21e étape du Tour de France 1994

Tour de France 1994
21e étape
Résultats de l’étape
1er Eddy Seigneur h 43 min 34 s
(37,02 km/h)
2e Frankie Andreu + s
3e Bo Hamburger + s
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jaune Miguel Indurain 103 h 38 min 38 s
2e Piotr Ugrumov + min 39 s
3e Marco Pantani + min 19 s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vert Djamolidine Abdoujaparov 322 pts
Jersey polkadot.svg M. à pois Richard Virenque 392 pts
Jersey white.svg M. blanc Marco Pantani 103 h 45 min 57 s
Jersey yellow number.svg D. jaune Festina-Lotus 311 h 28 min 53 s
Chronologie

La 21e étape du Tour de France 1994 a lieu le entre le parc d'attractions d'Euro Disney (ville nouvelle de Marne-la-Vallée) et l'avenue des Champs-Élysées à Paris sur une distance de 175 km. Elle est remportée par Eddy Seigneur.

Parcours

C'est la première fois que le Tour de France fait étape à Euro Disney, inauguré deux ans plus tôt[1]. Le parcours traverse, comme de coutume, la région parisienne, passant au sud de la capitale en traversant les départements de la Seine-et-Marne et de l'Essonne jusqu'aux Yvelines, avant de s'orienter vers Paris en passant par les Hauts-de-Seine. Durant l'étape, trois côtes répertoriées en 4e catégorie doivent être escaladées par les coureurs, et deux sprints intermédiaires sont disputés à Tournan-en-Brie et en haut des Champs-Élysées. Le circuit final, dans la capitale, est à parcourir à huit reprises par les coureurs[2].

La course

Comme il en a l'habitude sur la dernière étape du Tour, le peloton roule à faible allure durant toute la première partie de l'étape, et s'arrête même sous un pont, durant la traversée de l'Essonne, pour s'abriter d'un violent orage. Le peloton entre groupé dans Paris, et il faut attendre le second tour du circuit final pour voir une échappée se dessiner. Cinq coureurs attaquent : Frankie Andreu, Bo Hamburger, Artūras Kasputis, Jörg Müller et Eddy Seigneur. Le peloton leur accorde une avance maximale de 55 secondes, mais ne parvient pas suffisamment à s'organiser pour parvenir à combler cet écart. Pour la première fois depuis 1987[Note 1], la victoire de cette dernière étape n'est pas attribuée à l'issue d'un sprint massif[3].

Frankie Andreu attaque à la sortie du tunnel de l'avenue du Général-Lemonnier, à deux kilomètres de l'arrivée. Il distance ses compagnons d'échappée, parmi lesquels Eddy Seigneur tente une contre-attaque dans la rue de Rivoli, sous la flamme rouge. Seigneur revient peu à peu sur Andreu, puis le passe dans la ligne droite finale, pour s'adjuger l'unique victoire d'étape de sa carrière sur le Tour de France. Il est le premier français à s'imposer sur les Champs-Élysées depuis Bernard Hinault en 1982[3],[4],[5]. Miguel Indurain, lui, remporte son quatrième Tour de France.

Classement de l'étape

Classement de la 21e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Eddy Seigneur Drapeau de la France France GAN en h 43 min 34 s
2e Frankie Andreu Drapeau des États-Unis États-Unis Motorola + s
3e Bo Hamburger Drapeau du Danemark Danemark TVM-Bison Kit + s
4e Jörg Müller Drapeau de la Suisse Suisse Mapei-CLAS + s
5e Artūras Kasputis Drapeau de la Lituanie Lituanie Chazal-MBK + 25 s
6e Djamolidine Abdoujaparov Drapeau de l'Ouzbékistan Ouzbékistan Polti-Vaporetto + 25 s
7e Viatcheslav Ekimov Drapeau de la Russie Russie Wordperfect-Colnago-Decca + 27 s
8e Silvio Martinello Drapeau de l'Italie Italie Mercatone Uno-Medeghini + 29 s
9e Ángel Edo Drapeau de l'Espagne Espagne Kelme-Avianca-Gios + 29 s
10e Olaf Ludwig Drapeau de l'Allemagne Allemagne Telekom-Merckx + 29 s

Classement général

Classement général après la 21e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Miguel Indurain Jersey yellow.svg Drapeau de l'Espagne Espagne Banesto en 103 h 38 min 38 s
2e Piotr Ugrumov Drapeau de la Lettonie Lettonie Gewiss-Ballan + min 39 s
3e Marco Pantani Drapeau de l'Italie Italie Carrera-Tassoni + min 19 s
4e Luc Leblanc Drapeau de la France France Festina-Lotus + 10 min 3 s
5e Richard Virenque Drapeau de la France France Festina-Lotus + 10 min 10 s
6e Roberto Conti Drapeau de l'Italie Italie Lampre-Panaria + 12 min 29 s
7e Alberto Elli Drapeau de l'Italie Italie GB-MG Boys Maglificio + 20 min 17 s
8e Alex Zülle Drapeau de la Suisse Suisse ONCE + 20 min 35 s
9e Udo Bölts Drapeau de l'Allemagne Allemagne Telekom-Merckx + 25 min 19 s
10e Vladimir Poulnikov Drapeau de l'Ukraine Ukraine Carrera-Tassoni + 25 min 28 s

Classements annexes

Classement par points

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Djamolidine Abdoujaparov Jersey green.svg Drapeau de l'Ouzbékistan Ouzbékistan Polti-Vaporetto 322 points
2e Silvio Martinello Drapeau de l'Italie Italie Mercatone Uno-Medeghini 273 pts
3e Ján Svorada Drapeau de la Slovaquie Slovaquie Lampre-Panaria 230 pts

Classement du meilleur grimpeur

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Richard Virenque Jersey polkadot.svg Drapeau de la France France Festina-Lotus 392 points
2e Marco Pantani Drapeau de l'Italie Italie Carrera-Tassoni 243 pts
3e Piotr Ugrumov Drapeau de la Lettonie Lettonie Gewiss-Ballan 219 pts

Classement du meilleur jeune

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Marco Pantani Drapeau de l'Italie Italie Carrera-Tassoni en 103 h 45 min 57 s
2e Richard Virenque Drapeau de la France France Festina-Lotus + min 51 s
3e Bo Hamburger Drapeau du Danemark Danemark TVM-Bison Kit + 36 min 25 s

Classement par équipes

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re Festina-Lotus Jersey yellow number.svg Drapeau de la France France en 311 h 28 min 53 s
2e Gewiss-Ballan Drapeau de l'Italie Italie + 42 min 57 s
3e Mapei-CLAS Drapeau de l'Espagne Espagne + 44 min 38 s

Notes et références

Notes

  1. À l'exception de l'édition 1989, où la dernière étape était disputée contre-la-montre.

Références

  1. « Disneyland-Paris dans le Tour de France », sur ledicodutour.com (consulté le )
  2. « 81ème Tour de France 1994 - 19ème étape », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le )
  3. a et b « Etape 21 : Disneyland - Paris », sur lagrandeboucle.com (consulté le )
  4. V.M., « « Les Champs-Elysées m'appartenaient » », sur leparisien.fr, (consulté le )
  5. « Cyclisme : Eddy Seigneur, un français dans l’histoire », sur republicain-lorrain.fr, (consulté le )

Lien externe