Algériens

Algériens
Algériens
جزائريون (jazayiriuwn)
ⵉⴷⵣⴰⵢⵔⵉⵢⵏ (idzayriyen)
Description de cette image, également commentée ci-après

Populations importantes par région
Drapeau de l'Algérie Algérie 45 251 043 (1er janvier 2022)[1]
Drapeau de la France France 1 700 000 (2019)[2]
Drapeau de l'Espagne Espagne 60 000 (2015)[3]
Drapeau du Canada Canada 60 000 (2015)[3]
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 30 000 (2015)[3]
Drapeau de l'Italie Italie 20 000 (2015)[3]
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 20 000 (2015)[3]
Drapeau des États-Unis États-Unis 20 000 (2015)[3]
Drapeau du Maroc Maroc 10 000 (2015)[3]
Drapeau de la Tunisie Tunisie 10 000 (2015)[3]
Population totale environ 47 200 000 (2022)
Autres
Régions d’origine Drapeau de l'Algérie Algérie
Langues Arabe algérien et Langues berbères
Religions Islam (dominant) et croyances diverses
Ethnies liées Berbères
Arabes

Les Algériens sont les citoyens de l'Algérie ; ils représentent également une partie des Maghrébins. Au niveau mondial, la diaspora algérienne est présente dans divers pays, principalement en France.

Ethnonymie

L'usage connu de l'ethnonyme Algériens remonte à 1721, dans le Dictionnaire de Trévoux[4],[5]. Il a été créé à partir d'Alger ou Algérie, en arabe El Djazaïr, qui désigne encore de nos jours à la fois la ville et le pays d'Afrique du Nord, le suffixe ethnique « -ien » se substitue à la finale du nom de pays.

« Algérien » est attesté par écrit en français dès 1613 et ses emplois sont constants depuis cette date, constate Guy Turbet-Delof qui ajoute : « Ainsi le témoignage de la lexicologie est indubitable. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, Algérien n'était pas synonyme d'Algérois (qui n'existait pas) et se rapportait à l'entité politique qu'était la future Algérie »[6].

Un document français datant de 1751 parle de « patriotes ou Algériens proprement dits » et note « que le Roy de France ne se plaint nullement de la nation algérienne mais seulement du Dey comme infracteur des traités ». Selon les usages et le contexte de l'époque, « patriotes » désigne les habitants « proprement dits » du pays. « Nation algérienne » renvoie à une terminologie française du XVIIIe siècle et désignait l'ensemble des habitants du pays[6].

Anthropogéographie

Dans le sens des aiguilles d'une montre, les Algériens sont limitrophes des Tunisiens, Libyens, Nigériens, Maliens, Mauritaniens et Marocains.

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Costumes traditionnels

Régime alimentaire

Diaspora

Notes et références

  1. http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/tend/DZA/fr/SP.POP.TOTL.html
  2. Anne Bernas, « La diaspora algérienne en France au diapason avec ce qui se passe en Algérie », sur rfi.fr,
  3. a b c d e f g et h « Où vivent les Algériens de la diaspora? », sur thecasbahpost.com (consulté le ).
  4. Définitions lexicographiques et étymologiques de « Algérien » dans le Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  5. Alain Rey (dir.), Le Grand Robert de la langue française 2e édition, 2001
  6. a et b Lemnouar Merouche, Recherches sur l'Algérie à l'époque ottomane I.: Monnaies, prix et revenus, 1520-1830, Editions Bouchène, (ISBN 978-2-35676-054-8, lire en ligne), p. 10,11

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes