Bill Clay

Bill Clay
Illustration.
Fonctions
Représentant des États-Unis

(32 ans)
Circonscription 1er district du Missouri
Prédécesseur Frank M. Karsten 
Successeur Lacy Clay
Biographie
Nom de naissance William Lacy Clay
Date de naissance (91 ans)
Lieu de naissance Saint-Louis (Missouri, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Université de Saint-Louis

William Lacy Clay Sr., dit Bill Clay, est un homme politique américain, né le à Saint-Louis (Missouri). Membre du Parti démocrate, il représente le Missouri à la Chambre des représentants des États-Unis de 1969 à 2001, lorsque son fils Lacy Clay lui succède.

Biographie

Jeunesse et débuts en politique

Bill Clay est diplômé d'un baccalauréat universitaire en histoire et science politique de l'université de Saint-Louis en 1953. Il sert ensuite deux ans dans l'armée de terre des États-Unis, où il organise plusieurs manifestations et boycotts pour dénoncer le racisme[1].

Après l'armée, Bill Clay retourne à Saint-Louis où il devient agent immobilier puis assureur[1]. Il est marié à Carol Ann Johnson avec qui il a trois enfants : Bill Jr., Vicki et Michele[1].

Il est élu au conseil municipal de Saint-Louis en 1959[1]. Il travaille parallèlement pour le syndicat des employés de la ville de Saint-Louis entre 1961 et 1964, puis pour un syndicat de chauffagistes en 1966-1967[1].

En 1963, il est arrêté et détenu pendant plusieurs mois pour avoir organisé des manifestations contre une banque discriminant les Afro-Américains à l'embauche[1]. La Jefferson Bank comptait alors environ 7 000 employés, mais pas un seul Afro-Américain[2].

Représentants des États-Unis

En 1968, les districts congressionnels du Missouri sont redessinées et une circonscription majoritairement afro-américaine est créée au nord de Saint-Louis. Bill Clay se présente aux élections et remporte la primaire démocrate avec 41 % des voix, devançant notamment l'auditeur du Missouri Milton Carpenter (30 %)[1]. En novembre, il est élu à un autre Afro-Américain, le républicain Curtis Crawford, avec 64 % des voix[1]. Il devient le premier élu noir à représenter le Missouri au Congrès[1],[2].

En 1971, il participe à la création du Caucus noir du Congrès[1],[3]. Durant sa carrière, il siège au sein de la commission sur l'éducation et le travail sans interruption. Il préside par ailleurs plusieurs sous-commissions et commissions, notamment la commission sur l'administration entre ou 1985 et 1995[1]. Proche des syndicats, il participe à l'instauration des congés maternité et maladie et s'oppose à l'Accord de libre-échange nord-américain[1].

Malgré des accusations d'évasion fiscale et de détournement de fonds, qui lui attirent notamment des opposants lors des primaires démocrates, il est facilement réélu tous les deux ans[1]. En 2000, alors que son fils Lacy ne peut pas se représenter au sein de la législature du Missouri, Bill Clay choisit de ne pas être candidat à un nouveau mandat[4]. Lacy Clay est élu pour lui succéder au Congrès[3].

Notes et références

  1. a b c d e f g h i j k l et m (en) « CLAY, William Lacy, Sr. », sur history.house.gov (consulté le ).
  2. a et b (en) Alvin A. Reid, « Clay Sr. continues making history with new book on bank protests, Post office named in his honor », sur stlamerican.com, St. Louis American, (consulté le ).
  3. a et b (en) Paul Kane et David Weigel, « Left-wing candidates keep racking up wins in challenge to Democratic establishment », sur washingtonpost.com, The Washington Post, (consulté le ).
  4. (en) D.J. Wilson, « Hand-Me-Down District », sur riverfronttimes.com, Riverfront Times, (consulté le ).

Voir aussi

Article connexe

Liens externes