ATP World Tour Masters 1000

Marque déposée 🛈
Le logo de la catégorie

Les ATP World Tour Masters 1000, ou plus simplement Masters 1000, sont une catégorie d'événements de tennis professionnel masculin organisés par l'ATP regroupant neuf tournois qui se déroulent annuellement depuis 1990 en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. À ne pas confondre avec le Masters qui désigne un unique tournoi se déroulant à la fin de chaque saison où les 8 meilleurs joueurs/équipes de double du monde s'affrontent.

Il s'agit après les tournois du Grand Chelem, de la 2e catégorie la plus importante. Tout comme ces derniers, un créneau spécifique du calendrier leur est réservé durant lequel aucun autre tournoi (du circuit principal) ne se déroule. Les Masters 1000 ont caractère obligatoire sur le circuit professionnel pour les joueurs ayant le classement suffisant. Plus prestigieux et mieux dotés - financièrement et en points ATP - que les tournois des catégories ATP 500 et ATP 250, ils ne sont pas soumis à des changements potentiels chaque saison.

Les Masters 1000 ont changé plusieurs fois d'appellation depuis leur création en 1990. D'abord connus comme les ATP Championship Series, Single Week, ils deviennent les ATP Super 9 en 1993, puis les ATP Tennis Masters Series en 2000, pour enfin prendre leur nom actuel à partir de 2009. Leur équivalent féminin sont les tournois WTA 1000 (nommés "Tier I" lors de leur création en 1988).

Le record de titres en simple est détenu par le Serbe Novak Djokovic avec 38 consécrations, suivi de l'Espagnol Rafael Nadal et du Suisse Roger Federer avec respectivement 36 et 28 sacres. Le record de titres en double est détenu par les jumeaux américains Bob et Mike Bryan qui se sont imposés ensemble à 39 reprises, suivi par le Canadien Daniel Nestor et ses 18 trophées.

Le Master d'or est l'équivalent du "Grand Chelem en carrière", cela consiste à s'imposer au moins une fois dans chacun des neuf créneaux de la catégorie. Cette performance a été réalisé par un seul joueur en simple : Novak Djokovic et trois en double : Bob Bryan, Mike Bryan et Daniel Nestor. Les trois 1ers cités se sont d'ailleurs imposés au moins deux fois dans chaque créneau dans leur discipline respective.

Historique des changements

Évolution de l'appellation

Le nom de cette catégorie de tournois a changé plusieurs fois depuis sa création en 1990 :

  • ATP Championship Series, Single Week (1990 - 1992) ;
  • ATP Mercedes-Benz Super 9 (1993 - 1999) ;
  • ATP Tennis Masters Series (2000 - 2003) ;
  • ATP Masters Series (2004 - 2008) ;
  • ATP World Tour Masters 1000 (2009 - aujourd'hui).

On raccourcira toujours par « Masters 1000 » le nom de cette catégorie dans le reste de l'article.

Crédit image :
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Évolution des dénominations des catégories de tournois du circuit professionnel masculin.

Évolution de la catégorie

Depuis sa création en 1990 la catégorie a subi quelques changements, notamment les villes hôtes et la surface sur laquelle se déroule les créneaux (la moquette disparaissant progressivement du circuit). Chaque créneau se déroule sur une surface donnée en fonction de sa place dans le calendrier. Ci-après l'organisation de la saison en Masters 1000 dans l'ordre chronologique :

  • les deux 1ers tournois se jouent dur (ext.) de mars à avril,
  • les trois suivants se jouent sur terre battue (ext.) d'avril à mai,
  • les 6e et 7e tournois se jouent sur dur (ext.) en août,
  • le 8e tournoi se jouait à l'origine sur moquette (int.) puis sur dur (int.) et enfin dur (ext.) (voir paragraphe suivant) en octobre,
  • le 9e tournoi se jouait à l'origine sur moquette (int.) puis sur dur (int.) (voir paragraphe suivant) en novembre.


Les changements de ville hôte, de surface et d'environnement

En 1990 les neuf tournois originaux sont : Indian Wells, Miami, Monte-Carlo, Hambourg, Rome, Canada, Cincinnati, Stockholm et Paris.

Trois créneaux ont été sujets à des changements :

En bref, concernant les surfaces et environnements la catégorie compte :

  • de 1990 à 1997 : 4 tournois sur dur (ext.), 2 sur moquette (int.) et 3 sur terre battue (ext.),
  • de 1998 à 2006 : 4 tournois sur dur (ext.), 1 sur dur (int.), 1 sur moquette (int.) et 3 sur terre battue (ext.),
  • de 2007 à 2008 : 4 tournois sur dur (ext.), 2 sur dur (int.) et 3 sur terre battue (ext.),
  • depuis 2009 : 5 tournois sur dur (ext.), 1 sur dur (int.) et 3 sur terre battue (ext.).


Les autres changements notables dans les Masters 1000
  • 2000 : Rome est joué avant Hambourg.
  • 2007 : La finale de Miami est la dernière à s'être jouée en 3 sets gagnants. Depuis 2008, toutes les finales se déroulent désormais en 2 sets gagnants (comme tous les autres tours) afin de protéger les finalistes des risques de blessures.
  • 2009 : Monte-Carlo devient le seul des 9 tournois à ne pas être obligatoire.
  • 2011 : Madrid est joué avant Rome car en Italie les conditions de jeu sont plus proches de Roland Garros. Le tournoi reprend donc son créneau initial d'avant 2000 et 6 des 9 tournois sont des évènements communs ATP et WTA.
  • 2012 : Madrid innove en proposant une terre battue bleue. Devant le mécontentement de certains joueurs, notamment Rafael Nadal et Novak Djokovic, l'expérience n'est pas reconduite en 2013[1].

Format actuel

Crédit image :
licence CC BY-SA 2.5 🛈

Les tournois de la catégorie Masters 1000 sont obligatoires (hormis Monte-Carlo) : tout joueur ayant le classement et la possibilité d'y participer doit le faire sous peine de sanction financière.

Il existe cependant trois exceptions qui permettent à un joueur de faire l'impasse sur un tournoi obligatoire sans avoir à justifier une blessure :

  • avoir joué au moins 600 matchs sur le circuit,
  • avoir joué au moins 12 saisons sur le circuit ATP,
  • avoir plus de 31 ans[2].

Liste des tournois

Localisation des Masters 1000
Calendrier des Masters 1000
Créneau Période Création Tournoi Site, Ville Surface Depuis
no 1 mi-mars 1974[3] Indian Wells Indian Wells Tennis Garden, Indian Wells (CA) Dur (ext.) 1990
no 2 mars-avril 1985[4] Miami Hard Rock Stadium, Miami (FL) Dur (ext.) 1990
no 3 avril 1897[5] Monte-Carlo Monte-Carlo Country Club, Roquebrune-Cap-Martin Terre battue (ext.) 1990
no 4 début mai 1972[6] Madrid Caja Mágica, Madrid Terre battue (ext.) 2002
no 5 mi-mai 1930[7] Rome Foro Italico, Rome Terre battue (ext.) 1990
no 6 début août 1881[8] Canada Stade IGA, Montréal / Aviva Centre, Toronto* Dur (ext.) 1990
no 7 mi-août 1899[9] Cincinnati Lindner Family Tennis Center, Mason (OH) Dur (ext.) 1990
no 8 mi-octobre 1996[10] Shanghai Qi Zhong Stadium, Shanghai Dur (ext.) 2009
no 9 octobre-novembre 1986[11] Paris Accor Arena, Paris Dur (int.) 1990

* Le Masters du Canada est organisé les années paires à Toronto et impaires à Montréal.

Format des compétitions

En simple
  • Tous les matchs se jouent en 2 sets gagnants avec jeu décisif dans chaque manche.
  • Comme dans les autres tournois ATP, il y a des têtes de série.
  • Une des particularités des Masters 1000 est le fait que les joueurs les mieux classés sont exemptés de 1er tour. Ainsi, certaines des têtes de séries jouent un tour et donc un match de moins pour se rapprocher des places d'honneur. Le nombre de tours indiqué est bien sûr celui nécessaire pour remporter le titre.
    • À Indian Wells et Miami : les tableaux comportent 96 joueurs. Les 32 têtes de série exempts jouant maximum 6 tours (au lieu de 7).
    • À Monte-Carlo, Rome, Madrid, Canada, Cincinnati, Shanghai et Paris, les tableaux comportent 56 joueurs dont 16 têtes de série. Les 8 premières sont exemptées du premier tour, jouant maximum 5 tours (au lieu de 6).
En double
  • Tous les matchs se jouent en 2 sets gagnants avec un super tie-break (un jeu décisif de 10 points) en guise de manche décisive.
  • Il y a 8 têtes de série dans tous les tournois.
  • Comme en simple il y a des exempts :
    • À Indian Wells et Miami : les tableaux comportent 32 équipes et aucun exempts (toutes les équipes jouent maximum 5 tours).
    • À Monte-Carlo, Rome, Madrid, Canada, Cincinnati, Shanghai et Paris, les tableaux comportent 24 équipes dont 8 têtes de série exempts, jouant maximum 4 tours (au lieu de 5).

Dotations

Les dotations monétaires des Masters 1000 sont soumises à certains minima. Cependant, étant donné leur évolution toujours croissante, elles en sont aujourd'hui de loin supérieures.

Si une tête de série est éliminée dès son entrée en lice, elle remporte les points d'une défaite au 1er tour, même si elle en a été exemptée.

Crédit image :
Original téléversé par Ayrtonsennajr sur Wikipédia français.
licence CC-BY-SA-3.0 🛈
Un trophée en 2006
Points au classement ATP
Résultat Simple Double
Tableau principal
Vainqueur 1000 1000
Finale 600 600
1/2 finale 360 360
1/4 de finale 180 180
1/8 de finale 90 90
1/16 de finale 45
2e tour[a] 25
1er tour 10 0
Tableau de qualification*
Résultat Simple
Qualifié 16
2e tour de qualification 8
1er tour de qualification 0

* Lorsqu'un joueur issu des qualifications atteint le tableau principal, on somme les points gagnés dans les deux tableaux.

Palmarès

La liste des vainqueurs depuis 1990 dans chaque discipline. Entre parenthèses, le numéro du tournoi remporté par le joueur par rapport au nombre total de tournois remportés dans la discipline.

Jim Courier (Indian Wells 1991) et Rafael Nadal (Monte-Carlo 2008) sont les seuls joueurs à avoir remporté une édition en simple et en double[12].

En simple

Liste des vainqueurs en simple
Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris-Bercy
2022 Fritz Alcaraz (1/2) Tsitsipás (2/2) Alcaraz (2/2) Djokovic (38/38) Carreño Busta Ćorić Annulé Rune
2021[13] Norrie Hurkacz Tsitsipás (1/2) Zverev (4/5) Nadal (36/36) D. Medvedev (4/4) Zverev (5/5) Annulé Djokovic (37/38)
2020[14] Annulé Annulé Annulé Annulé Djokovic (36/38) Annulé Djokovic (35/38) Annulé D. Medvedev (3/4)
2019[15] Thiem Federer (28/28) Fognini Djokovic (33/38) Nadal (34/36) Nadal (35/36) D. Medvedev (1/4) D. Medvedev (2/4) Djokovic (34/38)
2018[16] del Potro Isner Nadal (31/36) Zverev (3/5) Nadal (32/36) Nadal (33/36) Djokovic (31/38) Djokovic (32/38) Khachanov
2017[17] Federer (25/28) Federer (26/28) Nadal (29/36) Nadal (30/36) Zverev (1/5) Zverev (2/5) Dimitrov Federer (27/28) Sock
2016[18] Djokovic (27/38) Djokovic (28/38) Nadal (28/36) Djokovic (29/38) Murray (12/14) Djokovic (30/38) Čilić Murray (13/14) Murray (14/14)
2015[19] Djokovic (21/38) Djokovic (22/38) Djokovic (23/38) Murray (10/14) Djokovic (24/37) Murray (11/14) Federer (24/28) Djokovic (25/38) Djokovic (26/38)
2014[20] Djokovic (17/38) Djokovic (18/38) Wawrinka Nadal (27/36) Djokovic (19/38) Tsonga (2/2) Federer (22/28) Federer (23/28) Djokovic (20/38)
2013[21] Nadal (22/36) Murray (9/14) Djokovic (14/38) Nadal (23/36) Nadal (24/36) Nadal (25/36) Nadal (26/36) Djokovic (15/38) Djokovic (16/38)
2012[22] Federer (19/28) Djokovic (11/38) Nadal (20/36) Federer (20/28) Nadal (21/36) Djokovic (12/38) Federer (21/28) Djokovic (13/38) Ferrer
2011[23] Djokovic (6/38) Djokovic (7/38) Nadal (19/36) Djokovic (8/38) Djokovic (9/37) Djokovic (10/38) Murray (7/14) Murray (8/14) Federer (18/28)
Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Madrid Canada Cincinnati Shanghai Paris-Bercy
2010[24] Ljubičić Roddick (5/5) Nadal (16/36) Nadal (17/36) Nadal (18/36) Murray (5/14) Federer (17/28) Murray (6/14) Söderling
2009[25] Nadal (13/36) Murray (3/14) Nadal (14/36) Nadal (15/36) Federer (15/28) Murray (4/14) Federer (16/28) Davydenko (3/3) Djokovic (5/38)
Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg Canada Cincinnati Madrid Paris-Bercy
2008[26] Djokovic (3/38) Davydenko (2/3) Nadal (10/36) Djokovic (4/38) Nadal (11/36) Nadal (12/36) Murray (1/14) Murray (2/14) Tsonga (1/2)
2007[27] Nadal (7/36) Djokovic (1/38) Nadal (8/36) Nadal (9/36) Federer (13/28) Djokovic (2/38) Federer (14/28) Nalbandian (1/2) Nalbandian (2/2)
2006[28] Federer (9/28) Federer (10/28) Nadal (5/36) Nadal (6/36) Robredo Federer (11/28) Roddick (4/5) Federer (12/28) Davydenko (1/3)
2005[29] Federer (5/28) Federer (6/28) Nadal (1/36) Nadal (2/36) Federer (7/28) Nadal (3/36) Federer (8/28) Nadal (4/36) Berdych
2004[30] Federer (2/28) Roddick (3/5) Coria (2/2) Moya (3/3) Federer (3/28) Federer (4/28) Agassi (17/17) Safin (4/5) Safin (5/5)
2003[31] Hewitt (2/2) Agassi (16/17) Ferrero (3/4) Mantilla Coria (1/2) Roddick (1/5) Roddick (2/5) Ferrero (4/4) Henman
2002[32] Hewitt (1/2) Agassi (13/17) Ferrero (2/4) Agassi (14/17) Federer (1/28) Cañas Moya (2/3) Agassi (15/17) Safin (3/5)
Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg Canada Cincinnati Stuttgart Paris-Bercy
2001[33] Agassi (11/17) Agassi (12/17) Kuerten (4/5) Ferrero (1/4) Portas Pavel Kuerten (5/5) Haas Grosjean
2000[34] Corretja (2/2) Sampras (11/11) Pioline Norman Kuerten (3/5) Safin (1/5) Enqvist (3/3) Ferreira (2/2) Safin (2/5)
Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Hambourg Rome Canada Cincinnati Stuttgart Paris-Bercy
1999[35] Philippoussis Krajicek (2/2) Kuerten (1/5) Ríos (5/5) Kuerten (2/5) Johansson Sampras (10/11) Enqvist (2/3) Agassi (10/17)
1998[36] Ríos (2/5) Ríos (3/5) Moyá (1/3) Costa Ríos (4/5) Rafter (1/2) Rafter (2/2) Krajicek (1/2) Rusedski
1997[37] Chang (7/7) Muster (8/8) Ríos (1/5) A. Medvedev (4/4) Corretja (1/2) Woodruff Sampras (8/11) Korda Sampras (9/11)
1996[38] Chang (6/7) Agassi (8/17) Muster (6/8) Carretero Muster (7/8) Ferreira (1/2) Agassi (9/17) Becker (5/5) Enqvist (1/3)
Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Hambourg Rome Canada Cincinnati Essen Paris-Bercy
1995[39] Sampras (6/11) Agassi (5/17) Muster (3/8) A. Medvedev (3/4) Muster (4/8) Agassi (6/17) Agassi (7/17) Muster (5/8) Sampras (7/11)
Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Hambourg Rome Canada Cincinnati Stockholm Paris-Bercy
1994[40] Sampras (3/11) Sampras (4/11) A. Medvedev (1/4) A. Medvedev (2/4) Sampras (5/11) Agassi (3/17) Chang (5/7) Becker (4/5) Agassi (4/17)
1993[41] Courier (4/5) Sampras (2/11) Bruguera (2/2) Stich (1/2) Courier (5/5) Pernfors Chang (4/7) Stich (2/2) Ivanišević (2/2)
1992[42] Chang (2/7) Chang (3/7) Muster (2/8) Edberg (4/4) Courier (3/5) Agassi (2/17) Sampras (1/11) Ivanišević (1/2) Becker (3/5)
1991[43] Courier (1/5) Courier (2/5) Bruguera (1/2) Nováček Sánchez Chesnokov (2/2) Forget (1/2) Becker (2/5) Forget (2/2)
1990[44] Edberg (1/4) Agassi (1/17) Chesnokov (1/2) Aguilera Muster (1/8) Chang (1/7) Edberg (2/4) Becker (1/5) Edberg (3/4)

En double

Liste des vainqueurs en double
Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris-Bercy
2022 Isner (4/5)
Sock (4/4)
Isner (5/5)
Hurkacz (2/2)
R. Ram (4/5)
Salisbury (2/3)
Koolhof (1/3)
Skupski (1/3)
Mektić (7/7)
Pavić (5/5)
Koolhof (2/3)
Skupski (2/3)
R. Ram (5/5)
Salisbury (3/3)
Annulé Koolhof (3/3)
Skupski (3/3)
2021 Peers (4/4)
Polášek (2/2)
Mektić (4/7)
Pavić (2/5)
Mektić (5/7)
Pavić (3/5)
Granollers (5/6)
Zeballos (4/5)
Mektić (6/7)
Pavić (4/5)
R. Ram (3/5)
Salisbury (1/3)
Granollers (6/6)
Zeballos (4/5)
Annulé Pütz
Venus
2020 Annulé Annulé Annulé Annulé Granollers (4/6)
Zeballos (3/5)
Annulé Carreño
de Minaur
Annulé Auger-Aliassime
Hurkacz (1/2)
2019 Mektić (2/7)
Zeballos (1/5)
B. Bryan (39/39)
M. Bryan (39/39)
Mektić (3/7)
Škugor
Rojer (3/3)
Tecău (3/3)
Cabal (2/2)
Farah (2/2)
Granollers (3/6)
Zeballos (2/5)
Dodig (5/5)
Polášek (1/2)
Pavić (1/5)
Soares (4/4)
Herbert (7/7)
Mahut (7/7)
2018 Isner (3/5)
Sock (3/4)
B. Bryan (37/39)
M. Bryan (37/39)
B. Bryan (38/39)
M. Bryan (38/39)
Mektić (1/7)
Peya (3/3)
Cabal (1/2)
Farah (1/2)
Kontinen (3/3)
Peers (3/4)
J. Murray
Soares (3/4)
Kubot (4/4)
Melo (9/9)
Granollers (2/6)
R. Ram (2/5)
2017 Klaasen (2/2)
R. Ram (1/5)
Kubot (1/4)
Melo (6/9)
Bopanna (4/4)
Cuevas (2/2)
Kubot (2/4)
Melo (7/9)
Herbert (4/7)
Mahut (4/7)
Herbert (5/7)
Mahut (5/7)
Herbert (6/7)
Mahut (6/7)
Kontinen (2/3)
Peers (2/4)
Kubot (3/4)
Melo (8/9)
2016 Herbert (1/7)
Mahut (1/7)
Herbert (2/7)
Mahut (2/7)
Herbert (3/7)
Mahut (3/7)
Rojer (2/3)
Tecău (2/3)
B. Bryan (36/39)
M. Bryan (36/39)
Dodig (3/5)
Melo (4/9)
Dodig (4/5)
Melo (5/9)
Isner (2/5)
Sock (2/4)
Kontinen (1/3)
Peers (1/4)
2015 Pospisil
Sock (1/4)
B. Bryan (33/39)
M. Bryan (33/39)
B. Bryan (34/39)
M. Bryan (34/39)
Bopanna (3/4)
Mergea
Cuevas (1/2)
Marrero
B. Bryan (35/39)
M. Bryan (35/39)
Nestor (28/28)
Roger-Vasselin
Klaasen (1/2)
Melo (2/9)
Dodig (2/5)
Melo (3/9)
2014 B. Bryan (27/39)
M. Bryan (27/39)
B. Bryan (28/39)
M. Bryan (28/39)
B. Bryan (29/39)
M. Bryan (29/39)
Nestor (26/28)
Zimonjić (14/15)
Nestor (27/28)
Zimonjić (15/15)
Peya (2/3)
Soares (2/4)
B. Bryan (30/39)
M. Bryan (30/39)
B. Bryan (31/39)
M. Bryan (31/39)
B. Bryan (32/39)
M. Bryan (32/39)
2013 B. Bryan (22/39)
M. Bryan (22/39)
Qureshi (2/2)
Rojer (1/3)
Benneteau (2/2)
Zimonjić (13/15)
B. Bryan (23/39)
M. Bryan (23/39)
B. Bryan (24/39)
M. Bryan (24/39)
Peya (1/3)
Soares (1/4)
B. Bryan (25/39)
M. Bryan (25/39)
Dodig (1/5)
Melo (1/9)
B. Bryan (26/39)
M. Bryan (26/39)
2012 M. López (2/3)
Nadal (3/3)
Paes (12/13)
Štěpánek (1/2)
B. Bryan (20/39)
M. Bryan (20/39)
Fyrstenberg (2/2)
Matkowski (2/2)
Granollers (1/6)
M. López (3/3)
B. Bryan (21/39)
M. Bryan (21/39)
Lindstedt
Tecău (1/3)
Paes (13/13)
Štěpánek (2/2)
Bhupathi (16/16)
Bopanna (2/4)
2011 Dolgopolov
Malisse
Bhupathi (14/16)
Paes (10/13)
B. Bryan (18/39)
M. Bryan (18/39)
B. Bryan (19/39)
M. Bryan (19/39)
Isner (1/5)
Querrey
Llodra (3/3)
Zimonjić (12/15)
Bhupathi (15/16)
Paes (11/13)
Mirnyi (16/16)
Nestor (25/28)
Bopanna (1/4)
Qureshi (1/2)
Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Madrid Canada Cincinnati Shanghai Paris-Bercy
2010 M. López (1/3)
Nadal (2/3)
Dlouhý
Paes (8/13)
Nestor (24/28)
Zimonjić (11/15)
B. Bryan (14/39)
M. Bryan (14/39)
B. Bryan (15/39)
M. Bryan (15/39)
B. Bryan (16/39)
M. Bryan (16/39)
B. Bryan (17/39)
M. Bryan (17/39)
Melzer
Paes (9/13)
Bhupathi (13/16)
Mirnyi (15/16)
2009 Fish
Roddick
Mirnyi (14/16)
A. Ram (3/3)
Nestor (19/28)
Zimonjić (6/15)
Nestor (20/28)
Zimonjić (7/15)
Nestor (21/28)
Zimonjić (8/15)
Bhupathi (12/16)
Knowles (17/17)
Nestor (22/28)
Zimonjić (9/15)
Benneteau (1/2)
Tsonga
Nestor (23/28)
Zimonjić (10/15)
Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg Canada Cincinnati Madrid Paris-Bercy
2008 Erlich (2/2)
A. Ram (2/3)
B. Bryan (11/39)
M. Bryan (11/39)
Nadal (1/3)
Robredo
B. Bryan (12/39)
M. Bryan (12/39)
Nestor (17/28)
Zimonjić (4/15)
Nestor (18/28)
Zimonjić (5/15)
B. Bryan (13/39)
M. Bryan (13/39)
Fyrstenberg (1/2)
Matkowski (1/2)
Björkman (15/15)
Ullyett (5/5)
2007 Damm (4/4)
Paes (7/13)
B. Bryan (6/39)
M. Bryan (6/39)
B. Bryan (7/39)
M. Bryan (7/39)
Santoro (3/3)
Zimonjić (3/15)
B. Bryan (8/39)
M. Bryan (8/39)
Bhupathi (11/16)
Vízner
Erlich (1/2)
A. Ram (1/3)
B. Bryan (9/39)
M. Bryan (9/39)
B. Bryan (10/39)
M. Bryan (10/39)
2006 Knowles (15/17)
Nestor (15/28)
Björkman (12/15)
Mirnyi (11/16)
Björkman (13/15)
Mirnyi (12/16)
Knowles (16/17)
Nestor (16/28)
Hanley (3/3)
Ullyett (4/5)
B. Bryan (4/39)
M. Bryan (4/39)
Björkman (14/15)
Mirnyi (13/16)
Bryan (5/39)
Bryan (5/39)
Clément (2/2)
Llodra (2/3)
2005 Knowles (13/17)
Nestor (13/28)
Björkman (9/15)
Mirnyi (8/16)
Paes (6/13)
Zimonjić (2/15)
Llodra (1/3)
Santoro (2/3)
Björkman (10/15)
Mirnyi (9/16)
W. Black (5/5)
Ullyett (3/5)
Björkman (11/15)
Mirnyi (10/16)
Knowles (14/17)
Nestor (14/28)
B. Bryan (3/39)
M. Bryan (3/39)
2004 Clément (1/2)
Grosjean
W. Black (3/5)
Ullyett (1/5)
Henman (2/2)
Zimonjić (1/15)
Bhupathi (9/16)
Mirnyi (7/16)
W. Black (4/5)
Ullyett (2/5)
Bhupathi (10/16)
Paes (5/13)
Knowles (11/17)
Nestor (11/28)
Knowles (12/17)
Nestor (12/28)
Björkman (8/15)
Woodbridge (18/18)
2003 W. Ferreira (6/6)
Kafelnikov (7/7)
Federer
Mirnyi (3/16)
Bhupathi (6/16)
Mirnyi (4/16)
Arthurs (2/3)
Hanley (1/3)
Knowles (10/17)
Nestor (10/28)
Bhupathi (7/16)
Mirnyi (5/16)
B. Bryan (2/39)
M. Bryan (2/39)
Bhupathi (8/16)
Mirnyi (6/16)
Arthurs (3/3)
Hanley (2/3)
2002 Knowles (7/17)
Nestor (7/28)
Knowles (8/17)
Nestor (8/28)
Björkman (7/15)
Woodbridge (17/18)
Damm (3/4)
Suk (2/2)
Bhupathi (5/16)
Gambill
B. Bryan (1/39)
M. Bryan (1/39)
Blake
Martin
Knowles (9/17)
Nestor (9/28)
Escudé
Santoro (1/3)
Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg Canada Cincinnati Stuttgart Paris-Bercy
2001 W. Ferreira (4/6)
Kafelnikov (5/7)
Novák (2/3)
Rikl (3/4)
Björkman (5/15)
Woodbridge (15/18)
W. Ferreira (5/6)
Kafelnikov (6/7)
Björkman (6/15)
Woodbridge (16/18)
Novák (3/3)
Rikl (4/4)
Bhupathi (4/16)
Paes (4/13)
Mirnyi (2/16)
Stolle (4/4)
E. Ferreira (4/4)
Leach (4/4)
2000 O'Brien (5/5)
Palmer
Woodbridge (12/18)
Woodforde (12/14)
W. Ferreira (3/6)
Kafelnikov (4/7)
Damm (2/4)
Hrbatý
Woodbridge (13/18)
Woodforde (13/14)
Lareau (4/4)
Nestor (6/28)
Woodbridge (14/18)
Woodforde (14/14)
Novák (1/3)
Rikl (2/4)
Kulti (2/2)
Mirnyi (1/16)
Indian Wells Miami Monte-Carlo Hambourg Rome Canada Cincinnati Stuttgart Paris-Bercy
1999 W. Black (1/5)
Stolle (2/4)
W. Black (2/5)
Stolle (3/4)
Delaitre
Henman (1/2)
Arthurs (1/3)
A. Kratzmann
E. Ferreira (3/4)
Leach (3/4)
Björkman (2/15)
Rafter (2/2)
B. Black (4/5)
Björkman (3/15)
B. Black (5/5)
Björkman (4/15)
Lareau (3/4)
O'Brien (4/5)
1998 Björkman (1/15)
Rafter (1/2)
E. Ferreira (2/4)
Leach (2/4)
Eltingh (8/8)
Haarhuis (10/10)
Johnson (2/2)
Montana (2/2)
Bhupathi (2/16)
Paes (2/13)
Damm (1/4)
Grabb
Knowles (6/17)
Nestor (5/28)
Lareau (2/4)
O'Brien (3/5)
Bhupathi (3/16)
Paes (3/13)
1997 Knowles (4/17)
Nestor (3/28)
Woodbridge (9/18)
Woodforde (9/14)
Johnson (1/2)
Montana (1/2)
Lobo
J. Sánchez (2/2)
Knowles (5/17)
Nestor (4/28)
Bhupathi (1/16)
Paes (1/13)
Woodbridge (10/18)
Woodforde (10/14)
Woodbridge (11/18)
Woodforde (11/14)
Eltingh (7/8)
Haarhuis (9/10)
1996 Woodbridge (7/18)
Woodforde (7/14)
Woodbridge (8/18)
Woodforde (8/14)
E. Ferreira (1/4)
Siemerink (2/2)
Knowles (2/17)
Nestor (1/28)
B. Black (3/5)
Connell (3/3)
Galbraith (5/5)
Haarhuis (7/10)
Knowles (3/17)
Nestor (2/28)
Lareau (1/4)
O'Brien (2/5)
Eltingh (6/8)
Haarhuis (8/10)
Indian Wells Miami Monte-Carlo Hambourg Rome Canada Cincinnati Essen Paris-Bercy
1995 Ho
Steven
Woodbridge (5/18)
Woodforde (5/14)
Eltingh (4/8)
Haarhuis (5/10)
W. Ferreira (2/6)
Kafelnikov (2/7)
Suk (1/2)
Vacek
Kafelnikov (3/7)
Olhovskiy
Woodbridge (6/18)
Woodforde (6/14)
Eltingh (5/8)
Haarhuis (6/10)
Connell (2/3)
Galbraith (4/5)
Indian Wells Miami Monte-Carlo Hambourg Rome Canada Cincinnati Stockholm Paris-Bercy
1994 Connell (1/3)
Galbraith (3/5)
Eltingh (2/8)
Haarhuis (3/10)
Kulti (1/2)
Larsson
Melville
Norval (2/2)
Kafelnikov (1/7)
Rikl (1/4)
B. Black (2/5)
Stark (2/2)
O'Brien (1/5)
Stolle (1/4)
Woodbridge (4/18)
Woodforde (4/14)
Eltingh (3/8)
Haarhuis (4/10)
1993 Forget (3/3)
Leconte
Krajicek
Siemerink (1/2)
Edberg
Korda (2/3)
Haarhuis (2/10)
Koevermans
Eltingh (1/8)
Haarhuis (1/10)
Courier (3/3)
Knowles (1/17)
Agassi
Korda (3/3)
Woodbridge (3/18)
Woodforde (3/14)
B. Black (1/5)
Stark (1/2)
1992 DeVries
Macpherson
Flach (2/2)
Witsken (2/2)
Becker (2/2)
Stich
Casal (3/3)
E. Sánchez (3/3)
Hlasek (2/2)
Rosset
Galbraith (2/5)
Visser
Woodforde (1/14)
Woodbridge (1/18)
Woodbridge (2/18)
Woodforde (2/14)
J. McEnroe
P. McEnroe
1991 Courier (2/3)
J. Sánchez (1/2)
W. Ferreira (1/6)
Norval (1/2)
L. Jensen
Warder
Casal (2/3)
E. Sánchez (2/3)
Camporese
Ivanišević
Galbraith (1/5)
Witsken (1/2)
Flach (1/2)
Seguso
Fitzgerald (1/2)
Järryd (1/2)
Fitzgerald (2/2)
Järryd (2/2)
1990 Becker (1/2)
Forget (1/3)
Leach (1/4)
Pugh
Korda (1/3)
Šmíd
Bruguera
Courier (1/3)
Casal (1/3)
E. Sánchez (1/3)
Annacone
Wheaton
Cahill
M. Kratzmann
Forget (2/3)
Hlasek (1/2)
Davis
Pate

Les vainqueurs et finalistes

Pour le reste de l'article on utilisera les abréviations suivantes :

Tournoi actuels :

  • Créneau no 1 ; Indian Wells sur dur (noté IW).
  • Créneau no 2 ; Miami sur dur (noté MI).
  • Créneau no 3 ; Monte-Carlo sur terre battue (noté MC).
  • Créneau no 4 ; Madrid sur terre battue (noté MAT).
  • Créneau no 5 ; Rome sur terre battue (noté RM).
  • Créneau no 6 ; Canada sur dur (noté CA).
  • Créneau no 7 ; Cincinnati sur dur (noté CI).
  • Créneau no 8 ; Shanghai sur dur (noté SH).
  • Créneau no 9 ; Paris-Bercy sur moquette (int.) et depuis 2007 sur dur (int.) (noté PB).

Tournois ayant disparu :

  • au créneau no 4:
    • Hambourg sur terre battue (de 1990 à 2008, noté HB).
  • au créneau no 8:
    • Stockholm sur moquette (int.) (de 1990 à 1994, noté SK)
    • Essen sur moquette (int.) (en 1995).
    • Stuttgart sur moquette (int.) (en 1996 et 1997) puis sur dur (int.) (de 1998 à 2001) (noté ST).
    • Madrid sur dur (int.) (de 2002 à 2008) (noté MAD).

En simple

77 joueurs (de 25 nationalités différentes) ont remporté un titre en simple ; 37 d'entre eux ont remporté plus d'un titre.

Les joueurs les plus titrés

Concernant les anciens Masters 1000 du créneau no 8: SE regroupe les performances à Stockholm et à Essen.

Joueurs ayant remporté au moins 5 titres en simple
# Joueur IW MI MC HB MAT RM CA CI SE ST MAD SH PB Total Durée (période)
1er N. Djokovic 5 6 2 3 6 4 2 4 6 38 16 ans (2007-2022)
2e R. Nadal 3 11 1 4 10 5 1 1 36 17 ans (2005-2021)
3e R. Federer 5 4 4 2 2 7 1 2 1 28 18 ans (2002-2019)
4e A. Agassi 1 6 1 3 3 1 2 17 15 ans (1990-2004)
5e A. Murray 2 1 1 3 2 1 3 1 14 9 ans (2008-2016)
6e P. Sampras 2 3 1 3 2 11 9 ans (1992-2000)
7e T. Muster 1 3 3 1 8 8 ans (1990-1997)
8e M. Chang 3 1 1 2 7 8 ans (1990-1997)
9e G. Kuerten 2 1 1 1 5 3 ans (1999-2001)
M. Ríos 1 1 1 1 1 3 ans (1997-1999)
J. Courier 2 1 2 3 ans (1991-1993)
B. Becker 3 1 1 7 ans (1990-1996)
M. Safin 1 1 3 5 ans (2000-2004)
A. Roddick 2 1 2 8 ans (2003-2010)
A. Zverev 2 1 1 1 5 ans (2017-2021)
4 joueurs ont remporté 4 titres
Daniil Medvedev (CI) et (SH) en 2019, (PB) en 2020 et (CA) en 2021
Juan Carlos Ferrero (RM) en 2001, (MC) en 2002, (MC) et (MAD) en 2003
Andreï Medvedev (MC) et (HB) en 1994, (HB) en 1995 et (HB) en 1997
Stefan Edberg (IW), (CI) et (PB) en 1990, (HB) en 1992
3 joueurs ont remporté 3 titres
Nikolay Davydenko (PB) en 2006, (MI) en 2008 et (SH) en 2009
Carlos Moyà (MC) en 1998, (CI) en 2002 et (RM) en 2004
Thomas Enqvist (PB) en 1996, (ST) en 1999 et (CI) en 2000
15 joueurs ont remporté 2 titres
Carlos Alcaraz (MI) et (MAD) en 2022
Stéfanos Tsitsipás (MC) en 2021 et 2022
Jo-Wilfried Tsonga (PB) en 2008 et (CA) en 2014
David Nalbandian (MAD) et (PB) en 2007
Guillermo Coria (HB) en 2003 et (MC) en 2004
Lleyton Hewitt (IW) en 2002 et 2003
Àlex Corretja (RM) en 1997 et (IW) en 2000
Wayne Ferreira (CA) en 1996 et (ST) en 2000
Richard Krajicek (ST) en 1998 et (MI) en 1999
Patrick Rafter (CA) et (CI) en 1998
Michael Stich (HB) et (SK) en 1993
Goran Ivanišević (SK) en 1992 et (PB) en 1993
Sergi Bruguera (MC) en 1991 et 1993
Guy Forget (CI) et (PB) en 1991
Andrei Chesnokov (MC) en 1990 et (CA) en 1991
40 joueurs ont remporté un titre
Holger Rune (PB) en 2022
Borna Ćorić (CI) en 2022
Pablo Carreño Busta (CA) en 2022
Taylor Fritz (IW) en 2022
Cameron Norrie (IW) en 2021
Hubert Hurkacz (MI) en 2021
Fabio Fognini (MC) en 2019
Dominic Thiem (IW) en 2019
Karen Khachanov (PB) en 2018
Juan Martín del Potro (IW) en 2018
John Isner (MI) en 2018
Jack Sock (PB) en 2017
Grigor Dimitrov (CI) en 2017
Marin Čilić (CI) en 2016
Stanislas Wawrinka (MC) en 2014
David Ferrer (PB) en 2012
Robin Söderling (PB) en 2010
Ivan Ljubičić (IW) en 2010
Tommy Robredo (HB) en 2006
Tomáš Berdych (PB) en 2005
Tim Henman (PB) en 2003
Félix Mantilla (RM) en 2003
Guillermo Cañas (CA) en 2002
Sébastien Grosjean (PB) en 2001
Tommy Haas (ST) en 2001
Albert Portas (HB) en 2001
Andrei Pavel (CA) en 2001
Magnus Norman (RM) en 2000
Cédric Pioline (MC) en 2000
Thomas Johansson (CA) en 1999
Mark Philippoussis (IW) en 1999
Greg Rusedski (PB) en 1998
Albert Costa (HB) en 1998
Chris Woodruff (CA) en 1997
Petr Korda (ST) en 1997
Roberto Carretero (HB) en 1996
Mikael Pernfors (CA) en 1993
Karel Nováček (HB) en 1991
Emilio Sánchez (RM) en 1991
Juan Aguilera (HB) en 1990
Les finalistes

15 joueurs ont échoué à plusieurs reprises en finale, sans jamais remporter un titre. Entre parenthèses, le nombre de finales perdues :

Ievgueni Kafelnikov (5)
Mardy Fish (4)
Kei Nishikori (4)
Milos Raonic (4)
Richard Gasquet (3)
Gaël Monfils (3)
James Blake (2)
Fernando González (2)
Dominik Hrbatý (2)
Ivan Lendl (2)
Alberto Mancini (2)
Andrey Rublev (2)
Gilles Simon (2)
Radek Štěpánek (2)
MaliVai Washington (2)

39 autres joueurs ont perdu la seule finale qu'ils ont jouée :

Alejandro Davidovich Fokina en 2022
Casper Ruud en 2022
Nikoloz Basilashvili en 2021
Reilly Opelka en 2021
Matteo Berrettini en 2021
Jannik Sinner en 2021
Diego Schwartzman en 2020
Denis Shapovalov en 2019
David Goffin en 2019
Dušan Lajović en 2019
Filip Krajinović en 2017
Nick Kyrgios en 2017
Albert Ramos-Viñolas en 2017
Roberto Bautista-Agut en 2016
Jerzy Janowicz en 2012
Fernando Verdasco en 2010
Nicolas Kiefer en 2008
Rainer Schüttler en 2004
Nicolás Massú en 2003
Agustín Calleri en 2003
Jiří Novák en 2002
Max Mirnyi en 2001
Hicham Arazi en 2001
Jan-Michael Gambill en 2001
Harel Levy en 2000
Mariano Zabaleta en 1999
Jonas Björkman en 1997
Bohdan Ulihrach en 1997
Todd Woodbridge en 1996
Paul Haarhuis en 1996
Marc Rosset en 1994
Jason Stoltenberg en 1994
Todd Martin en 1993
Carlos Costa en 1992
Aaron Krickstein en 1992
Magnus Gustafsson en 1991
David Wheaton en 1991
Brad Gilbert en 1990
Jay Berger en 1990

En double

154 joueurs (de 34 nationalités différentes) ont remporté un titre en double ; 88 d'entre eux ont remporté plus d'un titre.

Les joueurs les plus titrés

Concernant les anciens Masters 1000 du créneau no 8: SE regroupe les performances à Stockholm et à Essen.

Joueurs ayant remporté au moins 7 titres en double
# Joueur IW MI MC HB MAT RM CA CI SE ST MAD SH PB Total Durée (période)
1ers B. Bryan
M. Bryan
2 6 6 1 3 4 5 5 2 1 4 39 18 ans (2002-2019)
3e D. Nestor 4 1 2 3 2 4 2 5 3 1 1 28 20 ans (1996-2015)
4e T. Woodbridge 1 4 2 2 4 3 1 1 18 13 ans (1992-2004)
5e M. Knowles 4 1 2 2 2 3 3 17 17 ans (1993-2009)
6es M. Mirnyi 4 2 1 1 1 2 1 1 1 2 16 12 ans (2000-2011)
M. Bhupathi 1 1 1 2 5 2 1 3 16 ans (1997-2012)
8es J. Björkman 1 2 3 2 1 3 1 2 15 11 ans (1998-2008)
N. Zimonjić 5 1 2 3 2 1 1 11 ans (2004-2014)
M. Woodforde 1 4 1 4 3 1 9 ans (1992-2000)
11e L. Paes 1 3 1 1 2 2 2 1 13 16 ans (1997-2012)
12e P. Haarhuis 1 2 1 1 1 1 3 10 6 ans (1993-1998)
13e M. Melo 1 1 1 1 3 2 9 6 ans (2013-2018)
14e J. Eltingh 1 2 1 1 3 8 6 ans (1993-1998)
15es I. Kafelnikov 2 1 1 2 1 7 10 ans (1994-2003)
P.-H. Herbert
N. Mahut
1 1 1 1 1 1 1 4 ans (2016-2019)
N. Mektić 1 1 2 1 2 5 ans (2018-2022)
2 joueurs ont remporté 6 titres
Marcel Granollers (RM) en 2012, (PB) en 2018, (CA) en 2019, (RM) en 2020, (MAT) et (CI) en 2021
Wayne Ferreira (MI) en 1991, (HB) en 1995, (MC) en 2000, (IW) et (RM) en 2001 et (IW) en 2003
10 joueurs ont remporté 5 titres
Rajeev Ram (IW) en 2017, (PB) en 2018, (CA) en 2021, (MC) et (CI) en 2022
John Isner (RM) en 2011, (SH) en 2016, (IW) en 2018, (IW) et (MI) en 2022
Horacio Zeballos (IW) et (CA) en 2019, (RM) en 2020, (MAT) et (CI) en 2021
Ivan Dodig (SH) en 2013, (PB) en 2015, (CA) et (CI) en 2016 et (CI) en 2019
Mate Pavić (SH) en 2019, (MI), (MC) et (RM) en 2021 et (RM) en 2022
Kevin Ullyett (MI) et (HB) en 2004, (CA) en 2005, (HB) en 2006 et (PB) en 2008
Wayne Black (IW) et (MI) en 1999, (MI) et (HB) en 2004 et (CA) en 2005
Alex O'Brien (CI) en 1994, (ST) en 1996 et 1998, (PB) en 1999 et (IW) en 2000
Byron Black (PB) en 1993, (CA) en 1994, (RM) en 1996, (CI) et (ST) en 1999
Patrick Galbraith (CA) en 1991 et 1992, (IW) en 1994, (PB) en 1995 et (CA) end 1996
11 joueurs ont remporté 4 titres
Jack Sock (IW) en 2015, (SH) en 2016 et (IW) en 2018 et 2022
John Peers (PB) en 2016, (SH) en 2017, (CA) en 2018 et (IW) en 2021
Bruno Soares (CA) en 2013 et 2014, (CI) en 2018 et (SH) en 2019
Łukasz Kubot (MI), (MAT) et (PB) en 2017 et (SH) en 2018
Rohan Bopanna (PB) en 2011 et 2012, (MAT) en 2015 et (MC) en 2017
Martin Damm (CA) en 1998, (RM) en 2000 et 2002 et (IW) en 2007
Rick Leach (MI) en 1990 et 1998, (RM) et (PB) en 2001
Ellis Ferreira (MC) en 1996, (MI) en 1998, (RM) en 1999 et (PB) en 2001
Sandon Stolle (CI) en 1994, (IW) et (MI) en 1999 et (ST) en 2001
David Rikl (RM) en 1994, (ST) en 2000, (MI) et (CA) en 2001
Sébastien Lareau (ST) en 1996 et 1998, (PB) en 1999 et (CA) en 2000
21 joueurs ont remporté 3 titres
Neal Skupski (MA), (CA) et (PB) en 2022
Wesley Koolhof (MA), (CA) et (PB) en 2022
Joe Salisbury (CA) en 2021, (MC) et (CI) en 2022
Jean-Julien Rojer (MI) en 2013, (MAT) en 2016 et 2019
Horia Tecău (CI) en 2012, (MAT) en 2016 et 2019
Henri Kontinen (PB) en 2016, (SH) en 2017 et (CA) en 2018
Alexander Peya (CA) en 2013 et 2014, (MAT) en 2018
Marc López (IW) en 2010 et 2012, (RM) en 2012
Rafael Nadal (MC) en 2008 et (IW) en 2010 et 2012
Michaël Llodra (RM) en 2005, (PB) en 2006 et (CA) en 2011
Andy Ram (CI) en 2007, (IW en 2008 et (MI) en 2009
Fabrice Santoro (PB) en 2002, (RM) en 2005 et 2007
Paul Hanley (RM) et (PB) en 2003 et (HB) en 2006
Wayne Arthurs (HB) en 1999, (RM) et (PB) en 2003
Jiří Novák (ST) en 2000, (MI) et (CA) en 2001
Grant Connell (IW) en 1994, (PB) en 1995 et (RM) en 1996
Petr Korda (MC) en 1990 et 1993, (CI) en 1993
Jim Courier (HB) en 1990, (IW) en 1991 et (CA) en 1993
Guy Forget (IW) et (ST) en 1990, (IW) en 1993
Emilio Sánchez (RM) en 1990, (HB) en 1991 et 1992
Sergio Casal (RM) en 1990, (HB) en 1991 et 1992
29 joueurs ont remporté 2 titres
Hubert Hurkacz (PB) en 2020 et (MI) en 2022
Filip Polášek (CI) en 2019 et (IW) en 2021
Juan Sebastián Cabal (RM) en 2018 et 2019
Robert Farah (RM) en 2018 et 2019
Pablo Cuevas (RM) en 2015 et (MC) en 2017
Raven Klaasen (SH) en 2015 et (IW) en 2017
Julien Benneteau (SH) en 2009 et (MC) en 2013
Aisam-Ul-Haq Qureshi (PB) en 2011 et (MI) en 2013
Radek Štěpánek (MI) et (SH) en 2012
Mariusz Fyrstenberg (MAD) en 2008 et (MAT) 2012
Marcin Matkowski (MAD) en 2008 et (MAT) 2012
Jonathan Erlich (CI) en 2007 et (IW) en 2008
Arnaud Clément (IW) en 2004 et (PB) en 2006
Tim Henman (MC) en 1999 et 2004
Cyril Suk (RM) en 1995 et 2002
Nicklas Kulti (MC) en 1994 et (PB) en 2000
Patrick Rafter (IW) en 1998 et (CA) en 1999
Donald Johnson (MC) en 1997 et (HB) en 1998
Francisco Montana (MC) en 1997 et (HB) en 1998
Javier Sánchez (IW) en 1991 et (HB) en 1997
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Jan Siemerink (MI) en 1993 et (MC) en 1996
Jonathan Stark (PB) en 1993 et (CA) en 1994
Piet Norval (MI) en 1991 et (HB) en 1994
Ken Flach (CI) en 1991 et (MI) en 1992
Todd Witsken (CA) en 1991 et (MI) en 1992
Jakob Hlasek (ST) en 1990 et (RM) en 1992
Boris Becker (IW) en 1990 et (MC) en 1992
John Fitzgerald (ST) et (PB) en 1991
Anders Järryd (ST) et (PB) en 1991
65 joueurs ont remporté 1 titre
Tim Pütz (PB) en 2021
Michael Venus (PB) en 2021
Félix Auger-Aliassime (PB) en 2020
Pablo Carreño Busta (CI) en 2020
Alex de Minaur (CI) en 2020
Franko Škugor (MC) en 2019
Édouard Roger-Vasselin (CI) en 2015
David Marrero (RM) en 2015
Florin Mergea (MAT) en 2015
Vasek Pospisil (IW) en 2015
Robert Lindstedt (CI) en 2012
Sam Querrey (RM) en 2011
Alexandr Dolgopolov (IW) en 2011
Xavier Malisse (IW) en 2011
Jürgen Melzer (SH) en 2010
Lukáš Dlouhý (MI) en 2010
Jo-Wilfried Tsonga (SH) en 2009
Mardy Fish (IW) en 2009
Andy Roddick (IW) en 2009
Tommy Robredo (MC) en 2008
Pavel Vízner (CA) en 2007
Sébastien Grosjean (IW) en 2004
Roger Federer (MI) en 2003
Nicolas Escudé (PB) en 2002
James Blake (CI) en 2002
Todd Martin (CI) en 2002
Jan-Michael Gambill (HB) en 2002
Dominik Hrbatý (RM) en 2000
Jared Palmer (IW) en 2000
Andrew Kratzmann (HB) en 1999
Olivier Delaitre (MC) en 1999
Jim Grabb (CA) en 1998
Luis Lobo (HB) en 1997
Andreï Olhovskiy (CA) en 1995
Daniel Vacek (RM) en 1995
Tommy Ho (IW) en 1995
Brett Steven (IW) en 1995
Scott Melville (HB) en 1994
Magnus Larsson (MC) en 1994
Andre Agassi (CI) en 1993
Mark Koevermans (HB) en 1993
Stefan Edberg (MC) en 1993
Richard Krajicek (MI) en 1993
Henri Leconte (IW) en 1993
John McEnroe (PB) en 1992
Patrick McEnroe (PB) en 1992
Danie Visser (CA) en 1992
Marc Rosset (RM) en 1992
Michael Stich (MC) en 1992
Steve DeVries (IW) en 1992
David Macpherson (IW) en 1992
Robert Seguso (CI) en 1991
Omar Camporese (RM) en 1991
Goran Ivanišević (RM) en 1991
Luke Jensen (MC) en 1991
Laurie Warder (MC) en 1991
Scott Davis (PB) en 1990
David Pate (PB) en 1990
Darren Cahill (CI) en 1990
Mark Kratzmann (CI) en 1990
Paul Annacone (CA) en 1990
David Wheaton (CA) en 1990
Sergi Bruguera (HB) en 1990
Tomáš Šmíd (MC) en 1990
Jim Pugh (MI) en 1990

Records

Mis à jour après le Masters de Paris-Bercy 2022.

En simple

Novak Djokovic est le seul s'être imposé au moins deux fois dans chaque créneau, réalisant ainsi un double « Master d'or en carrière ». Aucun autre joueur n'a réalisé une telle performance, même une fois.

En carrière
Titres[45]
1er Novak Djokovic 38
2e Rafael Nadal 36
3e Roger Federer 28
4e Andre Agassi 17
5e Andy Murray 14
6e Pete Sampras 11
7e Thomas Muster 8
8e Michael Chang 7
9e Boris Becker 5
Gustavo Kuerten
Andy Roddick
Marat Safin
Marcelo Ríos
Jim Courier
Alexander Zverev
Finales[46]
1er Novak Djokovic 56
2e Rafael Nadal 53
3e Roger Federer 50
4e Andre Agassi 22
5e Andy Murray 21
6e Pete Sampras 19
7e Boris Becker 11
8e Thomas Muster 10
Gustavo Kuerten
Alexander Zverev
Matchs remportés[45]
1er Rafael Nadal 406
2e Novak Djokovic 385
3e Roger Federer 381
4e Andy Murray 223
5e Andre Agassi 209
6e Tomáš Berdych 191
7e Pete Sampras 190
8e David Ferrer 189
9e Andy Roddick 157
Stanislas Wawrinka
Pourcentage de victoires (V - D)[45]
1er Rafael Nadal 82,2 % 406 - 88
2e Novak Djokovic 82,1 % 385 - 84
3e Roger Federer 77,9 % 381 - 108
4e Andre Agassi 74,1 % 209 - 73
5e Pete Sampras 73,1 % 190 - 70
6e Stefan Edberg 72,0 % 108 - 42
7e Andy Murray 71,0 % 223 - 92
8e Guillermo Coria 69,7 % 72 - 31
9e Boris Becker 69,3 % 97 - 43
10e Andy Roddick 69,2 % 157 - 70
Sur une saison
Titres[47]
1er Novak Djokovic 6 2015
2e Novak Djokovic 5 2011
Rafael Nadal 2013
4e Roger Federer 4 2005
2006
Novak Djokovic 2014
2016
Rafael Nadal 2005
Finales[48]
1er Novak Djokovic 8 2015
2e Roger Federer 6 2006
Novak Djokovic 2011
2012
Rafael Nadal 2013
Victoires
1er Novak Djokovic 39 2015
2e Rafael Nadal 35 2013
3e Roger Federer 34 2006
Rafael Nadal 2009
Novak Djokovic 2012

En double

Les jumeaux Bob et Mike Bryan sont les seuls s'être imposé au moins deux fois dans chaque créneau, réalisant ainsi un double "Master d'or en carrière". Daniel Nestor est le 3e joueur à avoir réussi le "Master d'or en carrière".

En carrière
Titres
1ers Bob Bryan
Mike Bryan
39
3e Daniel Nestor 28
4e Todd Woodbridge 18
5e Mark Knowles 17
6es Max Mirnyi 16
Mahesh Bhupathi
8es Jonas Björkman 15
Nenad Zimonjić
10e Mark Woodforde 14
Finales
1ers Bob Bryan
Mike Bryan
59
3e Daniel Nestor 47
4e Mahesh Bhupathi 30
5es Mark Knowles 29
Max Mirnyi
7e Nenad Zimonjić 28
8e Todd Woodbridge 26
9e Jonas Björkman 25
10e Paul Haarhuis 21
Matchs remportés
1er Mike Bryan 341
2e Bob Bryan 338
3e Daniel Nestor 329
4e Max Mirnyi 238
5e Mark Knowles 234
6e Jonas Björkman 209
7es Mahesh Bhupathi 190
Nenad Zimonjić
9e Todd Woodbridge 169
10e Leander Paes 165
Pourcentage de victoires (V - D)
1er Bob Bryan 73,2 % 338 - 124
2e Mike Bryan 72,7 % 341 - 128
3e Todd Woodbridge 71,3 % 169 - 68
4e Paul Haarhuis 69,7 % 124 - 54
5e Jonas Björkman 68,5 % 209 - 96
6e Daniel Nestor 65,0 % 329 - 177
7e Max Mirnyi 63,0 % 238 - 140
8e Mark Knowles 62,7 % 234 - 139
9e Mahesh Bhupathi 62,5 % 190 - 114
10e Nenad Zimonjić 59,7 % 190 - 128
Sur une saison
Titres
1ers Bob Bryan
Mike Bryan
6 2014
2es Bob Bryan
Mike Bryan
5 2007
2013
Daniel Nestor
Nenad Zimonjić
2009
4es Max Mirnyi 4 2003
Bob Bryan
Mike Bryan
2010
Finales
1ers Bob Bryan
Mike Bryan
7 2007
2014
2es Bob Bryan
Mike Bryan
6 2013
Victoires
1ers Bob Bryan
Mike Bryan
30 2014
2es Bob Bryan
Mike Bryan
29 2007
3es Mark Knowles
Daniel Nestor
26 2002
Bob Bryan
Mike Bryan
2013

Notes et références

Notes
  1. Uniquement à Indian Wells et Miami
Références
  1. « Le tournoi de Madrid repasse à la terre battue rouge », sur www.eurosport.fr,
  2. « Pourquoi Novak Djokovic n'ira pas à Madrid », sur tdg.ch,
  3. (en) BNP Paribas Open - Indian Wells sur le site officiel de l'ATP
  4. (en) Miami Open sur le site officiel de l'ATP
  5. (en) Rolex Monte-Carlo Masters sur le site officiel de l'ATP
  6. (en) Mutua Madrid Open sur le site officiel de l'ATP
  7. (en) Internazionali BNL d'Italia sur le site officiel de l'ATP
  8. (en) Rogers Cup/Coupe Rogers sur le site officiel de l'ATP
  9. (en) Western & Southern Open - Cincinnati sur le site officiel de l'ATP
  10. (en) Rolex Shanghai Masters sur le site officiel de l'ATP
  11. (en) Rolex Paris Masters sur le site officiel de l'ATP
  12. « Federer à nouveau battu par Nadal », sur rts.ch,
  13. (en) « 2021 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  14. (en) « 2020 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  15. (en) « 2019 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  16. (en) « 2018 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  17. (en) « 2017 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  18. (en) « 2016 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  19. (en) « 2015 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  20. (en) « 2014 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  21. (en) « 2013 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  22. (en) « 2012 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  23. (en) « 2011 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  24. (en) « 2010 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  25. (en) « 2009 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  26. (en) « 2008 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  27. (en) « 2007 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  28. (en) « 2006 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  29. (en) « 2005 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  30. (en) « 2004 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  31. (en) « 2003 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  32. (en) « 2002 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  33. (en) « 2001 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  34. (en) « 2000 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  35. (en) « 1999 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  36. (en) « 1998 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  37. (en) « 1997 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  38. (en) « 1996 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  39. (en) « 1995 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  40. (en) « 1994 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  41. (en) « 1993 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  42. (en) « 1992 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  43. (en) « 1991 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  44. (en) « 1990 Masters 1000 winners », sur le site officiel de l'ATP
  45. a b et c (en) « Win/Loss Index Masters 1000 (career) », sur le site officiel de l'ATP
  46. (en) « Most Masters Finals », sur UltimateTennisStatistics
  47. (en) « Most Masters Titles in Single Season », sur UltimateTennisStatistics
  48. (en) « Most Masters Finals in Single Season », sur UltimateTennisStatistics

Voir aussi

Articles connexes

Autres catégories de tournoi du circuit masculin

Liens externes


Site officiel des tournois

Navigation