Bambali

Bambali

Bambali
Administration
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Région Sédhiou
Département Sédhiou
Démographie
Population 17 146 hab.
Géographie
Coordonnées 12° 36′ 11″ nord, 15° 39′ 38″ ouest
Altitude m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Sénégal
Voir sur la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Bambali
Géolocalisation sur la carte : Sénégal
Voir sur la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Bambali

Bambaly est un village de Moyenne-Casamance (Sénégal), situé à une quinzaine de kilomètres au sud-est de Sédhiou, au bord du fleuve Casamance.

Histoire

Après les indépendances, Bambaly était une communauté rurale. Le premier président du conseil rural s'appelle Dembo Diatta. Avec l'Acte 3 de la décentralisation[1], Bambaly devient une nouvelle commune. Le premier maire s'appelle Modou Ndiaye[2].

Le village de Bambaly est fondé par Malou Boucar Diatta, originaire du village de Bare (Guinée Bissau). L'actuel chef de village s'appelle Sana Diatta, l'imam s'appelle El Hadji Talibo Mané.

Géographie

Les localités les plus proches sont Kodji, Madina, Francounda, Kindakam, Boudiemar, Maroncounda.

Population

Lors du dernier recensement, la communauté rurale de Bambali comptait 17 146 personnes[3]. Aujourd'hui la commune compte environ 26 000 habitants. La population comprend essentiellement des Balantes, des Mandingues et des Manjaques.

Activités économiques

Les villageois pratiquent la pêche, mais c'est surtout la bananeraie qui fait vivre la population. Plus grande bananeraie du Sénégal, elle comptait plus de cinquante mille pieds en 2003[4].

La riziculture est pratiquée dans de vastes vallées non aménagées. Seules les femmes travaillent dans les rizières, les hommes dans les champs agricoles pour la culture de banane, du mil, d'arachide, de patate etc..., pour survivre, mais avec du matériel archaïque.

Bambaly est menacé par le phénomène d'érosion des côtes[5].

Jumelages et partenariats

Personnalités

Notes et références

  1. Acte III de la décentralisation, Ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l'Aménagement du territoire [1]
  2. Sedhiou News, 18 juillet 2014 [2]
  3. Communauté rurale de Bambali, PEPAM [3]
  4. Aba N. Diaye, Sénégal : villes, villages et brousse, Tourconsult, Paris, 2003, p. 142
  5. « Montée des eaux et érosions côtiéres : Le fleuve Casamance menace Sédhiou et ses environs », SunuGalsene.com, 19 septembre 2008 [sunugalsene.com/Montee-des-eaux-et-erosion.html]
  6. « Sédhiou : Un incendie ravage le domicile familial de Sadio Mané », sur Dakar Flash, (consulté le ).

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes