Axios (site Web)

Axios (stylisé en ΛXIOS) est un site Web d'information américain basé dans le comté d'Arlington, en Virginie. Il a été fondé en 2016 et lancé l'année suivante par les anciens journalistes de Politico Jim VandeHei , Mike Allen  et Roy Schwartz. Le nom du site est basé sur le mot grec ἄξιος (áxios), qui signifie méritoire[1].

Les articles d'Axios sont généralement brefs et factuels ; la plupart ont moins de 300 mots et utilisent des puces pour être plus faciles à lire. En plus des articles d'actualité, Axios produit des infolettres quotidiennes et hebdomadaires spécifiques à des secteurs d'activité (notamment Axios AM de Mike Allen, qui succède à son populaire bulletin Playbook pour Politico)[1], et deux podcasts quotidiens.

Histoire

Jim VandeHei  a déclaré qu'il voulait qu’Axios soit un « mélange de The Economist et de Twitter »[2]. Axios couvrait initialement un mélange d'affaires, de politique, de technologie, de soins de santé et de médias. Jim VandeHei a déclaré qu'Axios se concentrerait sur la « collision entre la technologie et des domaines tels que la bureaucratie, les soins de santé, l'énergie et les infrastructures de transport »[1]. Lors du lancement, Nicholas Johnston, ancien rédacteur en chef chez Bloomberg LP, a été nommé rédacteur en chef[3].

À l'été 2016, Axios a obtenu 10 millions de dollars lors d'un tour de financement dirigé par Lerer Hippeau Ventures. Parmi les bailleurs de fonds figurent le partenaire média NBC News, Emerson Collective de Laurene Powell Jobs, Greycroft Partners , ainsi que David et Katherine Bradley, propriétaires d'Atlantic Media [1]. La société a aussi levé 30 millions de dollars en novembre 2017[4],[5]. Axios génère des revenus grâce à de courtes publicités natives et des bulletins d'information sponsorisés[6]. Elle a gagné plus de 10 millions de dollars de revenus au cours de ses sept premiers mois[4]. Ses annonceurs comprennent Exxon Mobil et Koch Industries[7].

En janvier 2017, Axios a embauché en tant que vice-président exécutif Evan Ryan , la secrétaire d'État adjointe aux affaires éducatives et culturelles et une ancienne collaboratrice du vice-président Joe Biden[8]. En mars 2017, la société comptait 60 employés, dont 40 travaillant à la rédaction[7]. Axios a reçu 6 millions de visiteurs en septembre 2017, selon ComScore. En novembre 2017, Axios a déclaré avoir 200 000 abonnés à 11 lettres d'information, avec un taux d'ouverture moyen de 52 %. Le même mois, elle a déclaré qu'elle utiliserait un nouvel investissement de 20 millions de dollars pour approfondir l'analyse des données, développer de nouveaux produits, accroître son audience et augmenter son effectif de 89 à 150 personnes[4].

En mars et avril 2019, le HuffPost et Wired ont rapporté qu'Axios avait payé une entreprise pour améliorer sa réputation en modifiant les articles de Wikipédia sur Axios et Jonathan Swan [9],[10].

En juillet 2020, pendant la pandémie de COVID-19, Axios a reçu 4,8 millions de dollars de prêts fédéraux du Programme de protection des salaires (Paycheck Protection Program). La compagnie a par la suite rendu l'argent, VandeHei expliquant que les prêts étaient devenus « politiquement polarisants »[11]. En septembre 2020, le Wall Street Journal a rapporté qu'Axios était en passe d'être rentable « malgré la tourmente économique découlant du coronavirus qui a entraîné de vastes licenciements et des réductions de salaire dans de nombreux médias »[12].

En mai 2021, le Wall Street Journal a rapporté que les discussions de fusion entre Axios et The Athletic  avaient pris fin, The Athletic ayant opté pour un accord avec le New York Times[13].

En janvier 2022, la société a annoncé Axios Local, un projet qui vise à « apporter des nouvelles locales intelligentes, modernes et dignes de confiance à chaque communauté aux États-Unis » en fournissant une plateforme pour les contributeurs locaux. L'annonce faisait état d'un déploiement immédiat dans 14 villes, puis d'un élargissement à 25 villes grandes villes américaines d'ici la mi-2022[14].

Contenu

Le contenu d'Axios est conçu pour les plateformes numériques, telles que Facebook et Snapchat, ainsi que pour son propre site web[1]. Les journalistes ont fait des apparitions dans les journaux télévisés de NBC News et MSNBC grâce à un accord avec NBC[3]. Son partenariat avec NBC Universal a permis de présenter le cofondateur Mike Allen  dans l'émission Morning Joe de MSNBC[15],[16]. Le contenu est distribué via des bulletins d'information couvrant la politique, la technologie, les soins de santé et d'autres sujets. Parmi les bulletins d'information, il y a un rapport quotidien rédigé par Allen, qui était auparavant l'auteur du bulletin d'information Playbook de Politico[1]. Les articles types ont moins de 300 mots[17].

En 2018, les rédacteurs du magazine littéraire n+1  ont identifié Axios comme un exemple d'un nouveau style d'écriture qui « est simultanément prudent et strident, discret et déclaratif » afin de plaire aux lecteurs impatients. Ils ont écrit : « Axios, dont le nom est un croisement entre un entrepreneur de la défense et un déodorant agressif pour hommes, s'est passé de tout sauf de thèses et de puces »[18],[19]. Selon une étude de 2020 de la Fondation Knight, Axios est généralement lu par un public modéré, penchant légèrement vers la gauche[20].

Axios sur HBO

Une série documentaire basée sur les reportages du site web, également intitulée Axios (parfois désambiguïsée sous le nom d’Axios on HBO), a débuté sur HBO aux États-Unis et à l'international le 4 novembre 2018[21]. Le programme présentait principalement des entretiens avec des personnalités politiques et du monde des affaires qui font l'actualité et était une coproduction d'Axios Media, HBO Documentary Films et Downtown Community Television Center . Initialement diffusée le dimanche soir par blocs de quatre semaines consécutives une ou deux fois par an, l'émission est passée temporairement à une production bihebdomadaire à l'année, diffusée le lundi soir, en avril 2020[22], avant de revenir à son horaire précédent en 2021. Après 57 épisodes, Axios sur HBO a pris fin définitivement le 12 décembre 2021[23],[24].

Références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Axios (website) » (voir la liste des auteurs).
  1. a b c d e et f (en-US) Sarah Ellison, « Exclusive: Mike Allen and Jim VandeHei Reveal Their Plan for Media Domination » [archive du ], sur Vanity Fair, (consulté le )
  2. Alex Shephard, « Axios and Donald Trump Are Made For Each Other », The New Republic,‎ (ISSN 0028-6583, lire en ligne, consulté le )
  3. a et b Lukas I. Alpert, « Politico Co-Founder Jim VandeHei to Launch News Venture for Professionals », The Wall Street Journal, New York,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. a b et c Benjamin Mullin, « Axios Raises $20 Million to Fund Newsroom Expansion », The Wall Street Journal,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. (en-US) Alex Shephard, « Axios and Donald Trump Are Made For Each Other », New Republic,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. Kelsey Sutton, « Why Axios Is Betting Big on Native Content, Sponsored Events and Branded Newsletters », AdWeek,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. a et b Emily Jane Fox, « Exclusive: Axios Has Another Trick Up Its Sleeve », sur Vanity Fair, (consulté le )
  8. (en) Emily Jane Fox, « Jim VandeHei and Mike Allen Bring on Washington Insiders to Help Run Axios », The Hive,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. Feinberg, Ashley, « Facebook, Axios And NBC Paid This Guy To Whitewash Wikipedia Pages », HuffPost,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. Noam Cohen, « Want to Know How to Build a Better Democracy? Ask Wikipedia », Wired,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. Paul Farhi, « Axios returns coronavirus bailout loan as news organizations grapple with the ethics of taking government funds », Washington Post,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. Lukas Alpert, « Axios Is Growing and Profitable Despite Bleak News Landscape », The Wall Street Journal, New York,‎ (lire en ligne)
  13. Benjamin Mullin, « The Athletic Halts Merger Talks With Axios, Eyes New York Times », The Wall Street Journal,
  14. Axios Local - Our manifesto, Axios website. Retrieved: 1 Jan 2022
  15. Erik Wemple, « NBC boosts Axios out of the gate », The Washington Post,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. « Mike Allen: Axios Is For What You Would Talk About With Your "Smart Friend" », realclearpolitics.com (consulté le )
  17. Romain Dillet, « Media startup Axios raises another $20 million », TechCrunch,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. Texte intégral en anglais : Axios, whose name is a cross between a defense contractor and an aggressive men's deodorant, has dispensed with everything but theses and bullet points.
  19. « The New Reading Environment », n+1, no 32,‎ (lire en ligne)
  20. « American Views 2020: Trust, Media and Democracy » [archive du ], sur Knight Foundation, , p. 57
  21. « "Axios," Four-Part Limited Series from HBO Documentary Films and the Groundbreaking New Media Company, Debuts Nov. 4 », sur The Futon Critic, (consulté le )
  22. « Documentary News Series "Axios" Expands Its 2020 Season, Returning Monday April 27 », sur The Futon Critic, (consulté le )
  23. Michael Malone, « ‘Axios on HBO’ Comes to an End », sur Broadcasting+Cable,
  24. perripeltz, « After 57 episodes, #AxiosOnHBO has come to an end. Lucky me to work alongside news visionaries @mikeallen &… », sur Twitter,

Voir aussi

Lien externe