Ascoval

Ascoval est une entreprise française, détenue par British Steel Limited, exploitant une aciérie à Saint-Saulve, dans le département du Nord.

Historique

Ascoval est créée fin 2016, alors que Vallourec souhaite vendre son aciérie de Saint-Saulve, en tant que coentreprise détenue à 60 % par Asco Industries (Ascometal) et 40 % par Vallourec[1].

Le , Ascometal est placé en redressement judiciaire[2], puis repris par le groupe suisse Schmolz + Bickenbach, qui ne souhaite pas conserver Ascoval. Après onze mois d'incertitude et de nombreux projets de reprises présentés par la société Altifort[3], celle-ci est désignée repreneur en . Mais la reprise est annulée deux mois plus tard car Altifort se révèle incapable d'apporter l'argent promis. Le 27 mars 2019, le tribunal de Grande Instance de Strasbourg laisse un nouveau délai d'un mois à Ascoval après le dépôt de quatre dossiers de reprise pour le site de Saint-Saulve[4]. Les groupes ayant déposé leurs dossiers de reprise sont : British Steel, Calvi Network, le fonds Secufund et l’industriel valenciennois Pascal Cochez[5],[6]. C'est finalement le groupe British Steel Limited qui prend le contrôle d'Ascoval en [7] (ou plus précisément sa maison-mère Olympus Steel).

L'usine

L'aciérie, construite en 1975 par Vallourec, produit des aciers spéciaux[1].

Notes et références

  1. a et b « Vallourec cède l'aciérie de Saint-Saulve à Asco Industries », Capital.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 26 septembre 2018)
  2. Philippe Bohlinger, « Le sidérurgiste français Ascometal placé en redressement judiciaire », sur usinenouvelle.com, (consulté le 20 novembre 2019)
  3. Dans le Nord, l’impossible accord de reprise de l’aciérie Ascoval, Le Monde, 24 octobre 2018
  4. « Nouveau sursis d’un mois pour l’aciérie Ascoval, en attente de reprise », ,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mars 2019)
  5. « Ascoval : dernière ligne droite pour la reprise, British Steel grand favori », sur Le Monde,
  6. « Saint-Saulve L’industriel Pascal Cochez candidat surprise à la reprise d’Ascoval », sur La Voix du Nord,
  7. Ascoval Saint-Saulve : de l'espoir d'Altifort à la faillite de British Steel, le calvaire de l'aciérie en huit actes, France 3, 22 mai 2019

Voir aussi

Articles connexes