Astro Boy (série télévisée d'animation)

Astro Boy

鉄腕アトム
(Tetsuwan Atom)
Genre action, aventure, science fiction
Anime japonais : Astro Boy
Réalisateur
Studio d’animation Mushi Production
Chaîne Drapeau du Japon Fuji TV
1re diffusion
Épisodes 193

Astro Boy (鉄腕アトム, Tetsuwan Atom?) est une série télévisée d'animation de science-fiction japonaise en 193 épisodes de 25 minutes, produite par les studios Mushi Production situés à Takadanobaba[Note 1] d'après le manga Astro, le petit robot et diffusée du au sur Fuji TV.

Elle est inédite dans les pays francophones.

Synopsis

Le Dr O'Shay donne vie à un robot conçu par le Dr Tenma, d'une technologie extraordinairement avancée, et le prénomme Astro. Astro est ainsi muni d'une puissance considérable, avec des lasers dans les mains et des réacteurs dans les jambes. Il va donc se battre pour protéger l'humanité du mal, et préserver ses compagnons robots de l'injustice. Mais la particularité d'Astro, c'est qu'il possède un cœur lui permettant d'avoir des sentiments. De plus il y a des gens qui discriminent les robots de voleurs d'emplois et de la cause du chômage, surtout ils les accusent de dangerosité pour les être vivants.

Distribution des voix

Voix japonaises

  • Mari Shimizu : Atom
  • Fumio Wada : Higeoyaji (2nd)
  • Hisashi Katsuta : Dr Ochanomizu
  • Hisashi Yokomori : Dr Tenma
  • Kazue Tagami : Atom (ép. 97-106)
  • Kazuko Yoshikawa : Uran (3rd)
  • Kiyoshi Komiyama : Cobalt
  • Koichi Chiba : Police Inspector Tawashi (2nd)
  • Masaaki Yajima : Higeoyaji (1st)
  • Reiko Mutoh : Uran (2nd)
  • Shingo Kanemoto : Police Inspector Tawashi (1st)
  • Shinpei Sakamoto : Police Inspector Nakamura
  • Yoko Mizugaki : Uran (1st)
  • Kazuo Kumakura
  • Makio Inoue
  • Masako Nozawa

Épisodes

Seuls les titres originaux des 107 premiers épisodes sont affichés ci-dessous.

Histoire de la série

Cette série, première série animée japonaise en noir et blanc, se terminera avec l'arrivée de la télévision couleur.

Afin de limiter le temps et le coût de production de la série, Osamu Tezuka et son studio Mushi Production eurent recours aux techniques d'animation limitée, ce qui en popularisa l'usage par la suite[1].

Notes et références

Notes

  1. Il est possible d'entendre le générique de l'anime lors des annonces à cette station ferroviaire[réf. nécessaire]

Références

  • Cet article est partiellement ou en totalité issu de l'article intitulé « Astro, le petit robot (série télévisée d'animation) » (voir la liste des auteurs).
  1. Bounthavy Suvilay, « Kit de survie de l’animation limitée », AnimeLand, no 99,‎ (ISSN 1148-0807, lire en ligne[archive du ], consulté le 1er septembre 2014)

Voir aussi

Liens externes

Bibliographie

Articles
  • (en) Eiji Ōtsuka et Thomas LaMarre, « Disarming Atom: Tezuka Osamu’s Manga at War and Peace », Mechademia, vol. 3,‎ , p. 111-125 (lire en ligne)
  • (en) Marc Steinberg, « Immobile Sections and Trans-Series Movement: Astroboy and the Emergence of Anime », Animation, vol. 6, no 1,‎ , p. 7-23 (lire en ligne)
Ouvrages
  • Helen McCarthy (trad. de l'anglais par Jean-Paul Jennequin), Osamu Tezuka : Le dieu du manga, Paris, Eyrolles, , 271 p. (ISBN 978-2-212-12726-3, notice BnF no FRBNF42324237)
  • (en) Helen McCarthy et Jonathan Clements, The Anime Encyclopedia : A Guide to Japanese Animation Since 1917, Titan Books Ltd, , 896 p. (ISBN 978-1-84576-500-2)
  • (en) Natsu Onoda Power, God of comics : Osamu Tezuka and the creation of post-World War II manga, Jackson, Univ. Press of Mississippi, , 202 p. (ISBN 978-1-60473-221-4, notice BnF no FRBNF43409404, lire en ligne)
  • (en) Susanne Phillipps, « Characters, Themes, and Narratives Patterns in the Manga of Osamu Tezuka : explorations in the world of manga and anime », dans Mark Wheeler Macwilliams, Japanese visual culture, M.E. Sharpe, , 352 p. (ISBN 9780765616012, lire en ligne)
  • (en) Frederik L. Schodt, The Astro Boy essays : Osamu Tezuka, Mighty Atom, and the manga/anime revolution, Berkeley, Calif., Stone Bridge Press, , 215 p. (ISBN 978-1-933330-54-9, notice BnF no FRBNF43409405, présentation en ligne)