Beit Guvrin (kibboutz)

Beit Guvrin
Administration
Pays Drapeau d’Israël Israël
District District sud
Démographie
Population 414 hab. (2015)
Géographie
Coordonnées 31° 37′ nord, 34° 53′ est
Divers
Date de création 1949
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Israël
Voir sur la carte topographique d'Israël
Crédit image:
Eric Gaba (Sting - fr:Sting) and NordNordWest
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Beit Guvrin
Géolocalisation sur la carte : Israël
Voir sur la carte administrative d'Israël
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Beit Guvrin

Beit Guvrin (hébreu : בֵּית גֻּבְרִין) est un kibboutz créé en 1949 dans le Néguev du nord.

Histoire

Le kibboutz a été établi sur un site historique. L'origine de la ville date de l'âge du fer appelée Maresha, et devient Beit Guvrin, et rebaptisée plus tard Eleutheropolis, « la ville des hommes libres » par les Romains. Le village est renommé par les Arabes Bayt Jibrin.

Le kibboutz Beit Guvrin a été fondé en 1949, à la veille de Shavouot, par d'anciens membres de la Palmah après que les habitants de Bayt Jibrin aient fui après un assaut militaire des forces juives pendant la guerre israélo-arabe de 1948. Les premiers résidents ont été membres de groupes de jeunes qui ont émigré de Turquie en 1945 et des groupes de jeunes qui a émigré de Roumanie.

Le kibboutz est entouré par les vestiges de la ville de Beit Guvrin et par le parc national Beit Guvrin-Maresha. C'est une destination touristique populaire qui comprend des grottes de l'époque hellénistique avec des peintures murales, et columbaria, une ville romaine et les ruines d'un château de croisés. La zone est entourée par de nombreux sanctuaires islamiques (maqam) comme Nabi Jibrin, Cheikh Mahmoud. Le plus sacré d'entre eux est Maqam Tamim al-Dari dédié à un compagnon de Muhammad qui avait le contrôle sur le district d'Hébron qui comprenait la grotte de les patriarches. Aujourd'hui, tous les sanctuaires musulmans sont abandonnés[1],[2].

Références

  1. Around Jerusalem and the Dead Sea Fodors
  2. Beit Guvrin Archived November 4, 2013, at the Wayback Machine. Yoav Experience