André Ayew

André Ayew

André Ayew avec le Ghana en 2015.
Situation actuelle
Équipe Le Havre AC
Numéro 28
Biographie
Nom André Morgan Rami Ayew
Nationalité Ghanéen
Français
Nat. sportive Ghanéen
Naissance (34 ans)
Seclin (France)
Taille 1,75 m (5 9)
Période pro. 2007 -
Poste Ailier gauche
Pied fort Gauche
Parcours junior
Années Club
1996-1998 TSV 1860 Munich
1999-2005 FC Nania
2005-2007 Olympique de Marseille
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2007-2015 Olympique de Marseille 209 (60)
2008-2009 FC Lorient 024 0(3)
2009-2010 AC Arles-Avignon 026 0(4)
2015-2016 Swansea City 035 (12)
2016-2018 West Ham United 050 (12)
2018-2021 Swansea City 106 (35)
2018-2019 Fenerbahçe SK 038 0(5)
2021-2023 Al-Sadd SC 041 (22)
2023 Nottingham Forest 013 0(0)
2023- Le Havre AC 020 0(6)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2009 Ghana -20 ans 012 0(4)
2007- Ghana 120 (24)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 19 mai 2024

André Ayew, né le à Seclin en France, est un footballeur international ghanéen qui évolue au poste d'ailier gauche au Havre AC. Il possède également la nationalité française.

Fils du footballeur Abedi Pelé et frère aîné de Jordan Ayew, également footballeur professionnel, il est formé à l'Olympique de Marseille où il joue huit années avant de rejoindre la Premier League.

En équipe nationale, il remporte avec les juniors ghanéens la Coupe d'Afrique des nations junior 2009 et la Coupe du monde des moins de 20 ans 2009. Avec l'équipe senior, il est finaliste de la Coupe d'Afrique des nations en 2010 et 2015. Au total, il participe à la CAN à cinq reprises, hormis ces deux finales il termine troisième en 2008 et quatrième en 2012 et 2017 et participe à la Coupe du monde à trois reprises en 2010, 2014 et 2022.

Biographie

Formation et débuts

Fils de la star des années 1990 Abedi Pelé, Andre Ayew naît à Seclin dans le Nord quand son père évolue au Lille OSC[1]. Il commence sa formation footballistique au TSV 1860 Munich, où joue alors son père, en 1996. En 1999, Ayew rejoint le FC Nania, club ghanéen fondé un an plus tôt par son père. Âgé de 14 ans, il intègre l'équipe première en 2003, tout en continuant à jouer avec les jeunes[2],[3].

En 2005, Ayew retourne en France et rejoint le centre de formation de l'Olympique de Marseille, autre ancien club de son père. Il évolue avec l'équipe réserve en CFA 2 lors de la saison 2006-2007, marquant 11 buts en 18 matchs. Ayew signe son premier contrat professionnel avec Marseille en 2007 pour une durée de quatre ans[4].

Premiers pas professionnels à Marseille et prêts

Crédit image:
Emmanuel Arnaud
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Ayew avec AC Arles-Avignon en 2010

André Ayew prend part à son premier match de Ligue 1 le en entrant à une minute de la fin du temps règlementaire lors du match comptant pour la troisième journée disputé à l'extérieur face au Valenciennes FC (2-1). Il joue son premier match de Coupe d'Europe face au FC Porto (1-1) le suivant durant le match de poule de la Ligue des champions et commence petit à petit à s'imposer au sein de l'effectif olympien au poste d'ailier gauche malgré son jeune âge.

En août 2008, Ayew est prêté pour une saison sans option d'achat au FC Lorient[5]. Il entre en jeu dès la deuxième journée de Ligue 1 face à Lyon. Le , il marque son premier but en Ligue 1 sur le terrain du FC Sochaux[6]. Au total, il prend part à 24 rencontres et marque trois buts sous le maillot des Merlus.

Ne rentrant pas dans les plans de Didier Deschamps, André Ayew est prêté par l'OM à l'AC Arles-Avignon fin août 2009[7]. Il joue son premier match le face à Angers et marque dès le match suivant à Tours. Il joue 25 matchs de championnat pour l'ACAA, participant à la montée du club provençal en Ligue 1[8].

Retour à l'Olympique de Marseille

Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Ayew avec l'Olympique de Marseille en 2013

En juin 2010, Ayew revient à l'Olympique de Marseille et Didier Deschamps assure avoir besoin de lui pour la saison 2010-2011[9]. Le jeune milieu ghanéen marque son premier but sous les couleurs de l'OM face au Valenciennes FC lors d'une défaite trois buts à deux[10]. Lors de la 6e journée de Ligue 1, il s'offre un doublé face à son ancien club, l'AC Arles-Avignon[11]. Régulièrement titularisé par Didier Deschamps sur le côté gauche de l'attaque phocéenne ou comme milieu relayeur, il gagne du temps de jeu et s'impose définitivement au sein de la formation marseillaise grâce à ses bonnes performances[12]. Le , il marque un triplé lors du match comptant pour la 32e journée de Ligue 1 face à l'OGC Nice (4-2), ce qui permet à l'OM de prendre la tête du championnat[13]. Ses bonnes performances en championnat lui valent d'être nommé pour le titre de meilleur espoir de Ligue 1 aux trophées UNFP 2011[14] et de remporter le prix du meilleur joueur de la saison élu par les supporters de l'OM[15]. Il remporte son premier titre cette même saison avec la coupe de la ligue 2011 en battant le Montpellier HSC.

Le , il commence la saison en trombe en marquant un triplé dont deux buts sur pénalty lors du Trophée des champions qu'il remporte 5-4 contre le Lille OSC. Le suivant, Ayew marque ses deux premiers buts en Ligue des champions lors de la deuxième journée des matchs de poule face au Borussia Dortmund (3-0). Le , jour de ses 22 ans, André Ayew prolonge son contrat d'un an avec l'OM, ce qui le lie désormais au club marseillais jusqu'en [16]. Il remporte une seconde coupe de la ligue consécutif en battant l'Olympique lyonnais lors de la prolongation. En huitième de finale de la ligue des champions, il marque le seul but du match aller contre l'Inter Milan avant que l'OM se qualifie malgré la défaite à l'extérieur. Il joue pour la première fois de sa carrière les quarts de finale de la plus prestigieuse compétition mais s'incline à l'aller et au retour contre le Bayern Munich.

En 2012-2013, il termine vice-champion de France.

Le pendant la 32e journée du championnat, il marque un triplé avec l'Olympique de Marseille contre l'AC Ajaccio, la lanterne rouge. Il permet à son équipe de gagner (3-1) après cinq matchs sans victoires. Le club termine sixième et se fait éliminer dès la phase de poule de Ligue des champions avec aucun point en six matchs.

Lors de la saison 2014-2015, sous les ordres de Marcelo Bielsa, l'OM fait un très bon début de saison et termine champion d'automne à la trêve hivernale mais la seconde partie de saison est plus compliquée est le club conclut la saison à la 4e place du championnat à deux points d'un poduim. Le , après le match face au Lille OSC, il annonce officiellement qu'il quittera son club formateur en fin de saison[17]. Il joue son dernier match sous le maillot phocéen le suivant contre le SC Bastia[18]. Le chouchou des supporters ne peut que pleurer alors que les supporters et le club lui rendent hommage pour la dernière fois[19].

Swansea City

En fin de contrat avec l'Olympique de Marseille, et malgré les intérêts de l'Inter Milan, de l'AC Milan, de l'AS Rome ou encore d'Everton FC, il s'engage finalement avec Swansea City le pour une durée de quatre ans[20]. Il prend comme numéro de maillot le 10, qui est laissé libre depuis le départ de Wilfried Bony à Manchester City, comme en sélection et à l'Olympique de Marseille. Le , il marque son premier but lors de son premier match en ouverture du championnat contre Chelsea (2-2)[21] et récidive lors de la deuxième journée en doublant la mise face à Newcastle (victoire 2-0). Titulaire depuis son arrivée à Swansea City, il participe grandement à la victoire 2 à 1 de son équipe contre Manchester United lors de la 4e journée en marquant le premier but de la tête puis en offrant une passe décisive de l'extérieur du pied à Bafétimbi Gomis. Titulaire indiscutable toute la saison, il prend part à trente-cinq matchs toutes compétitions confondues pour douze buts.

West Ham United

Le , André Ayew s'engage avec West Ham pour quatre saisons. Le transfert s'élève à 24 millions d'euros[22]. Il joue son premier match sous ses nouvelles couleurs lors de la première journée de championnat contre Chelsea et se blesse gravement à la cuisse. Absent presque trois mois, il fait son retour sur les terrains fin octobre lors d'un match de Coupe d'Angleterre face à ce même Chelsea. Il marque son premier but sous ses nouvelles couleurs lors d'une victoire quatre buts à un face à son ancienne équipe de Swansea. Pour sa première saison dans le club londonien il participe à 25 matchs de championnat et marque six buts permettant à son équipe de terminer à la onzième place.

Retour à Swansea

Le , André Ayew retourne au Swansea City pour un montant estimé de 21 millions d'euros et y signe un contrat de trois ans et demi[23]. Il fait son retour sur le terrain avec Swansea dès le lors d'un match à domicile disputé contre le Burnley FC gagné 1-0 par son équipe[24]. André Ayew dispute douze matchs avec son nouveau club en championnat sans parvenir à trouver le chemin des filets et ne peut empêcher la relégation de Swansea City en Championship à l'issue de la saison 2017-2018 de Premier League.

Prêt en Turquie au Fenerbahçe SK (2018-2019)

Le , André Ayew est officiellement prêté pour une saison au club turc du Fenerbahçe SK[25]. Il va disputer son premier match avec son club dès la première journée de championnat lors de la victoire 1-0 contre le club de Bursaspor[26]. Le , il marque son premier but lors de la défaite à domicile de son équipe 2-3 contre le Kayserispor[27]. Pour la saison 2018-2019 de la Süper Lig, André Ayew va disputer 29 matchs de championnat et marquer 5 buts.

Nouveau retour à Swansea en Championship

La saison suivante, Ayew reste au Swansea City et va disputer la saison 2019-2020 de Championship. Lors de sa première saison, il va disputer 46 matchs de championnat et marquer 16 buts permettant à son équipe de se qualifier pour les play-offs de promotion. Cependant, ils seront éliminés par en demi-finale par le Brentford FC.

Al-Sadd SC

Le , Ayew s'engage librement au Al-Sadd SC pour deux saisons, club qatari où a évolué son père[28]. Il joue son premier match le suivant lors d'une victoire contre Al-Sailiya SC avant d'enchainer sept victoires en sept matchs consécutives et en marquant à chaque rencontres. Le , il remporte la Coupe du Qatar contre Al-Rayyan SC.

Retour en Angleterre à Nottingham Forest

Début février 2023, l'attaquant rejoint Nottingham Forest pour un transfert gratuit à la suite de son départ d'Al Sadd et a signé un accord jusqu'à la fin de la saison[29].

Signature au Havre AC et retour en Ligue 1

En , libre de tout contrat, André Ayew rejoint le Havre AC et retrouve la Ligue 1, huit ans après son départ de l'OM[30]. Il joue son premier match face au FC Nantes à la Beaujoire (score 0-0) où il est expulsé deux minutes après son entrée en jeu[31]. Le 28 janvier 2024, deux jours après être rentré de la CAN en Côte d'Ivoire, il inscrit ses deux premiers buts avec le club normand, dont un retourné acrobatique dans les dernières secondes du match, permettant à son équipe d'arracher le match nul à Lorient (3-3)[32].

Sélection nationale

Au mois d', il est sélectionné par Claude Le Roy, alors sélectionneur du Ghana, et entre en toute fin de match contre le Sénégal.

Ayew est retenu pour participer à la Coupe d'Afrique des nations 2008 qui se déroule au Ghana. Il participe à quelques matchs, entrant en jeu pour le match d'ouverture remporté contre la Guinée. C'est également le cas lors des autres matches de poule contre la Namibie et le Maroc. La sélection ghanéenne termine première de son groupe avant d'être éliminée en demi-finale face au Cameroun un but à zéro. Le Ghana termine troisième en battant ensuite la Côte d'Ivoire. Fin septembre 2009, André Ayew prend part en tant que capitaine à la Coupe du monde des moins de 20 ans et dispute l'intégralité des sept rencontres disputées par le Ghana. En finale, les jeunes Black Stars viennent à bout des Brésiliens à l'issue de la séance des tirs au but et deviennent pour la première fois champions du monde.

Ayew prend part à la Coupe d'Afrique des nations 2010 se déroulant en Angola. Lors des matches de poule, il marque son premier but avec l'équipe nationale du Ghana contre le Burkina Faso[33]. Il est titularisé à chaque match de la compétition et le Ghana finit second après avoir été battu en finale par l'Égypte un but à zéro. André Ayew est convoqué par le sélectionneur serbe du Ghana Milovan Rajevac pour disputer la Coupe du monde 2010 qui se déroule en Afrique du Sud. Il est une des pièces maîtresse de l'effectif, évoluant titulaire à chaque match. Grâce notamment à sa victoire contre la Serbie[34] et son match nul contre l'Australie[35], le Ghana termine second de son groupe, ce qui lui permet d'accéder aux huitièmes de finale. Ayew récolte son second carton jaune de la compétition face aux États-Unis, ce qui le prive du quart de finale perdu face à l'Uruguay. Il est l'une des révélations de ce Mondial et fait partie des trois nommés pour remporter le trophée du meilleur espoir de la Coupe du monde, remporté par Thomas Müller[36].

Il est convoqué pour la Coupe d'Afrique des nations 2012 où le Ghana termine premier de son groupe avec deux victoires et un nul avant de battre la Tunisie en quart puis s'incliner contre la Zambie en demi-finale. La sélection termine quatrième de la compétition après s'être incliné contre le Mali. Le , alors qu'il fait partie de la sélection pour la Coupe d'Afrique des nations 2013, son entraîneur décide d'exclure André Ayew du groupe ghanéen à la suite de son absence à la date limite à cause d'une blessure[37].

Convoqué à la Coupe du monde 2014, Ayew marque face aux États-Unis et à l'Allemagne, future vainqueure de la compétition. Le Ghana effectue un parcours décevant en étant éliminé dès les phases de groupe. Ayew est un joueur clef des Black Stars lors de la Coupe d'Afrique des nations 2015 où il marque trois buts. Le Ghana atteint la finale mais s'incline aux tirs au but contre la Côte d'Ivoire[38]. Il participe avec le Ghana à la Coupe d'Afrique des nations 2017 et à la Coupe d'Afrique des nations 2019 organisée en Égypte.

Le , Ayew réalise un doublé contre le Soudan et contribue à un succès 2-1 pour le compte des qualifications à la CAN 2021[39]. Il égale ainsi le nombre de buts inscrits par son père Abedi en sélection avec un total de 19 buts[n 1]. L'année suivantre, il est de nouveau convoqué pour participer à la Coupe d'Afrique des nations 2021. Le , il est sélectionné par Otto Addo pour participer à la Coupe du monde 2022[40]. Le 31 décembre 2023, il est retenu dans la liste des vingt-sept joueurs ghanéens sélectionnés par Chris Hughton pour disputer la Coupe d'Afrique des nations 2023.

Statistiques

Statistiques détaillées

Statistiques de André Ayew au 19 mai 2024[41],[42],[43]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Autres compétitions Ghana Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d.
2007-2008 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 9 0 0 2 0 0 - - - - - - C1+C3 3+1 0+0 0+0 - - - - 10 0 0 25 0 0
2010-2011 Ligue 1 37 11 3 1 0 0 4 2 0 1 0 0 C1 8 0 2 - - - - 7 1 0 58 14 5
2011-2012 Ligue 1 26 8 1 2 1 3 1 0 0 1 3 0 C1 9 4 0 - - - - 9 2 0 48 18 4
2012-2013 Ligue 1 35 9 3 2 0 0 1 0 0 - - - C3 7 3 1 - - - - 3 0 2 48 12 6
2013-2014 Ligue 1 25 6 2 - - - - - - - - - C1 4 2 0 - - - - 8 2 1 37 10 3
2014-2015 Ligue 1 28 10 3 1 1 0 1 0 0 - - - - - - - - - - - 13 5 2 43 16 5
Sous-total 160 44 12 8 2 3 7 2 0 2 3 0 - 32 9 3 - 0 0 0 50 10 5 259 70 23
2008-2009 Drapeau de la France FC Lorient (prêt) Ligue 1 22 3 1 2 0 0 - - - - - - - - - - - - - - 1 0 0 25 3 1
2009-2010 Drapeau de la France AC Arles-Avignon (prêt) Ligue 2 25 4 2 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - - 14 1 1 40 5 3
2015-2016 Drapeau du pays de Galles Swansea City Premier League 34 12 2 - - - 1 0 0 - - - - - - - - - - - 5 1 0 40 13 2
2016-2017 Drapeau de l'Angleterre West Ham United Premier League 25 6 3 - - - 1 0 0 - - - C3 - - - - - - - 8 2 0 34 8 3
2017-2018 Premier League 18 3 2 2 0 0 4 3 1 - - - - - - - - - - - 1 0 0 25 6 3
Sous-total 43 9 5 2 0 0 5 3 1 0 0 0 - 0 0 0 - 0 0 0 9 2 0 59 14 6
2017-2018 Drapeau du pays de Galles Swansea City Premier League 12 0 2 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 12 0 2
2019-2020 Championship 44 15 7 - - - 1 2 0 - - - - - - - BR 2 1 0 4 0 0 51 18 7
2020-2021 Championship 43 16 4 - - - 1 0 0 - - - - - - - BR 3 1 0 6 4 0 53 21 4
Sous-total 99 31 13 0 0 0 2 2 0 0 0 0 - 0 0 0 - 5 2 0 10 4 0 116 39 13
2018-2019 Drapeau de la Turquie Fenerbahçe SK (prêt) Süper Lig 29 5 0 3 0 0 - - - - - - C1+C3 1+5 0+0 0+1 - - - - 5 1 0 43 6 1
2021-2022 Al-Sadd SC Qatar Stars League 21 15 1 4 2 0 - - - - - - C1 4 1 1 - - - - 13 4 0 42 22 2
2022-2023 Qatar Stars League 9 3 1 - - - 3 1 0 - - - - - - - - - - - 6 1 0 18 5 1
Sous-total 30 18 2 4 2 0 3 1 0 0 0 0 - 4 1 1 - 0 0 0 19 5 0 60 27 3
2022-2023 Drapeau de l'Angleterre Nottingham Forest Premier League 13 0 0 - - - - - - - - - - - - - - - - - 1 0 0 14 0 0
2023-2024 Drapeau de la France Le Havre AC Ligue 1 19 5 0 1 1 0 - - - - - - - - - - - - - - 6 0 0 26 6 0
Total sur la carrière 474 131 37 21 5 3 18 8 1 2 3 0 - 42 10 5 - 5 2 0 120 24 6 682 183 52

Liste des matchs internationaux

Buts internationaux

Palmarès

En club

Crédit image:
licence CC BY 2.0 🛈
André Ayew avec ses coéquipiers remportant le Trophée des champions 2011

Avec l'Olympique de Marseille, il est vice-champion de France à deux reprises lors des saisons 2010-2011 et 2012-2013. Il remporte la Coupe de la Ligue à deux reprises en 2011 (1-0 contre le Montpellier HSC) et en 2012 (1-0 contre l'Olympique lyonnais). Il remporte également le Trophée des champions deux fois consécutivement en 2010 aux tirs au but contre le Paris SG et en 2011 (5-4 contre le Lille OSC).

Avec Al-Sadd SC, il remporte la Coupe du Qatar contre Al-Rayyan SC en 2021.

En sélection

Avec le Ghana des moins de 20 ans, il remporte la Coupe d'Afrique des nations junior en 2009 en battant le Cameroun en finale 2-0 et la Coupe du monde -20 ans 2009 en battant le Brésil en finale lors d'une séance de tirs au but durant laquelle il est le premier a tromper le gardien brésilien.

Avec l'équipe première du Ghana, il est finaliste de la Coupe d'Afrique des nations à deux reprises battu en 2010 par Égypte 1-0 et en 2015 par la Côte d'Ivoire lors d'une longue séance de tirs au but où 19 tireurs se succède.

Distinctions personnelles

À titre individuel, il est nommé pour le titre de meilleur espoir de la Coupe du monde 2010. Il est élu meilleur joueur de la saison 2010-2011 par les supporters de l'Olympique de Marseille. Il remporte le Trophée BBC du meilleur joueur africain de l'année en 2011[44],[45]. La même année, il est troisième au classement du joueur africain de l'année décerné par la CAF[46]. Il est nommé pour le titre du joueur africain de l'année en 2012 selon la CAF[47]. Il termine meilleur buteur de la Coupe d'Afrique des nations de football 2015 et remporte le prix Marc-Vivien Foé du meilleur joueur africain de Ligue 1 2015[48]. En , il est élu meilleur joueur du mois de Premier League[49].

Vie privée

Son père Abedi Pelé, ses frères Jordan et Abdul Rahim, ainsi que son oncle Kwame sont également footballeurs.

André Ayew et sa compagne Yvonne ont une fille prénommée Inaya, née le alors que le joueur dispute le match de Ligue des champions face à Arsenal[50].

Notes et références

Notes

  1. En raison de l'absence de données concernant certaines de ses sélections, il est possible qu'Abedi Pelé ait marqué plus de 19 buts avec le Ghana.

Références

  1. « Ayew, une histoire de famille », Eurosport.fr, 17 décembre 2009.
  2. Naïm Beneddra, « Mondial 2010, Ghana - André Ayew fait honneur à son père »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), Goal, .
  3. (en) « THE BIG INTERVIEW: Andre Ayew », sur swanseacity.com (consulté le ).
  4. Fiches sur OM.net, site officiel de l'Olympique de Marseille.
  5. Accord trouvé pour le prêt d'Ayew, OM.net, site officiel de l'Olympique de Marseille.
  6. « Sochaux 1-1 Lorient », L'Équipe, compte rendu du match, 27 septembre 2008.
  7. « Ayew prêté à Arles », L'Équipe, 31 août 2009.
  8. « Fiche d’André Ayew », sur L'Équipe.fr.
  9. Le coach « compte sur André Ayew » et il « veut qu’il reste », site Internet officiel de l'Olympique de Marseille, 14 juillet 2010.
  10. « Valenciennes FC 3-2 Olympique de Marseille », Ligue de football professionnel, compte rendu du match, 14 août 2010.
  11. « AC Arles Avignon 0-3 Olympique de Marseille », compte rendu du match sur lfp.fr, 18 septembre 2010.
  12. « Buteurs africains (1) : André Ayew, l’as de l’OM », RFI, 21 mars 2011.
  13. 32e journée de Ligue 1, Notre destin en main, eurosport.fr, 27 avril 2011.
  14. André Ayew nommé pour le titre de meilleur espoir de Ligue 1 aux trophées UNFP 2011
  15. André Ayew élu meilleur joueur de l'OM de la saison par les supporters
  16. André Ayew prolonge d'un an
  17. « Ayew ; "Je vais quitter le club" »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), sur om.net, (consulté le ).
  18. « L'OM rend hommage à Fanni, Gignac et Ayew »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), sur om.net, .
  19. « Les larmes d'Andre Ayew »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), sur om.net, .
  20. « André Ayew a signé à Swansea City », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  21. « Premier but d' Ayew »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), sur lequipe.fr, (consulté le ).
  22. « West Ham s'offre André Ayew », .
  23. « Retour d'André Ayew (West Ham) à Swansea », .
  24. « Feuille du match Swansea City - Burnley FC », sur transfermarkt.fr
  25. « Transferts : Andre Ayew à Fenerbahçe (officiel) », .
  26. « Feuille du match Fenerbahçe SK - Bursaspor », sur transfermarkt.fr
  27. « Feuille du match Fenerbahçe SK - Kayserispor », sur transfermarkt.fr
  28. Transferts : André Ayew signe à Al-Sadd (officiel), sur lequipe.fr, L'Équipe, 23 juillet 2021.
  29. Nottingham Forest Football Club, « Forest complete signing of André Ayew », sur Nottingham Forest Football Club (consulté le ).
  30. Martin Mosnier, « Mercato - Grosse surprise : André Ayew revient en L1 et signe au Havre », Eurosport, .
  31. Damien Da Silva, « Le Havre : Ayew, retour et expulsion express », sur Maxifoot, .
  32. « Ayew sauve Le Havre, Nantes freine Reims, Strasbourg résiste à Clermont », sur L'Équipe (consulté le ).
  33. « Ayew sauve le Ghana », lequipe.fr, 19 janvier 2010
  34. (en) « Serbia-Ghana », Fifa.com.
  35. (en) « Ghana-Australia », Fifa.com.
  36. « Meilleur jeune : Müller, Ayew et Dos Santos nommés », Le Parisien.fr, 9 juillet 2010.
  37. [1]
  38. « CAN 2015 : la Côte d'Ivoire sacrée au bout du suspense », Le Monde, .
  39. « Qualifications CAN : le Ghana poursuit son sans-faute », L'Équipe, .
  40. « Seidu, Djiku, Mensah, Abdul Samed et Sulemana dans la liste du Ghana pour la Coupe du monde », L'équipe,‎ (lire en ligne, consulté le )
  41. « André Morgan Rami Ayew : statistiques et fiche de ce joueur », sur matchendirect.fr
  42. « Fiche d’André Ayew », sur footballdatabase.eu
  43. « André AYEW (HAVRE AC) », sur ligue1.fr
  44. (en) « Andre 'Dede' Ayew named BBC African Footballer of 2011 », sur news.bbc.co.uk, (consulté le ).
  45. A.Ayew nommé joueur africain de l'année par la BBC
  46. Yaya Touré nommé joueur africain de l'année 2011 devant André Ayew
  47. Ayew nommé pour le meilleur africain de l'année 2012
  48. « André Ayew élu meilleur joueur africain de Ligue 1 »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), sur om.net, .
  49. « André Ayew (Swansea City) élu meilleur joueur du mois d'août en Premier League », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  50. André Ayew devient papa en plein match, purepeople.com, 7 novembre 2011.

Liens externes