Alpine Academy

Alpine Academy
Alpine Academy
Logo
Autres noms

Noms précédents :

Renault Driver Development (2002-2009)[1]
LRGP Academy (2011)[2]
Lotus F1 Team iRace Professional Programme (2012)[3]
Lotus F1 Junior Team (2013-2015)[4]
Renault Sport Academy (2016-2020)[5]
Localisation Enstone
Dirigeants et pilotes
Président Alpine F1 Team
Directeur Mia Sharizman
Drapeau de l'Italie Davide Brivio
Pilotes Olli Caldwell
Jack Doohan
Caio Collet
Victor Martins
Caractéristiques techniques
Résultats

La Alpine Academy est une écurie-filière, créée par le constructeur de Formule 1, Alpine F1 Team, dans le but d'encadrer les meilleurs jeunes pilotes de compétition automobile et de les faire progresser jusqu'en Formule 1. Le programme a eu plusieurs noms : Renault Driver Development, LRGP Academy, Lotus F1 Junior Team ou Renault Sport Academy depuis sa création en 2002.

Les pilotes sélectionnés ont pour but de prouver leur talent et leur compétitivité en course, pour accéder à la Formule 1.

Historique

De 2002, date de sa création, à 2010, date de l'arrêt de la filière pour des raisons financières, ce programme de jeunes pilotes est nommé Renault Driver Development. En 2011, la structure est reprise et renommée LRGP Academy en accord avec le changement de nom de Renault F1 Team, en Lotus-Renault GP, pour la saison 2011 de Formule 1[2].

En 2012, LRGP devient totalement sous le contrôle de Lotus F1 Team, qui renomme le programme Lotus F1 Team iRace Professional Programme[3]. En 2013, Lotus raccourcit le nom du programme en Lotus F1 Junior Team[4]. En 2016, à la suite du rachat de Lotus par Renault, le programme est renommé Renault Sport Academy[5].

Entre 2012 et 2020, seul Esteban Ocon, pilote du Lotus F1 Junior Team entre 2013 et 2014, accède à la Formule 1. Cependant, cette réussite revient plutôt à la filière jeunes pilotes de Mercedes, qu'il avait rejointe en 2014, à sa création. Il roulera finalement avec l'équipe Renault F1 Team en 2020 et Alpine F1 Team en 2021, nouveau nom de la marque.

Le moment marquant de la troisième vie du programme reste la disparition d'Anthoine Hubert. Le jeune pilote Français, affilié à Renault depuis 2018 et membre du programme depuis 2019, est décédé lors d'une course en Formule 2 à Spa-Francorchamps en 2019. Promis à un bel avenir, il était l'une des étoiles montantes de la filière, avec un titre de GP3 Series et de deux victoires en Formule 2 lors de sa première saison dans la catégorie. Depuis, les pilotes de la Renault Sport Academy arborent tous un autocollant avec l'inscription : « Racing for Anthoine »[6].

En 2020, le programme engage six pilotes : Christian Lundgaard et Guanyu Zhou en Formule 2, Oscar Piastri et Max Fewtrell en Formule 3 et Caio Collet et Hadrien David en Formula Renault Eurocup. Pour les deux pilotes de F2, la saison est bonne avec des entrées régulières dans les points et une victoire pour Guanyu Zhou. Il termine sixième pour sa deuxième saison dans la catégorie. La saison de Christian Lundgaard est différente. Le Danois était en lice pour le titre à deux week-ends de la fin, mais malgré ses deux victoires, il est trop souvent passé à côté de certains meetings. Il termine septième. À la fin de la saison, l'écurie déclare qu'elle s'attendait à mieux de la part de leurs deux pilotes "malgré de belles performances à l’origine de leurs victoires et podiums". Pour les deux pilotes de F3, les résultats sont extrêmement contrastés. Alors qu'Oscar Piastri s'offre le titre après une excellente saison, Max Fewtrell est abandonné par Renault après six des neuf meetings de la saison. Considéré comme un prétendant au titre, le Britannique n'avait marqué que cinq points après douze courses. Il quitte le championnat et la Renault Sport Academy. En ce qui concerne les deux pilotes engagés en Formula Renault Eurocup, Renault considère qu'aucun des deux n'a réussi son objectif qui était de prendre le titre. Hadrien David, malgré un podium, a vécu une saison compliquée. Il termine dixième du championnat. Caio Collet décroche lui la place de vice-champion, à une quarantaine de points du titre.

En début d'année 2021, Cyril Abiteboul, directeur de l'écurie Renault renommée Alpine, quitte ses fonctions et donc son rôle dans l'académie. Davide Brivio reprend ses activités.

La Renault Sport Academy devient la Alpine Academy. Elle garde Guanyu Zhou, Christian Lundgaard, Oscar Piastri et Caio Collet, tout en réintégrant dans son programme Victor Martins, membre entre 2018 et 2019. Hadrien David est lui débarqué.

Lors de la pause hivernale, Guanyu Zhou s'engage dans le Championnat d'Asie de Formule 3 afin d'accumuler des points de Superlicence en vue d'une possible arrivée en Formule 1. Il est cependant bousculé par des pilotes de Formule 3, mais il décroche finalement le titre lors de la dernière course.

Pilotes

Pilotes actuels de la Alpine Academy

Pilotes Années d'activité Catégorie actuelle (en 2022)
Entrée Sortie
Alpine Academy
Caio Collet 2019 Formule 3
Victor Martins 2018
2021
2019 Formule 3
Drapeau du Royaume-Uni Olli Caldwell 2022 Formule 2
Jack Doohan 2022 Formule 2
Alpine Affiliate
Hadrien David 2020
2022
2020 Formule Régionale Europe
Drapeau du Royaume-Uni Abbi Pulling 2022 W Series
Nikola Tsolov 2022 Formule 4 Espagne
Kean Nakamura 2022 Karting
Matheus Ferreira 2022 Karting

Anciens pilotes

Pilotes Années d'activité Cause du départ
Entrée Sortie
Drapeau du Brésil Fabio Carbone 2002
Tiago Monteiro 2002
Robert Kubica 2002
Drapeau des Pays-Bas Carlo van Dam 2002
Eric Salignon 2002 2003
Heikki Kovalainen 2002 2005 Devient pilote-essayeur pour Renault
Drapeau du Royaume-Uni Danny Watts 2003
Drapeau de l'Argentine José María López 2003 2006
Giedo van der Garde 2004
Pastor Maldonado 2004 2005
Jérôme d'Ambrosio 2004 2010 Titularisé chez Virgin
Loïc Duval 2004 2005 Manque de résultats
Lucas di Grassi 2005 2007 Devient pilote-essayeur Renault
Romain Grosjean 2006 2009 Titularisé chez Renault
Drapeau du Royaume-Uni Ben Hanley 2006 2008
Drapeau de l'Espagne Dani Clos 2007
Nelson Panciatici 2007
Charles Pic 2009 Fin du programme "Renault Driver Development"
Drapeau de l'Italie Davide Valsecchi 2009 Fin du programme "Renault Driver Development"
Drapeau du Danemark Marco Sørensen* 2009 Fin du programme "Renault Driver Development"
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Richie Stanaway 2012
Dorian Boccolacci 2012 2015 Non-retenu lors de la restructuration du programme
Esteban Ocon 2013 2014 Rejoint la filière Mercedes
Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon 2013 2015
Drapeau des Philippines Marlon Stöckinger 2013 2015
Drapeau du Danemark Marco Sørensen* 2013 2015 Devient pilote de développement Lotus
Drapeau des États-Unis Juan Manuel Correa 2014 2015 Non-retenu lors de la restructuration du programme
Drapeau d'Afrique du Sud Callan O'Keeffe 2014
Matthieu Vaxivière 2015
Drapeau de la Suisse Alex Fontana 2015 Non-retenu lors de la restructuration du programme
Drapeau de la Suisse Louis Delétraz 2016 Devient pilote de simulateur Haas
Drapeau de la Suisse Kevin Jörg 2016 Manque de résultats
Drapeau du Royaume-Uni Oliver Rowland 2016 Devient pilote de développement Renault
Drapeau de la République populaire de Chine Sun Yueyang 2016 2018
Drapeau du Royaume-Uni Jack Aitken 2016 2019 Rejoint la filière Williams
Drapeau de l'Espagne Marta García 2017 Manque de résultats
Drapeau des Pays-Bas Jarno Opmeer 2017 Manque de résultats
Sacha Fenestraz 2017 2018 Manque de résultats
Max Fewtrell 2017 2020 Manque de résultats
Christian Lundgaard 2017 2021 Départ en IndyCar Series
Arthur Rougier 2018 Manque de résultats
Anthoine Hubert 2019 Décès lors d'une course de Formule 2
Drapeau de l'Italie Leonardo Lorandi 2019 Manque de résultats
Drapeau de la République populaire de Chine Ye Yifei 2019 Manque de résultats
Guanyu Zhou 2019 2021 Titularisé chez Alfa Romeo
Oscar Piastri 2020 2021 Devient pilote-essayeur d'Alpine

*Marco Sørensen a intégré et quitté le programme Renault en 2009 avant de revenir dans le programme Lotus en 2013 et de repartir en 2015.

Notes et références

  1. « Renault Driver Development relancé ? » [html], sur autohebdo.fr (consulté le )
  2. a et b (en) « Fairuz Fauzy to become Renault reserve », sur formula1.com, (consulté le )
  3. a et b Julien Delfosse, « Lotus met le iRace Professional sur pied », sur toilef1.com, (consulté le )
  4. a et b « Lotus constitue son Junior team », sur espnf1.com, (consulté le )
  5. a et b Olivier Ferret, « F1 - Renault présente un programme exhaustif en sport automobile », sur nextgen-auto.com, (consulté le )
  6. Mickaël Guilmeau, « La Renault Sport Academy rend hommage à Anthoine Hubert ce week-end », sur franceracing.fr, (consulté le )

Lien externe