Alicia Vikander

Alicia Vikander
Description de cette image, également commentée ci-après
Alicia Vikander lors de la cérémonie d'ouverture du Festival international du film de Tokyo (2019).
Nom de naissance Alicia Amanda Vikander
Naissance (32 ans)
Göteborg (Suède)
Nationalité Drapeau : Suède Suédoise
Profession Actrice
Films notables Royal Affair
Anna Karénine
Mémoires de jeunesse
Ex machina
Danish Girl
Tomb Raider

Alicia Vikander [aˈliːsɪa vɪˈkandɛr][1] Écouter, est une actrice suédoise, née le à Göteborg (Suède).

Elle a acquis, depuis le film suédois Pure (Till det som är vackert, 2010), une stature internationale. Elle est considérée comme une des étoiles montantes du cinéma européen, comme en témoignent les nombreux prix qui lui ont été décernés[2].

Elle confirme en 2012 avec les films d'époque Royal Affair (En kongelig affære), de Nikolaj Arcel et Anna Karénine (Anna Karenina), de Joe Wright, puis tient les premiers rôles féminins de grosses productions hollywoodiennes : Agents très spéciaux : Code UNCLE (The Man from U.N.C.L.E., 2015), de Guy Ritchie et Jason Bourne (2016), de Paul Greengrass. En 2018, elle est propulsée tête d'affiche quand elle succède à Angelina Jolie en incarnant le personnage de Lara Croft dans une nouvelle adaptation cinématographique de Tomb Raider.

Mais c'est avec des projets indépendants sortis en 2015 qu'elle continue à convaincre la critique : dans le drame Danish Girl (The Danish Girl), de Tom Hooper, qui lui vaut lors de la 88e cérémonie des Oscars en 2016 l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle, puis le thriller de science-fiction Ex machina, d'Alex Garland, acclamé par la critique.

Biographie

Jeunesse et formation

Alicia Amanda Vikander naît le à Göteborg, en Suède. Elle est la fille de la comédienne de théâtre suédoise Maria Fahl Vikander[3] et d'un père psychiatre prénommé Svante Vikander, qui se sont séparés quand elle avait deux mois[4],[5]. Elle a été principalement élevée par sa mère. Ses parents viennent respectivement de petits villages du nord et du sud de la Suède. Elle a cinq frères et sœurs du côté paternel[6]. Elle passe son enfance dans les coulisses des théâtres où sa mère jouait, d'où une certaine familiarité avec la comédie[n 1]. Mais avant la comédie, ses premières passions furent la musique et la danse[n 2].

L'actrice a joué du violon pendant sept ans avant d’abandonner, alors qu'elle intégrait le Ballet royal suédois afin de devenir danseuse classique professionnelle. À cette période, Alicia Vikander fait un stage à l'Opéra royal de Stockholm, où elle obtient un rôle dans le film de danse The Rain (2007) de Pontus Lidberg ainsi que dans plusieurs productions de l'opéra de Göteborg[7]. C'est à cette occasion, et après de nombreuses blessures subies à la danse, qu'Alicia Vikander prend conscience de sa passion pour la comédie. Alicia Vikander a également auditionné dans une école d'art dramatique mais a été refusée deux fois[8]. Admise à la faculté de droit mais voulant poursuivre ses rêves de devenir actrice, elle n'y est finalement jamais allée.

Carrière

Des débuts remarqués

Alicia Vikander aux côtés de la réalisatrice Lisa Langseth lors du Festival de Cannes (2012).
Alicia Vikander lors du Guldbaggen (2013).

Elle commence sa carrière au cinéma en 2007, mais c'est en 2010, avec le film Pure (Till det som är vackert) réalisé par Lisa Langseth, qu’elle se fait remarquer. Pour son interprétation tout en nuance[9] du personnage de Katarina, elle reçoit le Prix Guldbagge de la meilleure actrice, équivalent des César du cinéma en Suède. Puis elle s'ouvre au public international avec le film Royal Affair (En kongelig affære, 2012), qui fut nommé à l'Oscar du meilleur film international. Pour ce film, où elle incarne la reine consort du Danemark et de Norvège Caroline-Mathilde de Hanovre, elle dut apprendre à parler le danois[7] et remporte le prix Shooting Stars lors du Festival international du film de Berlin en 2011, où le film était présent en compétition officielle[10].

En 2012, elle prête ses traits à Kitty dans l'adaptation du roman de Léon Tolstoï, Anna Karénine (Anna Karenina), de Joe Wright. Pour les besoins du film, elle apprend à parler l'anglais britannique et travaille son accent. Sa prestation lui vaut une nomination au Rising Star Awards en 2013 lors de la 66e édition des British Academy Film and Television Arts Awards. Alicia Vikander démontre une certaine aptitude à apprendre les langues étrangères pour les besoins de sa carrière d'actrice[n 3].

Hollywood

En 2013, l'actrice fait une entrée remarquée dans le cinéma hollywoodien en faisant partie de la distribution du thriller géopolitique Le Cinquième Pouvoir (The Fifth Estate) réalisé par Bill Condon et présenté en ouverture du Festival international du film de Toronto en 2013.

Elle garde un pied en Suède en portant le drame indépendant Hotell, pour lequel elle retrouve la cinéaste Lisa Langseth, trois ans après le film Pure (Till det som är vackert) qui l'avait révélée. Ce long métrage est également présenté lors du Festival international du film de Toronto en 2013, où sa performance d'actrice sera saluée par la critique[11],[12].

L'année d'après, elle est à l’affiche du film australien réalisé par Julius Avery Son of a Gun, aux côtés de Ewan McGregor et Brenton Thwaites, ainsi que de la super production hollywoodienne Le Septième Fils (Seventh Son), face à Jeff Bridges et Julianne Moore[13]. Ces longs métrages ont reçu des critiques mitigées mais les prestations d'Alicia Vikander ont, elles, toujours été saluées[14].

Confirmation

Alicia Vikander lors du San Diego Comic-Con, pour la promotion de Agents très spéciaux : Code UNCLE (2015).

L’année 2015 est marquée par la sortie de cinq longs métrages. Alors qu'Hotell de Lisa Langseth, dont elle est l’héroïne, est distribué dans les salles américaines, elle partage l'affiche du film biographique britannique Mémoires de jeunesse (Testament of Youth) avec Kit Harington où elle joue le rôle de Vera Brittain, une écrivaine. Elle se fait ensuite remarquer en tenant le rôle féminin principal du thriller de science-fiction indépendant Ex machina, écrit et réalisé par Alex Garland. Elle y livre une performance remarquée en robot à la psychologie complexe et insaisissable.

À l'été sort son premier blockbuster : le film d'espionnage Agents très spéciaux : Code UNCLE (The Man from U.N.C.L.E.), de Guy Ritchie, aux côtés de l'Anglais Henry Cavill et de l'Américain Armie Hammer. Le film est plutôt bien reçu, mais déçoit commercialement. À la fin de l'année, elle fait partie de la distribution internationale réunie autour de Bradley Cooper pour la comédie dramatique À vif ! (Burnt)[n 4] de John Wells[15]. Le film est un échec critique et rembourse à peine son budget. Cette même année, elle vient défendre un documentaire du Suédois Stig Björkman consacré à l'actrice Ingrid Bergman, intitulé Ingrid Bergman in Her Own Words et auquel elle prête sa voix[16]. Ce dernier est présenté lors de la 68e édition du Festival de Cannes dans le cadre de Cannes Classics[17].

En , elle devient la nouvelle égérie de la maison de haute couture française Louis Vuitton[18]. En , elle intègre officiellement la distribution principale du cinquième opus de la saga d'espionnage Jason Bourne, qui marque le retour du réalisateur Paul Greengrass et de la star Matt Damon dans le rôle-titre[19]. Le film sort en et devient à ce jour le plus grand succès commercial de l'actrice[20], malgré un accueil critique mitigé. Outre ce blockbuster attendu, l'année 2016 lui permettra de confirmer dans des registres différents : d'abord avec le film biographique britannique Danish Girl (The Danish Girl), réalisé par Tom Hooper, dont elle partage l'affiche avec Eddie Redmayne ; puis avec le drame Une vie entre deux océans (The Light Between Oceans), écrit et réalisé par Derek Cianfrance, aux côtés de Michael Fassbender et Rachel Weisz. En , elle reçoit une double-nomination lors de la 73e cérémonie des Golden Globes pour ses performances dans Danish Girl (The Danish Girl) et Ex machina. En , elle reçoit l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour le film Danish Girl (The Danish Girl).

Alicia Vikander retrouve la réalisatrice Lisa Langseth pour le film suédo-britannico-allemand Euphoria[21]. Le film est co-produit par la société de production de l'actrice[22]. En , elle est choisie pour incarner Lara Croft dans le reboot de l'adaptation cinématographique de la série de jeux-vidéo Tomb Raider[23] après Angelina Jolie. Le film, réalisé par Roar Uthaug, sort en . Elle incarne le rôle principal dans L'Oiseau-tempête (The Earthquake Bird), film américano-japonais non distribué en salle et visible exclusivement sur la plateforme de vidéo à la demande Netflix[25]. Une nouvelle fois elle apprend à parler une langue étrangère pour les besoins d'un film, ici le japonais[26].

Productrice

En 2016, Alicia Vikander créée une société de production dénommée Vikarious Productions ayant pour but de donner plus de place aux femmes dans le cinéma[27].

Une série intitulée Le crime était presque parfait est en développement[28]. Alicia Vikander y tiendrait le premier rôle.

Vie personnelle

Alicia Vikander résidait auparavant à North London[29],[30]. Elle compte parmi ses amis proches les membres du groupe électro-pop Icona Pop[n 5] et l'acteur suédois Alexander Skarsgård[31].

Après avoir partagé la vie de Gustav Gisseldahl, co-fondateur de la société suédoise Apprl[32], elle est depuis fin 2014 en couple avec l'acteur germano-irlandais Michael Fassbender[33],[34] ; ils se sont rencontrés pour la première fois au Festival international du film de Toronto en , puis lors du tournage de Une vie entre deux océans (The Light Between Oceans), qui a été tourné en Australie et en Nouvelle-Zélande[35],[36]. Ils se sont mariés le lors d'une cérémonie privée sur l'île d'Ibiza, en Espagne[37]. Depuis 2017, ils résident à Lisbonne, la capitale du Portugal[38],[39].

Alicia Vikander s'identifie comme féministe et a plaidé pour l'égalité des sexes dans le cinéma, en commentant : « Je venais de faire cinq films d'affilée et Tulip Fever était le premier où j'avais une scène avec une autre femme. [...] Il y a un changement qui se produit, et je veux en faire partie, [parce que] quand vous voyez quelque chose comme Hunger Games ou Divergente 2 : L'Insurrection, cela prouve qu'un rôle féminin peut amener un blockbuster réussi, et cela signifie quelque chose »[40].

Le , Alicia Vikander est l'une des 584 femmes qui a appelé les industries suédoises du cinéma et du théâtre à lutter contre ce qu'elles prétendent être « une culture d'inconduite sexuelle »[41]. Elle a ajouté sa signature à une lettre ouverte publiée dans le journal suédois Svenska Dagbladet[42]. La lettre contient de nombreux récits de harcèlement sexuel, d'agressions et de viols subis par des femmes dans l'industrie suédoise, tous relatés de manière anonyme. Selon une traduction de la lettre publiée par la publication suédoise de langue anglaise issue du site web The Local, les signataires ont juré qu'ils « ne se tairaient plus ». Suite à la publication de la lettre, la presse suédoise a rapporté que la ministre de la Culture et de la Démocratie suédoise Alice Bah Kuhnke a convoqué une réunion des chefs de la Compagnie nationale de théâtre de Suède, du théâtre dramatique royal et de l'opéra royal de Stockholm[43].

Filmographie

Cinéma

Longs métrages

Prochainement

Courts métrages

  • 2006 : Standing Outside Doors : Alicia
  • 2007 : The Rain de Pontus Lidberg : une danseuse
  • 2007 : Darkness of Truth de Kristian A. Söderström : Sandra Svensson
  • 2008 : Love (My Name is Love) de David Färdmar : Fredrika
  • 2009 : Susans längtan (Susan's Longing) de Kristian A. Söderström : la fille en appartement
  • 2011 : Jeu de chiennes de Khajag Soudjian : Alicia
  • 2015 : The Magic Diner de Niclas Larsson : elle-même
  • 2018 : The Magic Diner Pt.II de Niclas Larsson

Télévision

Téléfilm

  • 2002 : Min balsamerade mor de Osborn Bladini : Ebba Du Rietz
  • 2003 : The Befallen : Drabbad Mörker (épisode : Slutet)

Séries télévisées

  • 2005 : En decemberdröm : Tony (13 épisodes)
  • 2007 : Levande föda : Linda (3 épisodes)
  • 2007–2008 : Andra Avenyn : Jossan Tegebrandt Björn (39 épisodes)
  • 2008 : Höök : Katarina (2 épisodes)
  • 2018 : Imagine : Narratrice (épisode : Ingrid Bergman in Her Own Words) [voix]
  • 2019 : One Red Nose Day and a Wedding : Foi (court métrage de télévision)
  • 2019 : Dark Crystal : Le Temps de la résistance (The Dark Crystal: Age of Resistance) : Mira (voix)
  • En projet : Dial M for Murder : à déterminer (en préproduction, également producteur exécutif)
  • En projet : Irma Vep : Mira (en préproduction, également producteur exécutif)

Distinctions

Récompenses

Nominations

Voix françaises

Dans les pays francophones, Alicia Vikander est doublée en France par Anna Sigalevitch et Élisabeth Ventura en alternance, tandis qu'au Québec, elle est doublée par Sarah-Jeanne Labrosse.

En France
et aussi

Au Québec
Note : la liste indique les titres québécois[50]

Notes et références

Notes

  1. « It’s tough not to be carried away by the romanticism in the nostalgia, I’m a sucker for the backstage. The show is on stage but the magic is in the wings, the dressing rooms, the hallways; where absolute chaos takes place alongside silence and stillness so quiet and so still all you hear is your own breathing. » Extrait de l'article paru dans Vs. Magazine, 2013
  2. « Music was a passion of the young actress: she played violin for seven years giving it up at the age of 14 to pursue a dance career at the Royal Swedish Ballet School. Injuries got her out of her pointe shoes, and in any case acting was in her blood. » Extrait de l'article paru dans Vs. Magazine, 2013
  3. « Next I will do a Hungarian film! »
  4. Le film est initialement intitulé Adam Jones.
  5. « Whilst filming Anna Karenina she lived in Notting Hill with her best friends, members of the Swedish pop-synth band Icona Pop. It was a cosy household. “We shared a bed in London for five months”. » Extrait de l'article paru dans Vs. Magazine, 2013

Références

  1. Prononciation en suédois standard retranscrite selon la norme API.
  2. « Les révélations cinéma de 2012 », lexpress.fr, 25 décembre 2012, consulté le 29 février 2016.
  3. (en) Geoffrey Macnab, « Alicia Vikander swedish sensation », independent.co.uk, 14 septembre 2012, consulté le 29 février 2016.
  4. (sv) Harry Amster, « Alicia Vikander mamma och Julianne Moore », svd.se, 12 octobre 2013, consulté le 29 février 2016.
  5. (sv) Lisa Arnell, « Lördagsintervjun: ELLE möter Alicia Vikander », sur www.elle.se, (consulté le 18 juin 2021)
  6. (en) « One From the Archives : Alicia Vikander », hungertv.com, 19 avril 2015, consulté le 29 février 2016.
  7. a et b Thierry Chèze, « Alicia Vikander la révélation de Royal Affair », lexpress.fr, 20 novembre 2012, consulté le 29 février 2016.
  8. (en-US) Kathryn Shattuck, « Alicia Vikander, Who Portrayed Denmark’s Queen, Is Screen Royalty », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 18 juin 2021)
  9. Sophie Walon, « Pure : tout ça pour avoir écouté un jour le Requiem de Mozart », lemonde.fr, 27 septembre 2011, consulté le 29 février 2016.
  10. « Alicia Vikander », commeaucinema.com, consulté le 29 février 2016.
  11. Thierry Chèze, « En direct de Toronto: Benedict Cumberbatch, saisissant Julian Assange », lexpress.fr, 7 septembre 2013, consulté le 29 février 2016.
  12. (sv) « Mycket Lyckat om att komma igen », unt.se, 4 octobre 2013, consulté le 29 février 2016.
  13. (en) Justin Kroll, « Seventh Son finds young leads », sur Variety,
  14. (en) Oliver Lyttelton, « Review: Forgettable Crime Flick Son of a Gun Starring E. McGregor, A. Vikander, & B. Thwaites », sur indiewire.com,
  15. (en) Maybelle Morgan, « 5 minutes with Alicia Vikander : Hollywood’s new golden girl », sur elleuk.com,
  16. (en) Geoffrey Macnab, « Alicia Vikander to be “voice” of Ingrid Bergman », sur screendaily.com,
  17. « Le Festival de Cannes s'affiche ! », sur festival-cannes.fr,
  18. « Alicia Vikander, nouvelle égérie Louis Vuitton »,
  19. « Alicia Vikander rejoint Matt Damon », lefigaro.fr, 24 juin 2015, consulté le 29 février 2016.
  20. (en) « Alicia Vikander Movie Box Office Results », sur Box Office Mojo (consulté le 25 août 2016)
  21. « Euphoria : Alicia Vikander et Eva Green réunies dans une bande-annonce envoûtante et magique - Actualité Film », sur EcranLarge.com, (consulté le 1er avril 2020)
  22. (en) Ali Jaafar et Ali Jaafar, « Alicia Vikander Launches Vikarious Productions; Sets First Project ‘Euphoria’ With Eva Green- Cannes », sur Deadline, (consulté le 1er avril 2020)
  23. « Et le rôle de Lara Croft est attribué à.... » (consulté le 12 août 2016)
  24. Nella Chebbah, « L'oiseau-tempête sur Netflix : Alicia Vikander convaincante dans un thriller qui ne l'est pas toujours, notre critique », sur melty, (consulté le 1er avril 2020)
  25. « Alicia Vikander : ses camarades de tournage de L'Oiseau-tempête étaient « trop gentils » pour corriger son japonais », sur www.Bluewin.ch (consulté le 1er avril 2020)
  26. « Rencontre avec la future Lara Croft, l'actrice oscarisée Alicia Vikander », sur Numéro Magazine, (consulté le 1er avril 2020)
  27. « Le Crime était presque parfait : le classique d'Hitchcock adapté en série avec Alicia Vikander », sur CinéSéries, (consulté le 3 décembre 2020)
  28. « Actress Alicia Vikander Stars in Six New Films in 2015 | W Magazine », sur web.archive.org, (consulté le 18 juin 2021)
  29. (en) Helen Bownass, « Alicia Vikander talks Bake Off, emotions and her interior design obsession », sur Stylist, (consulté le 18 juin 2021)
  30. Elle.se : Alicia Vikander, consulté le 29 février 2016.
  31. (sv) Emma Malmlöf, « Är 36-åringen Alicia Vikanders kärlek? »,
  32. (en) Deborah Weitzmann, «  Michael Fassbender and Alicia Vikander for a romantic stroll through Sydney »,
  33. Caitlin McBride, « Alicia Vikander denies Michael Fassbender split, says rumours are hurtful », sur independent.ie,
  34. (en) « How Did Alicia Vikander & Michael Fassbender Meet? They Were In Paradise At The Time », sur Bustle (consulté le 18 juin 2021)
  35. (en) « When Did Michael Fassbender & Alicia Vikander Start Dating? The 'Light Between Oceans' Co-Stars Met On Set », sur Bustle (consulté le 18 juin 2021)
  36. « Alicia Vikander et Michael Fassbender se sont mariés », sur https://www.huffingtonpost.fr/, (consulté le 28 mai 2018)
  37. (en) Amira Hashish, « X-Men star buys £1.7 million hidden hilltop holiday home in Portugal », sur www.standard.co.uk, (consulté le 18 juin 2021)
  38. (en-US) Ella Riley-Adams, « Why Alicia Vikander and Michael Fassbender Are Settling Down in Lisbon, Portugal », sur Vogue (consulté le 18 juin 2021)
  39. (en) « Alicia Vikander: ‘I made five films in a row before I had a scene with another woman’ », sur the Guardian, (consulté le 18 juin 2021)
  40. (en-US) Scott Roxborough et Scott Roxborough, « How the #MeToo Movement Is Changing Showbiz Culture Worldwide », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 18 juin 2021)
  41. (en-US) Ashley Boucher, « Alicia Vikander Signs Sexual Harassment Open Letter Along With Hundreds of Swedish Actresses », sur TheWrap, (consulté le 18 juin 2021)
  42. (en) Sam Warner et Tom Grater2017-11-10T17:16:00+00:00, « Alicia Vikander signs letter exposing sexual abuse in Swedish industry », sur Screen (consulté le 18 juin 2021)
  43. (en) « Ben Wheatley Set To Direct Alicia Vikander In Tomb Raider Sequel; MGM Sets Release Date », deadline.com,‎ (lire en ligne)
  44. [1]
  45. [5]
  46. [6]

Voir aussi

Liens externes