes

Équipe réserve

Section jeunes

Section féminine

Fondé sous le FC Bourges, la section féminine est une des plus anciennes de la Ligue du Centre de football. Fin des années 2000, le FCB évolue en Division d'Honneur et Steve Descazals prend le groupe en main. Les filles accèdent en Division 3 avec un très bon groupe composé de filles d'expérience dans le milieu du foot. Mais par manque de considération du club, le groupe prend la décision de tout arrêter. Une saison blanche se passe puis Régis Lambert décide de créer une équipe féminine à 11, qui débutera en PH. Les filles de Bourges et d'Asnières ne font qu'une seule et même équipe. Elles accèdent en DH pour le compte de Bourges mais ce sont les filles d'Asnières qui obtiennent cette montée. Sandrine Jacquet, ex-joueuse de l'US Orléans, décide alors de raccrocher les crampons et prend la gestion de l'équipe après y être arrivée en tant que joueuse quelques années plus tôt[18].

En 2013, les berruyères entrainées par Sandrine Jacquet sont vice-championnes de DH Centre[19]. En novembre de la même année, la section reçoit le Label École féminine de football en l'honneur du travail réalisé par toute l'équipe responsable du football féminin au club[20].

Palmarès de al section féminine en compétitions officielles[21]
Compétitions régionales Compétitions locales
  • Coupe du Cher à 11 (1)
    • Vainqueur en 2015
  • Coupe du Cher à 8 (1)
    • Vainqueur en 2014

Entraîneurs :

  • 2003-2004 : Drapeau : France Hervé Minier
  • 20??-20?? : Drapeau : Djibouti Steve Descazals
  • 20??-20?? : Drapeau : France Régis Lambert
  • Depuis 2009 : Drapeau : France Sandrine Jacquet

Bourges dans la culture populaire

Rivalités locales

En Division d'Honneur, le club croise le Bourges Avenir Club, un autre club de football basé à Bourges[22]. Bourges Football rencontre également le Vierzon Foot 18 pendant trois saisons.

Supporters

Affluences

Avec pourtant une capacité de 8 000 places, le stade Jacques-Rimbault n'attire guère que quelques petites centaines de spectateurs pour venir voir jouer le Bourges 18[3],[23].

Relations avec les médias

Annexes

Notes

Références

  1. a et b Fiche du Bourges 18 sur footballenfrance.fr
  2. a b et c (en) France - Trainers of First and Second Division Clubs sur le site de RSSSF
  3. a b c d et e « Bourges, histoire mouvementée », sur lanouvellerepublique.fr, (consulté le 6 novembre 2017)
  4. Le Bourges Football en balade sur agitateur.org, le 8 octobre 2005.
  5. Bourges Foot : la victoire sans forcer sur agitateur.org, le 3 septembre 2007.
  6. a et b Thierry Pronko explique pourquoi il quitte la présidence du club dans Le Berry républicain, le 22 mai 2013.
  7. En provenance du FC Saint-Doulchard et élu président du club mercredi dans Le Berry républicain, le 26 mai 2013.
  8. Bilan positif présenté en assemblée générale, hier soir, au club house du stade Rimbault dans Le Berry républicain, le 28 juin 2014.
  9. Palmarès sur le site officiel
  10. Bilan des clubs en Ligue 2 sur le site de la Ligue de football professionnel
  11. Statut du club sur le site officiel
  12. Bourges, Stade Jacques Rimbault (13,000) sur info-stades.fr
  13. Le Grand Stade de Bourges sur encyclopedie-bourges.com
  14. « Le Football Club de Bourges par Roland Narboux », sur encyclopedie-bourges.com (consulté le 13 octobre 2017)
  15. Laurent Di Bernardo, « plus en adéquation avec le club », quitte le Bourges 18 dans Le Berry républicain, le 4 juin 2014
  16. Sébastien Dubroca est le nouvel entraîneur de l’équipe 1 dans Le Berry républicain, le 5 juin 2014.
  17. Interview de Sandrine Jacquet sur 1berry2foot.com, en janvier 2012.
  18. Le Bourges 18 de Sandrine Jacquet ambitieux dans Le Berry républicain, le 5 septembre 2013.
  19. Actu foot féminin sur le site officiel
  20. Marcelline Sachet : une vie de foot sur footfem18.chez-alice.fr
  21. Fiche du Bourges AC sur footballenfrance.fr
  22. « Le coeur ou la raison ? », sur lanouvellerepublique.fr, (consulté le 6 novembre 2017)

Liens externes