Aknaf Beit al-Maqdess

Aknaf Beit al-Maqdess

Aknaf Beit al-Maqdess
Image illustrative de l’article Aknaf Beit al-Maqdess

Idéologie Nationalisme palestinien
Islamisme sunnite
Antisionisme
Objectifs Renversement du régime baasiste de Bachar el-Assad
Statut Actif
Fondation
Date de formation 2012
Pays d'origine Syrie
Actions
Zone d'opération Yarmouk
Organisation
Groupe relié Hamas
Guerre civile syrienne

Aknaf Beit al-Maqdess (arabe : أكناف بيت المقدس) est un groupe rebelle de la guerre civile syrienne.

Histoire

Le groupe Aknaf Beit al-Maqdess est lié au Hamas[1],[2],[3]. Il est formé lors de la guerre civile syrienne à Yarmouk, un ancien camp de réfugiés palestiniens devenu un district de Damas[4],[3].

Aknaf Beit al-Maqdess est le plus important groupe palestinien de l'opposition en Syrie, il affronte à partir d' les miliciens du Front populaire de libération de la Palestine-Commandement général (FPLP-CG), alliés quant à eux au régime de Damas[1]. Les rebelles prennent l'avantage et fin 2012, le FPLP-CG est chassé de Yarmouk[1]. Cependant le quartier est ensuite bombardé puis assiégé par les troupes du régime[1].

En , le quartier de Yarmouk est assailli par plusieurs centaines de djihadistes de l'État islamique[3]. Les combattants d'Aknaf Beit al-Maqdess perdent le contrôle de la majeure partie du camp et ne tiennent plus que quelques zones au nord et à l'est[2].

Liens externes

Notes et références

  1. a b c et d Amara Makhoul-Yatim, « Syrie : ce qu’il faut savoir sur le quartier de Yarmouk »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), France 24, 8 avril 2015.
  2. a et b « Syrie : le Conseil de sécurité réclame un accès humanitaire à Yarmouk », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 24 août 2019)
  3. a b et c Laure Stephan, « La descente aux enfers du camp palestinien de Yarmouk », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 24 août 2019)
  4. Laure Stephan, « L’Etat islamique aux portes de Damas », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 24 août 2019)