Boston Consulting Group

The Boston Consulting Group
logo de Boston Consulting Group
Logo du BCG depuis 2018.

Création
Dates clés Création : 1963
Fondateurs Bruce Henderson
Personnages clés Rich Lesser (ancien PDG), Christoph Schweizer (PDG actuel)
Forme juridique Société à capitaux privés (en)
Siège social Boston
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Christoph Schweizer ()
Activité Conseil en stratégie
Produits Services de conseil en stratégie
Effectif 20 000 (monde)
TVA européenne BE0449557287
Site web www.bcg.com

Chiffre d'affaires 7,5 milliards de $ (2018)[1]

Le Boston Consulting Group (BCG) est un cabinet international de conseil en stratégie. Créé à Boston en 1963 par Bruce Henderson, il compte plus de 90 bureaux dans 50 pays en 2019[2].

Le BCG est considéré comme l'un des trois cabinets de conseil en stratégie les plus prestigieux du monde. Ses entretiens sont réputés comme étant extrêmement sélectifs[3].

Le PDG actuel est Christoph Schweizer[4].

Historique

L'entreprise s'est formée en 1963 quand Bruce Henderson, ancien élève de Harvard Business School, prend la direction d'une nouvelle division « Conseil » de la Boston Safe Deposit and Trust Company. En 1973, le bras droit d'Henderson Bill Bain  et d'autres collaborateurs quittent le BCG pour créer Bain & Company et, deux années plus tard, Bruce Henderson met en place un plan d'actionnariat des employés, pour que ces derniers puissent rendre l'entreprise indépendante de la Boston Safe Deposit and Trust Company. C'est en 1979 que s'achève le rachat de toutes les parts et que le cabinet est alors organisé en partnership[5],[6].

En 1968, le BCG a créé la « matrice croissance / part de marché », un graphique simple visant à aider les entreprises à décider de l'allocation de liquidités entre leurs différentes activités[7].

Implantations à Paris

Le bureau de Paris, ouvert en 1973, compte en 2018 près de 600 consultants qui travaillent dans les domaines d'expertise du BCG (aéronautique, finance, industrie 4.0, retail, santé, technologie et numérique, etc.). Le bureau de Paris est l’un des principaux[8] du réseau.

  • L’Innovation Center for Operations[9], l’usine du BCG en région parisienne depuis octobre 2016. Elle se compose de deux lignes de production équipées des technologies numériques pour communiquer sur les principes du manufacturing 4.0[10]. Cette usine a accueilli plus de 2 000 clients[11]depuis son lancement.
  • Digital Immersion Center : Centre spécialisé dans le numérique.
  • BCG Digital Ventures[12] qui accompagne la création de startups.
  • BCG GAMMA[13] orienté sur la data science et l’intelligence artificielle dont des data scientists[14].
  • BCG Platinion[15]employant des équipes spécialisées dans le numérique : ingénieurs IT, développeurs…
  • BCG Turn[16] a été lancé afin d’aider les entreprises en difficulté.
  • AllOfUs[17], agence spécialisée dans le design interactif

En , le BCG recrute le général français Pierre de Villiers, ancien chef d'État-Major des armées, en tant que Senior Advisor[18]. Il quitte ce poste en février 2021[19].

Controverses

Angola

Un article du New York Times publié en janvier 2020 identifie le Boston Consulting Group comme ayant travaillé avec Isabel dos Santos, qui a exploité les ressources naturelles de l’Angola alors que le pays souffre de pauvreté, d’analphabétisme et de mortalité infantile[20]. Selon l’article, le BCG aurait été contracté par la compagnie pétrolière publique angolaise Sonangol ainsi que par la société de luxe De Grisogono, détenue par le mari d'Isabel dos Santos, par l’intermédiaire de sociétés écrans au Luxembourg, à Malte et aux Pays-Bas ; le BCG aurait été payé par l’intermédiaire de sociétés offshore dans des paradis fiscaux tels que Malte[20].

Arabie saoudite

Le New York Times rapporte également que le Boston Consulting Group est l’un des cabinets de conseil, avec McKinsey et Booz Allen, aidant le prince Mohammed ben Salmane à consolider son pouvoir en Arabie saoudite[21].

En juin 2021, le BCG s’est impliqué en Arabie saoudite pour un autre projet, où il a été embauché pour examiner la faisabilité pour le pays d’accueillir la Coupe du monde de football en 2030. Les efforts de l’Arabie saoudite pour organiser certains des événements sportifs les plus importants ont été largement critiqués par des groupes de défense des droits de l’homme, citant le rôle du royaume dans la mort de milliers de civils dans la guerre au Yémen et son implication dans le meurtre de Jamal Khashoggi en 2018[22].

Charte graphique

Notes et références

  1. Les Echos, « BCG Today » (consulté le ).
  2. (en) « BCG Global Office Directory – Find an Office Near You », sur https://www.bcg.com (consulté le )
  3. (en) « Le recrutement et les entretiens au Boston Consulting Group », sur Devenir consultant en 42 jours, (consulté le )
  4. https://www.consultor.fr/articles/un-allemand-succede-a-rich-lesser-a-la-tete-du-bcg
  5. « Mr. Henderson started the Boston Consulting Group -- or B.C.G., as it is known -- as a one-man operation in 1963 from a room at the Boston Safe Deposit and Trust Company, where he advised clients of the bank. He made B.C.G. an independent concern in 1974 and served as its chairman and chief executive until he retired in 1985. It now has 1,300 employees. »(en)The New York Times, Bruce Henderson, 77, Consultant And Writer on Business Strategy, y THOMAS C. HAYES, JULY 24, 1992
  6. (en)Vault.com, ‘’The Boston Consulting Group, Inc.’’
  7. (en)Finance Yahoo, The Boston Consulting Group Launches Institute in Honor of Founder Bruce Henderson's 100th Birthday, 2015
  8. Le BCG réalise la troisième meilleure année de son histoire, Les Echos 11 mai 2017, [1]
  9. Le BCG ouvre à Saclay l'ICO, une usine-école pour l'industrie du futur, L'Usine Nouvelle, 29 septembre 2016 [2]
  10. A Saclay, un site pilote pour tester les méthodes de production de demain, Les Echos, 04 avril 2018 [3]
  11. Le BCG investit dans le développement de l'intelligence artificielle, Les Echos, 04 mai 2018 « https://www.lesechos.fr/05/04/2018/lesechos.fr/0301504933845_le-bcg-accelere-dans-le-developpement-de-solutions-d-intelligence-artificielle.html »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?)
  12. Le BCG Paris centralise ses prestations numériques, Consultor, 18 avril 2018 [4]
  13. Connaissez-vous GAMMA, l'entité du BCG spécialisée en data science, Jobteaser, 8 juin 2017 [5]
  14. Sylvain Duranton fondateur de BCG GAMMA, Les Echos, 23 mars 2018, [6]
  15. BCG Platinion, Challenges, 21 juillet 2017 [7]
  16. Lessons from 11 Companies Show The Keys To A Successful Corporate Turnaround, Globe Newswire, 12 novembre 2017 [8]
  17. consultor, « Design : nouvelle acquisition pour le BCG », sur Consultor, (consulté le )
  18. Pierre de Villiers rejoint le géant américain Boston Consulting Group, Les Echos, 22 mars 2018 [9]
  19. Pierre de Villiers au BCG, c'est fini (Politico), Consultor, 9 février 2021[10]
  20. a et b (en-US) Michael Forsythe, Kyra Gurney, Scilla Alecci et Ben Hallman, « How U.S. Firms Helped Africa’s Richest Woman Exploit Her Country’s Wealth », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  21. (en-US) Michael Forsythe, Mark Mazzetti, Ben Hubbard et Walt Bogdanich, « Consulting Firms Keep Lucrative Saudi Alliance, Shaping Crown Prince’s Vision », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  22. (en-US) Tariq Panja, « Saudi Arabia Mulls Bid for 2030 World Cup », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes