Auguste Sardinoux

Pierre Auguste Sardinoux, né le à Anduze et mort le , est un pasteur et théologien protestant. Il est professeur à la faculté de théologie protestante de Montauban (1847-1875).

Biographie

Il fait ses études de théologie à Montauban et Strasbourg, où il soutient une thèse de baccalauréat en théologie du Nouveau Testament, intitulée « Dissertation critico-théologique sur le Logos de l'apôtre Saint-Jean » le , sous la direction de Jean-Frédéric Bruch[1]. Il complète sa formation par un séjour d'études d'une année à l'université de Heidelberg. Il est ordonné pasteur à Strasbourg en 1931, puis est aumônier et professeur d'allemand au collège royal de Tournon ((1832-1844). Il est ensuite pasteur de l'Église réformée à Faugères (1844-1847), puis il est nommé professeur de critique et d'exégèse du Nouveau Testament à la faculté de théologie protestante de Montauban, poste qu'il occupe jusqu'à sa retraite, en 1875. Il ajoute à cette fonction celle de directeur du séminaire de la faculté (1848-1865). Après sa retraite, il se retire à Fougères, dans l'Hérault.

Il est fondateur, avec Jean Samuel Conrad Kilian (1823-1904), de l'institution protestante des sourds-muets de Saint-Hippolyte-du-Fort en 1856[2] et de l'école préparatoire de théologie, d'abord à Montpellier, puis à Tournon[3]. Il est membre du Conseil supérieur de l'instruction publique (1873-1878)[4].

Publications

  • Commentaire sur l’Épitre de l’apôtre Paul aux Galates, Valence, Marc Aurel frères, 1837.
  • Mémoire universitaire et ecclésiastique sur la Faculté de théologie protestante et le séminaire de Montauban, 1808-1878, Paris, Fischbacher, , 468 p. (lire en ligne).

Distinctions

  • 1858 : chevalier de la Légion d'honneur[5].
  • 1869-1875 : doyen de la faculté de théologie de Montauban

Notes et références

  1. Thèse de baccalauréat en théologie, Université de Strasbourg, 1830, notice Sudoc [1].
  2. Encrevé 1993, p. 440.
  3. Jean-François Zorn, Une école qui fait date. L’école préparatoire de théologie protestante (1846-1990), Olivétan, 2013 (ISBN 9782354792008).
  4. Biographie, sur la notice Léonore [2].
  5. Notice Léonore [3].

Voir aussi

Bibliographie

  • André Encrevé, « Pierre Auguste Sardinoux », dans André Encrevé (dir.), Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine. 5 Les Protestants, Paris, Beauchesne, (ISBN 2701012619), p. 440.
  • Jules Teissonnier, Auguste Sardinoux: professeur et doyen de la Faculté de théologie protestante de Montauban (1847-1875), Cahors, Impr. A. Coueslant, 1898 (thèse de baccalauréat, Faculté de Montauban).

Articles connexes

Liens externes