Alain Bénard

Alain Bénard
Illustration.
Fonctions
Conseiller régional de La Réunion

(5 ans, 11 mois et 13 jours)
Élection 28 mars 2004
Maire de Saint-Paul

(8 ans, 10 mois et 5 jours)
Prédécesseur Joseph Sinimalé
Successeur Huguette Bello
Biographie
Nom de naissance Alain Robert Bénard
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Saint-Paul
Nationalité Française
Parti politique RPR, UMP, LR
Père Paul Bénard
Profession Professeur d'histoire-géographie

Alain Bénard, né le à Saint-Paul (La Réunion), est un homme politique français.

Membre de l'Union pour un mouvement populaire et d'un parti appelé Identité et République, il est maire de sa commune natale de 1999 à 2008. Il a été membre de la commission permanente du conseil régional de La Réunion et président du Territoire de la Côte Ouest, une structure intercommunale dans l'ouest de l'île.

Parcours politique

Alain Bénard a été candidat malheureux de la droite dans la deuxième circonscription de La Réunion lors des élections législatives de 1993, face à Paul Vergès, et de 2002, face à Huguette Bello.

En , il est élu maire de Saint-Paul à la suite de la condamnation de Joseph Sinimalé[1]. Il est réélu en 2001[2].

Depuis quelques années, il est un acteur convaincu de la démocratie participative : il la perçoit comme un moyen de survie pour « le savoir vivre ensemble réunionnais ». À ce titre, il se rapproche de son ancien directeur de cabinet devenu maire du Tampon, Didier Robert. Lui aussi prône l'action participative.

Le , la commission nationale d'investiture de l'UMP lui accorde l'investiture pour les élections municipales partielles de Saint-Paul[3].

La liste qu’il conduit aux élections municipales de 2020 à Saint-Paul obtient 14,6 % des suffrages au premier tour. Pour le second tour, il est à la tête d'une liste d'union en alliance avec Joseph Sinimalé et Jean-François Nativel[4].

Peu après, il se porte candidat à l'élection législative partielle organisée dans la deuxième circonscription de La Réunion[5]. Il est largement battu au premier tour, recueillant 5,41 % des suffrages exprimés[6]. Contrairement aux autres responsables de la droite à La Réunion, qui soutiennent Audrey Fontaine (divers droite), il appelle au vote blanc ou nul en vue du second tour, portant un regard très critique sur le scrutin et les deux candidates en lice[7].

Ouvrages

Alain Bénard a écrit avec son frère Jean-Marc un ouvrage intitulé Des noirs marrons aux conquistadores de la diaspora et publié à compte d'auteur en 1989.

Il est le premier politique réunionnais à avoir utilisé l'Internet comme support démocratique, notamment en entretenant un blog.

Notes et références

  1. « Saint-Paul : Alain Bénard s'apprête à devenir le 30e maire », sur Clicanoo.re, (consulté le 4 juillet 2020).
  2. « Municipales de Saint-Paul : Alain Bénard conserve son écharpe », sur Clicanoo.re, (consulté le 25 septembre 2020).
  3. « Alain Bénard investi », Le Quotidien de La Réunion,‎ (lire en ligne).
  4. « Municipales 2020 : Joseph Sinimalé, Alain Bénard et Jean-François Nativel s'allient contre Huguette Bello », sur la1ere.francetvinfo.fr, (consulté le 3 juin 2020).
  5. « Législative partielle dans la 2ème circonscription : 14 candidats en lice », sur la1ere.francetvinfo.fr, (consulté le 1er septembre 2020).
  6. « Résultats législative partielle La Réunion - 1er tour » [PDF], sur reunion.gouv.fr, (consulté le 25 septembre 2020).
  7. « Législative partielle: Qui les candidats perdants soutiennent-ils? », sur linfo.re, (consulté le 1er octobre 2020).

Liens externes