Bloodshot (film)

Bloodshot
Réalisation Dave Wilson
Scénario Jeff Wadlow
Eric Heisserer
Musique Steve Jablonsky
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Cross Creek Pictures
Mimran Schur Pictures
Original Film
The Hideaway Entertainment
Valiant Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Super-héros
Durée 109 minutes
Sortie 2020


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bloodshot est un film américain réalisé par David S. F. “Dave” Wilson, sorti en 2020. Il s'agit d'une adaptation cinématographique des comics Bloodshot publiés par Valiant Comics.

Synopsis

Après une mission réussie à Mombasa, le marine Raymond « Ray » Garrison voyage avec sa femme Gina en Italie. Ils sont kidnappés par des mercenaires dirigés par Martin Axe. Ce dernier veut savoir la source à l'origine de l'opération au Kenya. Comme Ray n'a pas l'information, Martin Axe le tue lui et Gina.

Ray est ensuite « ressuscité » par Rising Spirit Tech, une société spécialisée dans la cybernétique pour des soldats américains et basée à Kuala Lumpur. Suite à l'injection de nanites dans son sang, Ray est alors doté de pouvoirs comme la régénération et la métamorphose. Il rencontre le Dr. Emil Harting et plusieurs de ses patients, tous d'anciens de l'armée, comme la belle Katie, ou encore les soldats Jimmy Dalton et Marcus Tibbs. Alors que sa mémoire a été effacée à plusieurs reprises, Ray revoit des bribes de son passé. Il finit par découvrir qui il est vraiment et décide de se venger. Il retrouve la trace de Martin Axe à Budapest.

Fiche technique

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage
 Source et légende : version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[5]

Production

Genèse et développement

En , il est annoncé que Columbia Pictures a acquis les droits pour le cinéma des comics Bloodshot édités par Valiant Comics. La production sera assurée par Neal H. Moritz (via Original Film), Jason Kothari (via Valiant Entertainment) et par Dan Mintz et Dinesh Shamdasani. Jeff Wadlow est chargé d'écrire le scénario[6]. En , Valiant, Sony Pictures et Original Film annoncent un contrat de 5 films pour porter à l'écran plusieurs super-héros de Valiant Comics. Il est révélé que les deux premiers films seront des films individuels Bloodshot, les deux suivants devraient être centrés sur Harbinger et le dernier serait un crossover entre les deux intitulé Harbinger Wars. Eric Heisserer rejoint ensuite le projet comme coscénariste[7]. David Leitch et Chad Stahelski sont initialement choisis comme réalisateurs[7]. En , Sony annonce que le studio va d’abord se focaliser sur le film Harbinger et que le projet Bloodshot sera le suivant. Après le départ de David Leitch et Chad Stahelski en , Dave Wilson est officiellement confirmé pour mettre en scène Bloodshot[8],[9].

Distribution des rôles

En , il est annoncé que Jared Leto a été approché pour le rôle de l'antagoniste principal[10].

En , Vin Diesel est annoncé comme tête d'affiche du film[11]. En , la distribution s'étoffe avec les arrivées de Sam Heughan, Michael Sheen et Eiza González[12]. En juin, Talulah Riley et Alex Hernandez rejoignent eux aussi la distribution dans les rôles respectifs de Gina et Tibbs[13]. Toby Kebbell est ensuite confirmé dans le rôle d'un antagoniste[14]. En , Lamorne Morris décroche le rôle du scientifique Wilfred Wigans[15].

Finalement, Michael Sheen se retire du projet comme antagoniste principal au profit de Guy Pearce.

Tournage

Le tournage débute le au Cap en Afrique du Sud. Il se poursuit à Prague en République tchèque, ainsi qu'à Budapest en Hongrie[16],[17]. Le tournage s'achève le [18]. Les scènes se déroulant en Italie ont été tournées dans la petite ville de Vernazza.

Sortie

Vidéo à la demande

Initialement annoncé pour le aux États-Unis[19], le film a finalement été repoussé au de la même année. Cinq jours seulement après sa sortie, Sony annonce la sortie du film en vidéo à la demande dès le [20], conséquence directe de la pandémie mondiale de Covid-19.

En France, Bloodshot était initialement attendu pour le . En réponse à la pandémie de Covid-19, un arrêté ministériel vient ordonner la fermeture immédiate de l'intégralité des cinémas du au . Dès lors, la sortie en salles fut annulée au profit d'une sortie directement en vidéo à la demande dès le .

Pour ses trois premiers jours d'exploitation en vidéo à la demande, Bloodshot est le film le plus vu sur Prime Video et le quatrième sur iTunes[23].

Critique

Bloodshot
Score cumulé
SiteNote
Allociné1.5 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Première1.0 étoiles sur 5[24]

Le film reçoit des critiques assez négatives. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 29% d'opinions favorables pour 136 critiques et une note moyenne de 4,6310[25]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 44100 pour 33 critiques[26].

Richard Roeper du Chicago Sun-Times écrit une critique négative : même s'il trouve le film « ambitieux » il le juge « divertissant par intermittence »[27].

Dans Le Journal de Montréal, on peut lire « La première heure de Bloodshot (109 minutes) s’avère la plus intéressante. [...] C’est ensuite que le tout se gâte. [...] Bloodshot n’apporte rien de nouveau au genre. Science-fiction, oui, mais comme simple prétexte à un amoncellement de clichés (les sexistes finissent d’ailleurs par énerver un tantinet tant ils font penser à un mauvais film des années 1980) qui, au bout d’un court moment, cessent d’amuser »[28].

En France, le film obtient une note moyenne de 1,55 sur le site Allociné, qui recense 4 titres de presse.

Le critique du magazine Première est particulièrement déçu par le potentiel inexploité des comics iconiques Bloodshot « De cet assemblage hétéroclite, on ne retiendra pas grand-chose sinon une ou deux séquences spectaculaires mais surtout l’impression d’un beau gâchis. »[30].

La critique du site Écran large est elle aussi négative : « Bloodshot s’avère d’une timidité désolante. Exception faite d’une fusillade lourdingue dans un tunnel enfariné (littéralement), notre héros ne joue presque jamais de l’ultraviolence de son potentiel, ne subit que quelques égratignures, et préfère taper très fort sur les vilains plutôt que d’en faire des rillettes » ou encore « Les scènes d’action alternent les effets de style ringards à base d’accélérés et ralentis disposés n’importe comment »[31].

Notes et références

  1. « Bloodshot », sur cinoche.com,
  2. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le 23 mars 2020).
  3. (en) Todd Cunningham, « Columbia Bags Rights to Bloodshot, the Valiant Comics Character », sur TheWrap, (consulté le 26 juillet 2017)
  4. a et b (en) Graeme McMillan, « 'Bloodshot,' 'Harbinger' Comics to Get Film Treatment From Sony, Valiant Entertainment (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 26 juillet 2017)
  5. (en) Umberto Gonzalez, « Sony Moves Up Plans for 'Harbinger' as 1st Movie in Valiant Comics Cinematic Universe (Exclusive) », sur TheWrap, (consulté le 26 juillet 2017)
  6. (en) Rich Johnston, « Dave Wilson Is The Director Of The Bloodshot Movie For Sony And Valiant Entertainment (UPDATE - Examples Of Previous Work) », sur Bleeding Cool, (consulté le 26 juillet 2017)
  7. (en) Anita Busch, « Jared Leto In Talks For ‘Bloodshot’ At Sony », sur Deadline.com, (consulté le 26 juillet 2017)
  8. (en) Mike Fleming Jr et Patrick Hipes, « Vin Diesel Back In Action With Sony’s ‘Bloodshot’, Valiant Comic Adaptation With Dave Wilson Directing », sur Deadline Hollywood, (consulté le 9 mars 2018)
  9. (en) Mike Fleming Jr, « ‘Outlander’s Sam Heughan Joins Vin Diesel In Sony’s ‘Bloodshot’; Eiza Gonzalez, Michael Sheen Also Aboard », sur Deadline.com, (consulté le 24 mai 2018)
  10. (en) Umberto Gonzalez, « Talulah Riley and Alex Hernandez in Talks to Join Vin Diesel in 'Bloodshot' », sur TheWrap, (consulté le 14 juin 2018)
  11. (en) Umberto Gonzalez, « Toby Kebbell Joins Cast of Vin Diesel's 'Bloodshot' (Exclusive) », sur TheWrap, (consulté le 27 juin 2018)
  12. (en) Anthony D'Alessandro, « Lamorne Morris Loads Up Sony’s Vin Diesel Movie ‘Bloodshot’ », sur Deadline.com, (consulté le 3 août 2018)
  13. (en) Christopher Marc, « Vin Diesel's 'Bloodshot' Begins Filming August 6th In Europe and South Africa - GWW », sur GWW, (consulté le 18 juillet 2018)
  14. (en) Christopher Marc, « UPDATE: 'Bloodshot' Movie Now Eyeing Summer Shoot In Prague - Omega Underground », sur omegaunderground.com, (consulté le 12 avril 2018)
  15. (en) Matthew Mueller, « Vin Diesel Shares New Video To Celebrate Wrapping 'Bloodshot' », sur Comicbook.com, (consulté le 28 octobre 2018)
  16. (en-US) « Sony Sets Release Dates for Bloodshot, Little Women, and More », sur ComingSoon.net, (consulté le 26 mars 2020)
  17. « Bloodshot : pour éviter le flop, le studio va lâcher le film en VOD - Actualité Film », sur EcranLarge.com, (consulté le 26 mars 2020)
  18. (en) Tom Brueggemann, « ‘Farewell, Box Office: This Was the Week That Premium VOD Charts Took Flight », sur IndieWire, (consulté le 27 mars 2020)
  19. « Bloodshot : le mauvais coup de sang de Vin Diesel [Critique] », premiere.fr
  20. (en) « Bloodshot (2020) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le 29 mars 2020)
  21. (en) « Bloodshot Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le 29 mars 2020)
  22. (en) Richard Roeper, « ‘Bloodshot’: Tech makes Vin Diesel a new man doing the same old stuff », sur Chicago Sun-Times,
  23. « «Bloodshot»: divertissant, mais lobotomisé », sur Le Journal de Montréal, (consulté le 29 mars 2020)
  24. « Bloodshot : le mauvais coup de sang de Vin Diesel [Critique] », sur Premiere.fr, (consulté le 29 avril 2020)
  25. « Bloodshot : critique my cake is Groot », sur Écran large, (consulté le 29 mars 2020)

Liens externes