2021 au Vatican

Chronologies
Années :
2018 2019 2020  2021  2022 2023 2024
Décennies :
1990 2000 2010  2020  2030 2040 2050
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Millénaires :
IIe millénaire  IIIe millénaire  IVe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Astronomie Automobile • Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie • Élections Fantasy Football Informatique Jeu • Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie • Radio • Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie • Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 2021 du calendrier grégorien au Vatican.

Administration

Chronologie

Janvier 2021

  • Le , le tribunal du Vatican condamne Angelo Caloia , président de l'IOR de 1989 à 2009, ainsi que Gabriele Liuzzo, l'ancien avocat de la banque à huit et onze mois de prison, pour détournement de fonds aggravés[1].

Février 2021

  • Le , un décret du pape François affirme l'indépendance de la justice vaticane, mais aussi la possibilité accordée aux « promoteurs de justice » (équivalent des procureurs) de lancer et mener une enquête de manière indépendante[2].
  • Le 17 du même mois, un rapport montre que la pandémie de 2020 a mis les finances de l'État en grande difficultés. Les dons des catholiques ont baissé d'un quart, et les recettes touristiques de 85 %. Le déficit est de 90 millions d'euros environ. Toutefois, la situation financière n'est pas jugée critique[3].

Mars 2021

  • Du 5 au 8 mars, le pape François effectue la première visite pontificale de l'Histoire en Irak. Ce voyage, prévu de longue date en 2020, avait dû être reporté en raison de la pandémie de Covid-19 ; d'ailleurs, cinq jours avant l'arrivée du pape au Moyen-Orient, Mitja Leskovar , nonce en Irak, est testé positif au virus. Par ailleurs, François est le deuxième pape à manifester explicitement cette intention d'aller à la rencontre des Irakiens ; Jean-Paul II avait déjà émis un tel vœu dans les années 1990, mais s'était opposé au refus catégorique de Saddam Hussein[4].

Avril 2021

Mai 2021

  • Le , le pape dénonce la « bureaucratie excessive » des quatre organes de presse du Vatican — L'Osservatore Romano, Radio Vatican, News.va et Vatican Media —, dont il a entrepris la réforme depuis 2014. Le différend entre François et les organes de presse officiels du Saint-Siège révèle les visions et les procédés peu conciliables des deux[5].

Juin 2021

  • Le , la constitution apostolique Pascite gregem Dei est publiée, modifiant le livre VI du code de droit canonique de 1983. Ces modifications durcissent les sanctions concernant les abus sexuels commis par des clercs[6].
  • Répondant à la démission du cardinal allemand Reinhard Marx, provoquée par l'échec de l'Église catholique allemande face au scandale des abus sexuels, une semaine plus tôt, le pape François refuse cette démission dans une lettre rendue publique[7].

Juillet 2021

Août 2021

Septembre 2021

Octobre 2021

Novembre 2021

Décembre 2021

Notes et références

Notes

Références

  1. Loup Besmond de Senneville, « L’ancien président de la banque du Vatican condamné à 8 ans de prison », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne).
  2. Loup Besmond de Senneville, « Le pape affirme “l’indépendance” de la justice vaticane », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne).
  3. Catherine Marciano, « Après un an de pandémie, le Vatican est dans le rouge », La Presse,‎ (ISSN 0317-9249, lire en ligne).
  4. Laurence Desjoyaux et Marie-Lucile Kubacki, « Le pape en Irak : un voyage pour l’Histoire », La Vie,‎ (ISSN 0151-2323, lire en ligne).
  5. Loup Besmond de Senneville, « Vatican : la communication du pape François sous haute tension », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne).
  6. AFP, « Le Vatican inscrit explicitement la pédocriminalité dans le droit de l'Église », Le Figaro,‎ (ISSN 1241-1248, lire en ligne).
  7. Catherine Marciano, « Le pape François refuse la démission de l’archevêque de Munich », La Presse,‎ (ISSN 0317-9249, lire en ligne).