Anne-France Brunet

Anne-France Brunet
Illustration.
Anne-France Brunet à l'hippodrome de Cordemais le 21 juin 2018.
Fonctions
Députée française
En fonction depuis le
(2 ans, 2 mois et 18 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 3e de la Loire-Atlantique
Législature XVe
Groupe politique LREM
Prédécesseur Karine Daniel
Biographie
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Saint-Maur-des-Fossés
Nationalité Française
Parti politique LREM
Diplômée de Conservatoire national des arts et métiers
Université Aix-Marseille III
Université Stanford
Profession Consultante en informatique

Anne-France Brunet, née le à Saint-Maur-des-Fossés, est une femme politique française.

Membre de La République en marche, elle est élue députée lors des élections législatives de 2017 dans la troisième circonscription de la Loire-Atlantique.

Biographie

Formation et parcours professionnel

Née le à Saint-Maur-des-Fossés[1], Anne-France Brunet a obtenu une maîtrise de Mathématiques purs en 1989 à l’Université Paul-Sabatier de Toulouse puis un diplôme d’ingénieur en Informatique du Conservatoire National des Arts et Métiers en 2010.

Responsable de projet informatique chez la Macif, le Crédit agricole ou ERDF[2], Anne-France Brunet devient gérante d'entreprise dans le conseil en informatique[1].

Députée de la XVe législature

En avril 2016, elle adhère à En marche ![3]. Anne-France Brunet rejoint plusieurs comités locaux à Nantes et participe activement à la Grande Marche puis à la campagne des présidentielles pour faire élire Emmanuel Macron. Pendant la campagne électorale elle a fondé son comité, “Nantes Innovation” avant qu’il ne sommeille du fait de son investiture à la députation[réf. nécessaire].

Elle est investie par La République en marche dans la troisième circonscription de la Loire-Atlantique, sur laquelle était précédemment élu Jean-Marc Ayrault et détenue depuis 1988 par le Parti socialiste[4]. Elle est préférée à Mathieu Annereau, ancien chef de file de la droite à Saint-Herblain exclu des Républicains, ainsi qu'à Fabienne Renaud, ex-conseillère régionale et ex-adjointe au maire PS de Saint-Herblain[4],[5]. Elle est élue députée avec 56,26 % des voix[2] au second tour face à la candidate La France Insoumise Martine Gourdon. Mathieu Annereau est son suppléant[5].

A l'Assemblée, elle est d'abord membre de la commission de la Défense nationale et des Forces armées puis obtient son transfert à celle des Affaires économiques, en janvier 2018, pour peser davantage sur le thème de l'énergie, particulièrement prégnant dans sa circonscription[6]. En juin 2018, elle est nommée au Conseil supérieur de l'énergie[7].

A l'automne 2017, Le Point révèle qu'elle a engagé comme assistante parlementaire Emmanuelle Bouchaud, ancienne vice-présidente du conseil régional des Pays de la Loire et par ailleurs ex-compagne et ex-assistante parlementaire de François de Rugy, ce qui suscite une polémique[8]. En octobre 2018, elle est épinglée par Médiacité pour la rotation importante de ses collaborateurs parlementaires : une année après le début de son mandat, elle s'est séparée de cinq de ses assistants parlementaires, dont trois suite à des burn-outs. Alors que ses anciens collaborateurs critiquent sa qualité managériale, elle évoque « un choc des cultures entre l’ancien et le nouveau monde »[9].

En septembre 2018, après la nomination de François de Rugy au gouvernement, elle soutient la candidature de Barbara Pompili à la présidence de l'Assemblée nationale[10].

Elle se porte candidate à l'investiture de La République en marche pour les élections municipales de 2020 à Saint-Herblain[11].

Fonctions et mandats

Fonctions à l'Assemblée nationale

  • À partir du , jusqu'au . Membre de la Commission de la Défense Nationale.
  • À partir du . Membre de la Commission des Affaires Économiques.
  • À partir du 27 juin 2018. Membre de la Commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi "Plan d'Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises"

Groupes d'études et d'amitiés

  • Vice-Présidente du groupe d'amitié France-Allemagne
  • Vice-Présidente du groupe d'étude "Energies Vertes" de l'Assemblée Nationale
  • Membre du groupe d'étude "Enjeux économiques de la filière industrielle énergétique" de l'Assemblée Nationale

Fonctions extra-parlementaires

  • Membre du Conseil Supérieur de l'Energie
  • Vice-Présidente de la Mission d'Information sur les freins à la transition énergétique

Déclaration de conflits d'intérêts

Son entreprise de conseil en informatique « Action Business Consulting » a été dissoute quelques jours après son élection[réf. nécessaire].

Notes et références

  1. a et b « Anne-France Brunet », sur dirigeant.société.com (consulté le 19 juin 2017).
  2. a et b Marion Fersing, « Législatives : qui est le nouveau député de la circonscription Nantes/Saint-Herblain ? », sur https://www.francebleu.fr,
  3. Valérie De Senneville, « Portraits d’inconnus En marche », sur https://www.lesechos.fr,
  4. a et b « Ces candidats qui veulent bousculer les codes », sur https://www.ouest-france.fr,
  5. a et b « 2017, c’était… L’incroyable hold-up d’En Marche à Nantes », sur ouest-france.fr, (consulté le 8 août 2018).
  6. Simon Prigent, « À l’Assemblée, les élus qui s’imposent sur l’énergie », sur contexte.com, (consulté le 20 juillet 2018).
  7. « Loire-Atlantique Anne-France Brunet au Conseil supérieur de l’énergie », sur presseocean.fr, (consulté le 8 août 2018).
  8. Aziz Zemouri, « "Emplois croisés" : polémique autour de l'ex-compagne de François de Rugy », sur lepoint.fr, (consulté le 8 août 2018).
  9. « Anne-France Brunet, députée et employeur à la sauce « start-up nation » », Mediacités,‎ (lire en ligne, consulté le 4 décembre 2018)
  10. Julie Cloris, « Duel Ferrand-Pompili pour présider l’Assemblée : qui soutient qui ? », sur leparisien.fr, (consulté le 10 septembre 2018).
  11. « Ces députés qui pourraient bien retourner leur écharpe », sur La Chaîne parlementaire, (consulté le 18 juin 2019).

Liens externes

  • Notices d'autorité :
    • International Standard Name Identifier
    • Bibliothèque du Congrès
    • WorldCat
  • Ressources relatives à la vie publique :
  • Site officiel
  • Fiche d'Anne-France Brunet sur En-marche