Amanda Waller

Amanda Waller
Personnage de fiction apparaissant dans
Univers DC.

Alias Amanda Blake Waller
White Queen, Black King, Mockingbird
Origine Chicago, Drapeau de l'Illinois Illinois
Activité Chef de la Suicide Squad[1]
Fondatrice de The Agency
Directrice de l'A.R.G.U.S.
Pouvoirs spéciaux aucun
Aptitudes Logistique, stratégie d'entreprise, tactique militaire, théorie des jeux, renseignement
Affiliation Checkmate
Suicide Squad
Gouvernement fédéral des États-Unis
L'Agence
Shadow Fighters
A.R.G.U.S.
Entourage le jonoir (bras droit)
Ennemi de Flash, Eclipso, Batman

simon dark


Créé par John Ostrander
Len Wein
John Byrne
Première apparition Legends #1 (novembre 1986)
Éditeurs DC Comics

Amanda Waller est un personnage de fiction de l'univers de DC Comics. Elle apparaît pour la première fois dans le comics Legends  #1 en novembre 1986. Elle a été créée par John Ostrander, Len Wein et John Byrne.

Biographie fictive

Le passé d'Amanda Blake Waller est assez secret. Il semble qu'elle soit originaire de Chicago dans l'Illinois. Elle a survécu à un accident, qui a coûté la vie à son mari et à l'une de ses filles. Amanda possède un doctorat en science politique[3].

Amanda fonde ensuite The Agency, une organisation fédérale semi-indépendante de la Task Force X. Harry Stein, ancien du New York City Police Department, est ensuite mis à la tête de l'agence, et la rebaptise Checkmate .

Amanda Waller dirige la Suicide Squad avec succès, bien qu'elle s'oppose régulièrement à ses supérieurs de Washington D.C.. Elle propose le leadership de l'équipe à Bronze Tiger.

Ses relations avec les membres de la Suicide Squad sont souvent conflictuelles car tous n'apprécient pas ses méthodes, notamment Captain Boomerang. Outre les frictions avec ses supérieurs et les membres de l'équipe, Amanda est confrontée au scepticisme de certaines personnes qui ne croient pas en la Suicide Squad, comme Batman.

Amanda crée ensuite les Shadow Fighters pour affronter Eclipso. Plus tard, après plusieurs missions à succès, elle intègre le Department of Extranormal Operations, puis est promue Secrétaire des affaires « metahumaines » dans l'administration du Président des États-Unis, Lex Luthor. Le bref mandat de Lex Luthor mène Amanda Waller en prison. Le successeur de Luthor, Jonathan Vincent Horne, demande ensuite à Amanda de prendre la tête de Checkmate . L'organisation est fortement meurtrie à la suite de la débâcle du OMAC Project.

Dans la série 52, Amanda demande à Atom Smasher d'organiser une nouvelle Suicide Squad pour combattre Black Adam et ses alliés.

Dans l'arc narratif One Year Later, Amanda est chargée par les Nations unies de tenir le rôle de la Reine Blanche de Checkmate. Mais Amanda est assez perturbée car elle n'a pas de contrôle direct sur les missions[4]. En parallèle, elle continue d'utiliser la Suicide Squad en secret pour servir les intérêts du pays[5].

Durant Superman/Batman, il est révélé qu'Amanda a acquis de la kryptonite pour créer un groupe anti-Superman appelé Last Line, avec notamment une créature ressemblant à Doomsday surnommé "All-American Boy".

Renaissance DC

Dans Renaissance DC, Amanda Waller est à la tête de la Suicide Squad. Elle est aussi liée avec la Team 7 , une équipe où l'on trouve notamment Black Canary et Deathstroke.

Elle crée ensuite la Ligue de justice d'Amérique[6]. Elle recrute ensuite James Gordon Jr, fils du commissaire Gordon.

Apparitions dans d'autres médias

CCH Pounder a prêté plusieurs fois sa voix au personnage dans divers téléfilms, séries d'animation et jeux vidéo

Télévision

Cinéma

Jeux vidéo

Notes et références

  1. (en) AMANDA WALLER (Amanda Blake Waller) - DCU Guide.com
  2. Checkmate v.2 # 1
  3. Checkmate (vol. 2) #6
  4. Checkmate (vol. 2) #7
  5. Justice League of America Vol. 3 #1

Liens externes