Andrew Young

Andrew Young
Andrew Young
Andrew Young, bw head-and-shoulders photo, June 6, 1977.jpg
Fonctions
Mayor of Atlanta ()
-
Ambassadeur des États-Unis aux Nations unies
-
Représentant des États-Unis
-
Fletcher Thompson (en)
Wyche Fowler (en)
Ambassadeur
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Andrew Jackson Young
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Membre de
Distinctions

Andrew Young, né le à La Nouvelle-Orléans, est un homme politique et militant américain pour les droits civiques, membre du parti démocrate, ancien maire d'Atlanta et premier ambassadeur afro-américain aux Nations unies. Il en démissionne à l'été 1979, à la suite des désaccords sur la politique moyen-orientale de l'Administration Carter qu'il juge trop favorable à Israël. Young est devenu président directeur général de Walmart. Il est également très critiqué par ses anciens camarades du mouvement pour les droits civiques pour avoir exercé, en tant qu'ambassadeur des États-Unis, son véto contre les résolutions africaines visant à imposer un embargo total sur les livraisons d'armes au régime sud-africain[1].

Biographie

Il est cité dans les listes de francs-maçons célèbres[2].

Notes et références

  1. Amzat Boukari-Yabara, Une histoire du panafricanisme, La Découverte, , p. 314
  2. Listes de francs-maçons célèbres.

Liens externes