Bal des pompiers

Crédit image :
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Bal des pompiers à la caserne de pompiers de Grenelle à Paris

Le Bal des pompiers est célébré le soir du en France. Durant cette journée, les pompiers font découvrir leur caserne[1].

Origine

Le premier bal des pompiers remonte au , lors de la fête de Saint-Napoléon et de son anniversaire, où des cérémonies étaient organisées par les officiels et était l'occasion de chanter les louanges de l'Empereur[2].

Dans chaque commune du pays, la fête démarre en distribuant de la nourriture aux pauvres puis un Te Deum est chanté dans les églises. Les militaires, les gardes nationaux ainsi que les pompiers font une revue militaire. Dans la journée, des jeux et des divertissements pour le public ont lieu, suivi d'un banquet et bals après les feux d'artifice en soirée[2].

La Saint-Napoléon étant considérée comme une fête nationale, le bal des pompiers est quelques années plus tard, déplacé au dans les grandes villes puis petit à petit dans toutes les communes de France[2].

Dans les années 1900, le bal était aussi un lieu de rencontre pour les jeunes filles de bonne famille à la recherche d'un mari. Les jeunes filles avaient le droit à seulement 3 danses avec le même cavalier[2].

Références

  1. « 14 juillet - L’origine du bal des pompiers », sur www.defense.gouv.fr,
  2. a b c et d « Les Bals des pompiers », sur Pompiers.fr,