Autoroute A837 (France)

Autoroute A837
Cartouche de la route
Image illustrative de l’article Autoroute A837 (France)
L'autoroute au niveau de Crazannes.
Autres dénominations Autoroute des Oiseaux ou Route des Estuaires
Historique
Ouverture 1997
Caractéristiques
Longueur 36,5 km
Direction nord-ouest/sud-est
Extrémité nord-ouest D137 et projet A831 à Rochefort
Extrémité sud-est A10 à Saintes
Réseau Autoroute française également, E602
Territoire traversé
1 région Nouvelle-Aquitaine
1 département Charente-Maritime
Villes principales Rochefort, Saintes

L’autoroute A837 (dite l’autoroute des Oiseaux[1]) relie Rochefort à Saintes — plus précisément à l'autoroute A10, dans le Sud-Ouest de la France. Elle fait partie de la RCEA et est un maillon de l'Autoroute des Estuaires. Elle fut inaugurée en mars 1997.

Elle est concédée aux Autoroutes du Sud de la France (ASF).

Radio Vinci Autoroutes (107.7 FM) fonctionne sur l'A837 secteur ASF. L'A837 fait partie du réseau ASF de la zone ouest.

Principales caractéristiques de l'opération[2]

L'autoroute A 837, située en totalité en Charente-Maritime et longue de 36,5 km, est à 2×2 voies et comporte deux sections :

Elle comporte 5 points d'échange, la bifurcation avec l'A10, orientée vers le sud, et 4 situés au droit de l'agglomération de Rochefort : deux demi-diffuseurs à Tonnay Charente, deux diffuseurs à Rochefort. Le péage est perçu à la barrière pleine voie située légèrement à l'est de Tonnay Charente et au demi-échangeur de Tonnay tourné vers l'ouest.

Cette autoroute combine plusieurs objectifs :

  • favoriser l'accès des communes et des activités de la façade atlantique, notamment Rochefort et le grand port maritime de La Rochelle, grâce à son raccordement à l'ouest, à la section Rochefort-La Rochelle de la RN137 à 2×2voies ;
  • dynamiser les régions et aménager le territoire ;
  • assurer la fonction de contournement de Rochefort.

Historique

Trafic

Rochefort - Saintes :

  • 8.184 véhicules par jour en 2001[3]
  • 8.066 véhicules par jour en 2002[3]
  • 8.233 véhicules par jour en 2003[3]
  • 8.016 véhicules par jour en 2004[4]
  • 8.336 véhicules par jour en 2005[5]
  • 8.541 véhicules par jour en 2006[6]
  • 9.058 véhicules par jour en 2007[7]
  • 9.053 véhicules par jour en 2008[8]
  • 9.338 véhicules par jour en 2009[9] soit + 3,10 % d'augmentation
  • 9.534 véhicules par jour en 2010[10] soit + 2,10 % d'augmentation
  • 9.858 véhicules par jour en 2011[11] soit + 3,40 % d'augmentation
  • 9.807 véhicules par jour en 2012[12] soit - 0,50 % de baisse
  • 9.875 véhicules par jour en 2013[13] soit + 0,70 % d'augmentation
  • 10.092 véhicules par jour en 2014[14] soit + 2,20 % d'augmentation

Caractéristiques

  • 36,5 km de longueur, prolongés par la voie rapide D137 en direction de La Rochelle
  • 2×2 voies sur la totalité de son parcours.
  • Autoroute payante sur la totalité de son parcours (sauf la section Sortie 31 - Sortie 32 qui est gratuite)

Son parcours

Vue légèrement plongeante des voies de l'autoroute A837, non loin de la jonction avec l'autoroute A10.
L'autoroute A837 non loin de la jonction avec l'autoroute A10.
  •  Échangeur entre RN137 et A837
  • Sortie 31 D 733 à 0 km : Rochefort-centre, Royan, Ile d'Oléron, Marennes
  • Sortie 32 D 5 à 2 km : Rochefort-nord, Surgères
  • Sortie 33 D 939 à 8 km : Tonnay-Charente, Saint-Jean-d'Angély (de et vers Rochefort) (Péage Péage sur l'échangeur)
  • Sortie 34 D 137 à 10 km : Tonnay-Charente (de et vers Saintes)
  • Péage Péage de Cabariot
    • Aire de service Cabariot (dans les deux sens)
    • Aire de repos Les Oiseaux (sens Rochefort > A10)
    • Aire de repos Pierres de Crazannes (sens A10 > Rochefort)
  •  Échangeur entre A10 et A837 à 35 km (demi-échangeur)

Lieux touristiques

Départements, régions traversées

L'autoroute ne traverse qu'une seule région : la Nouvelle-Aquitaine, et un seul département : la Charente-Maritime.

Projet A831

Article détaillé : Autoroute française A831.

Cette Autoroute : Fontenay-le-Comte - Rochefort était le dernier maillon de la route des Estuaires. Ce prolongement de l'autoroute A837 aurait permis de rejoindre l'Autoroute A83 jusqu'au niveau de Fontenay-le-Comte. Elle avait pour rôle de désenclaver la ville de La Rochelle et le Pays d'Aunis. Il était prévu une hausse de 58 % du trafic si l'A831 entre Rochefort à Fontenay-le-Comte avait été réalisée[15]. * L'avènement de l'autoroute A831 et la suppression de la barrière de péage de Tonnay-Charente, l'espoir était de voir le contournement de Tonnay-Charente devenir gratuit[16]. Bien que le projet autoroutier soit enterré, les études pour un aménagement routier seraient sur les rails[17].

Lieux sensibles

Il n'existe aucun lieu sensible sur le tracé de l'autoroute. Aujourd'hui, peu de véhicules l'empruntent et aucun bouchon ou pente dangereuse ne sont constatés.

Notes et références

  1. Google Books, Autoroutes et aménagements par Monique Gasser, Jean Varlet, Michel Bakalowicz, page 125
  2. Conseil Général des Ponts et Chaussées, « Avis du CGPC sur le bilan LOTI de l'autoroute A 837 Section Saintes - Rochefort »
  3. a b et c ASF rapport activité 2003 [PDF]
  4. ASF rapport activité 2004 [PDF]
  5. ASF rapport activité 2005 [PDF]
  6. ASF rapport activité 2006 [PDF]
  7. ASF rapport activité 2007 [PDF]
  8. ASF rapport activité 2008 [PDF]
  9. Vinci autoroutes rapport activité 2009 [PDF]
  10. Vinci autoroutes rapport activité 2010 [PDF]
  11. Vinci autoroutes rapport activité 2011 [PDF]
  12. Vinci autoroutes rapport activité 2012 [PDF]
  13. Vinci autoroutes rapport activité 2013 [PDF]
  14. Vinci autoroutes rapport activité 2014 [PDF]
  15. Centre d'Études Techniques de l'Équipement de Nantes, « Dossier A831, partie F - Évaluation économique et sociale », Enquête d'utilité publique, (consulté le 29 décembre 2010), p. 34
  16. « Contournement : un espoir de gratuité », Sud Ouest, (consulté le 19 juin 2012)
  17. SudOuest.fr La Rochelle, « Charente-Maritime : l'A831 enterrée, la déviation de Marans en bonne voie »,

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes