Bataille judiciaire entre Johnny Depp et Amber Heard

Johnny Depp lors du Austin Film Festival en 2011 et Amber Heard lors du Comic-Con de 2018.

Johnny Depp et Amber Heard sont deux acteurs américains ayant eu une relation entre 2012 et 2016. Mariés en 2015 et divorcés en 2017, l'ex-couple s'accuse mutuellement depuis de violences conjugales et de violences psychologiques répétées, Heard accusant aussi Depp de viol. Chacune des deux parties nie fermement ce que lui reproche l'autre.

Ce scandale entre les deux acteurs est l'objet d'une grande attention médiatique dans le monde entier, dans le contexte de l'émergence du mouvement MeToo, et alors que Johnny Depp est l'un des comédiens les plus populaires d'Hollywood depuis plusieurs décennies.

Les procès en diffamation que se livrent les ex-époux voient ces derniers révéler de nombreux détails de leur vie privée afin d'accréditer leurs accusations respectives, mobilisant notamment des témoins, des photographies, des enregistrements audio et vidéo de leurs conversations ainsi que des SMS échangés avec des tiers.

Rencontre et mariage

Johnny Depp et Amber Heard au Festival international du film de Toronto 2015 pour la présentation de Black Mass.

Amber Heard (née en 1986 à Austin) et Johnny Depp (né en 1963 à Owensboro) se sont rencontrés en 2009 sur le tournage du film Rhum Express, lorsque Depp était encore en couple avec Vanessa Paradis et que Heard elle, avait une relation avec la peintre et photographe Tasya van Ree. Les deux acteurs se donnaient la réplique pour la première fois et ont rapidement commencé à se rapprocher, se retrouvant ainsi un soir après le tournage dans la loge-caravane du comédien. Si Amber Heard avait souhaité rester avec lui, d'après ses dires, il a de son côté « compris qu'il valait mieux en rester là »[1],[2].

Johnny Depp et Amber Heard se retrouveront en 2011 pour la promotion du film, puis commencèrent à se fréquenter en 2012 lorsque chacun mit fin à sa précédente relation. Ils se marient en secret 3 ans plus tard le 3 février 2015, lors d'une petite cérémonie privée avec leurs proches, sur la caye privée de l'acteur – Little Hall’s Pond Cay aux Bahamas [3],[4],[5].

Divorce et premières accusations

Ils annoncent leur séparation le , Amber Heard demande le divorce le même mois et obtient d'un tribunal de Los Angeles une ordonnance restrictive contre Depp – qu'on pourrait traduire en justice française par une injonction d'éloignement, une ordonnance de protection, l'actrice d'Aquaman alléguant que Depp avait un problème avec l'alcool et la drogue, et qu'il « devenait un monstre violent à chaque fois qu'il en consommait ». L'acteur nie en bloc, affirmant lui, qu'Amber Heard tentait par ce scandale « d'obtenir une solution financière prématurée »[6],[7].

Un accord a été finalement conclu en 2016, Heard supprime l'injonction d'éloignement et le divorce se finalise en janvier 2017. Ils se partagent les biens de leur mariage et Amber s'engage publiquement à verser ses gains du divorce (7 millions USD) à l'American Civil Liberties Union et au Children's Hospital Los Angeles[8],[9],[10]. Ils déclarent dans un communiqué que leur relation « était intensément passionnée et parfois explosive mais qu'elle reposait toujours sur l’amour ». Qu'il n'y a « jamais eu aucune intention de se blesser physiquement ou moralement » et qu'ils se souhaitent « mutuellement le meilleur pour le futur » [11]. Mais l'affaire fait le tour du monde, notamment en défaveur de Johnny Depp, et beaucoup demandent qu'il soit expulsé des films qu'il avait tournés, principalement les suites des Animaux fantastiques et de Pirates des Caraïbes[12].

En , le tabloïd britannique The Sun, relayant les accusations de violences conjugales d'Amber Heard, publie un article sur sa version en ligne et imprimé où il qualifie l'acteur de “batteur d'épouse" (Wife-beater), l'accusant d'avoir abusé de son ex-femme[13],[14]. En décembre de la même année, Amber Heard écrit une tribune dans le Washington Post sur la situation des femmes vivant avec ces violences. Depp n'est pas mentionné mais l'actrice lui fait référence implicitement, en écrivant notamment : « Je suis devenue une figure publique représentant la violence conjugale, et j'ai ressenti toute la force de la colère de notre culture envers les femmes qui s'expriment ». Un mois après, Johnny Depp décide de poursuivre en justice son ex-femme, mais également la société éditrice du Sun – News Group Newspapers (NGN) – et son rédacteur en chef Dan Wootton, pour diffamation, la plainte disant qu'Amber Heard « n'était pas victime de violence conjugale, mais qu'elle en était l'autrice »[15],[16],[17].

Dans ses accusations, Amber Heard détaille de multiples cas d'abus présumés qui se seraient produits pendant son mariage, présentant des photos de ses ecchymoses sur le visage après avoir supposément été battue par son ex-mari. TMZ présente également une vidéo qui montrerait l'acteur filmé chez lui par Heard, alors qu'il claque des portes de placard et donne un coup de pied dans un frigidaire. Contrairement à ce que les médias ont prétendu, dans cette vidéo Depp n'est à aucun moment menaçant envers sa femme, qui le filme à son insu et ricane une fois qu'il réalise qu'elle est en train de le filmer[18]. D'autre part en , le Daily Mail a publié une série d'appels audio dans lesquels l'actrice aurait avoué avoir battu Johnny Depp à plusieurs reprises : « Je ne peux pas promettre que je ne redeviendrai plus violente, je me mets tellement en colère des fois que je perds le contrôle [...] Je t'ai tapé, mais tu vas bien » [19]. Le comédien la suspecte également de l'avoir trompé plusieurs fois durant leur mariage, ayant eu des liaisons extraconjugales avec près de 8 hommes, dont Leonardo DiCaprio, James Franco et Elon Musk[20],[21].

Procès de Londres (2020)

Johnny Depp déguisé en Gellert Grindelwald, personnage qu'il avait joué lors des deux premier films des Animaux fantastiques, avant d'être renvoyé de la franchise. San Diego Comic Con de 2018, CA.

Le débute le procès en diffamation de Depp contre le journal The Sun. L'acteur réaffirme qu'il n'a jamais frappé Amber Heard ou une autre femme, qu'elle était la personne violente dans la relation et il l'accuse de lui avoir coupé le doigt avec une bouteille d'alcool brisée[22],[23]. Cette dernière réaffirme les accusations de violences conjugales répétées[24],[25]. Lors du procès, Vanessa Paradis témoigne en la faveur de l'acteur en affirmant qu'il n'a jamais été violent avec elle :

« Cela ne ressemble en rien au vrai Johnny que j'ai connu, et d'après mon expérience personnelle de ces nombreuses années, je peux dire qu'il n'a jamais été violent envers moi. [...] C'est tellement contrariant car il a aidé tant de personnes au cours de sa vie personnelle et professionnelle, avec gentillesse et générosité […] C'était un père gentil, attentif, généreux et non-violent »[26].

Le 2 novembre, le comédien perd son procès en diffamation contre The Sun, le juge Andrew Nicolla de la Haute Cour de Londres tranchant que 12 des 14 incidents de violence revendiqués par Heard et le tabloïd étaient « substantiellement vrais » car « la grande majorité des agressions présumées ont été prouvées »[27],[28]. Le tribunal rejette la plainte en diffamation du comédien mais reconnaît que les allégations émises par Heard contre sa personne ont nui à sa carrière[29]. Suite à ce verdict, Johnny déclare le 6 novembre se retirer du Wizarding World, après avoir été poussé à le faire par sa société de production de l'époque Warner Bros, celle-ci confirmant cette décision dans un communiqué[30]. Il ne finit donc pas le tournage du film Les Animaux fantastiques 3, où il est remplacé par Mads Mikkelsen dans son rôle de Gellert Grindelwald[31],[32], mais il réaffirme que ce verdict ne changera pas son « combat pour rétablir la vérité » et qu'il va faire appel de son jugement. Cette voie de recours est cependant rejetée par la Cour le [33],[34].

Procès de Fairfax (2022)

En plus d'avoir poursuivi The Sun, Johnny Depp intente également un procès contre Amber Heard début 2019, pour son article relayé par le Washington Post dans laquelle elle se présente comme victime de violences conjugales. Ce nouveau procès en diffamation commence le dans le palais de justice du Comté de Fairfax en Virginie, près de la capitale américaine, et devrait se terminer le 20 mai[35]. Le comédien qui tente de « laver son nom » demande 50 millions de dollars de dommages et intérêts à son ex-femme, alléguant qu'elle était l'agresseur, que ses dires constituaient une affabulation et qu'en conséquence, Disney avait refusé de le lancer dans de futurs projets[36],[37]. Amber Heard, elle, en réclame 100 millions, alléguant que son ex-compagnon lui avait infligé « des violences physiques et sexuelles constantes » et avait coordonné une campagne de harcèlement via les réseaux sociaux et orchestré des pétitions en ligne dans le but de la faire virer d'Aquaman et de L'Oréal, dont elle est l'une des ambassadrices[38],[39],[40]. De nombreux témoins sont convoqués à témoigner des relations entre les deux acteurs, comme la grande sœur de Johnny : Christi Dembrowski, le médecin du couple et le garde du corps, mais également des personnalités publiques, comme Paul Bettany, Ellen Barkin, James Franco et l'ex d'Amber Elon Musk[41],[42].

Allégations contre Amber Heard

L'ex-assistante d'Amber Heard – Kate James – déclare qu'elle avait déjà vu plusieurs fois l'actrice débarquer nue devant elle, en consommant de la cocaïne, des champignons, de l'ecstasy et de l’alcool ; qu'elle lui a craché au visage lors d'une conversation à propos d'une augmentation de son salaire ; et déclare également ne jamais avoir vu l'actrice subir de violences physiques. Le médecin – David Kipper – et le garde du corps de Johnny Depp – Sean Bett – affirment, eux aussi, ne jamais avoir vu de blessures physiques sur l'actrice. Sean Bett confirme, en revanche, avoir vu le visage tuméfié de Johnny et ajoute qu'Amber Heard n'avait jamais évoqué avoir été battue auparavant[42],[43]. La comédienne avait déjà été arrêtée en 2009 pour des violences conjugales sur son ex-compagne, la photographe Tasya Van Ree. L'affaire avait été classée sans suite, l'ex de Heard déclarant qu’il s’agissait d’un malentendu et le procureur refusant d’aller plus loin dans le dossier[44],[45].

« Je suis désolée de ne pas t'avoir giflé correctement [...] Je ne t'ai pas frappé. Je t'ai tapé putain ! [...] Je ne sais pas quel était le mouvement de ma main. Mais tu vas bien. Je ne t'ai pas fait mal. Qu'est-ce que je suis censée faire ? Je ne vais pas m'asseoir ici et me plaindre comme toi [...] Tu es un vrai bébé, grandis un peu Johnny » « Dis le au monde. Dis leur : moi Johnny, un homme, je suis victime de violences conjugales. Et on verra combien de personnes te croiront et seront de ton côté ! »[46],[47],[48]

— Enregistrements audio rendus publics en 2020 par le Daily Mail et diffusés par les avocats de Depp dans le tribunal de Fairfax[Lequel ?], où l'on entend Amber Heard parler à Johnny Depp de ses excès de violence.

Au cours du procès, Amber Heard et son équipe juridique ont affirmé que l'actrice avait utilisé la palette de correcteur pour visage Milani Conceal Perfect All-In-One Concealer Kit de la marque Milani Cosmetics pour « dissimuler les blessures qu'elle avait subi des mains de son ex-mari », et qu'elle gardait le produit de maquillage dans son sac à main à tout moment, afin de s'assurer que ses ecchymoses ne soient jamais visibles au public. Un de ses avocats – J. Ben Rottenborn – a même sorti la palette de correcteur et l'a présenté au jury. Cependant, dans une vidéo TikTok publiée le puis dans une déclaration du porte-parole de la marque, relayées par le Daily Mail, Milani Cosmetics dément ces affirmations en déclarant que l'entreprise n'avait mis sur le marché le correcteur qu'en décembre 2017, alors que les abus présumés auraient eu lieu entre 2013 et 2016[49],[50].

Johnny Depp dans son costume du capitaine Jack Sparrow, héros de la saga Pirates des Caraïbes.

Le , l'acteur annonce qu'il ne reprendra jamais son rôle de Jack Sparrow pour un film Pirates des Caraïbes, par rapport à ses différends et désunions avec Disney et la Warner sur principalement ses problèmes judiciaires. « Il n'a pas fallu longtemps à Disney pour décider de me retirer de la franchise Pirate des Caraïbes » déclara-t-il à la Cour[51].

« Lorsque les allégations ont été faites, lorsqu’elles ont fait le tour du monde, disant aux gens que j’étais un ivrogne menaçant et sous cocaïne, qui battait les femmes, soudainement, dans la cinquantaine, c’est fini. Vous êtes fini. Quelle que soit l’issue de ce procès, à la seconde où ces accusations ont été portées contre moi, et où elles se sont métastasées pour alimenter les médias, j’ai perdu. J’ai perdu, et je porterai cela pour le reste de ma vie [...] La violence n'est pas nécessaire, pourquoi frapperiez-vous quelqu'un pour qu'il soit d'accord avec vous ? [...] Mes enfants ont refusé d'être autour d'elle, car ils ont été beaucoup plus intelligents que moi. Ils n'aimaient pas la façon dont elle me traitait […] Je ne pouvais presque jamais aller voir mes enfants, passer du temps avec eux, car elle devait m'avoir tout le temps avec elle pour ses propres besoins [...] Mme Heard, dans sa frustration et dans sa rage, elle frappait […] Cela pouvait commencer par une gifle, une bousculade. Elle m’a jeté une télécommande de télévision à la tête, un verre de vin au visage […] Elle a un besoin de conflit, un besoin de violence. Ça sort de nulle part. La seule chose que j’ai alors appris à faire, c’est la même chose que je faisais lorsque j’étais enfant (quand sa mère le frappait, ndlr) : battre en retraite »[52],[43],[53]

— Johnny Depp, lors de son interrogatoire le 20 avril 2022.

Lors de la deuxième semaine du procès, l'acteur témoigne de l'histoire du "doigt coupé"[54],[55]. Le 11 mars 2015, le couple vient tout juste de se marier et séjourne dans une villa en Australie pendant le tournage de Pirates des Caraïbes, une dispute éclate alors au sujet d'un accord prénuptial qu'Amber Heard n’a pas souhaité signer. Johnny Depp dit s’être ainsi réfugié dans la cuisine où il s’est servi un shot de vodka, « puis deux, puis trois ». Choquée de le retrouver en train de boire de l’alcool, Heard serait devenue folle de rage, « Elle a attrapé la bouteille, s’est reculée et l’a lancée sur moi. Elle est passée à côté de ma tête et s’est écrasée sur le mur derrière moi ». L'actrice se serait ensuite saisie d’une seconde bouteille, qui cette fois aurait explosé devant sa main : « Je n’ai pas senti la douleur au début. Je ressentais de la chaleur, comme si quelque chose s’écoulait de moi. J’ai baissé les yeux et j’ai réalisé que le bout de mon doigt (le haut du majeur de sa main droite) avait été coupé. Je voyais directement mon os ressortir. Le sang jaillissait […] On aurait dit le Vésuve »[53]; « Je ne savais pas si c’était une crise de nerfs. Mais je savais dans ma tête et dans mon cœur que ce n’était pas la vie [...] Rien n'avait de sens [...] Personne ne devrait traverser ça [...] J’ai commencé à écrire avec mon sang sur les murs des souvenirs de notre passé qui représentaient les mensonges qu’elle m’avait racontés et que j’avais découverts. Dans toute cette folie, je me suis encore caché et j’ai envoyé un SMS au Docteur Kipper pour lui dire que je m’étais coupé le doigt ». Il se serait alors caché dans une salle de bain[56], pour ensuite avoir été emmené à l'hôpital où il dira aux médecins qu'il s'était blessé avec un couteau, Amber Heard, elle, alléguant qu'il s'était blessé en explosant un téléphone : « J'ai menti parce que… je ne voulais pas révéler que c'était Mme Heard qui m'avait jeté une bouteille de vodka et m'avait arraché le doigt […] Je ne voulais pas lui causer d'ennuis », aurait affirmé l'acteur avant de finalement leur dire la vérité[52],[53],[57]. Il déclare qu'il donna accidentellement un coup de tête à Heard en essayant de l'empêcher de l'attaquer, et que cette dernière aurait colorié son nez avec du vernis à ongles pour essayer de faire croire qu'il l'avait cassé[55]. Johnny Depp rentrera à Los Angeles pour se faire opérer. Le tournage de Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar est alors suspendu jusqu'à la mi-avril, la présence de l'acteur étant indispensable[58],.

Au deuxième jour de son audition le , le comédien est également revenu sur ce jour où il aurait retrouvé des excréments humains sur le lit conjugal[60]. Le 21 avril 2016, à la veille des 30 ans de la comédienne, une fête est organisée dans l’un des appartements du couple à West Hollywood. Après la réception, Amber Heard se lance dans « une joute verbale » à laquelle Johnny Depp aurait refusé de participer, « je lui ai dit, je m’en vais, ne me suis pas » La jeune femme l’aurait alors « agressé physiquement » avant qu’il parvienne à sortir pour rejoindre sa maison d'Hollywood Hills. Sachant qu’elle partait le lendemain pour assister au festival de Coachella avec des amies, il décide d’en profiter pour aller récupérer « quelques affaires, des choses précieuses »[61]. Le lendemain Johnny Depp fait part de son projet à Sean Bett, son garde du corps, mais celui-ci tente de l’en dissuader, « il m’a dit, ‘ce n’est pas le bon moment d’y aller’. Et moi j’ai dit, 'ben si c’est le moment parfait, elle n’est pas là pendant deux jours’. Et là, il me montre une photo, sur son téléphone », déclare l'acteur devant le jury. « C’était la photo de notre lit, et sur mon côté, il y avait de la matière fécale humaine. Et là, j’ai compris pourquoi ce n’était pas le bon moment d’y aller » ; « Ma réaction a été de me marrer. C’était tellement incroyable, tellement bizarre, si grotesque. Je ne pouvais pas faire autre chose que rire. Donc je n’y suis pas allé ce jour-là ». Heard, elle, accuse les chiens de Johnny Depp, affirmant au procès de Londres que les excréments provenaient de son chien Boo, victime d’un dérangement gastrique « après avoir accidentellement ingéré le contenu d'un sachet de marijuana » égaré par son compagnon[61]. « Pourquoi ne l’avez-vous pas cru ? » lui demande l’un des avocats. « Les chiens, c'étaient des petits Yorks, ils faisaient 1,5 kilo chacun. J’ai vécu avec ces chiens pendant plusieurs années. J’ai ramassé leur caca. Ça ne venait pas d’un chien. Ce n’était pas possible ». Selon plusieurs tabloïds britanniques, l'histoire de ces excréments humains était la raison de trop – avec la mort de sa mère, Betty Sue, le 20 mai 2016 – qui poussa le comédien à demander, lui aussi, le divorce[62].

Le , une psychologue engagée par Johnny Depp a affirmé devant le tribunal que l’actrice Amber Heard souffrait de troubles de la personnalité[63],[64]. Appelée à témoigner à la barre, Shannon Curry – psychologue clinicienne et médico-légale – a présenté ce diagnostic qu’elle a dressé après avoir évalué, en décembre 2021, l’actrice de 36 ans sur une durée de 12 heures. « Les résultats de l’évaluation ont confirmé son trouble de la personnalité [...] Elle a un trouble de la personnalité borderline [...] un trouble de la personnalité histrionique [...] une forme extrême de narcissisme » déclare t-elle, ajoutant qu’Amber Heard ne souffrait pas en revanche de stress post-traumatique. « Le fait qu’une personne ne souffre pas de TSPT ne signifie pas qu’elle n’a pas été blessée psychologiquement par ce qui est allégué. (Mais) dans ce cas, Mme Heard allègue qu’elle a été blessée psychologiquement et qu’elle a souffert de stress post-traumatique à cause des abus supposés commis par M. Depp ». Dans sa prise de parole elle explique également que les personnes atteintes de ces troubles « peuvent réagir violemment », qu’elles « ont souvent des comportements abusifs envers leurs partenaires » et qu'elles peuvent avoir tendance à endosser un rôle de « victime » en « recherchant constamment l’attention », rajoutant que lors d’un test qu’elle a réalisé au cours de son analyse, Mme Heard avait « grossièrement exagéré » les TSPT dont elle aurait pu souffrir[65].

Allégations contre Johnny Depp

« Je ne veux plus jamais poser les yeux sur cette sale pute Amber [...] Je vais baiser son cadavre brûlé après coup, pour m’assurer qu’elle est morte ». »[66],[67],[68],[69]

— Extraits d'SMS que Johnny Depp avait envoyé à des proches au sujet de l'actrice.

L'accusation souligne également que Vanessa Paradis, la mère des deux enfants de l'acteur qui a pris la parole à plusieurs reprises pour défendre celui-ci, a également été insultée à plusieurs reprises lors de leur séparation. L'acteur l'a ainsi qualifiée dans un mail, adressé à Elton John, d'« extorqueuse française » et de « salope » qui voulait « laver le cerveau » de ses enfants[70].

Les avocats présentent un extrait vidéo datant de 2016, déjà dévoilé à l'époque au public, montrant Johnny Depp dans la cuisine conjugale, fou de colère et en état d'ébriété, où l'on peut le voir casser des armoires et se servir des verres de vin tout en criant et insultant à plusieurs reprises son ex-compagne. Le comédien répond pour sa défense qu'il s'en est pris à quelques armoires mais qu'il n'avait « jamais touché Mademoiselle Heard »[18]. Dans un autre extrait audio, on entend l'acteur hurler « tais-toi gros tas » à Heard pendant qu'elle accusait son conjoint de l’avoir « rouée de coups ».

« J'ai beaucoup de mal à trouver les mots pour décrire à quel point c'est douloureux. C'est horrible pour moi d'être assise ici depuis des semaines et de tout revivre [...] Il jetait des verres, retournait des tables, tapait dans les murs très près de mon visage, il me criait dessus. Après il disparaissait, se sevrait (...) Puis il revenait et il me donnait tellement d'amour que j'oubliais cet aspect terrifiant [...] Je n'oublierai jamais la première fois où il m'a frappée [...] je n'ai pas bougé parce que je ne savait pas quoi faire d'autre [...] Il m'a frappée une nouvelle fois. Violemment. Je perds mon équilibre et je réalise que le pire est en train d'arriver [...] Puis il s'est mis à pleurer, je n'avais jamais vu un homme adulte pleurer. Il pleure toutes les larmes de son corps, il se met à genou, et me dit qu'il ne recommencera pas. Il a dit : 'Je pensais que j'avais tué le monstre, je ne recommencerai pas' .Je n'ai rien dit, je suis allée dans ma voiture et j'y suis restée un long moment le temps d'avoir la force de savoir ce que je devais faire. J'avais le cœur brisé »[71],[72]

— Amber Heard lors du premier jour de son audition le mercredi 4 mai.

Le 5 mai, Heard détaille de nombreuses violences que lui aurait fait subir son ex-époux lors d'un voyage en Australie, affirmant que celles-ci sont allées jusqu'au viol[73]. Les avocats de Johnny Depp répliquent en moquant Amber Heard qui aurait livré avec ce témoignage la « prestation de sa vie » : « Alors que les histoires de Mademoiselle Heard ont continué à grossir avec de nouveaux détails bien opportuns, les souvenirs de Monsieur Depp sont restés les mêmes lors de ces six années douloureuses depuis que les premières accusations ont été portées. Sa vérité – la vérité – est la même peu importe l’environnement dans lequel elle est présentée. »[74].

Effets médiatiques et réseaux sociaux

Le procès de Fairfax devient rapidement l'un des plus suivis du monde. Alors qu'à Londres, c’est par les comptes rendus d’audience que le grand public était informé, ce grand procès médiatique de 2022 est, lui, filmé – comme l'autorise le système judiciaire – par Court TV, réseau numérique étatsunien spécialisé dans l'analyse criminelle et juridique, retransmis en direct à la télévision, sur Internet (YouTube, Pluto TV, Twitch...) et in fine les réseaux sociaux (Instagram, Tiktok, Twitter..) où les utilisateurs exprimaient librement leurs opinions sur l'affaire[75],[76].

Amber Heard avec Jason Momoa lors de la promotion d'Aquaman, en 2018.

Différents extraits du procès ont fait l'objet de vidéos compilations, de vidéos réactions et de mèmes sur Internet, certains devenant viraux, et atteignant les 40 millions de vues sur Tiktok et les 20 millions sur Youtube[77],[78]. Le site Buzzfeed rapportait qu'entre le 25 avril et le 29 avril 2022, 1670 publications utilisant le hashtag #JusticeForJohnnyDepp (Justice pour Johnny Depp) ont été publiés sur Facebook, avec plus de 7 millions d'interactions (likes et des partages entre eux) au total. Parallèlement, seules 16 publications utilisant le hashtag #JusticeForAmberHeard (Justice pour Amber Heard) avaient été publiées, avec 10 500 interactions. De plus sur le réseau social TikTok, les vidéos taguées #JusticeForAmberHeard atteignaient les 21 millions de vues au 29 avril, tandis que celles taguées #JusticeForJohnnyDepp atteignaient les 5 milliards[76].

LCI note l'hostilité d'une grande part des internautes envers Amber Heard, croissante depuis que plusieurs éléments de son témoignage ont été contestés : « Certains ont été jusqu'à décortiquer chacun de ses mots, avançant qu’elle les avait piqués au film Le Talentueux Mr Ripley. Ils estiment qu’elle joue la comédie quand elle pleure, mais qu’elle n’en fait pas assez quand elle ne pleure pas. »[74].

Après le témoignage de Johnny Depp, une pétition web de plus de 3,5 millions de signatures demande l’exclusion de l’actrice du film Aquaman 2[79],[80]. Amber Heard renvoie le cabinet Precision Strategies qui s'occupait de ses relations publiques, pour le remplacer par le los angélien Shane Communications. Le tournage d’Aquaman and the Lost Kingdom est déjà fini depuis janvier 2022 et est attendu en salles début 2023. Mais Aquaman étant le film le plus rentable de l’univers DC avec plus d’un milliard de dollars en 2018, l’enjeu est important pour les studios DC Films et Warner Bros[81],[82].

Rapport au mouvement MeToo

Cette affaire connaît un grand retentissement, alors que les accusations d'Amber Heard, formulées en 2018, coïncident avec l'émergence du mouvement MeToo, dans la foulée de l'affaire Harvey Weinstein qui avait entraîné une libération de la parole sur les violences sexuelles subies par les femmes dans l'industrie du cinéma.

Marianne souligne que si certaines féministes ont massivement condamné Johnny Depp au moment des premières accusations, menant les grands studios à écarter celui-ci de leurs plateaux, les réactions se sont faites au fil du temps de plus en plus nuancées, après la sortie d'enregistrements privés où Heard concède avoir elle-même eu des comportements violents envers Depp. Les milieux masculinistes en auraient également profité, « trop heureux de trouver des failles dans le témoignage d'une femme accusant un homme de violences [...] en oubliant que le tribunal londonien a jugé crédibles 12 épisodes violents dénoncés par Amber Heard... ». Le spécialiste des États-Unis Jean-Éric Branaa relativise l'importance de ce fait divers privé au regard des affaires liées à MeToo : « Les féministes n'ont pas spécialement pris fait et cause pour Amber Heard. Contrairement aux affaires qui ont éclaté pendant #MeToo, nous ne sommes pas dans un cas de femme brimée qui n'a jamais pu s'exprimer sur ce qu'elle subissait. C'est tout le contraire. »[83].

Le média féministe Madmoizelle, par la voix de sa rédactrice en chef Mymy Haegel, a tout de même publié un mea culpa, regrettant la couverture très favorable à Amber Heard de ses premiers articles : « Comme beaucoup d’autres féministes, [...] j’ai appris un mantra : « il faut croire les victimes ». Les victimes du sexisme, du patriarcat, des violences psychologiques, physiques, sexuelles qui en découlent, et sont trop souvent niées, remises en question, balayées du revers de la main. Des décennies, des siècles passés à être traitées d’hystériques, à appartenir aux hommes, à ne pas être entendues, à être victimes de crimes impunis, à subir la violence, la haine, le viol conjugal, et mille autres maux encore… ça laisse des traces. Alors j’ai cru Amber Heard. Parce que c’est une femme. Parce que statistiquement, ce sont les maris qui frappent leurs épouses, et pas l’inverse. Parce qu’encore beaucoup trop de victimes ne sont pas crues. [...] même si Johnny Depp a plus de force physique qu’Amber Heard, même s’il est plus vieux qu’elle de 22 ans, il peut être victime de violences conjugales. Je ne crois pas qu’un homme ne peut pas être victime. Mais j’ai peut-être cru qu’une fois accusé par une femme, il était obligatoirement coupable… [...] Ça semble en tout cas bien plus grisâtre que le schéma « agresseur / victime » manichéen qui paraissait se dessiner en 2016. » Elle conclut en appelant à la différenciation entre violences systémiques et cas individuels : « Au niveau sociétal, ce sont les hommes qui frappent les femmes. En majorité. Mais au niveau individuel, tout peut arriver, les cas particuliers existent. »[84].

Références

  1. « Johnny Depp infidèle à Vanessa Paradis : il a embrassé Amber Heard en secret, ses tardives révélations ! », sur www.purepeople.com (consulté le )
  2. Prisma Média, « Johnny Depp infidèle à Vanessa Paradis : ce bisou sous la douche qui a tout changé… - Gala », sur Gala.fr (consulté le )
  3. « Amber Heard and Johnny Depp's court declarations regarding allegations of domestic violence - Documents - Los Angeles Times », sur web.archive.org, (consulté le )
  4. (en-US) Lamarco McClendon,Maria Cavassuto,Lawrence Yee et Lamarco McClendon, « Johnny Depp and Amber Heard: A Timeline of Their Tempestuous Relationship », sur Variety, (consulté le )
  5. (en) People Staff Updated February 04 et 2015 06:55 Pm, « Johnny Depp and Amber Heard Tie the Knot: Source », sur PEOPLE.com (consulté le )
  6. (en-GB) Izzy Lyons, « Johnny Depp refused permission to appeal High Court 'wife beater' ruling », The Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le )
  7. (en) « Amber Heard settles domestic abuse case against Johnny Depp », sur the Guardian, (consulté le )
  8. (en) « Actress Amber Heard Donates Millions to Support the ACLU and Its Work Fighting Violence Against Women », sur American Civil Liberties Union (consulté le )
  9. (en-US) Dominic Patten et Dominic Patten, « Johnny Depp Making “Desperate Attempt” To Malign Amber Heard, ‘Aquaman’ Star’s Lawyer Says; Admits Promised $7M Charitable Donations “Delayed” », sur Deadline, (consulté le )
  10. (en) Mike Miller April 09 et 2018 09:27 Pm, « Amber Heard Honored for 7-Figure Donation to Children's Hospital Following Johnny Depp Divorce », sur PEOPLE.com (consulté le )
  11. Lisa Respers France CNN, « Johnny Depp and Amber Heard settle divorce », sur CNN (consulté le )
  12. Condé Nast, « L'affaire Johnny Depp et Amber Heard, expliquée de A à Z », sur GQ France, (consulté le )
  13. (en) « Johnny Depp loses libel case against Sun over claims he beat ex-wife Amber Heard », sur the Guardian, (consulté le )
  14. (en-GB) « Wife-beater Depp LOSES bid to appeal after Sun revealed he hit Heard 12 times », sur The Sun, (consulté le )
  15. Marc Fourny, « Amber Heard admet avoir frappé Johnny Depp », sur lepoint.fr, (consulté le ).
  16. Aymeric Parthonnaud, « Johnny Depp accuse Amber Heard de l'avoir frappé, l'actrice dément », sur rtl.fr, (consulté le ).
  17. « Coup de théâtre : Johnny Depp était battu par Amber Heard et il le prouve en photos », sur public.fr (consulté le ).
  18. a et b « Une vidéo de Johnny Depp, fou de rage, diffusée lors de son procès contre Amber Heard », sur parismatch.com (consulté le )
  19. Ben Ashford, « Amber Heard admits 'hitting' ex Johnny Depp in audio confession », sur Mail Online, (consulté le )
  20. CNEWS, « Dans un enregistrement audio, Amber Heard reconnaît avoir «frappé» Johnny Depp », sur Head Topics, (consulté le )
  21. « Amber Heard infidèle à Johnny Depp avec James Franco ? L'acteur bientôt interrogé par la justice », sur melty.com, (consulté le ).
  22. « Dépeint en mari violent, Johnny Depp au tribunal pour attaquer le Sun », sur La Presse, (consulté le )
  23. « Johnny Depp aurait quitté Amber Heard car elle aurait «déféqué dans son lit» » [vidéo] (consulté le )
  24. « Johnny Depp accuse Amber Heard de lui avoir tranché le doigt », sur 20minutes.fr (consulté le ).
  25. « Johnny Depp vs Amber Heard : les dérapages du couple au cœur des débats », sur 20minutes.fr (consulté le ).
  26. Vanessa Paradis témoigne au tribunal pour Johnny Depp contre le « Sun », sur 20minutes.fr (consulté le 10 juillet 2020).
  27. « Johnny Depp perd son procès en diffamation contre le Sun », sur La Presse, (consulté le )
  28. (en) « Johnny Depp loses libel case against Sun over claims he beat ex-wife Amber Heard », sur the Guardian, (consulté le )
  29. (en-GB) « Johnny Depp libel case appeal bid turned down », sur BBC News, (consulté le )
  30. (en-US) Dominic Patten,Tom Grater et Dominic Patten, « Johnny Depp Axed From ‘Fantastic Beasts’ Franchise By Warner Bros After “Wife Beater” Verdict In UK; Film Delayed To 2022 », sur Deadline, (consulté le )
  31. (en) « Johnny Depp says he has been asked to resign from Fantastic Beasts franchise », sur the Guardian, (consulté le )
  32. « Johnny Depp vient d’être "viré" de la saga des Animaux Fantastiques », sur La Plume de Poudlard - Le média 100% Harry Potter, (consulté le )
  33. (en) « Johnny Depp loses bid to overturn ruling in libel case », sur the Guardian, (consulté le )
  34. « People. Johnny Depp : qualifié de violent par le Sun, la justice refuse son procès en appel contre le tabloïd », sur www.leprogres.fr (consulté le )
  35. Par Antoine Beau Le 28 avril 2022 à 12h43, « Johnny Depp contre Amber Heard : récit d’une autodestruction mutuelle sous les yeux du monde entier », sur leparisien.fr, (consulté le )
  36. (en-GB) « Johnny Depp seeks delay to US defamation trial due to Fantastic Beasts 3 filming », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  37. (en-US) Dominic Patten et Dominic Patten, « Delayed Again! Johnny Depp’s $50M Defamation Trial Against Amber Heard Pushed To Next Year », sur Deadline, (consulté le )
  38. (en) « Johnny Depp’s $50m defamation lawsuit against Amber Heard begins », sur the Guardian, (consulté le )
  39. FashionNetwork com FR, « Amber Heard rejoint L'Oréal Paris », sur FashionNetwork.com (consulté le )
  40. « Johnny Depp, tête d'affiche de son procès en diffamation », sur TF1 INFO, (consulté le )
  41. « Johnny Depp contre Amber Heard : un nouveau procès et des premières révélations fracassantes », sur elle.fr, (consulté le ).
  42. a et b « Procès Johnny Depp – Amber Heard : le médecin de l'acteur évoque son doigt coupé par la comédienne », sur voici.fr (consulté le ).
  43. a et b Par Le Parisien avec AFP -, « Lors de son procès, Johnny Depp accuse son ex-femme Amber Heard de l’avoir «frappé» », sur leparisien.fr, (consulté le )
  44. « Amber Heard arrêtée pour violence conjugale en 2009 », sur Le HuffPost, (consulté le )
  45. Prisma Média, « Amber Heard avait été arrêtée en 2009 pour violence envers son ex-compagne - Voici », sur Voici.fr (consulté le )
  46. « «Je t'ai tapé, mais tu vas bien» : un enregistrement confirme la violence d'Amber Heard à l'égard de Johnny Depp », sur Madame Figaro, (consulté le )
  47. Ben Ashford, « Amber Heard admits 'hitting' ex Johnny Depp in audio confession », sur Mail Online, (consulté le )
  48. Bruxelles News, « Au tribunal, Johnny Depp se présente comme victime de violences conjugales », sur Bruxelles.News, (consulté le )
  49. (en) Lillian Gissen, « Makeup brand casts doubt on Amber Heard's claims against Johnny Depp », sur Mail Online, (consulté le )
  50. « Procès Johnny Depp : Amber Heard prise en flagrant délit de mensonge », sur MSN (consulté le )
  51. https://jvarchive.com/forums/42-51-69572302-13-0-1-0-alerte-johnny-depp-est-finito
  52. a et b (en) « Johnny Depp details severed finger incident in court: ‘Nothing made sense’ », sur theguardian.com, (consulté le ).
  53. a b et c « "Le sang jaillissait, on aurait dit le Vésuve" : Johnny Depp donne sa version de l'affaire du doigt coupé », sur TF1 INFO, (consulté le )
  54. (en-US) « In testimony, Depp says Heard’s abuse allegations cost him ‘everything’ », Washington Post,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne, consulté le )
  55. a et b (en-US) Gene Maddaus et Gene Maddaus, « Johnny Depp Accuses Amber Heard of Severing His Fingertip: ‘It Looked Like Vesuvius’ », sur Variety, (consulté le )
  56. Christophe Imbert, « De la province déserte aux oracles du sol : les champs de ruine de la Romania et le mythe d’une renaissance, entre âge romantique et Seconde Guerre mondiale », dans Que faire avec les ruines ?, Presses universitaires de Rennes, (lire en ligne), p. 195–211
  57. (en) « Johnny Depp details severed finger incident in court: ‘Nothing made sense’ », sur the Guardian, (consulté le )
  58. « Johnny Depp se blesse sur le tournage de Pirates des Caraïbes 5 », sur LEFIGARO, (consulté le )
  59. Closermag.fr, « "Bizarre et grotesque" : le récit surréaliste de Johnny Depp et Amber Heard sur les excréments dans leur lit conjugal - Closer », sur www.closermag.fr, (consulté le )
  60. a et b « "Ça ne venait pas d’un chien" : Johnny Depp raconte l'affreux cadeau de rupture d’Amber Heard », sur TF1 INFO, (consulté le )
  61. (en) « Johnny Depp accuses Amber Heard of leaving 'human faeces' on his marital bed », sur www.geo.tv (consulté le )
  62. « Procès d’Amber Heard : un médecin affirme qu’elle souffre de troubles de la personnalité - Elle », sur elle.fr, (consulté le )
  63. « Nouveau coup dur pour Amber Heard… Une psychologue affirme que l’actrice souffre de troubles psychologiques », sur Public.fr (consulté le )
  64. « Amber Heard souffre de troubles psychologiques, assure une experte au tribunal », sur Konbini - All Pop Everything : #1 Media Pop Culture chez les Jeunes (consulté le )
  65. Bruxelles News, « Au tribunal, Johnny Depp se présente comme victime de violences conjugales », sur Bruxelles.News, (consulté le )
  66. afp, « Procès Johnny Depp Amber Heard: où il se présente comme victime de violences conjugales », sur La Voix du Nord, (consulté le )
  67. « « Son cadavre brûlé » : des messages violents de Johnny Depp lus par les avocats d’Amber Heard », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  68. Prisma Média, « Johnny Depp infidèle à Vanessa Paradis : ce bisou sous la douche qui a tout changé… - Gala », sur Gala.fr (consulté le )
  69. Prisma Média, « Johnny Depp infidèle à Vanessa Paradis : ce bisou sous la douche qui a tout changé… - Gala », sur Gala.fr (consulté le )
  70. « Procès Amber Heard - Johnny Depp : l'actrice fond en larmes en livrant sa version des faits », sur MSN (consulté le )
  71. (en) Lisa Richwine, « Tearful Amber Heard testifies ex-husband Johnny Depp turned violent », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le )
  72. « Procès Johnny Depp-Amber Heard : l'actrice décrit trois jours de violences conjugales en Australie », France Info,‎ (lire en ligne, consulté le )
  73. a et b Delphine De Freitas, « Procès Amber Heard-Johnny Depp : elle l'accuse de viol, il ironise sur la "prestation" de son ex », LCI,‎ (lire en ligne, consulté le )
  74. (en) « What Does Gen Z See in Johnny Depp? », sur Gawker (consulté le )
  75. a et b (en) Ikran Dahir, « All Rise, The TikTok Courtroom Of Amber Heard And Johnny Depp Is Now In Session », sur BuzzFeed News (consulté le )
  76. (en) Jack Beresford, « Video of Johnny Depp joking during defamation trial goes viral », sur Newsweek, (consulté le )
  77. « Johnny Depp Being Hilarious in Court! (Part 2) » (consulté le )
  78. PÈSE SUR START, « Aquaman 2: une pétition pour exclure Amber Heard du film atteint les 3 millions de signatures », sur Pèse sur start, (consulté le )
  79. (en-US) « Sign the Petition », sur Change.org (consulté le )
  80. Daniel Bates, « Petition for Amber Heard to be axed from Aquaman 2 nears three million », sur Mail Online, (consulté le )
  81. « La pétition demandant le renvoi d’Amber Heard d’« Aquaman 2 » est de retour », sur www.20minutes.fr (consulté le )
  82. Vincent Gény, « Affaire Johnny Depp-Amber Heard : de la politisation au voyeurisme », sur marianne.net, (consulté le )
  83. Mymy Haegel, « Amber Heard, Johnny Depp, mon féminisme… et mon mea culpa », sur madmoizelle.com, (consulté le )