Alexion Pharmaceuticals

Alexion Pharmaceuticals
logo de Alexion Pharmaceuticals

Création 1992
Forme juridique Société par actions
Action NASDAQ (ALXN)
Siège social Cheshire
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Ludwig Hantson (2017)
Activité Industrie pharmaceutique
Filiales Alexion Pharma (Switzerland) ()
Effectif 2656 (2018)
Site web www.alxn.com

Capitalisation 23 475 millions USD (octobre 2019)
Chiffre d'affaires 4 131 millions USD (2018)
Résultat net 77,6 millions USD (2018)

Alexion Pharmaceuticals est une entreprise de biotechnologie américaine spécialisée dans la recherche et le développement de produits thérapeutiques destinés au traitement des maladies hématologiques et cardiovasculaires, des maladies auto-immunes et des cancers et produisant notamment l'Éculizumab, un anticorps. Elle est basée à Cheshire, au Connecticut.

Elle est cotée en bourse : Nasdaq Stock Market - Nasdaq Global Select Market - Nasdaq 100 et SP 500

Histoire

En , Alexion annonce l'acquisition pour 8,4 milliards de dollars de Synageva BioPharma, une entreprise de biotechnologie américaine elle aussi spécialisée dans les maladies rares[1].

En , Alexion annonce l'acquisition de Syntimmune, une entreprise de biotechnologie américaine spécialisée dans un trouble du sang rare, pour 1,2 milliard de dollars[2].

Actionnaires

Liste des principaux actionnaires au [3].

Fidelity Management & Research 10,8%
The Vanguard Group, Inc. 7,28%
T. Rowe Price Associatesn 6,28%
SSgA Funds Management 4,95%
Jennison Associates 4,02%
Baker Bros. Advisors 3,68%
ClearBridge Investments 2,68%
BlackRock Fund Advisors 2,38%
Artisan Partners 2,24%
Norges Bank Investment Management 1,78%

Communication

Activités de lobbying

Aux États-Unis

Selon le Center for Responsive Politics, les dépenses de lobbying d'Alexion aux États-Unis s'élèvent en 2017 à 1 230 000 dollars[4].

Auprès des institutions de l'Union européenne

Alexion est inscrit depuis 2013 au registre de transparence des représentants d'intérêts auprès de la Commission européenne. Elle déclare en 2017 pour cette activité des dépenses annuelles d'un montant compris entre 200 000 et 300 000 euros[5].

En France

Pour l'année 2017, Alexion France et Alexion services Europe déclarent à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique exercer des activités de lobbying en France pour un montant global qui n'excède pas 400 000 euros[6],[7].

Références

  1. Alexion to bolster rare disease offering with $8.4 billion deal, Vidya Nathan, Natalie Grover et Bill Berkrot, 6 mai 2015
  2. « Alexion to buy biotech firm Syntimmune for up to $1.2 billion », sur Reuters,
  3. Zone Bourse, « Alexion : actionnaires », sur www.zonebourse.com (consulté le 26 octobre 2019)
  4. (en) « Opensecrets.org », sur le site du Center for Responsive Politics (consulté le 3 juin 2018)
  5. « Registre de transparence », sur le site de la Commission européenne (consulté le 3 juin 2018)
  6. « Fiche Organisation «  Haute Autorité pour la transparence de la vie publique », sur www.hatvp.fr (consulté le 3 juin 2018)
  7. « Fiche Organisation «  Haute Autorité pour la transparence de la vie publique », sur www.hatvp.fr (consulté le 3 juin 2018)