Amalric Gérard

Amalric Gérard
Description de cette image, également commentée ci-après
Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Amalric Gérard en 2016.
Naissance (44 ans)
Orange
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur

Amalric Gérard est un acteur et réalisateur français, né le à Orange (Vaucluse).

Il devient connu grâce à son rôle de Jean-Baptiste, tenu dans le feuilleton quotidien Plus belle la vie de 2005 à 2008.

En 2024, sort son premier long métrage, L'Ennemi public no 0.

Biographie

Origines, jeunesse et formation

Amalric Gérard naît le à Orange[1].

Il commence à jouer au Festival d'Avignon en 1998 dans Lorenzaccio d'Alfred de Musset, mis en scène par Gérard Gelas au théâtre du Chêne noir. Gérard Gélas l'avait vu dans Dom Juan de Molière où il interprétait le rôle de Pierrot. Amalric Gérard lui demande de jouer dans sa pièce. Gérard Gélas lui propose de choisir entre son baccalauréat ou la pièce. De son côté, le directeur de son lycée l'oblige à passer son bac en candidat libre. Il est reçu malgré une très mauvaise note en philosophie.

Après avoir étudié la philosophie à l'université Paul-Valéry de Montpellier et le théâtre au conservatoire d'art dramatique de Montpellier[2], Amalric Gérard est reçu à l'école du Studio à Paris.

À Paris, il travaille en tant que barman dans plusieurs clubs de jazz (Duc des Lombards, Sunset sunside)[3]. Il assiste ainsi à plusieurs centaines de concerts de jazz.

Carrière

À l'été 2001, un tournage a lieu au Duc des Lombards avec le fameux trio HUM d'Ascenseur pour l'échafaud. Claude Berri y tourne Une Femme de Ménage. Le mythique directeur de casting Gérard Moulevrier est aussi présent. Claude Berri donne sa chance à Amalric Gérard aux côtés d'Émilie Dequenne, Axelle Abbadie et Jean-Pierre Bacri sur les conseils de Nathalie Rheims pour le rôle de Julien. Or, Claude Berri est avec Luc Besson et Yves Robert le réalisateur français qui a le plus marqué son enfance.

Avec son cachet de Renn productions, Amalric Gérard finance en 2001 le film Samovar, Poupées russes tourné avec son ami Ostap Tchovnovoï en Ukraine l'été même.

On le voit pour la première fois à la télévision en 2003 dans Maigret et la Princesse (téléfilm de la série des Maigret) tourné en Tchéquie et réalisé par Laurent Heynemann où il donne la réplique à Bruno Cremer.

En 2004 au théâtre, il étrenne Une saison en enfer d'Arthur Rimbaud, seul en scène pendant une une heure et qaurt, dans les Ardennes, puis au Petit Chatelet rue Saint Denis et au Festival de la Poésie à Paris, ainsi qu'au Festival off d'Avignon en 2005 dans l'arrière-salle d'un restaurant africain au rythme de deux représentations quotidiennes. C'est alors que Dolorès Oscari l'invite à jouer au théâtre royal de Mons en présence de Fadila Laanan, ministre de la Culture de Wallonie[5]. Sa prestation lors de la Journée mondiale du livre et de l’auteur (Unesco) du donne lieu à la republication d'Une saison en enfer[5] par les éditions Maelström et le ministère de la Culture français.

Fin 2005, sur les conseils de l'acteur Jean-Marie Juan, Amalric Gérard passe une audition pour un petit rôle dans Plus belle la vie. Son personnage ne devait alors apparaître que pendant trois semaines. Il est en fait présent dans deux cent trente épisodes de 26 minutes, devenant alors le personnage préféré de la série, selon un sondage[réf. nécessaire]. Le feuilleton quotidien de France 3 est alors suivi par six millions de téléspectateurs.

À partir de 2008, Amalric Gérard interrompt sa carrière pendant huit ans.

En 2009, son retour dans Plus belle la vie est néanmoins annoncé par un blog de fans, mais ce n'est qu'une rumeur et son personnage ne revient pas.

En 2016, il figure dans la distribution de l'épisode Jusqu'au dernier de Section de Recherches réalisé par Julien Zidi, avec 7,9 millions de téléspectateurs, cet épisode est le plus regardé tant à la télévision qu'en replay[6][source insuffisante] depuis la création de la série[7] sur TF1 en 2006.

En 2022, il réalise son premier long métrage, L'Ennemi public no 0, qui sort le 29 mai 2024 en France.

Vie privée

Amalric Gérard a une fille atteinte du syndrome de Rett.

Filmographie

Comme acteur

Télévision

Cinéma

Longs métrages
Courts métrages

Comme réalisateur

Théâtre

Participation

  • Amalric Gérard a participé aux trois soirées « Tout le monde chante contre le cancer » en 2007.
  • En 2014 et 2015, il invente et expérimente une méthode égalitaire basée sur l'oralité et le ressenti pour construire un film collectif avec des comédiens et techniciens amateurs. Deux longs métrages sont réalisés.
  • En 2016, il crée le site operett.net[8] pour sensibiliser et récolter des fonds pour la recherche sur le gène mecp2 responsable du syndrome de Rett.

Notes et références

  1. Les Gens du cinéma, « Fiche d'Amalric Gérard », sur lesgensducinema.com (consulté le )
  2. « Agencesartistiques.com la plateforme des agences artistiques », sur agencesartistiques.com (consulté le ).
  3. « FRANCE 3 - Programmes, vidéos et replay - Pluzz FRANCE 3 », sur france3.fr (consulté le ).
  4. a et b « Bookleg du 23 avril #1 UNE SAISON EN ENFER - maelstrÖm reEvolution - catalogue », sur www.maelstromreevolution.org (consulté le )
  5. « TF1 : programmes TV TF1 », sur MYTF1 (consulté le )
  6. « Cette 10ème saison de SECTION DE... - SECTION DE RECHERCHES - OFFICIEL | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le )
  7. «  », sur lutte contre le Mecp2 (consulté le )

Liens externes