Albert Colombet

Albert Colombet, né le et décédé le , est un érudit bourguignon, qui se spécialisa dans le folklore et fonda en 1953 la revue trimestrielle Pays de Bourgogne.

Biographie

Docteur en droit[1] et licencié en philosophie, il eut une carrière de magistrat ; mais se fit connaître pour sa passion pour l'histoire de la Bourgogne et ses traditions.

Il fut élu à l'Académie des sciences, arts et belles-lettres de Dijon à l'âge de 27 ans et assuma les fonctions de bibliothécaire tout en gérant les collections de la Commission des antiquités qui l'avait élu membre associé le . Il fut élu membre titulaire le .

Il anima la revue Pays de Bourgogne pendant 33 ans, de la fondation de cette publication trimestielle en 1953[2] jusqu'à sa mort[3] et s'investit particulièrement dans la fondation du Musée de la vie bourguignonne de Dijon, collectant à son profit quelque 800 objets divers figurant dans ses collections.

On lui doit une dizaine de livres consacrés à la Bourgogne et de nombreuses monographies d'ordre historique, archéologique, ethnologique[4].

Il repose au cimetière de Beaunotte.

L'une des voie publiques de Dijon porte son nom : l'allée Albert Colombet, à proximité du lac Kir.

Publications

  • « Les divinités aux oiseaux en Gaule et le dieux aux colombes d'Alésia », dans Revue Archéologique, 6e série, tome 29/30, 1948, p. 224-240 Aperçu en ligne.
  • À la recherche d'Alesia, Alaise ou Alise ? Une étude critique et une mise au point des problèmes qui se posent à propos de l'identification d'Alesia. Avec une préface de M. Jules Toutain, Dijon, Compagnie de l'Arche d'or, 1952.
  • Bourgogne et Morvan, Paris-Grenoble, Arthaud (collection « Les Beaux pays »), , 1969 et 1975. Prix littéraire 1970 de la Confrérie des chevaliers du Tastevin.
  • L'Artisanat en Bourgogne, Éditions Mars et Mercure, 1976.
  • « Les domaines ruraux de l'abbaye de La Bussière du 12e au 19e siècle. Histoire et archéologie », dans Mémoires de la Commission des Antiquités du Département de la Côte-d'Or, vol. 30, 1976/1977, p. 279-309.
  • Coutumes et traditions du Val de Vergy, Association des amis de Vergy, 1979.
  • Saint-Thibault-en-Auxois, Dijon, L'Arche d'Or, 1982.
  • Le Palais de justice de Dijon : ancien parlement de Bourgogne, Dijon, L'Arche d'Or, 1982.
  • Gemeaux, Dijon, L'Arche d'Or, 1985.
  • La Côte-d'Or mythologique : légendes, êtres fabuleux, grottes et rochers, croyances, Dijon, L'Arche d'Or, 1985.
  • Bourgogne, multiples richesses, Paris, France-Empire (collection « Histoire et Terroirs »), 1985.

Bibliographie

  • Hervé Colombet, « La Bourgogne d'Albert Colombet », dans Pays de Bourgogne, n° 200, , p. 10-12.
  • Madeleine Blondel, « Albert Colombet, marqueur de l'identité régionale », dans Pays de Bourgogne, n° 200, , p. 51-54.
  • Joël Le Gall, « Discours de fin de présidence », dans Bulletin de la Société Nationale des Antiquaires de France, 1990. p. 17 Lire en ligne.

Notes et références

  1. Il présenta une thèse de doctorat ayant pour sujet : Les parlementaires bourguignons à la fin du XVIIIe siècle (publiée en 1936).
  2. Gérard Taverdet, « En lisant les premiers numéros de Pays de Bourgogne », dans Pays de Bourgogne, n° 200, juillet 2003, p. 6-9.
  3. Annie Bleton-Ruget et Philippe Poirrier, « L’histoire régionale en Bourgogne », dans Revue d’Alsace, n° 133, 2007, p. 73-102 Lire en ligne.
  4. Source : site internet de la Bibliothèque nationale de France [1]

Liens externes