Albert Eloy (football, 1892)

Albert Eloy
Image illustrative de l’article Albert Eloy (football, 1892)
Albert Eloy avec les Lions des Flandres le 4 janvier 1914
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance
Lieu Carnin
Décès (à 54 ans)
Lieu Anor
Taille 1,81 m (5 11)
Poste Avant-centre
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1908-1919Drapeau : France Olympique lillois - (-)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1913-1914 Drapeau : France France 2 (2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Albert Eloy est un footballeur international français né le à Carnin et mort le à Anor.

Il joue comme avant-centre à l'Olympique lillois. Il compte deux sélections pour deux buts marqués en équipe de France.

Albert Eloy (football, 1892)

Sommaire

Biographie

Albert Eloy intègre l'équipe première de l'Olympique lillois à l'âge de 16 ans. Champion de France scolaire avec le lycée Faidherbe[1], il remporte le Championnat USFSA du Nord en 1911, 1913 et 1914 avec le club nordiste. Joueur appréciant les terrains lourds[2], il est sélectionné en équipe de France USFSA le pour rencontrer l'Angleterre amateurs. Il inscrit le seul but des Français de la rencontre, perdue sur le score de sept buts à un.

Après l'adhésion de l'USFSA au CFI, il devient international le 1913 pour une rencontre disputée au Stade des Charmilles face à la Suisse. À l'origine du premier buts inscrit par Charles Montagne, il inscrit un doublé et la France l'emporte sur le score de quatre buts à un[4],[5]. Le , il rencontre avec les Lions des Flandres, la sélection USFSA du Nord, la sélection de Paris de la LFA. Il inscrit le premier but de la rencontre, remportée trois buts à zéro dans le stade de l'Olympique lillois[6].

Réserviste pour le match disputé à Lille contre la Belgique, remporté quatre buts à trois[7], il connaît sa dernière sélection en équipe de France, le 1914 contre le Luxembourg, rencontre perdue sur le score de cinq buts à quatre[8].

Il arrête sa carrière en 1919[9] et s'installe comme médecin militaire à Anor où il fonde le club de football de la ville la même année[10],[11]. Il meurt dans cette ville en 1947.

Palmarès

Références

  1. Albert Eloy, « Mon plus beau souvenir de footbaler par l'international Eloy », La Vie sportive du Nord et du Pas-de-Calais et l'Union sportive réunies, no 66,‎ , p. 1 (lire en ligne)
  2. « Une après-midi palpitante », La vie sportive du Nord de la France, no 61,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  3. « Schweiz - France 1:4 (1:2) », sur www.iffhs.de (consulté le 8 mars 2012)
  4. « Suisse - France », sur www.fff.fr (consulté le 23 avril 2016)
  5. « Historique LFA », sur om13fcs.com/, (consulté le 23 avril 2016)
  6. « France - Belgique », sur www.fff.fr (consulté le 23 avril 2016)
  7. « Luxembourg - France », sur www.fff.fr (consulté le 23 avril 2016)
  8. « Nos shots », La vie sportive du Nord de la France, no 100,‎ , p. 2 (lire en ligne)
  9. Bernard Bailleul, « La fabuleuse histoire du football anorien », Anor Infos, no 3,‎ , p. 20 (lire en ligne)
  10. « Le club de football a quatre-vingt-treize ans », sur www.lavoixdunord.fr, (consulté le 23 avril 2016)
  11. « Fiche d’Albert Eloy », sur FFF.fr

Liens externes

  • Ressource relative au sport :
    • Mondedufoot.fr (joueurs)