Axa

AXA
logo de Axa

Logo de AXA
illustration de Axa
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈

Création [1]
Dates clés 1985 : création de la dénomination AXA
Fondateurs Claude Bébéar
Forme juridique Société anonyme à Conseil d'administration
Action Euronext
Slogan La confiance est une force
Know You Can
Siège social Hôtel de La Vaupalière
25 Avenue Matignon
75008 Paris
Drapeau de la France France
Directeurs Thomas Buberl (depuis )[2]
Activité Protection financière, assurance dommages, assurance vie et gestion d'actifs
Produits Produits d'épargne, santé et prévoyance, produits et service d'assurance, produits financiers et services bancaires
Filiales Direct Assurance,
AXA Banque,
AXA Assistance,
AXA Bank Europe,
AXA France[3], 1001 Vies Habitats
Effectif 110 477 ()[4]
SIREN 572093920[5]
Site web www.axa.com

Capitalisation 65,4 milliards d'euros ()[6]
Chiffre d'affaires en augmentation 102,3 milliards d'euros (2022)[7]
+2 %
Actifs sous gestion 1 090 G$ ()[8]
Résultat net en diminution 6,7 milliards d'euros (2022)[7]
−8 %
Société précédente Nordstern Allgemeine Versicherungs-AG () et National Mutual Life Association of Australasia ()

Axa, stylisé AXA, est un groupe international français spécialisé dans l'assurance depuis sa création, et dans la gestion d'actifs depuis 1994.

Histoire

AXA est un groupe issu de la fusion de plusieurs sociétés d'assurance, dont la plus ancienne date de 1817[9].

Les débuts d'AXA : l'Ancienne Mutuelle de Rouen

L'Ancienne Mutuelle de Rouen était une petite société d'assurance française, créée en 1817, issue de la Compagnie mutuelle contre l'incendie (départements Seine-inférieure et Eure), dont la fonction principale était de couvrir les risques agricoles en Normandie. C'est sur cette mutuelle que va se développer le futur groupe AXA. Son siège était situé en face de la cathédrale de Rouen. En 1946 a lieu la naissance du groupe Ancienne mutuelle, fusion des mutuelles (Calvados, Rouen, Orléans) ; la création de la sécurité sociale transforme le monde de l'assurance.

Cette mutuelle commence une timide internationalisation en 1955 en acquérant une compagnie québécoise dénommée Provinces-Unies.

En 1958, Claude Bébéar fait son entrée à l'Ancienne Mutuelle, en tant qu'attaché de direction[10]. C'est alors le 24e assureur français[11]. Il est formé par André Sahut d'Izarn, le PDG, convaincu d'en faire son successeur. Celui-ci l'envoie dans les années 1960 dans la filiale canadienne pour y développer des produits d'assurance-vie. Il revient en France avec la conviction qu'il est nécessaire pour l'Ancienne Mutuelle de se développer à l'étranger. En 1968 a lieu le déménagement vers la commune de Belbeuf et plus précisément dans son château (banlieue rouennaise).

En 1975, Claude Bébéar prend la tête de l'Ancienne Mutuelle et accélère le développement du groupe, notamment en créant une filiale de réassurance, afin de pouvoir mieux observer les marchés étrangers : l'Ancienne Mutuelle Réassurance, ou AMré, qui deviendra Axa Ré en 1989 puis Paris Ré en 2006.

En 1978, à partir du levier mutualiste de l'Ancienne Mutuelle, Claude Bébéar prend le contrôle de la « Compagnie parisienne de garantie », renommée « Mutuelle parisienne de garantie »[12]. Le groupe « Ancienne mutuelle » est alors rebaptisé « Mutuelles Unies ». Pour cela il décentralise progressivement à la « participation »[pas clair] 14 rue de Londres, à Paris. Ce lieu stratégique, au milieu du quartier d'affaires, lui permet d'introduire discrètement son dauphin, Henri de Castries, d'instaurer la fondation du mécénat, départ d'une politique humanitaire volontaire et endroit secret de rencontres de nombreux décideurs politiques et économiques de l'époque[réf. nécessaire]. Claude Bébéar demande aussi à Claude Tendil, directeur général de l'époque, de penser, en ce lieu, à une structure nouvelle et, chose innovante, en concertation avec les syndicats de la rue de Londres, qui deviendra plus tard Axa assurances, puis AXA France. S'y créent, enfin, la direction de l'innovation, le développement informatique et l'embryon de Direct Assurance.

Ainsi, au début des années 1980, AXA, qui n’existait pas encore sous ce nom, était une mutuelle d'assurance française réalisant 160 millions d'euros de chiffre d'affaires et regroupant 1 850 collaborateurs.

Du groupe Mutuelles Unies - Drouot à AXA

En 1982, Mutuelles Unies reprend le groupe Drouot face à Bouygues. Trois ans plus tard, la presse parle du « Groupe Bébéar », il devient alors urgent de donner un nom institutionnel au nouveau Groupe.

Une liste de noms est proposée à la direction qui en retient trois : Argos, AXA et Elan[13][source insuffisante]. Claude Bébéar arrête sa décision en juillet 1985 : AXA devient la dénomination sociétale de l'ensemble Mutuelles Unies /Drouot. Les publicitaires désignés pour la création du logo AXA auprès de Claude Bébéar, et afin d'obtenir le marché, l'ont présenté ainsi : l'X polytechnicien, entouré des deux « A », les Agents d'un côté, l'Assurance d'avenir de l'autre[réf. nécessaire].

AXA devient un acteur mondial

Dans la seconde moitié des années 1980, le groupe AXA poursuit sa croissance, appuyé par une grande banque et sa base arrière des mutuelles protectrices, en rachetant plusieurs sociétés d'assurance. D'abord en 1986, la Providence et le Secours (par une forte bataille boursière) ; en 1989, la Compagnie du Midi (présidée par Bernard Pagézy), holding contrôlant notamment les Assurances du Groupe de Paris (AGP) dont le volet bancaire était constitué par le Crédit Parisien, AGP ayant racheté la Compagnie dʼassurances mutuelles contre lʼincendie de Paris, cofondé en 1816 par un ancien colon esclavagiste de Saint-Domingue qui avait fait fortune dans des plantations de canne à sucre[14].

Par ailleurs, ayant acquis successivement Drouot puis les AGP, AXA dispose de filiales en Europe. Cependant, le premier marché mondial de l'assurance reste les États-Unis. Après une première tentative infructueuse à la fin des années 1980 avec le rachat avorté de Farmers, AXA profite de la démutualisation de The Equitable , un des premiers assureurs-vie des États-Unis, en 1991, pour la recapitaliser et entrer dans son capital.

Par un procédé similaire, AXA entre au capital de National Mutual Life Insurance Company en 1994. Le deuxième assureur-vie australien, ne pouvant plus faire face à ses engagements, est contraint de recapitaliser. Axa recapitalise National Mutual et fait ainsi son entrée en Australie, en Nouvelle-Zélande et à Hong Kong.

En 1995, AXA achète l'hôtel de La Vaupalière, sis 25 avenue Matignon à Paris, fusionnant ainsi avec le 23, appartenant conjointement à l'UAP et Drouot, déjà dans le giron du groupe. Le transfert du siège social, de la Normandie vers la capitale, s'opère de manière définitive.

Logo de la holding Axa-UAP de 1997 à 1999

Equitable et National Mutual sont ensuite passées à la marque AXA en 1997 pour Equitable (devenue AXA Equitable) et en 1999 pour National Mutual (devenue AXA Asia Pacific).

En 1996, AXA commence ses activités au Maroc par le rachat d'Assurance Al Amane[15]. Enfin, le , AXA achète l'UAP. Les deux sociétés signent leur OPE, ce qui donne naissance à la plus importante entreprise française par le chiffre d'affaires (313 milliards de FRF) et au numéro 1 mondial de l'assurance[16]. La fusion opérationnelle est réalisée en 1998.

AXA depuis la fusion avec l'UAP

En 1999, AXA s'implante en Chine avec Axa Minmetals, en Turquie avec Axa OYAK, au Liban avec AXA Middle East et au Japon, où AXA rachète Nippon Dantai, qui devient AXA Nichidan. La même année, AXA Belgium et la Royale Belge fusionnent. AXA Royale Belge reprend ANHYP pour ses activités bancaires. En juin 2000, AXA acquiert Sanford Bernstein et crée Axa Bank Belgium. En 2002, AXA fait l'acquisition de la Banque Directe, filiale du groupe BNP-Paribas et crée AXA Banque pour une valeur qui s’élève à 60 millions d'euros selon l'AFP[17].

En 2005, la fusion AXA-FINAXA permet à AXA de simplifier sa structure d'actionnariat et de contrôle. En juin 2006, AXA achète l'assureur Suisse Winterthur assurances pour 12,3 milliards de francs suisses, mais ne garde pas la filiale américaine de l'assureur[18]. En 2007, AXA achète la filiale française de la société suisse Nationale Suisse Assurance[19]. La même année, AXA entre sur les marchés coréen et ukrainien. En 2008, AXA achète la troisième compagnie mexicaine dans l'assurance ING Seguros, filiale du Groupe ING. La même année, AXA rachète en Turquie la part d'OYAK . En février 2008, Axa Investment Managers suspend deux fonds d'investissement de son réseau à la suite de la crise des subprimes[20].

En 2009, AXA acquiert le roumain Omniasig Life Axa. En 2010, AXA se retire de la bourse de New-York. La même année, AXA renforce sa position en Chine par une coentreprise avec la banque ICBC. En 2011, AXA cède ses activités vie, épargne et retraite en Australie et en Nouvelle-Zélande. La même année, Axa cède Axa Canada. En 2012, AXA lance en Chine de ICBC-AXA Life. La même année, Axa, à la suite du rachat de la filiale de HSBC, devient 1er assureur dommage à Hong Kong. En 2013, Axa acquiert 50 % de Tian Ping, société chinoise d'assurance dommages.

En décembre 2014, AXA acquiert une participation majoritaire dans l'entreprise d'assurance nigériane Mansard pour 198 millions d'euros[21]. En juillet 2015, AXA acquiert l'entreprise égyptienne Commercial International Life Insurance pour 88 millions de dollars[22].

En août 2015, AXA vend ses activités au Portugal à la compagnie d'assurance belge Ageas pour 190 millions d'euros[23].

En septembre 2016, AXA annonce le licenciement dans sa filiale Belge de 650 employés dans les 24 mois[24]. L'assureur entend également accélérer la transformation numérique via des investissements pour un montant de 200 millions d’euros[25]. En novembre 2016, Axa annonce la vente de Bluefin à l'entreprise Marsh pour 340 millions d'euros[26].

En mars 2018, AXA annonce l'acquisition de XL Group, pour 12,4 milliards d'euros[27]. Le même mois, elle devient actionnaire majoritaire de l'assureur allemand Roland[28].

En mai 2018 la cession AXA Equitable rapporte 2,75 milliards de dollars contre trois attendus[29].

Le 24 janvier 2019, AXA renforce sa participation dans le capital de Capzanine, société spécialisée dans le capital investissement. AXA et AXA Investment Managers rachètent la participation d'Eurazéo et porte ainsi sa présence à 46% du capital de Capzanine, toujours détenteur des 54% restants[30].

Le 8 juillet 2019, le groupe AXA est accusé par l'ONG SumOfUs de financer des crimes de guerres commis par Israël en Palestine[31]. Dans un rapport co-écrit par plusieurs syndicats et ONG paru en 2017, il lui était déjà repproché de financer indirectement les colonies israéliennes en Palestine Occupée via des participations à des banques et des entreprises israéliennes liées aux colonies[32]. En réponse, une filliale d'AXA a décidé de ne plus investir dans l'entreprise israélienne d'armement Elbit Systems[33].

Fin octobre 2019, AXA décide de vendre ses activités bancaires en Belgique à la banque belge Crelan[34]. L'opération devrait aboutir au cours du deuxième trimestre 2019, sous réserve des autorisations réglementaires, et devrait rapporter autour de 540 millions d'euros à AXA[35]. Cette opération répond à un objectif de recentrage opéré par AXA[36]. En février 2020, AXA annonce la vente de ses activités en Pologne, République tchèque et Slovaquie, à Uniqa pour 1 milliard d'euros[37].

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Présence mondiale du groupe Axa en 2017.

En novembre 2020, le site d'information en ligne Mediapart révèle qu’AXA a subi un redressement fiscal pour avoir réalisé un montage lui permettant d'échapper à environ 100 millions d'impôts[38].

Fin juin 2023, Axa annonce changer de cap sur le volet climatique en réduisant l'empreinte carbone de son portefeuille d'investissement. Ainsi, elle indique l'avoir réduit de 35 % depuis 2019 (contre un objectif de baisse de 20 % entre 2019 et 2025) tout en allant plus loin dans son ambition avec un objectif de réduction de 50 % entre 2019 et 2030[39].

Lors des neuf premiers mois de l'année 2023, Axa engrange un chiffre d'affaires en hausse de 2 % à 78,8 milliards d'euros, confirmant ainsi ses objectifs pour l'année[40].

Métier et chiffres clefs

Métier

AXA est un groupe d'assurances s'adressant aux particuliers et entreprises en répondant à leurs besoins de services en matière d'assurance, de prévoyance, d'épargne et de transmission de patrimoine. Dans certains pays, il a des activités bancaires. Il est implanté dans plus de 64 pays pour des activités d'assistance.

AXA fait partie des plus grandes sociétés d'assurance mondiales aux côtés de Ping An Insurance (Chine), China Life Insurance (Chine), Allianz (Allemagne). En 2017, AXA est la première marque mondiale[41] d'assurance pour la dixième année consécutive et elle est devenue la troisième marque du secteur du service financier[42].

Les chiffres clés

Dans le monde, AXA ce sont[43] :

  • 107 millions de clients dans le monde dont 6,3 millions en France ;
  • 116 514 collaborateurs (2017)[44].
  • 120 500 salariés ;
  • 100,193 milliards d'euros de chiffre d'affaires, au 31 décembre 2016 ;
  • 5,688 milliards d'euros de résultat opérationnel, au 31 décembre 2016 ;

Direction de l'entreprise

Depuis l'assemblée générale du 29 avril 2010, la société AXA SA est dirigée par un conseil d'administration. Avant cela, AXA était dirigée depuis 1997 par une structure à directoire et conseil de surveillance[45].

En mars 2016, Henri de Castries prend la décision de quitter le groupe après 17 ans à sa tête. Il est remplacé le par Thomas Buberl pour la fonction de directeur général d’AXA et par Denis Duverne pour la fonction de président non-exécutif du conseil d’administration[46]. Le 19 mars 2016, le conseil d'administration sépare ces deux fonctions, qui étaient jusqu'ici exercées par une seule et même personne[46]. Depuis avril 2022, Antoine Gosset-Grainville est Président du conseil d'administration[47]. Guillaume Borie est directeur général depuis juillet 2023 d'Axa Assurance France[48]

Conseil d'administration (14/12/2016)

Comité de direction (12/01/2017)

Données financières et Boursières

Données financières

Répartition du chiffre d'affaires mondial :

  • En 1980, 100 % du chiffre d'affaires d'AXA était réalisé en France.
  • En 1990, AXA réalise 27 % de son chiffre d'affaires à l'étranger.
  • En 2002, AXA réalise 87 % de son chiffre d'affaires à l'étranger.
  • En 2012, AXA réalise 77 % de son chiffre d'affaires à l'étranger.
  • En 2022, AXA réalise 72 % de son chiffre d'affaires à l'étranger.
Données financières en millions d'euros[49]
Année Chiffre d'affaires Résultat opérationnel Résultat net
part du groupe
Capitaux propres
2022 102 345 7 264 6 675 45 353
2021 99 931 6 762 7 294 71 135
2020 96 723 4 264 3 164 71 610
2019 103 532 6 451 3 857 69 900
2018 102 874 6 182 2 140 62 400
2017 98 549 6 002 6 209 69 600
2016 100 193 5 688 5 829 70 600
2015 98 136 5 507 5 617 68 500
2014 91 988 5 060 5 024 65 200
2013 91 221 4 728 4 482 52 900
2012 90 126 4 155 4 152 53 664
2011 86 107 3 772 4 190 46 417
2010 90 972 3 731 2 749 49 700
2009 90 100 3 854 3 600 46 200
2008 91 221 4 044 923 37 440
2007 93 633 4 963 5 666 45 642
2006 77 966 3 919 5 085 47 225
2005 70 865 3 258 4 173 36 525
2004 66 053 2 637 3 738 31 571

Actionnariat

Actionnaires (au 27 avril 2019[50])
Nom Actions %
AXA France Assurance 342 767 775 14,1%
AXA SA Employee Stock Ownership Plan 129 418 305 5,34%
The Vanguard Group 52 239 205 2,15%
AXA auto-détention 41 809 276 1,72%
Norges Bank Investment Management 39 663 707 1,64%
Lyxor International Asset Management 32 854 531 1,35%
Amundi Asset Management SA (Investment Management) 29 891 540 1,23%
BlackRock Fund Advisors 29 851 421 1,23%
BNP Paribas Asset Management France 26 201 804 1,08%
Templeton Global Advisors 22 027 624 0,91%

Les différentes sociétés AXA en France et leur métier

AXA center à New York.

Comme tout grand groupe international, la structure d'AXA est complexe. Une présentation simplifiée pour ce qui concerne la France est donnée ci-dessous[51].

Entreprises dépendantes d'AXA France

  • AXA France IARD : Assurances Dommage (Société Anonyme)
  • AXA France VIE : Assurances Vie (Société Anonyme)
  • AXA Assurances IARD Mutuelle : Assurances Dommage
  • AXA Assurances VIE Mutuelle : Assurances Vie
  • AXA Banque : Banque par téléphone et Internet
  • AXA Banque Financement : Banque
  • AVANSSUR : Assurances dommage par téléphone et Internet (marque Direct Assurance)
  • Direct Assurance Vie : Assurance Vie par téléphone et Internet (marque Direct Assurance)
  • AXA Assistance : Société d'assistance
  • Monvoisin Assurance : Assurances Dommages
  • Run Services : Société de Courtage d'Assurances en partenariat avec l'association Club 14.
  • JURIDICA : Assurances de Protection Juridique pour les particuliers et les professionnels.
  • AXA Epargne Entreprise : Epargne Salariale
  • Natio assurance : Compagnie d’assurance détenue à parts égales par BNP Paribas et Axa, Natio Assurance commercialise des produits d’assurance dommages.
  • AXA France Assurance : Société utilisée pour la construction juridique du groupe.
  • AXA Caraïbes : Assurances IARD & VIE, société filiale qui commercialise les produits d'AXA aux Antilles-Guyane françaises. Presence dans les départements français de Guadeloupe, Martinique et Guyane.

Entreprises dépendantes du Groupe AXA localisées en France (hors AXA France)

  • AXA : Société Anonyme
  • AXA Global P&C : ligne métier IARD et réassurance IARD du Groupe (anciennement Axa Cessions).
  • AXA Global Life : ligne métier vie-épargne et réassurance vie du Groupe.
  • AXA Liabilities Managers : gestion de run-offs.
  • AXA Investment Managers : gestion d'actifs
  • AXA Real Estate : gestion d'actifs immobiliers (filiale d'Axa Investment Managers)
  • AXA Art Assurance : assurance spécialisée dans les objets d'arts et les expositions.
  • AXA Corporate Solutions Assurance : assurances aux entreprises (flottes de véhicules, immeubles) et spécialité dans la marine/aviation (pétroliers…)
  • AXA Group Solutions : société de conseil interne et de maintenance des solutions informatiques (SA et GIE).
  • AXA Technology Services : fournitures de matériel et production informatique (SAS et GIE).
  • AXA Millesimes : société chargée de la gestion des investissements d'Axa dans le domaine du vin.
  • Truck Assistance International : société d'assistance aux flottes de véhicules professionnels.
  • MAXIS : protection sociale internationale (codétenu avec MetLife)
  • Groupe Logement français : acteur du logement social en France (détenu à 82,22 %)[52]

Associations partenaires

  • Club 14 : association vendant des produits Axa pour les motards.
  • AXA Atout Cœur : organisation caritative.
  • AXA Prévention : prévention dans les domaines du risque routier, de la santé, des accidents de la vie courante et, depuis 2011, des risques numériques.
  • AGIPI : association d’assurés pour la Retraite, l’Épargne et la Prévoyance
  • ANPERE : associations d’assurés, Association Nationale pour la Prévoyance, l'Épargne et la Retraite
  • GIEPS (ASAF&AFPS ; APRS)
  • les femmes & la route : association d'assurées, promotion des gestes de bonne conduite

Entités organisationnelles d'AXA France

  • AXA Particulier et IARD d'Entreprise : direction chargée du marché des particuliers, des professionnels et de l'IARD (dommages) d'entreprise.
  • AXA Santé et Collectives : direction chargée des assurances collectives pour les entreprises et de la Santé Individuelle
  • DSI : direction conseil et services d'AXA France chargée de l'organisation et des Systèmes d'Information.
  • AXA France Support : direction chargée des services de supports (encaissement, personnel, logistique, etc.)
  • AXA Partenaires : agence généraliste pour les salariés du groupe AXA.

Bâtiments remarquables

Le siège d'AXA est abrité par l'hôtel de La Vaupalière qui se trouve à Paris au 21 avenue Matignon dans le 8e arrondissement, à côté de l'Élysée. C'est un hôtel particulier du XVIIIe siècle.

L'ancienne Tour UAP, puis Tour AXA à La Défense est maintenant la propriété d'un fonds d'investissement et s'appelle désormais la Tour First. Elle est actuellement la plus haute tour de France, depuis la fin des travaux de restructuration en 2011. Les salariés d'AXA France qui occupaient la tour AXA de la Défense sont désormais installés dans de nouveaux locaux situés à Nanterre dans les Hauts-de- Seine.

L'entreprise possède ou loue également des gratte-ciel pour ses filiales locales à New York et à Varsovie.

À Belbeuf, dans l'agglomération de Rouen, siège historique des Anciennes Mutuelles, AXA possède le château de Belbeuf. Ce dernier fut construit entre 1764 et 1780 par le marquis de Belbeuf, racheté par les Mutuelles-Unies en 1958 et restauré à partir de 1963. À cela il faut y ajouter la Tour des Mutuelles-Unies, un immeuble de bureaux inauguré en mai 1968. Cette tour désaffectée dans les années 2010 a été démolie en décembre 2022.

AXA possède aussi des locaux vides au 22 avenue Matignon à Paris. Le 27 décembre 2010, le collectif Jeudi noir occupe les locaux en réclamant l'application du droit au logement. Soutenues par de nombreux élus[53], environ 30 personnes y vivront, malgré un déploiement policier très important autour de l'immeuble. Elles sont expulsées le 18 février 2011[54].

Communication

Mécénat

À côté d'activités de mécénat artistique et social (AXA Atout Cœur), AXA s'est lancé en 2008 dans le mécénat scientifique en créant le Fonds AXA pour la Recherche. Il soutient des chercheurs favorisant la compréhension et la prévention des risques pesant sur l’environnement, la vie humaine et nos sociétés.

Les 492 projets de recherche financés sont conduits dans 33 pays par des chercheurs de 51 nationalités différentes. Ces projets de recherche fondamentale, incluant environ 250 chercheurs juniors, ont reçu plus de 149 millions d'euros. La sélection des candidatures se fait sur la base de critères académiques et par décision du conseil scientifique composé de chercheurs éminents (Pr Berker, Pr Blasco, Pr Casella, Pr Lemmet, etc.) et présidé par le Pr Thomas Kirkwood[55].

AXA a été longtemps le sponsor principal du SC Braga.

Le Fonds a également accordé 11 dotations de plusieurs millions d’euros à des institutions de recherche d’excellence (HEC, NUS, University of Bristol, LSE, MetOffice, INSERM, IHES...). Ces Chaires de recherche et d’enseignement ont vocation à attirer les meilleurs scientifiques.[réf. souhaitée]

Par exemple, la Chaire AXA - Polytechnique en Ingénierie Cellulaire Cardiovasculaire, portée par Abdul Barakat, a pour vocation de développer les recherches sur les maladies cardio-vasculaires, mais aussi de former et valoriser de jeunes ingénieurs qui souhaitent orienter leur carrière vers la biologie[56].

Fin octobre 2020, AXA annonce développer son sponsoring du club anglais de Liverpool FC. AXA devient le sponsor officiel du centre de formation dont les nouveaux bâtiments livrés fin 2020 porteront le nom[57].

Activité de lobbying

Auprès des institutions de l'Union européenne

AXA est inscrit depuis 2009 au registre de transparence des représentants d'intérêts auprès de la Commission européenne. Le groupe déclare en 2015 pour cette activité des dépenses d'un montant compris entre 600 000 et 700 000 euros[58].

Par l'intermédiaire de sa société 2F Conseil, François Fillon a conseillé AXA entre 2012 et 2014 sur les négociations de la directive européenne dite « Solvabilité 2 » relative à la nouvelle réglementation des assureurs en Europe, et facilité les échanges pour AXA en Allemagne et à la Commission européenne, ce qui nourrit un soupçon de conflit d'intérêts[59].

Aux États-Unis

Selon le Center for Responsive Politics, les dépenses de lobbying d'AXA aux États-Unis s'élèvent en 2016 à 820 000 dollars[60].

AXA est l'une des entreprises françaises à avoir dépensé le plus d'argent (587 869 dollars déclarés) pour soutenir des candidats au Congrès et au Sénat lors des élections de novembre 2020. Ces sommes ont majoritairement bénéficié à des candidats du Parti républicain[61].

En France

Pour l'année 2017, AXA déclare à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique exercer des activités de lobbying en France pour un montant qui n'excède pas 300 000 euros[62].

Notes et références

  1. « Qui sommes-nous »
  2. « https://www.axa.com/fr/a-propos-d-axa/instance-gouvernance/comite-direction »
  3. Rapport d'Activité 2012
  4. « https://www-axa-com.cdn.axa-contento-118412.eu/www-axa-com/66b4394a-a06b-475f-93ac-cc2ad00d1cb3_axa_group_human_capital_2021_vf.pdf »
  5. Système national d'identification et du répertoire des entreprises et de leurs établissements, (base de données)
  6. « AXA Cours Action CS, Cotation Bourse Euronext Paris - Boursorama », sur www.boursorama.com (consulté le )
  7. a et b « Axa : chiffre d'affaires quasi stable en 2022 mais bénéfice en recul », sur Le Figaro, (consulté le )
  8. « https://www.advratings.com/top-asset-management-firms »
  9. « AXA : présentation et histoire », sur infinance.fr (consulté le )
  10. Zone Bourse, « Claude Bébéar - Biographie », sur www.zonebourse.com (consulté le ).
  11. Les informations figurant dans la présente section sont issues de Carnets de Route, livre publié par la communication d'Axa en 2002.
  12. « Axa, la saga d'un géant de l'assurance », lefigaro.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  13. « L'histoire du nom Axa », sur axa.com.
  14. « La traite négrière, passé occulté par les entreprises françaises », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. « Il était une fois l'histoire d'AXA et de ses filiales. Le saviez vous ? Petit historique… C'est ici. », Le Post,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. [PDF] Aujourd'hui en France, histoire de marque du 28 juin 2013
  17. Marie Cadoux, « Axa signe un accord de principe pour l'acquisition de Banque Directe », L'Argus de l'assurance, (consulté le )
  18. axa vend les filiales dommages americaines de winterthur - Argus de l'Assurance, janvier 2007.
  19. source interne axa
  20. Axa IM suspend 2 fonds immobiliers britanniques
  21. Axa se renforce en Afrique subsaharienne - Anne de Guigné, Le Figaro, 29 novembre 2014.
  22. Axa se renforce en Afrique avec une acquisition en Égypte - Les Échos, 13 juillet 2015.
  23. Axa vend ses activités au Portugal - Le Figaro, 7 août 2015.
  24. Belga, « AXA Belgium annonce un licenciement collectif: 650 emplois supprimés dans les deux ans », sur lalibre.be (consulté le )
  25. Belga, « AXA Belgium: "Un plan nécessaire pour rester leader du marché Belge " », sur dhnet.be (consulté le )
  26. Axa cède son courtier Bluefin - Le Figaro, 14 novembre 2016.
  27. « AXA met la main sur XL Group, sa plus grosse acquisition depuis 2006 », sur Les Échos (consulté le )
  28. Christophe Bourdoiseau, « Axa prend le contrôle du 3e assureur protection juridique en Allemagne », sur L'Argus de l'assurance, (consulté le )
  29. « Les valeurs à suivre à Paris et en Europe - Boursorama », sur Boursorama (consulté le )
  30. « Axa se renforce au capital de Capzanine, Eurazeo en sort », sur lefigaro.fr, (consulté le )
  31. Elisa Perrigueur, « Une ONG accuse AXA et ses filiales de «financement de crimes de guerre» par le biais de ses investissements israéliens », sur Mediapart, (consulté le )
  32. « Israël : quatre banques françaises et Axa accusées de financer la colonisation », sur La Tribune, 2017-03-29cest12:25:00+0200 (consulté le )
  33. « Israël : Axa, un début de désinvestissement », sur POLITIS, (consulté le )
  34. « Crelan rachète Axa Banque », sur Le Soir, (consulté le )
  35. « Axa va céder ses activités bancaires en Belgique à Crelan », sur Le Figaro.fr, (consulté le )
  36. « La banque Crelan rachète AXA Banque Belgique pour 540 millions d'euros », sur lalibre.be, (consulté le )
  37. (en) « AXA agrees with Uniqa to sell CEE business for 1 billion euros », sur Reuters,
  38. Yann Philippin, « La Société générale accusée d’avoir aidé Axa à frauder le fisc », sur Mediapart (consulté le )
  39. « Climat : Axa annonce de nouveaux objectifs pour 2030 », sur LEFIGARO, (consulté le )
  40. « Axa : chiffre d'affaires en hausse de 2% sur neuf mois », sur Le Figaro, (consulté le )
  41. (en-US) « Best Brands », Interbrand,‎ (lire en ligne, consulté le )
  42. (en) « Best Brands », sur Interbrand (consulté le )
  43. [1]
  44. Capital Humain du Groupe 2017 en ligne [2].
  45. Gouvernance d'entreprise
  46. a et b « Henri de Castries va quitter AXA - Les Echos », sur lesechos.fr (consulté le )
  47. « AXA ouvre un nouveau chapitre en confiant sa présidence à Antoine Gosset-Grainville », sur Les Echos, (consulté le )
  48. « État-major : Axa France », sur Le Point, (consulté le )
  49. « Données financières Axa ».
  50. « AXA », sur zonebourse.com (consulté le ).
  51. (en) Axa Group Organization Charts - Site officiel, 1er janvier 2009 [PDF] (voir archive)
  52. Actionnariat au 1er juin 2013 - Logement français (voir archive)
  53. http://www.jeudi-noir.org/soutiens-de-jeudi-noir-a-matignon/
  54. http://www.hns-info.net/spip.php?article28640
  55. « Actualité Bourse & Conseils pour Investir - Le Figaro Bourse », sur BOURSE (consulté le ).
  56. Chaire en ingénierie cellulaire cardiovasculaire en ligne [3].
  57. « AXA renforce son partenariat avec le Liverpool Football Club et donne son nom au centre de formation », sur Sport Strtatégies (consulté le )
  58. « Registre de transparence », sur le site de la Commission européenne (consulté le )
  59. « Ce que l'on sait des activités de François Fillon pour AXA », Franceinfo,‎ (lire en ligne, consulté le )
  60. (en) « Axa », sur Center for Responsive Politics (consulté le )
  61. Olivier Petitjean, « L'argent des entreprises françaises dans les élections américaines », sur Bastamag,
  62. « Fiche Organisation « Haute Autorité pour la transparence de la vie publique », sur hatvp.fr (consulté le )

Bibliographie

  • Caroline Desaegher, L'histoire d'AXA, 1996
  • Marie-Christine Couwez et Jacques Bordet, AXA - Carnets de route, 2002.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes