Armée de terre du Salvador

Ejército Salvadoreño
Image illustrative de l’article Armée de terre du Salvador
Ecusson de l'armée de terre

Création 7 mai 1824
Pays Drapeau du Salvador Salvador
Allégeance Forces armées du Salvador
Branche Armée de terre
Effectif 16 000
Composée de 6 brigades d'infanterie
1 brigade spéciale de sécurité militaire
1 commandement du génie
1 brigade d'artillerie
1 régiment de cavalerie
1 commandement des forces spéciales
Nommée en l’honneur de Guerre du football
Bataille du 4 avril
Devise Vencer o Morir
Vaincre ou mourir
Marche Marcha del Ejército Salvadoreño
Anniversaire 15 septembre Día de la Independencia (jour de l'indépendance)
17 mai Día del Soldado Salvadoreño (jour du soldat salvadorien)
Commandant Nayib Bukele (depuis le 1 juin 2019)
Commandant historique Général Manuel José de Arce y Fagoaga
Général Francisco Morazán
capitaine général Gerardo Barrios
Général Maximiliano Hernández Martínez
Général Tomás Regalado
Lieutenant-colonel Óscar Osorio
Colonel Arturo Armando Molina
Général Fidel Sánchez Hernández
Lieutenat-colonel Domingo Monterrosa Barrios
Général Ramon Belloso
Maréchale de camp Santiago González Portillo
José María Cañas

L'armée salvadorienne (en espagnol : Ejército Salvadoreño ) est la branche terrestre et la plus importante des Forces armées du Salvador. Elle englobe des unités de niveau brigade d'infanterie (3 bataillons avec leurs unités de renfort) dans les principales villes du pays et des détachements plus petits de niveau régiment (2 bataillons) dans les villes de plus petite taille.

Histoire

L'armée de terre fut créée par Manuel José de Arce y Fagoaga en 1824. Durant son existence, l'armée de terre du Salvador a effectué de régulières réorganisations, se modernisant périodiquement et adaptant ses effectifs aux nécessités de sa mission. La centenaire école militaire "Capitaine général Gerardo Barrios" est le cœur de la formation des cadres. Elle a toujours bénéficié de l'appui d'instructeurs étranger, principalement allemands, chiliens et américains. En application de l'accord de paix de Chapultepec qui mit fin à la guerre civile que connut le Salvador pendant la décennie des années 1980, la mission des forces armées fut redéfinie, de même que le système de formation.

Conflits

La guerre du football

La guerre du football (également appelée guerre de Cent Heures) est un terme inventé par le journaliste polonais Ryszard Kapuściński pour décrire un bref conflit entre le Salvador et le Honduras voisin. Le journaliste a fait valoir que la guerre avait commencé après que les nations rivales se soient affrontées lors du tour de qualification pour la Coupe du monde de football de 1970. Mais cet événement n'était pas la cause de la guerre. Les tensions montaient entre les deux pays depuis plusieurs années en raison de l'immigration et de problèmes économiques, conduisant à la guerre de 1969. Les matchs de football ne sont que l'un des nombreux événements survenus pendant cette période. Les tensions de longue date entre les pays ont été exacerbées par les reportages des médias des deux côtés, chacun accusant l'autre de hooliganisme et de violence envers leurs propres fans de football. Le 26 juin 1969, El Salvador a rompus tous les liens avec le Honduras, les événements ont été utilisés comme un appel à la fierté nationaliste par les gouvernements et les médias.

Le 14 juillet, les forces salvadoriennes sont entrées rapidement au Honduras à la suite d'une série d'affrontements frontaliers. Leur avancée s'est arrêtée après que l'Organisation des États américains (OEA) et les États-Unis aient exercé de fortes pressions diplomatiques sur les deux gouvernements dans le but de conclure un cessez-le-feu.

Un cessez-le-feu a finalement été négocié et signé le 18 juillet, les forces salvadoriennes se retirant du Honduras avant le 2 août, après que le gouvernement hondurien avait garanti la sécurité des citoyens salvadoriens au Honduras.

La guerre civile salvadorienne

À la fin des années 1970, les inégalités socioéconomiques, les violations des droits de l'homme et la réticence de la dictature du Parti de la conciliation nationale à s'attaquer à ces problèmes ont conduit à la naissance et la croissance d'un mouvement d'opposition. Le gouvernement a répondu en assassinant des milliers d'opposants politiques et en massacrant des étudiants et des manifestants à plusieurs reprises. La réponse brutale du gouvernement a signalé à ceux qui s'identifiaient au mouvement social que les solutions pacifiques étaient vaines, ce qui a conduit à la naissance de l'insurrection.

Le 15 octobre 1979, le gouvernement militaire fut destitué par un gouvernement civilo-militaire conjoint se faisant appeler la junte du gouvernement révolutionnaire d'El Salvador ou JRG. La politique du JRG s'est heurtée à l'opposition des élites militaires et économiques et la répression gouvernementale s'est accrue. Des dizaines de milliers de civils ont été tués en 1980 et 1981. Cela a conduit à la formation du FMLN, qui a provoqué une guerre civile de douze ans.

La guerre en Irak

Un soldat des forces spéciales salvadoriennes surveille de près les frontières du camp Charlie à Al Hillah, en Irak, le 14 avril 2005. Le soldat du bataillon Cuscatlan IV aide à soutenir l'opération Iraqi Freedom, qui est menée principalement par les forces de la coalition à Hillah.

Entre août 2003 et janvier 2009, jusqu'à 380 soldats salvadoriens, pour la plupart des parachutistes, ont été déployés dans le cadre des forces de la coalition en Irak. Ils opéraient aux côtés de l'élite de la Légion espagnole à Nadjaf. Pendant son séjour en Irak, le contingent salvadorien a déploré 5 morts et 20 blessés[2].

Structure organisationnelle

Forces spéciales salvadoriennes

Le Salvador est divisé en 5 zones militaires, dont la 3e zone militaire est la plus importante et la plus grande du territoire national. Chacune des zones a sa propre brigade d'infanterie et la 3e zone a 2 brigades, la 3e et la 6e brigade d'infanterie.


chacune disposant de sa propre brigade d'infanterie:

De plus, l'armée dispose des unités suivantes:

Ainsi que les unités spécialisées suivantes:

  • 1 brigade spéciale de sécurité militaire composée de 2 bataillons de police militaire et de 2 bataillons de sécurité aux frontières,
  • 8 détachements d'infanterie avec 2 bataillons,
  • 1 commandement du génie avec 2 bataillons,
  • 1 brigade d'artillerie avec 2 bataillons d'artillerie de campagne et 2 bataillons d'artillerie antiaérienne,
  • 1 régiment de cavalerie mécanisé avec 2 bataillons,
  • Un commandement des forces spéciales avec 1 groupe d'opérations spéciales et 1 commandement antiterroriste.
  • 1 commandement de santé militaire (COSAM) qui comprend un hôpital militaire central, l'hôpital militaire région de San Miguel et un bataillon sanitaire de l'armée avec des brancardiers et autres spécialistes de santé

Équipement

Armes d'infanterie

Nom Type Quantité Origine Notes
P227 Arme de poing Drapeau de l'Allemagne Allemagne Avec toutes ses variantes. Utilisé par tous les militaires y compris les forces spéciales
P226 Arme de poing Drapeau de l'Allemagne Allemagne Avec toutes ses variantes incluant le Sig Sauer X Six SIG P226 utilisé par tous les militaires y compris les forces spéciales
M9 Arme de poing Drapeau des États-Unis États-Unis
CZ 75 Arme de poing Drapeau de la Tchéquie Czech Republic
92SB[3] Arme de poing Drapeau de l'Italie Italie
FN P35 Arme de poing Drapeau de la Belgique Belgique
IWI 941 Arme de poing Drapeau d’Israël Israël
G17 Arme de poing Drapeau de l'Autriche Autriche Utilisé par les forces spéciales et l'unité anti-terroriste. Les variantes utilisées sont Glock 17, Glock 17C, Glock 17L, Glock 17MB, Glock 17M.
Uzi Pistolet-mitrailleur Drapeau d’Israël Israël Uzi, Mini-Uzi.
Ingram MAC-10 Pistolet-mitrailleur Drapeau des États-Unis États-Unis
MP5 Pistolet-mitrailleur Drapeau de l'Allemagne Allemagne MP5SD3, MP5A3, MP5A2, MP5, MP5A1
HK33 Fusil d'assaut Drapeau de l'Allemagne Allemagne Incluant le HK53
HK416 Fusil d'assaut Drapeau de l'Allemagne Allemagne
FN FNC Fusil d'assaut Drapeau de la Belgique Belgique Versions utilisées Modèle 2000 et modèle court 7000, utilisé par la police militaire et le bataillon parachutistes
M4 Fusil d'assaut Drapeau des États-Unis États-Unis M4 Carbine, Colt M4A1, Colt M4 (original 1993 version), M4 (Colt Model 933), Colt M4 (M162 avec visée)
T65 Fusil d'assaut Drapeau de Taïwan République de Chine
M16 Fusil d'assaut Drapeau des États-Unis États-Unis XM16E1, M16A1, M16A2, M16A3, M16A4, M16A1 avec poignée A2. M16A2 (Model 701, 703, 705 (rafale et coup par coup)), Model 711, Model 715 et Model 720 (rafale et coup par coup)). M16A2 fusil mitrailleur (LMG). XM16E1. M16A2 (Model 645)
IMI Galil Fusil d'assaut Drapeau d’Israël Israël Galil AR, Galil SAR, Galil SAR339, Micro Galil, Galil ARM.
Galil ACE Fusil d'assaut Drapeau de la Colombie Colombie ACE 21, ACE 22, ACE 23 (5.56×45mm NATO), ACE 32 (7.62×39mm), ACE 52, ACE 53 (7.62×51mm NATO).
M14 carabine Drapeau des États-Unis États-Unis Utilisé comme arme de cérémonie. Toujours en service au sein des divisions d'infanterie
Heckler & Koch G3 carabine Drapeau de l'Allemagne Allemagne G3A3, G3A4, G3KA4
M24 Fusil de précision Drapeau des États-Unis États-Unis
M21 Fusil de précision Drapeau des États-Unis États-Unis Utilisé par les forces spéciales
Barrett M82 Fusil de précision Drapeau des États-Unis États-Unis Utilisé par les forces spéciales
Dragunov SVD Fusil de précision Drapeau de la Russie Russie Utilisé par les forces spéciales
M79 Lance-grenades Drapeau des États-Unis États-Unis
M203[4] Lance-grenades Drapeau des États-Unis États-Unis Monté sur les M16, M4, M4A1 et CAR-15.
M60 Mitrailleuse lourde Drapeau des États-Unis États-Unis M60, M60E2, M60B, M60C M60D
M2HB Mitrailleuse lourde Drapeau des États-Unis États-Unis
HK21 Mitrailleuse lourde Drapeau de l'Allemagne Allemagne
FN MAG Mitrailleuse lourde Drapeau de la Belgique Belgique
M249 Mitrailleuse légère Drapeau des États-Unis États-Unis M249 SAW, M249 Paratrooper.
FN Minimi Mitrailleuse légère Drapeau de la Belgique Belgique Minimi Para, FN Minimi.
CAR-15 Carabine militaire Drapeau des États-Unis États-Unis Colt Model 933, XM177, GAU-5/A (Colt Model 610), XM177E1 (Colt Model 609), XM177E2 (Colt Model 629), Colt Model 653 (carabine M16A1), Colt Model 654 (carabine M16A1), Colt Model 654 (carabine M16A1), Colt Model 727 (carabine M16A2), Colt Model 733 (M16A2 Commando), Colt Model 723 "carabine M16A2". M16A2 SMG Model 635, XM177-E2 (Colt Model 629), Model 933, Colt Model 629, Colt 9mm SMG DOE (Model 633, carabine US Car 15 (Colt Model 607), US XM177E1 (Colt Model 619), US XM177E2 GAU-5/A/B (Colt Model 639)).
Colt Canada C7 rifle Fusil d'assaut Drapeau du Canada Canada Colt Model 715. Importé du Canada dans les années 2000.
MPi-KM Fusil d'assaut Drapeau de l'Allemagne de l'Est East Germany Utilisé depuis 1992 par les forces spéciales
AK-47 Fusil d'assaut Drapeau de la Russie Russie Utilisé depuis 1992 par les forces spéciales
AKM Fusil d'assaut Drapeau de la Russie Russie Utilisé depuis 1992 par les forces spéciales
AIM (fusil d'assaut) Fusil d'assaut Drapeau de la Roumanie Romania Récupéré auprès des gangs
Diemaco C7A1 LSW Mitrailleuse légère Drapeau du Canada Canada Colt Model 715. Importé du Canada dans les années 2000.
AK-63 Fusil d'assaut Drapeau de la Hongrie Hongrie Utilisé depuis 1992.
Steyr AUG Fusil d'assaut Drapeau de l'Autriche Autriche Utilisé depuis les années 1990 par les forces spéciales

Véhicules

Armoured Fighting Vehicles
Modèle Image Type Nombre Origine Notes
AML 90[5] Panhard AML-90 img 2308.jpg Véhicule blindé 6 [6] Drapeau de la France France
UR-416 UR-416 Policía Nacional.JPG Wheeled APC 6 Drapeau de l'Allemagne Allemagne
M3 Scout Car White M3A1.jpeg Wheeled APC 5 Drapeau des États-Unis États-Unis
Cashuat APC 41 Drapeau du Salvador Salvador/Drapeau des États-Unis États-Unis Basé sur un Dodge M37. Les kits de blindageage et les tourelles ont été achetés aux Etas-Unis[7]
VCTA2 Chasseur de tanks, créé par les forces armées salvadoriennes 38 Drapeau du Salvador Salvador
BC7A1 APC 4 Drapeau du Salvador Salvador Armé avec 2 cannons HS 404 de 20mm. Aussi utilisé comme véhicule anti-aérien. Créé par l'armée salvadorienne
M113
Blindado M113 (Ejército brasileño) en.jpg
APC 20 Drapeau des États-Unis États-Unis
CJ-8 (Scrambler) Jeep SCrambler white SC-a.jpg Véhicule blindé inconnu Drapeau des États-Unis États-Unis
M3A1 M3 half track 9-08-2008 14-47-56.JPG Autochenille 5 Drapeau des États-Unis États-Unis
HMMWV
Hamer VS 1.jpg
Automitrailleuse 50 Drapeau des États-Unis États-Unis
Véhicules utilitaires
Modèle Image Type Nombre Origine Notes
F-Series[8] Ranger-FG.jpg Véhicule commercial tous usages Drapeau du Japon Japan Flotte de 45 véhicules
D22 2016 Nissan NP300 Navara (D23) ST 4-door utility (2017-09-22) 01.jpg pick up Drapeau du Japon Japan Flotte de 45 véhicules
AIL Storm[9] Sufa 200804.jpg Véhicule utilitaire léger 38 Drapeau d’Israël Israël
2011 Ford Ranger Véhicule utilitaire léger 37[10] Drapeau des États-Unis États-Unis
Jeep CJ Jeep-CJ.jpg Véhicule utilitaire léger Drapeau des États-Unis États-Unis
M151 AMG M151 A2 (1978) GB (owner Gavin Broad).JPG Véhicule utilitaire léger Drapeau des États-Unis États-Unis
Dodge M37 RAFBF 90th Birthday Air Show, East Kirkby - geograph.org.uk - 1440198.jpg Véhicule utilitaire léger Drapeau des États-Unis États-Unis
M35 truck M35.jpg Camion cargo moyen 45 Drapeau des États-Unis États-Unis
M809 truck Camion cargo lourd Drapeau des États-Unis États-Unis
MAN 630 truck Camion cargo lourd Drapeau de l'Allemagne Allemagne

Artillerie

Mortiers
Modèle Image Calibre Nombre Origine Remarques
M19 60mm 306 Drapeau des États-Unis États-Unis
M29 [11] Mortar M29.jpg 81mm 151 Drapeau des États-Unis États-Unis
M74 120 mm Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie Conservé en stockage.
UB M-52 120 mm Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie Conservé en stockage.
Artillerie de campagne
Modèle Image Calibre Nombre Origine Remarques
M101 M101-105mm-howitzer-camp-pendleton-20050326.jpg 105mm 8 Drapeau des États-Unis États-Unis
M102 M102-105mm-howitzer-fort-bragg.jpg 105mm 24 Drapeau des États-Unis États-Unis
M56 M101-105mm-howitzer-camp-pendleton-20050326.jpg 105mm 18 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie Copie M101 produite en Yougoslavie
105/14 modèle 56 [12] Spanish-marines-man-105mm-howitzer-19811001.jpg 105mm 14 Drapeau de l'Italie Italie Pack Howitzer
M114 USArmy M114 howitzer.jpg 155mm 6 Drapeau des États-Unis États-Unis
Artillerie antiaérienne
Modèle Image Calibre Nombre Origine Remarques
Zastava M55 20 mm 31 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie Copie Hispano-Suiza HS.804.
M55 (automoteur) 20 mm 4 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie Monté sur camion ou semi-chenille M-55.
TCM-20 TCM-20-hatzerim-2.jpg 20 mm 4 Drapeau d’Israël Israël Twin Hispano-Suiza HS.404s sur socle tracté.

Notes

  1. « El Salvador withdraws last soldiers from Iraq », USA Today,‎ (lire en ligne)
  2. « Latin American Light Weapons National Inventories », Fas.org (consulté le 26 août 2014)
  3. World Armies 2008, Jane's Information Group
  4. « country-data.com > El Salvador > Appendix », Country-data.com
  5. « Más dinero para el Ejercito salvadoreño » (version du 22 janvier 2015 sur l'Internet Archive),
  6. « Jane's VAL Light Assault Vehicle Cashuat », Jane's Information Group
  7. « 23NOV2018 MDN ENTREGO VEHICULOS A FT », YouTube, (consulté le 23 mars 2019)
  8. « Jane's Military Vehicles and Logistics – El Salvador », Jane's Information Group
  9. « 2012 News - Embassy of the United States San Salvador, El Salvador » (version du 22 janvier 2015 sur l'Internet Archive),
  10. « ArmyRecognition.com > Index of El Salvador Military Equipment », Armyrecognition.com
  11. « 105/14 Model 56 105 mm Pack Howitzer » [archive du ], Forecast International (consulté le 27 juillet 2009)

Bibliographie

  • « El Salvador », Military Technology World Defence Almanac, Bonn : Wehr & Wissen,‎ , p. 60 (ISSN 0722-3226)

Liens externes