Alfons Paoli Schwartz

Alfons Paoli Schwartz

Alfonse Paoli Schwartz (1886 à Corte en Corse, + 1945) a été un agent allemand en France et est réputé avoir été le dernier prisonnier de guerre allemand détenu par la France au titre de la 1ère guerre mondiale.

Biographie

Il nait en Corse à Corte le 9 mars 1886 où son père est commissaire de police d'un couple présenté ensuite par le fils comme corse et alsacien. Le prénom utilisé aussi plus tard comme second patronyme ( Paoli) serait lié à Pascal Paoli (1725-1807). En fait ses deux parents sont d'origine alsacienne et le père Emile Henri Schwartz né en 1852, policier révoqué, est condamné en 1895 pour espionnage au profit de l'Allemagne. En 1900, le père est est libéré et rejoint Strasbourg avec sa femme et ses trois fils. Alfons continue ses études sur place. Il devient professeur dans l'Alsace alors impériale de Guillaume II.

En fait avec son père Alfons monte un réseau d'espionnage vers la France et l'Italie et l'"Agent 39" voyage beaucoup. Paoli Schwartz sert durant la 1ère guerre mondiale dans la Police secrète de campagne au titre du contre espionnage impérial, notamment à Lille. Sa parfaite connaissance du français et de l'allemand lui permet de recruter des agents d'infiltration ou de s'infiltrer lui-même dans les réseaux français. Il s'y présente comme Paoli.

Après l'armistice, il est arrêté par les français près de Kehl et est condamné pour trahison car il a été considéré comme français.Comme Alfred Dreyfus il est déporté à l'Ile du Diable en Guyane française. Libéré le 4 avril 1932 à la suite de négociation diplomatiques il est à nouveau employé par les services allemands. Il meurt en février 1945 à Pforzheim où il était traducteur au tribunal.

Sa longue déportation fit scandale en Allemagne où il était considéré comme allemand et il y eut des campagnes de presse dans les milieux nationalistes.

Sources

  1. Sawicki Gérald, « Paoli Schwartz, le « dernier prisonnier de guerre allemand » de la Première Guerre mondiale », Guerres mondiales et conflits contemporains, 2009/1 (n° 233), p. 21-35. DOI : 10.3917/gmcc.233.0021. URL : https://www.cairn.info/revue-guerres-mondiales-et-conflits-contemporains-2009-1-page-21.htm
  2. Paul Coelestin Ettighoffer (Author), Alfons Paoli Schwartz, Von der Teufelsinsel zum Leben. Das tragische Grenzländerschicksal des Elsässers Alfons Paoli Schwartz. The Island of the Doomed Paperback – 1933