Bohémienne

Bohémienne
Image illustrative de l’article Bohémienne
Bohémienne d'aubergine, tomate, et huile d'olive

Autre nom Bohémienne comtadine
Lieu d’origine Comtat Venaissin (Vaucluse)
Date XIXe siècle
Place dans le service Plat principal, ou en accompagnement d'une viande ou d'un poisson
Température de service Chaude ou froide
Ingrédients Aubergine, tomate, huile d'olive, herbes de Provence
Mets similaires Ratatouille, chichoumeille, riste d'aubergine, tian provençal, confit byaldi, piperade
Accompagnement Vin du vignoble de Provence
Classification Cuisine comtadine et vauclusienne, cuisine provençale, régime méditerranéen

Une bohémienne est une recette de la cuisine provençale, à base d'aubergine, de tomate, d'huile d'olive, et d'herbes de Provence[1], variante de la ratatouille, du tian provençal, ou de la piperade[2].

Historique

La bohémienne est originaire de la cuisine comtadine et vauclusienne du comtat Venaissin dans l'actuel Vaucluse en Provence. Elle devient populaire, comme la ratatouille, au cours du XIXe siècle[3].

L'aubergine et la tomate étaient alors traitées comme des parents pauvres et ne figurent dans L'Officine ou Répertoire général de pharmacie pratique publié en 1856 par François Laurent Marie Dorvault qu'en annexe du paragraphe de la pomme de terre. « Nous mentionnerons ici deux autres solanées comestibles; ce sont : 1° la Mélongène, Mayenne ou Varengeane ; Solanum esculentum, Dun., s. melongena, L., dont les baies (mata insania) cylindriques, rougeâtres, sous le nom d'aubergines, sont mangées cuites ou crues en Provence et en Languedoc ; 2° le Lycopersicon ; Solanum lycopersicon, dont le fruit rouge ou jaune, à côtes, déprimé et acide, sert dans l'art culinaire sous le nom de tomate, ou de pomme d'amour »[4].

Préparation

Les tomates et aubergines sont poêlée à égale quantité à l'huile d'olive, avec une gousse d'ail. En cours de cuisson, les deux légumes sont mêlés à la spatule. La cuisson finie, il peut y être ajouté une à deux cuillères d'anchoïade, et ce mets peut être passé au four[2]. La bohémienne peux être déclinée sous divers recettes (tarte, tartine, tian provençal...)

Accord mets / vin

La bohémienne est traditionnellement accompagnée de vin du vignoble de Provence, avec par exemple un vin rouge des côtes-du-rhône villages (AOC)[5].

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes