Antonino Salinas

Antonino Salinas
Image dans Infobox.
Antonino Salinas
Biographie
Naissance
Décès
(à 72 ans)
Rome
Nationalité
Italien ( - )
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Antonino Salinas (né le à Palerme et mort à Rome le ) était un numismate et archéologue italien du XIXe siècle.

Biographie

Éduqué dès son plus jeune âge aux méthodes de recherche scientifique strictes, il s'inscrit en 1856 à la faculté de droit de l'université de Palerme. Après le débarquement de Garibaldi à Marsala, il s'engage dans l'armée du sud et le , il est nommé lieutenant d'artillerie, combattant à Volturno et Capoue, étant démobilisé en , puis décoré l'année suivante d'une médaille de bronze. Il retourne travailler aux Archives de Palerme et commence à publier ses premiers écrits, concernant la numismatique, sa grande passion[1].

En 1862, pendant un an, il a eu l'occasion de compléter sa formation, en se spécialisant à l'université Humboldt de Berlin, en suivant, entre autres, les cours de l'archéologue Eduard Gerhard, du cartographe Heinrich Kiepert et de l'historien Theodor Mommsen[2]. Après de longs voyages d'études (de Vienne à Athènes, où il participe à la première campagne de fouilles de la Mission italienne dans la nécropole céramique, jusqu'à Paris)[3]. Il retourne en Italie où, en 1865, à l'âge de 24 ans, il est nommé professeur extraordinaire d'archéologie à l'université de Palerme, où il fait connaître ce qu'il a appris en Allemagne[4]. En 1867, il devient professeur d'archéologie et en 1873, il est nommé directeur du Musée régional de Palerme[5].

Doyen de la Faculté des Lettres et de la Philosophie de Palerme de 1880 à 1882 et de 1893 à 1894[4],[6], il devient en 1894 conseiller municipal et conseiller à l'éducation de la municipalité de Palerme[7]. De 1903 à 1904, il est recteur de l'Université de Palerme[8].

Il participe aux fouilles qui sont alors menées en Sicile, notamment à Mozia, Tindari et Sélinonte où il découvre quatre métopes archaïques, qu'il transfère ensuite au Musée de Palerme, qu'il dirige pendant quarante ans, jusqu'en 1914. En 1907, il est nommé surintendant pour les provinces de Palerme, Trapani, Agrigente et Messine, à qui l'on doit - dans cette dernière ville - la découverte de nombreuses œuvres d'art récupérées après le tremblement de terre de Messine de 1908[9]. Il a été l'un des fondateurs de l'institut italien de numismatique , dont il a été le président de 1912 jusqu'à sa mort[10].

Il est élu membre national de l'académie des Lyncéens en 1908[11].

Dans son testament, il a légué au musée sa collection privée, dont les nombreux livres et les quelque 6 000 pièces de monnaie qu'il a rassemblés[12]. Il est enterré dans le cimetière de Santa Maria di Gesù à Palerme[13].

Le Musée archéologique régional de Palerme porte désormais le nom de Salinas et, cent ans après sa mort en 2014, lui a consacré une exposition commémorative[14].

En 2017, une importante collection d'écrits sélectionnés sur la numismatique de Salinas a été publiée, sous la direction de Luca Lombardi[15].

Références

  1. Spatafora et Gandolfo 2014, p. 12-14.
  2. Spatafora et Gandolfo 2014, p. 18-19.
  3. Spatafora et Gandolfo 2014, p. 19-21.
  4. a et b Spatafora et Gandolfo 2014, p. 22.
  5. Spatafora et Gandolfo 2014, p. 9.
  6. (en) « Antonino Salinas - The archaeologist behind the lens - Youth Committee of the Italian National Commission for UNESCO », sur Google Arts & Culture (consulté le 9 juillet 2020)
  7. Spatafora et Gandolfo 2014, p. 75.
  8. (en) United States Bureau of Education, Report of the Commissioner of Education Made to the Secretary of the Interior for the Year ... with Accompanying Papers, U.S. Government Printing Office, (lire en ligne), p. 2395
  9. Spatafora et Gandolfo 2014, p. 38-42.
  10. Spatafora et Gandolfo 2014, p. 15-16.
  11. Spatafora et Gandolfo 2014, p. 44.
  12. Spatafora et Gandolfo 2014, p. 27.
  13. (it) « Palermo, il cimitero di Santa Maria di Gesù tra barriere architettoniche e disagi », sur Giornale di Sicilia (consulté le 9 juillet 2020)
  14. (it) « Museo Archeologico A.Salinas :: Menu Principale », sur www.regione.sicilia.it (consulté le 9 juillet 2020)
  15. (en) « Dottor Luca Lombardi » (consulté le 9 juillet 2020)

Annexes

Bibliographie

  • Francesca Spatafora et Lucina Gandolfo, "Del Museo di Palermo e del suo avvenire" : il Salinas ricorda Salinas, 1914-2014, Regione Siciliana, Assessorato dei Beni Culturali e dell'Identit'a Siciliana, Dipartimento dei Beni Culturali e dell'Identità Siciliana, , 84 p. (ISBN 978-88-6164-265-2 et 88-6164-265-9, OCLC 908621671)

Liens externes