Bayern Munich (féminines)

Bayern Munich
Logo du Bayern Munich
Généralités
Nom complet Fussball-Club Bayern München e. V.
Fondation 1970
Couleurs Rouge et blanc
Stade FC Bayern Campus
(2 500 places)
Siège Säbener Straße 51-57
81547 Munich
Championnat actuel Frauen Bundesliga
Président Herbert Hainer
Entraîneur Alexander Straus 
Site web fcbayern.com/frauen/de
Palmarès principal
National[1] Championnat d'Allemagne (4)
Coupe d'Allemagne (1)

Maillots

Domicile

Extérieur
Kit socks 3 stripes red.png

Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
1. Bundesliga 2022-2023
0

La section féminine du Bayern Munich est un club allemand féminin de football. Il évolue actuellement en Frauen-Bundesliga.

Après des années fastes en 1970, l'équipe connaît une période de creux dans les années 1990. Aujourd'hui c'est une sorte de renaissance que l'équipe vit après sa promotion en Bundesliga féminine. Nadine Angerer et Petra Wimbersky sont des internationales allemandes qui sont passées par la section féminine du Bayern Munich.

Histoire

La section féminine du Bayern est créée en 1970, soit 70 après la section masculine. C'est une des premières équipes féminines à se mettre en place après que la fédération allemande ait levé l'interdiction pour les femmes de jouer au football[2].

Le club atteint sa première finale de championnat d'Allemagne en 1975. La saison suivante, le Bayern, emmené par la future internationale Sissy Raith, décroche son premier titre national en dominant le Tennis Borussia Berlin en finale (4-2 a. p.). Les Bavaroises joueront encore trois finales, en 1979, 1982 et 1985, qu'elles perdront toutes. Elles atteignent ensuite la finale de coupe d'Allemagne en 1988 et 1990, mais sont défaites à chaque fois[3].

En 1990, la Bundesliga féminine est créée, et le Bayern fait partie des équipes fondatrices. Les Munichoises disputent deux saisons dans l'élite avant d'être reléguées en Ligue bavaroise (Bayernliga). Le Bayern Munich est alors dominé sur la scène régionale par le Wacker Munich.

Après une dizaine d'années en deuxième division, le Bayern obtient sa promotion en Bundesliga en 2000 et fait son retour dans l'élite.

Lors de la saison 2008-2009, le Bayern termine à la deuxième place du championnat. Il n'est devancé que d'un but au goal average par le Turbine Potsdam. Cette deuxième place permet cependant au club de découvrir la Ligue des champions.

Le Bayern remporte sa première coupe d'Allemagne en 2012 en battant le FFC Francfort 2-0. Munich apparaît alors comme une place émergente du football féminin allemand, dominé à l'époque par Potsdam et Francfort[4].

En 2015, presque 40 ans après son premier titre de champion d'Allemagne, le Bayern est à nouveau sacré. Le club ne dépasse le tenant du titre Wolfsburg qu'à la dernière journée, et l'emporte pour un seul point. Alors que leurs homologues ont aussi remporté le titre, le Bayern Munich devient le premier club à réaliser le doublé hommes-femmes en Bundesliga[5] Les Bavaroises conservent leur trophée la saison suivante[6]. Désormais, le duo Bayern-Wolfsburg a pris la place de Potsdam et Francfort au sommet du football féminin allemand.

Le , les joueuses du Bayern jouent pour la première fois à l'Allianz Arena, le stade principal du club, à l'occasion du quart de finale aller de Ligue des champions contre le Paris Saint-Germain. Devant 13 000 spectateurs, les Munichoises s'inclinent 2-1[7].

Palmarès

Bilan saison par saison


Galerie

Effectif actuel

Effectif professionnel du Bayern Munich de la saison 2022-2023
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[8] Nom Date de naissance Sélection[9] Club précédent
1 G Drapeau de l'Allemagne Benkarth, LauraLaura Benkarth 14/10/1992 (30 ans) Allemagne SC Fribourg
22 G Drapeau de l'Allemagne Grohs, Maria LuisaMaria Luisa Grohs 13/06/2001 (21 ans) - VfL Bochum
33 G Drapeau de l'Allemagne Leitzig, JaninaJanina Leitzig 16/04/1999 (23 ans) Allemagne -20 ans TSG Hoffenheim
44 G Drapeau de l'Islande Rúnarsdóttir, Cecilía RánCecilía Rán Rúnarsdóttir 26/07/2003 (19 ans) Islande Everton Football Club (féminines)
5 D Drapeau de la Suède Glas, HannaHanna Glas 16/04/1993 (29 ans) Suède Paris Saint-Germain
8 D Drapeau de l'Allemagne Rall, MaximilianeMaximiliane Rall 18/11/1993 (29 ans) Allemagne TSG Hoffenheim
13 D Drapeau du Brésil , TainaraTainara 21/04/1999 (23 ans) Brésil Girondins de Bordeaux
4 D Drapeau de l'Islande Viggósdóttir, Glódís PerlaGlódís Perla Viggósdóttir 27/06/1995 (27 ans) Islande FC Rosengård
30 D Drapeau de l'Allemagne Simon, CarolinCarolin Simon 24/11/1992 (30 ans) Allemagne Olympique lyonnais
14 D Drapeau de la Norvège Bragstad, EmilieEmilie Bragstad 16/12/2001 (20 ans) Norvège Rosenborg BK
3 M Drapeau du Japon Kumagai, SakiSaki Kumagai 17/10/1990 (32 ans) Japon Olympique lyonnais
7 M Drapeau de l'Allemagne Gwinn, GiuliaGiulia Gwinn 02/07/1999 (23 ans) Allemagne SC Fribourg
10 M Drapeau de l'Allemagne Dallmann, LindaLinda Dallmann 02/09/1994 (28 ans) Allemagne SG Essen-Schönebeck
12 M Drapeau de l'Allemagne Lohmann, SydneySydney Lohmann 19/06/2000 (22 ans) Allemagne Formée au club
16 M Drapeau de l'Allemagne Magull, LinaLina Magull Capitaine 15/08/1994 (28 ans) Allemagne SC Fribourg
23 M Drapeau de l'Islande Vilhjálmsdóttir, Karólína LeaKarólína Lea Vilhjálmsdóttir 08/08/2001 (21 ans) Islande Breiðablik Kópavogur
25 M Drapeau de l'Autriche Zadrazil, SarahSarah Zadrazil 19/02/1993 (29 ans) Autriche FFC Turbine Potsdam
9 A Drapeau de la Serbie Damnjanović, JovanaJovana Damnjanović 24/11/1994 (28 ans) Serbie SC Sand
11 A Drapeau de l'Allemagne Schüller, LeaLea Schüller 12/11/1997 (25 ans) Allemagne SGS Essen
37 A Drapeau de la Croatie Rudelić, IvanaIvana Rudelić 25/01/1992 (30 ans) Croatie Bayer Leverkusen
17 A Drapeau de l'Allemagne Bühl, KlaraKlara Bühl 07/12/2000 (21 ans) Allemagne SC Fribourg
27 A Drapeau de la France Laurent, EmelyneEmelyne Laurent 04/11/1998 (24 ans) France Olympique lyonnais
31 A Drapeau de l'Angleterre Stanway, GeorgiaGeorgia Stanway 03/01/1999 (23 ans) Angleterre Manchester City
Entraîneur(s)
  • Alexander Straus
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Jérôme Reisacher
  • Marco Knirsch
Préparateur(s) physique(s)
  • Christopher Gamperl
Entraîneur(s) des gardiens
  • Peter Kargus

Légende

Joueuses prêtées

Le tableau suivant liste les joueuses en prêt pour la saison 2022-2023.

Joueurs prêtés
P. Nat. Nom Date de naissance Sélection Club en prêt
19 D Drapeau de l'Autriche Wenninger, CarinaCarina Wenninger 06/02/1991 (31 ans) Autriche AS Roma

Personnalités du club

Entraîneur(se)s

  •  Karl-Heinz Mainz : 1970-1971
  • Fritz Bank : 1971-1976
  • Stephan Deischl : 1979
  • Inge Mayerhofer  : 1982-1985
  • Cornelia Doll  : 1987-1991
  • Dagmar Uebelhör  : 1992-1996
  • Burkhard Kagelmann : 1996-1998
  • Peter König : 1998-2004
  • Sissy Raith  : 2004-2008
  • Günther Wörle  : 2008-2010
  • Thomas Wörle  : 2010-2019
  • Jens Scheuer  : 2019-2022
  • Alexander Straus  : 2022-

Anciennes joueuses

Parcours en Coupe d'Europe

La réforme de la Coupe d'Europe en 2009 avec la création de la Ligue des Champions féminine permet au Bayern Munich de se qualifier pour la première fois de son histoire pour une compétition européenne, grâce à sa deuxième place en Bundesliga. Toutefois, le club devra ensuite attendre son titre national de 2015 pour retrouver l'Europe, et n'a plus quitté la compétition depuis. À noter que le Bayern Munich a été éliminé à chacune de ses confrontations avec un club français.

Saison Tour Adversaire Aller Retour Score total
2009-2010 Tournoi de qualification Glasgow City LFC 5 - 2
FC Norchi Dinamo Tbilisi 19 - 0
FK Gintra Universitetas 0 - 8
1/16 finale VFC Szombathely 0 - 5 4 - 2 9 - 2
1/8 finale Montpellier HSC 0 - 0 0 - 1 0 - 1
2015-2016 1/16 finale FC Twente 1 - 1 2 - 2 3 - 3 e
2016-2017 1/16 finale Hibernian Ladies FC 0 - 6 4 - 1 10 - 1
1/8 finale WFC Rossiyanka 4 - 0 0 - 4 8 - 0
1/4 finale Paris Saint-Germain 1 - 0 4 - 0 1 - 4
2017-2018 1/16 finale Chelsea LFC 1 - 0 2 - 1 2 - 2 e
2018-2019 1/16 finale Spartak Subotica 0 - 7 4 - 0 11 - 0
1/8 finale FC Zürich Frauen 0 - 2 3 - 0 5 - 0
1/4 finale Slavia Prague 1 - 1 5 - 1 6 - 2
1/2 finale FC Barcelone 0 - 1 1 - 0 0 - 2
2019-2020 1/16 finale Kopparbergs/Göteborg FC 1 - 2 0 - 1 2 - 2 e
1/8 finale BIIK Kazygurt 0 - 5 2 - 0 7 - 0
1/4 finale Olympique Lyonnais 1 - 2
2020-2021 1/16 finale Ajax Amsterdam 1 - 3 3 - 0 6 - 1
1/8 finale BIIK Kazygurt 1 - 6 3 - 0 9 - 1
1/4 finale FC Rosengård 3 - 0 0 - 1 4 - 0
1/2 finale Chelsea FCW 2 - 1 4 - 1 3 - 5
2021-2022 Phase de groupes Olympique lyonnais 2 - 1 1 - 0 2e (13 pts)
BK Häcken 4 - 0 1 - 5
Benfica Lisbonne 0 - 0 4 - 0
1/4 finale Paris Saint-Germain 1 - 2 2 - 2 3 - 4
2022-2023 2e tour de qualifications Real Sociedad 0 - 1 3 - 1 4 - 1
Phase de groupes FC Rosengård 2 - 1
Benfica Lisbonne
FC Barcelone

Rivalités

Le Bayern entretient une rivalité avec le VfL Wolfsburg, l'autre équipe phare du championnat allemand depuis les années 2010. Les deux équipes, qui ont émergé parmi les meilleures d'Allemagne dans les années 2000, se partagent tous les titres depuis 2013, et leurs duels sont les principales affiches de Bundesliga[10],[11].

Liens externes

Notes et références

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (de) « “Eine erfolgreiche Frauenfussballabteilung würde dem Verein sehr gut zu Gesicht stehen” », sur Miasanrot.de, (consulté le )
  3. (de) « FC Bayern München Frauen: Alle Infos zur Mannschaft », sur ratgeber.bunte.de (consulté le )
  4. (de) Steffen Schneider et Köln, « Frauenfußball: Ein schlafender Riese wacht auf », FAZ.NET,‎ (ISSN 0174-4909, lire en ligne, consulté le )
  5. (de) « Auch die Münchner Frauen-Mannschaft ist Deutscher Meister », sur focus.de, (consulté le )
  6. (de) Bayerischer Rundfunk, « Frauenfußball in Bayern: Der lange Weg », sur www.br.de, (consulté le )
  7. Ouest-France, « Ligue des champions féminine. Grâce à un doublé de Katoto, le PSG prend le meilleur sur le Bayern », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  8. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  9. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  10. (de) « VfL Wolfsburg gegen den FC Bayern: Ein Frauenfußball-Duell mit Geschichte », sur Sportbuzzer.de (consulté le )
  11. (de) Christian Otto et Wolfsburg, « Wolfsburg besiegt FC Bayern: Harter und verbissener Kampf um Platz eins », FAZ.NET,‎ (ISSN 0174-4909, lire en ligne, consulté le )