André Armandy

André Armandy
Nom de naissance Albert André Aguilard
Naissance
4e arrondissement de Paris
Décès
16e arrondissement de Paris
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

Albert André Aguilard dit André Armandy, né le dans le 4e arrondissement de Paris[1] et mort le dans le 16e arrondissement de Paris, est un écrivain français, auteur de nombreux romans pour la jeunesse.

Biographie

André Armandy a été traduit dans de nombreuses langues, et plusieurs de ses romans ont été adaptés au cinéma. Le film Le Paradis de Satan, notamment, réalisé par Félix Gandéra, est tiré de l'un de ses romans.

Publications

  • Le Nord qui tue, Éditions Jules Tallandier, 1925
  • Le Satanic : les Épaves dorées, Éditions Jules Tallandier, 1927
  • Le Trésor des îles Galapagos , Hachette, 1928
  • Le Triple Joug du monde, Éditions Jules Tallandier, 1929
  • Le Renégat, Librairie Alphonse Lemerre, 1929
  • Les Cribleurs d'Océan, Librairie Alphonse Lemerre, 1930
  • La Désagréable Partie de campagne. Incursion en Abyssinie, Librairie Alphonse Lemerre, 1930
  • Petite-Chose, le Roman d'un nouveau pauvre, Calmann-Lévy, 1931
  • La Cité oubliée. Le Démon bleu, Éditions Jules Tallandier, 1931
  • La cité profonde, Librairie Plon, 1938
  • Le Padrâo, Librairie Plon, 1939
  • Pour l’honneur du navire, Librairie Jules Tallandier, 1944
  • Les Réprouvés, Éditions Jules Tallandier, 1945
  • Fossiles en sursis, Éditions Jules Tallandier, 1954
En portugais
  • O Tesouro das Ilhas Galápagos
  • Terra de Suspeição

Distinctions

Notes et références

  1. Acte de naissance n° 3365 (vue 16/19) avec mentions marginales des mariages et du décès. Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 4e arrondissement, registre des naissances de 1882.

Liens externes