Bombardement de la bande de Gaza

Bombardements de la bande de Gaza par Israël
Dommages causés par une frappe aérienne israélienne sur le quartier de Rimal dans la ville de Gaza, le .
Informations générales
Date depuis
Lieu Bande de Gaza - Palestine
Pertes
au moins 33 545 morts[note 1],[1]
Au moins 72 156 blessés[2]
au moins 7 000 disparus[3]

Guerre entre Israël et le Hamas
Conflit israélo-palestinien
Conflit Gaza-Israël

Coordonnées 31° 27′ 00″ nord, 34° 24′ 00″ est

Les bombardements de la bande de Gaza sont une campagne de bombardements aériens sur la bande de Gaza menée entre 2023 et 2024 par l'armée de l'air israélienne pendant la guerre entre Israël et le Hamas. Au cours de ces bombardements, les frappes aériennes israéliennes visent l'ensemble des localités, des camps de réfugiés palestiniens, des écoles, des hôpitaux, des mosquées, des églises et des infrastructures civiles de la bande de Gaza[4]. Pendant ces bombardements, les frappes aériennes israéliennes ont abouti, selon le Ministère de la Santé du Hamas, à la mort de plus de 33 545 Palestiniens, dont 12 300 enfants.

Israël est accusé de crimes de guerre en raison du grand nombre de victimes civiles et du pourcentage élevé d'infrastructures civiles détruites. Pour sa défense, Israël déclare avoir utilisé un système de notification d'évacuation à grande échelle et prétend que ses cibles sont utilisées par le Hamas.

En , des chercheurs de l'université de l'Oregon et de l'université de la ville de New York estiment que 62 % des bâtiments de la bande de Gaza sont endommagés ou détruits[5],[note 2]

Contexte

La campagne israélienne de bombardement de la bande de Gaza commence dans les heures qui suivent l'entrée en Israël des assaillants du Hamas et de leurs alliés[7]. Lors de conflits antérieurs - comme la guerre de Gaza de 2014 - Israël a endommagé ou détruit des dizaines de milliers de bâtiments[8]. Les coûts de reconstruction lors de conflits antérieurs ont été estimés à plusieurs milliards de dollars[9].

Frappes israéliennes

Infrastructures médicales

Le , des avions israéliens F-35 bombardent les zones entourant l'hôpital Al-Shifa et l'hôpital al-Quds au cours d'une nuit décrite comme la « plus sanglante » du conflit jusqu'à présent[10],[11]. Le , les FDI bombardent la zone entourant l'hôpital al-Quds[12]. Le , Israël bombarde l'hôpital de l'amitié turco-palestinienne[13]. Le , le ministère de la Santé du Hamas déclare que 136 secouristes ont été tués et que 25 ambulances ont été détruites[14]. Le même jour, Israël bombarde un convoi médical à l'extérieur de l'hôpital al-Shifa[15], prétendant que l'ambulance était utilisée par le Hamas, ce qui amène Ardi Imseis, professeur à l'université Queen's, à déclarer qu'Israël doit prouver ce qu'il avance[16]. Le , au moins huit personnes sont mortes dans des frappes aériennes sur l'hôpital Nasser[17].

Camps de réfugiés

Le , des frappes aériennes tuent 436 personnes dans le camp d'Al-Shati et dans le sud de Khan Younès en une seule nuit[18],[19]. Le , l'armée de l'air israélienne bombarde des immeubles résidentiels dans le camp de réfugiés de Jabalia sans avertissement préalable, tuant environ 50 personnes[20]. Le , une frappe aérienne sur le camp de réfugiés de Jabalia est qualifiée de « massacre massif »[21]. Le , une frappe aérienne israélienne sur le camp de réfugiés de Jabalia tue trente personnes, l'équipe de défense civile de Gaza n'étant pas en mesure de sauver les blessés des décombres en raison d'un manque d'équipement[22]. Le , des images aériennes montrent que le camp de réfugiés d'Al-Shati, qui est l'une des zones les plus densément peuplées au monde avant la guerre, est complètement en ruines[23].

Écoles

Le , une frappe aérienne sur une école de l'UNRWA tue au moins six personnes[24]. Le , l'école Ahmed Abdel Aziz de Khan Younès est touchée[25]. Le , les FDI bombardent l'école Osama Ben Zai[26]. Le , Israël bombarde l'école Al-Fakhoora, tuant au moins quinze personnes[27]. Le , Israël bombarde et détruit l'université al-Azhar[28].

Le , des dizaines de personnes sont tuées après une frappe aérienne sur l'école al-Falah dans le quartier de Zeitoun, au sud de la ville de Gaza. Une frappe sur l'école Al-Fakhoora aurait tué au moins 50 personnes. Les sourds, les aveugles et les personnes souffrant d'un handicap intellectuel sont particulièrement menacés par les frappes aériennes. Le , une école de l'UNRWA à Beit Hanoun est détruite par une frappe aérienne israélienne.


Infrastructures

Lieux de culte

Zones de sécurité

Personnes disparues

Ciblage assisté par l'IA

Chronologie

Reconstruction

Réactions

Analyse

Crimes de guerre

Notes et références

Notes

  1. Selon le ministère de la Santé de Gaza.
  2. Dans le nord de Gaza, y compris dans la ville de Gaza, le nombre de bâtiments endommagés ou détruits atteint 80 %[6].

Références

  1. (en) Tamila Varshalomidze, Farah Najjar et Nils Adler, « Israel’s war on Gaza updates: Famine already in north Gaza, says US », Al Jazeera,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. « 30,717 Palestinians killed in Israeli offensive, Gaza health ministry says », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. (en) « The numbers that reveal the extent of the destruction in Gaza », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. (en) « Israel's Gaza bombing campaign is the most destructive of this century, analysts say », CBC,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. (en) Niels de Hoog, Antonio Voce, Elena Morresi, Manisha Ganguly et Ashley Kirk, « How war destroyed Gaza’s neighbourhoods – visual investigation », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. (en) Mai Khaled, « Visual analysis: Gaza's last refuge becomes Israel's next target », Financial Times,‎ .
  7. (en) « A surprise attack by Hamas and Israel’s response », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. (en) « UN doubles estimate of destroyed Gaza homes », ynet news.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « Housing Group: 20 Years to Rebuild Gaza After Fighting With Israel », Haaretz,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. (en) « Israel strikes hit areas near three Gaza hospitals, Palestinian media report », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  11. (en) « Bloodiest night in Gaza », Al Jazeera,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  12. (en) Brishti Basu, « Gaza hospital braces for bombs after communications blackout and health-care 'nightmare' », CBC,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  13. (en) Jacob Magid, « 'There's no explanation for such an attack': Ankara says IDF bombed Turkish-funded hospital in Gaza" », The Times Of Israel,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  14. (en) « 1,200 children still buried under debris: Ministry », Al Jazeera,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  15. « Several killed in Israeli attack on ambulance convoy: Gaza health ministry », Al Jazeera,‎ (lire en ligne [archive du ])
  16. « Israel needs to prove its claim that ‘civilian objects’ used by Hamas: Professor », Al Jazeera,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  17. (en) « Israeli attacks on Gaza hospitals continue, killing at least 8 », Al Jazeera,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  18. (en) Joseph Stepansky, Farah Najjar et Arwa Ibrahim, « Israel-Hamas war updates: WHO urges fuel, healthcare deliveries to Gaza », Al Jazeera,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  19. (en) « 436 people killed in Israel's overnight strikes on Gaza, Palestinian Health Ministry says », CNN,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  20. (en) Tareq Abu Azzoum, « Israel intensifying attacks in Jabalia refugee camp », Al Jazeera,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  21. (en) « Chaotic scenes at Jabalia camp », Al Jazeera,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  22. (en) « Responders cannot reach people under rubble in Jabalia refugee camp », Al Jazeera,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  23. (en) « Aerial shots show scale of destruction in Shati camp », Al Jazeera,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  24. (en) « At least 6 people killed in Israeli air strike on UNRWA school in Gaza », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  25. قصف إسرائيلي جديد بمحيط مدرسة أحمد عبد العزيز غرب مدينة خان يونس، أوقع شـ ـهداء وجرحى
  26. (en) « Dozens killed, injured in Israeli raid on Gaza school: health ministry », Xinhua,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  27. (en) « Mostly women and children killed in Israeli school attack: Health Ministry », Al Jazeera,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  28. (en) « Israel flattens Al Azhar University in Gaza », Jordan News,‎ (lire en ligne, consulté le ).