Ahmed Sefrioui

Ahmed Sefrioui
Nom de naissance أحمد الصفريوي
Alias
« Le Loti marocain »
Naissance
Fès (Maroc)
Décès
Rabat (Maroc)
Activité principale
Distinctions
Grand prix littéraire du Maroc (1949)
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Le Chapelet d'ambre (1949)
  • La Boîte à merveilles (1954)
  • La Maison de servitude (2001)
  • Le Jardin des sortilèges, ou le Parfum des légendes (1981)

Ahmed Sefrioui (en arabe : أحمد الصفريوي), dit le « Loti marocain »[1], né à Fès en 1915 et décédé le à Rabat, il est l'un des fondateurs de la littérature maghrébine d'expression française. Ahmed Sefrioui a écrit un certain nombre de romans qui ont rencontré un certain succès, notamment Le Chapelet D'Ambre avec lequel il obtient le Grand prix littéraire du Maroc.

Biographie

Enfant, Ahmed Sefrioui vit dans la médina de Fès[2]. Après de brillantes études, il devient conservateur de musée, toujours dans la ville de Fès[3], ville que l'on retrouve dans la plupart de ses écrits. De l’école coranique aux écoles de Fès, en passant par la découverte de la langue française, se fait un cheminement que l'on retrouve dans ses écrits « historiques ».

Il devient journaliste à L'Action du peuple, puis assure des fonctions dans la gestion et la protection du patrimoine de la ville de Fès. Il entre ensuite à la Direction du tourisme à Rabat. En 1949[1], il se voit décerner le grand prix littéraire du Maroc (« que le roi Hassan II lui remettra une seconde fois un demi-siècle plus tard, le prix ayant été rebaptisé prix du Maroc indépendant »)[1], attribué pour la première fois à un Marocain[1], pour le manuscrit du Chapelet d'ambre[1]. L'Académie française lui décernera également en 1949 le prix Marcelin Guérin. La majorité de ses écrits feront l'objet de rééditions ou de traductions.

Il meurt en février 2004 à Rabat[4],[5] à l'âge de 89 ans.

Œuvres

Ahmed Sefrioui a publié des ouvrages de fiction et plusieurs ouvrages documentaires sur le Maroc.

Liste non exhaustive
  • Le Chapelet d'ambre, Paris, Julliard,
    Recueil de nouvelles mystiques dans lequel il évoque la médina de Fès.
  • La Boîte à merveilles, Paris, Le Seuil,
    Roman autobiographique qui raconte les souvenirs d'un enfant nommé Sidi Mohammed[6].
  • La Maison de servitude, Alger, Société nationale d'édition et de diffusion,
    Roman métaphysique, suite informelle de La Boîte à Merveilles. Rééd. Rabat, Marsam, 2000.
  • Le Jardin des sortilèges, ou le Parfum des légendes, L'Harmattan,
    Recueil de contes puisés dans le fonds de littérature orale des milieux populaires traditionnels. Rééd. Rabat, Marsam, 2001.

Notes et références

  1. a b c d et e Universalis, « SEFRIOUI AHMED (1915-2004) », sur Encyclopædia Universalis (consulté le )
  2. Gaudio Attilio, « Fès: joyau de la civilisation islamique, p.236. », sur Books.Google, Nouvelles Editions Latines,
  3. Abdelkhalek ZYNE, « Ahmed Sefrioui ouvre sa boîte à merveilles », sur L'Economiste,
  4. (en) The Editors of Encyclopaedia Britannica, « Ahmed Sefrioui », sur Encyclopædia Britannica (consulté le )
  5. Rédaction, « AHMED SEFRIOUI », sur Le Monde,
  6. R.G., « La Boîte à merveilles par AHMED SEFRIOUI », sur Le Monde,

Voir aussi

Bibliographie

  • Anissa Belhadjin, « Ahmed Sefrioui », dans lihwakAchour, avec la collaboration de Corinne Blanchaud (dir.) (préf. Bernard Cerquiglini, avant-propos Jean-Marc Moura), Dictionnaire des écrivains francophones classiques : Afrique subsaharienne, Caraïbe, Maghreb, Machrek, Océan indien, Éd. Honoré Champion, coll. « Les dictionnaires », , 472 p. (ISBN 9782745321268 et 2745321269, OCLC 670410020), p. 402-406
  • Salim Jay, Dictionnaire des écrivains marocains, Paris/Casablanca, Paris-Méditerranée/Eddif, , 370 p. (ISBN 2842722272, 9782842722272 et 9981091111, OCLC 185780384), « SEFRIOUI AHMED » [introduction en ligne, p. 320]
  • Lahcen Mouzouni, Réception critique d'Ahmed Sefroui : Esquisse d'une lecture sémiologique du roman marocain de langue française, Casablanca, Afrique Orient, (réimpr. 1985), 218 p. (OCLC 15635794)
  • Jean Déjeux, Dictionnaire des auteurs maghrébins de langue française, Paris, L'Harmattan, , 404 p. (ISBN 2865370852 et 9782865370856, OCLC 11757520, lire en ligne), « SEFRIOUI, Ahmed », p. 260-261

Liens externes

  • « Ahmed Sefrioui sur RTM » [vidéo], sur Alazmina.com
  • Notices d'autorité :
    • Fichier d’autorité international virtuel
    • International Standard Name Identifier
    • CiNii
    • Bibliothèque nationale de France (données)
    • Système universitaire de documentation
    • Bibliothèque du Congrès
    • Gemeinsame Normdatei
    • Bibliothèque nationale d’Espagne
    • Bibliothèque royale des Pays-Bas
    • Bibliothèque universitaire de Pologne
    • Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
    • WorldCat Id
    • WorldCat
  • Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes :