Akata

Akata
Marque déposée 🛈
Repères historiques
Création 2001
Dates clés 2013 : séparation Delcourt/Akata

2022 : rachat par les éditions Leduc.s

Fondée par Dominique Véret, Sylvie Véret Chang, Erwan Le Verger, Sahé Cibot
Fiche d’identité
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Rancon (France)
Dirigée par Bruno Pham
Spécialités Édition d'œuvres japonaises
Collections Small
Medium
Large
What The Fuck?!
Héritages
Titres phares Orange (manga)
Prisonnier Riku
Magical Girl Site
Ugly Princess
Perfect World (manga)
Langues de publication Français
Société mère Leduc.s
Site web https://www.akata.fr
Environnement sectoriel
Principaux concurrents Glénat
Pika Édition
Kurokawa
Kazé
Kana
Ki-oon

Akata est une société française spécialisée dans l'adaptation et l'importation en français d'œuvres asiatiques, créée en 2001 par Dominique Véret, Sylvie Véret Chang, Erwan Le Verger, Sahé Cibot[1]. À sa création, elle se lie avec Delcourt afin de développer et diffuser un catalogue de bande dessinées asiatiques pour cet éditeur.

En , les éditions Delcourt et Akata annoncent leur séparation pour la fin de l'année 2013[2]. Akata se lance alors dans l'édition afin notamment de faire connaître de nouveaux auteurs[3].

Parallèlement à ce travail d'édition, Akata est également agent littéraire pour de nombreux éditeurs japonais, et en partenariat avec la société Tohan, afin de vendre les droits de nombreux livres, dans des domaines variés (cuisine, pratique, jeunesse...).

Son équipe est composée de Dominique Véret, consultant et superviseur, Sylvie Chang, en coordination, Bruno Pham, responsable relations internationales et responsable éditorial du site, et Erwan Charlès, webmaster.

Le 23 juin 2022, les éditions Leduc.s (du groupe Albin Michel) annoncent la reprise de la maison d'édition[4], à la suite du départ de Sylvie Chang. Bruno Pham reste seul en charge, avec une totale liberté éditoriale, et la force commerciale des éditions Leduc.

Collections

Small - S
Œuvres pouvant se lire à tous les âges. Collection reconnaissable par un logo turquoise.
Medium - M
Œuvres pouvant se lire à partir de l'adolescence. Collection reconnaissable par un logo rouge pourpre.
Large - L
Œuvres destinées à un public adulte. Collection reconnaissable par un logo bleu foncé.
What the Fuck?! - WTF?!
Regroupement d’œuvres pouvant être considérées comme originales que ce soit dans le thème abordé ou le dessin. Collection reconnaissable par un logo stylisé composé des lettres et des points "WTF?!".
Héritages - H
Collection annoncée le 14 juin 2022, regroupement d’œuvres dites "patrimoniales" (Important dans l'histoire du manga). Cette collection est composée d'ouvrage grand format (147 x 210 mm) avec quelques pages couleurs. Chaque ouvrage est accompagné d'un appareil critique (remise en contexte de l’œuvre, interviews, avis de l'auteur, etc...).

Catalogue

Dernière mise à jour : .

Titres publiés par d'autres éditeurs via Akata

  • L'éveil, de Kazuhiko Miyaya.

Numérique

Akata propose un grand nombre de titres en prépublication numérique, accessibles depuis le site web de la maison d'édition. Depuis 2021, une partie de son catalogue est disponible à l'abonnement sur la plateforme Mangas.io[5].

Notes et références

Note

  1. Au Japon, Coq de combat fut d'abord édité par Futabasha puis par Kōdansha à partir du volume 20. Akata édite d'abord les tomes 1 à 19 de Futabasha. Une nouvelle édition des 19 premiers tomes est ensuite publiée, ainsi que les tomes 20 et au-delà de Kōdansha

Références

  1. « Qui sommes-nous ? », sur akata.fr (consulté le )
  2. « Delcourt et Akata : fin de l'histoire », sur Manga-news.com (consulté le )
  3. « Akata se lance dans l'édition », sur Manga-news.com (consulté le )
  4. « Les éditions Akata rejoignent le groupe Albin Michel », sur ActuaLitté, (consulté le )
  5. « Akata débarque sur Mangas.io | Les News Akata », sur www.akata.fr (consulté le )

Lien externe