Bataille de l'Èbre (217 av. J.-C.)

Bataille de l'Èbre (217 av. J.-C.)
Bataille de l'Èbre
Description de cette image, également commentée ci-après
Situation en Ibérie en 218 et en 217 av. J.-C..
Informations générales
Date printemps 217 av. J.-C.
Lieu embouchure de l'Èbre, Espagne
Issue Victoire romaine décisive
Belligérants
CarthageRépublique romaine
Commandants
HimilconGnaeus Cornelius Scipio Calvus
Forces en présence
40 quinquérèmes55 quinquérèmes et trirèmes
Pertes
4 navires coulés
25 navires capturés
inconnues

Deuxième guerre punique

Batailles

219 av. J.-C. : Sagonte
218 av. J.-C. : Rhône, Cissa, Tessin, La Trébie
217 av. J.-C. : Èbre, Lac Trasimène
216 av. J.-C. : Cannes, Selva Litana , Nola (1re)
215 av. J.-C. : Cornus, Dertosa, Nola (2e)
214 av. J.-C. : Nola (3e)
213 av. J.-C. : Syracuse
212 av. J.-C. : Capoue (1re), Silarus, Herdonia(1re)
211 av. J.-C. : Bétis, Capoue (2e)
210 av. J.-C. : Herdonia (2e), Numistro
209 av. J.-C. : Asculum, Carthagène
208 av. J.-C. : Baecula
207 av. J.-C. : Grumentum, Métaure
206 av. J.-C. : Ilipa, Carthagène (2e) 
204 av. J.-C. : Crotone
203 av. J.-C. : Utique, Grandes Plaines
202 av. J.-C. : Zama

Coordonnées 40° 42′ 44″ nord, 0° 53′ 50″ est

La bataille de l'Èbre vit s'affronter, au début de la deuxième guerre punique, en 217 av. J.-C., une flotte romaine de 55 navires commandée par Gnaeus Cornelius Scipio Calvus et une flotte carthaginoise d'environ 40 navires, à l'embouchure de l'Èbre. La flotte carthaginoise, attaquée par surprise par la flotte romaine, subit une écrasante défaite, perdant 29 navires et le contrôle des mers autour de la péninsule Ibérique. Plusieurs tribus ibères se révoltèrent contre Carthage à la suite de cette victoire romaine.