Alais (trobairitz)

Alais
Biographie
Activité

Alais est une trobairitz du début du XIIIe siècle, dont l'identité est inconnue. Elle est la sœur d'Iselda (ou Yselda)[1]. Pour certains éditeurs (Schultz-Gora, Bec, Rieger), Alais et Iselda ne font qu’une : Alaisina[2].

Œuvre

Dans la tenson (poème dialogué) "Na Carenza al bel cors avinen", Na[3]Carenza et N' Alaisina échange des coblas (stances de la poésie troubadouresque). On trouve ce poème dans le Chansonnier de Milan (Milan, Biblioteca Ambrosiana, MS R 71 Sup., f.38r[4]).

Références

  1. Alaisina - Carenza (en occitan et en anglais). Rialto - Repertorio informatizzato dell'antica letteratura trobadorica e occitana
  2. Les écrits féminins non-fictionnels du Moyen Âge au XVIIIe siècle, Un inventaire raisonné, entrée « Alais, Iselda, Carenza ». Disponible sur le site internet du Département des lettres françaises de l'Université d'Ottawa.
  3. Na signifie 'dame' en occitan.
  4. Alaisina - Carenza (en occitan et en anglais). Rialto - Repertorio informatizzato dell'antica letteratura trobadorica e occitana.

Voir aussi

Liens externes

Bibliographie

Pour des informations sur le contexte :

  • Lafont, Robert; Gardy, Philippe. Histoire et anthologie de la littérature occitane. Montpellier: Les Presses du Languedoc, 1997.