Bataille de Modlin

Bataille de Modlin
Description de cette image, également commentée ci-après
Les ruines d'un avant-poste de la forteresse de Modlin en 2010.
Informations générales
Date 13-
Lieu Village de Modlin, Forteresse de Modlin, Pologne
Issue Victoire allemande
Belligérants
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemandDrapeau de la Pologne Pologne
Commandants
Drapeau de l'Allemagne Hermann Hoth
Drapeau de l'Allemagne Adolf Strauß
Drapeau de l'Allemagne Werner Kempf
Drapeau de la Pologne Wiktor Thommée
Forces en présence
4 divisions d'infanterie
2e division légère Panzerdivision Kempf
100 avions de la Luftwaffe
40 000 hommes
96 canons
7 chenillettes TKS
Train blindé Śmierć
Pertes
inconnues1 300 tués
4 000 blessés
35 000 prisonniers

Seconde Guerre mondiale

Batailles

Campagne de Pologne :

Coordonnées 52° 26′ 00″ nord, 20° 41′ 00″ est

Géolocalisation sur la carte : Pologne

(Voir situation sur carte : Pologne)
Bataille de Modlin

La bataille de Modlin eu lieu au début de la Seconde Guerre mondiale, alors que les forces polonaises s’étaient retranchées dans la forteresse à partir du .

Contexte historique

La garnison, placée sous le commandement du général Wiktor Thommée, était forte d'environ 40 000 hommes. Elle était dotée de 97 pièces d'artillerie, notamment une batterie anti-aérienne qui abattit plus d'avions de la Luftwaffe que toute autre batterie polonaise durant toute la campagne de Pologne. Le train blindé Śmierć (La Mort) était également présent dans la forteresse. Celle-ci, l'une des plus imposantes de Pologne, était l'un des verrous la défense de Varsovie.

Déroulement de la bataille

Batteries de la forteresse de Modlin.

Les forces polonaises résistèrent jusqu'au , c'est-à-dire après la chute de Varsovie. Elles furent parmi les dernières forces polonaises à déposer les armes.

Les batteries de défense anti-aérienne polonaises abattirent au total 100 avions de la Luftwaffe. Le soldat allemand Rochus Misch tenta de négocier une reddition de la forteresse, quelques jours avant sa chute ; blessé, il se verra décerner la croix de fer.

Bilan et pertes

Le bilan fut particulièrement lourd pour les Polonais : 1 300 tués, 4 000 blessés et 35 000 prisonniers. Les pertes allemandes humaines sont quant à elles inconnues.

Annexes

Notes et références

  • Cet article est partiellement ou en totalité issu de l'article intitulé « Modlin » (voir la liste des auteurs).

Bibliographie

  • (pl) Armia "Modlin" 1939, Wydawn. Ministerstwa Obrony Narodowej; Wyd, 1987, 500 p. (ISBN 978-8311072749)

Liens externes