Automoto (chaîne de télévision)

Automoto La chaîne
Image illustrative de l’article Automoto (chaîne de télévision)

Création
Propriétaire AB Groupe (Mediawan)
Slogan « La chaîne de tous les moteurs »
Format d'image 16:9, 576i et 1080i
Langue français
Pays Drapeau de la France France
Statut thématique nationale privée
Siège social 132, Avenue du Président-Wilson
93213 La Plaine Saint-Denis cedex
Ancien nom Automobile (1996-1999)
AB Moteurs (1999-2018)
Site web abmoteurs.fr
Diffusion
Aire Drapeau de la France France
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la Suisse Suisse
Drapeau de Monaco Monaco
Diffusion Satellite, câble et IPTV.

Automoto La chaîne est une chaîne de télévision thématique française consacrée aux sports mécaniques.

Histoire de la chaîne

La chaîne fut créée le 14 avril 1996 pour le bouquet AB Sat sous le nom d'Automobile comme la chaîne de loisirs consacrée à l'automobile sous toutes ses formes (collection, histoire de modèles mythiques, courses…). La chaine diffusait de 6 h a 22 h en canal partagé avec XXL.

À la suite de la vente d'AB Sports au groupe Pathé en 1997, la chaîne est reformatée pour combler le manque d'offre sportive du bouquet AB Sat et pour attirer un public masculin plus jeune. La chaîne est alors confiée à Paul Chelly qui lance la chaîne sous le nom de AB moteurs le  : la chaîne consacre ses programmes à tous les moteurs, c’est-à-dire l'automobile, la moto, l'aéronautique et le bateau, ainsi qu'à la diffusion de nombreuses courses pour les passionnés de sports mécaniques en direct, et devient la deuxième chaîne de sport française avec Eurosport France. La chaîne sera récompensée 5 fois aux Items Awards. Elle verra naitre sous l’impulsion de Paul Chelly, les débuts à l’antenne de nouveaux talents audiovisuels, comme Vincent Cerutti ou Stéphane Rotenberg.

En 2008, AB moteurs souhaite attirer un public encore plus large et reformate en conséquence sa grille autour de 4 grands axes: la compétition en direct, le tuning, les essais et les documentaires.

Son principal concurrent a été la chaîne Motors TV disponible un temps sur AB Sat.

Le 12 juillet 2018, Mediawan, propriétaire d'AB Groupe, annonce avoir signé un accord avec TF1 en vue du lancement de la chaîne Automoto. À la rentrée 2018, la chaîne AB Moteurs, sera rebrandée et portera le nom de l'émission de TF1 diffusée chaque dimanche.[1]

Les deux groupes audiovisuels expliquent que « l’ambition d’Automoto sera d’offrir le meilleur du lifestyle auto et moto tout en conservant les compétitions phares telles que le Nascar Cup Series ou le Supercross de Paris. De nombreux magazines inédits viendront enrichir l’antenne : un magazine consacré à la voiture ancienne, à la moto et à des essais ainsi que d’autres nouveautés qui seront dévoilées à l’occasion du mondial de l’auto ». La chaîne sera disponible chez les opérateurs qui proposent déjà AB moteurs, à savoir Canal, Bis Télévisions, Orange, Free, SFR, Bouygues Telecom, Molotov TV et Watch it. [2]

Identité visuelle (logo)

Organisation

Dirigeants

Président 
  • Jean-Michel Fava
Vice-Président 
Directeur des programmes 
  • Richard Maroko
Directeur Marketing et Business Development 
  • Greg Bywalski

Capital

Automoto La chaîne est éditée par AB Sat SA au capital de 24 millions d'euros, filiale à 100 % d'AB Groupe.

Programmes

  • Tous les programmes sont reliés aux sports mécaniques, sur l'eau, sur terre ou en l'air.
  • La programmation repose à la fois sur des documentaires pratiques sur des points précis (tuning, marques automobiles) ou généralistes, mais surtout sur les retransmissions d'événements des sports mécaniques comme la Nascar, le Rallye, le championnat Speedway FIM… Les rediffusions sont nombreuses.
  • La publicité est présente, mais en petite quantité, environ 36 séquences de 30 secondes par jour[3].

Émissions

Diffusion

Automoto La chaîne était diffusée à l'origine uniquement sur AB Sat, mais est aujourd'hui disponible moyennant un abonnement sur l'ensemble des réseaux des câblo-opérateurs français, belges, monégasque et suisses et sur les bouquets numériques de télédiffusion.

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Voir aussi

Liens externes