Bérengère Bonte

Bérengère Bonte
Biographie
Naissance
(53 ans)
Croix
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Bérengère Bonte, née le à Croix (Nord), est une journaliste, auteure et réalisatrice française. Elle exerce depuis 1994 en radio (RFO Réunion, Europe 2, Europe 1) mais également en télé (RFO Réunion, France 3 Normandie) à ses débuts et depuis 2013, elle signe des documentaires TV pour France 5.

Elle signe ses premiers articles comme journaliste à Nord Éclair (Roubaix) en 1991[1], puis à la Voix du Nord.

Connue pour son éclectisme[2], elle a beaucoup travaillé sur l’environnement, la politique, le sport et les nouvelles technologies.

De à , elle a été directrice adjointe de la rédaction d’Europe 1[3].

Biographie

Après un baccalauréat D au lycée Maxence Van-Der-Meersch à Roubaix (59) et une classe préparatoire littéraire au lycée Albert-Châtelet (Douai) puis au lycée Faidherbe (Lille), elle obtient une licence de Lettres Modernes à Lille III puis le diplôme de l’école de journalisme du CELSA (Sorbonne université). Pendant ses études, elle est attachée de presse de la Compagnie de théâtre Théâtre en Scène fondée et dirigée par Vincent Goethals et installée au Théâtre Pierre de Roubaix à Roubaix. Elle préside également la compagnie de danse contemporaine Christine Bastin (La Folia).[réf. nécessaire]

Elle n’a aucun lien de parenté avec Pierre Bonte né en 1932, journaliste originaire du Nord comme elle et qui a longtemps officié aussi sur la radio Europe 1.

Journaliste radio

Après un passage à RFO Réunion où elle diffuse ses premiers reportages et présente la revue de presse durant l’été 1993, elle entre à Europe 2 durant l’été 1994. Pendant quatre ans elle présente les flashes d’information et assure quelques reportages et la présentation de rendez-vous d’information sur Europe 1, notamment dans l’émission Europe Nuit aux côtés de Pascale Clark, puis Brigitte Béjean. En , elle s’installe complètement à la rédaction d’Europe 1 où elle présente des journaux et des tranches d’information du petit matin, de la matinée ou de la journée. Au printemps 2003, Jérôme Bellay lui confie un poste de journaliste spécialisée en environnement. Elle couvre l’actualité nationale et internationale de ce secteur, du Grenelle de l’environnement aux négociations de l’ONU sur le climat de Montréal à Bali en passant par la Sibérie, l’Europe de l’Est, les États-Unis, l’Australie ou l’Afrique.

De 2008 à 2012, elle présente le grand journal de 8h aux côtés de Marc-Olivier Fogiel puis de Bruce Toussaint. Durant la saison 2012/2013, elle succède à Laurent Guimier et Michel Field pour présenter l’émission quotidienne du soir « Des clics et des claques » de 20h à 22h30. Elle décrypte l’actualité politique, économique, culturelle à travers le prisme d’Internet et des nouvelles technologies en compagnie de Guy Birenbaum, David Abiker et Lise Pressac et de nombreux invités. L’émission fédère une large communauté d’internautes sous le hashtag #dcdc.

De 2013 à 2015, elle succède à Jean-Charles Banoun à la tête du « Club Sport Europe 1 » le dimanche soir de 20h à 23h. Cette émission de sport ouverte sur la société civile et le monde artistique accueille de nombreux chroniqueurs et invités. Pendant la coupe du monde de foot 2014 au Brésil, elle assure le « Europe 1 Football Club » en duo avec Michel Denisot[4]. Elle a aussi couvert de nombreux évènements sportifs pour la radio : 9 Tours de France cyclistes, le tournoi de tennis de Roland Garros, la Coupe Davis ainsi que les Jeux olympiques d’hiver à Sotchi (Russie) en 2014.

Durant l’été 2015, elle présente « Secrets de Sport », une série de 18 grands entretiens avec des sportifs de renoms qui revisitent l’un des moments phares de leur carrière[5].

En 2017, elle est de retour à la présentation du journal de 8 heures dans la matinale pilotée par Thomas Sotto avant d’être nommée, le , directrice adjointe de la rédaction.

En , elle quitte Europe 1 après 25 ans de présence[6].

Autrice

En , elle publie sa première longue enquête : Sain Nicolas (Éditions du Moment), unique biographie de Nicolas Hulot. Elle explore, à travers une soixantaine d’entretiens, tous les aspects mystérieux de la personnalité préférée des Français (enfance, radio, télé, aventure, business, engagement environnemental, politique). Elle révèle notamment que, en 2006, Jean-Louis Borloo, alors ministre du gouvernement Villepin, a offert son soutien à l’auteur du Pacte écologique en cas de candidature à l’élection présidentielle, ce qui l’aurait amené à ne pas soutenir le candidat de la droite Nicolas Sarkozy. En 2011, elle publie Dans le secret du Conseil des ministres. Enquête dans les coulisses du salon Murat, de Charles de Gaulle à Nicolas Sarkozy (Ed. du Moment)[7]. Le livre est réédité en version augmentée en 2013 pour intégrer de nouveaux entretiens dont celui du nouveau président en exercice, François Hollande. En 2015, elle publie Hommes de (Ed. du Moment) la première enquête sur les hommes de femmes politiques, un regard différent sur la parité et la place des femmes dans la vie politique et dans la société française[8]. En 2017, elle enquête sur les relations troubles entre la France et le Qatar (La république française du Qatar - Fayard)[9]. En 2021, elle est l'auteure de la première biographie de l'ancien Premier ministre Edouard Philippe (Le Sioux - Archipel)[10].

Documentariste et rédactrice en chef TV

En 2013, elle est l’auteure de trois documentaires politiques Dans le secret du Conseil des ministres réalisés avec Ella Cerfontaine et produits par Alexandre Amiel et Bruce Toussaint (Caméra Subjective) et diffusés sur France 5[11]. Pour ces trois films, elle interviewe une cinquantaine de ministres, Premiers ministres et présidents de la Ve République.

En 2016, elle réalise pour l'émission Duels[12] toujours pour France 5, « Connors/McEnroe, duel de hautes volées » produit par Stéphane Haussy (la Feelgood Company).

En janvier 2020, elle crée, avec la société de production CheckNews, Zéro Emission dont elle assure la rédaction en chef. L'émission bimensuelle, la seule consacrée intégralement aux enjeux climatiques en matière d'économie, santé, recherche, sport, etc. est présentée par Yann-Antony Noghès et Chloé Nabédian sur la chaîne de télévision France Info.

Autres activités et distinctions

Depuis 2002, elle enseigne également le journalisme radio (CELSA, Sciences Po). En 2012, elle est désignée Femme Media de l’année par le jury Trofemina[13]. La même année, elle reçoit le « Prix du salon du Livre de Cosne sur Loire » pour son enquête sur le Conseil des ministres publiée aux Éditions du Moment. Joueuse de tennis amateur, elle a remporté, en 2007, dans la catégorie « non classée », la coupe BNP Paribas des Journalistes organisée à Roland Garros chaque année. Elle pratique également la plongée sous-marine et fut par ailleurs élève en théâtre au Cours Florent et en piano au Conservatoire de Roubaix.[réf. nécessaire]

Publications

  • 2010 : Sain Nicolas (éd. du Moment), 325 p. (ISBN 978-2-35417-085-1).
  • 2011 : Dans le secret du Conseil des ministres. Enquête dans les coulisses du salon Murat, du général de Gaulle à Nicolas Sarkozy, éd. du Moment, 260 p. (ISBN 978-2-35417-115-5) réédité et augmenté en 2013 : Dans le secret du Conseil des ministres. Enquête dans les coulisses du salon Murat, du général de Gaulle à François Hollande, 286 p. (ISBN 978-2-35417-231-2).
  • 2015 : Hommes de (éd. du Moment), 180 p (ISBN 978-2-35417-399-9).
  • 2017 : La République française du Qatar (Fayard), 360 p. (ISBN 978-2-21370-228-5).
  • 2018 : Les mercredis de l'Elysée (Archipel), 347 p. (ISBN 978-2-8098-2354-7).
  • 2021 : Le Sioux, les faces cachées d'Edouard Philippe (Archipel), 347 p. (ISBN 978-2-8098-4216-6).

Notes et références

  1. nordeclair.fr, « Bérengère Bonte, de Roubaix à Europe 1 » (consulté le )
  2. « Thomas Pawlowski on Twitter » (consulté le )
  3. « Emmanuel Perreau, Bérengère Bonte... : Europe 1 officialise sa nouvelle organisation interne », ozap.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « Europe 1 football club Michel Denisot et Bérangère Bonte » (consulté le )
  5. « Bérengère BONTE  : émissions en direct & replay - Europe 1 », sur www.europe1.fr (consulté le )
  6. « Europe 1 : départ de Bérengère Bonte, directrice adjointe de la rédaction », sur satellifax.com/fr, (consulté le )
  7. Thomas Wieder, « "Dans le secret du conseil des ministres", de Bérengère Bonte », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  8. [vidéo] Disponible sur YouTube
  9. « Le Qatar achète-t-il la France ? », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. « Invitée : dans la tête d’Édouard Philippe avec Bérangère Bonte - Quotidien », sur MYTF1, (consulté le ).
  11. « VIDEO. Entrez dans le secret du conseil des ministres » (consulté le )
  12. « Présentateurs et chroniqueurs Duels - France 5 », sur France5 (consulté le )
  13. tourismes.tv, « Trofémina 2012 Bérengère Bonte Lauréate Médias - vidéo dailymotion », sur Dailymotion (consulté le )