1943 en Lorraine

Chronologies
Années :
1940 1941 1942  1943  1944 1945 1946
Décennies :
1910 1920 1930  1940  1950 1960 1970
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy • Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique • Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio • Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie • Sport Télévision Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain



Cette page concerne les événements qui se sont produits durant l'année 1943 en Lorraine.

Éléments de contexte

  • En 1943, l'Armée secrète de Lorraine est constituée, avec à sa tête Émile Pierret Gérard. Un camp d'internement est actif à Nancy : Dulag 194 Nancy.

Événements

  • Création à Nancy de la société Baumaux.
  •  : arrestation des passeurs du réseau de Rehtal[1]
  • 1er octobre : pour faire face à l’insoumission, ou aux désertions des Mosellans, une ordonnance consacre la responsabilité collective du « clan », en cas de défaillance d'un appelé.
  • Octobre : le fort de Queuleu devient un camp d'internement.
  • 18 octobre : création sur la base aérienne de Metz de la Schlachtgeschwader 103, escadron d'attaque au sol.
  • 5 novembre : La 1. Fallschirm-Armee ( au ( à Nancy à partir du XI. Fliegerkorps pour consolider les différents Division de Fallschirmjäger et de Divisions de campagne (Luftwaffen-Feld-Division). Elle devait défendre un front de 100 kilomètres aux Pays-Bas, entre Anvers et Maastricht, avec une force d'un peu plus de 3000 hommes.

Naissances

Philippe Bilger
  • 17 juillet à Metz : Hugo Jung (décédé le à Mörfelden-Walldorf) , journaliste allemand. Responsable de communication, il fut président de la Deutsche Public Relations Gesellschaft de 1988 à 1994. Il est l'auteur et l'éditeur scientifique de nombreuses publications dans ce domaine[4].

Décès

Les Clayes sous Bois - Monument Jean Moulin
  • 8 janvier à Metz : Roger Forêt, né le à Vaxy, avocat et homme politique allemand. Il est maire de Metz de 1911 à 1918.
  • 8 juillet près de Metz : Jean Moulin, né le à Béziers, haut fonctionnaire (préfet d'Eure-et-Loir) et résistant français. Il meurt dans le train qui le transporte en Allemagne peu avant le passage de la frontière. Son décès est enregistré en gare de Metz[8].

Voir aussi

Notes et références

  1. Emile Erb :Le réseau d’évasion du Rehtal. Récit ronéoté, 1978.
  2. Joseph Derhan, ouvrier à Hagondange avait formé dès 1942 un « groupe gaulliste ».
  3. deutsche-biographie.de.
  4. Notice d'autorité sur Katalog der Deutschen Nationalbibliothek.
  5. Annuaire de la magistrature, DSJ.
  6. Notice d'autorité sur bnf.fr/
  7. Cercle K2, « Cercle K2 », sur Cercle K2 (consulté le 8 octobre 2016)
  8. « Hommage à Jean Moulin le 10 juillet 2014 en gare de Metz », sur moselle.gouv.fr (consulté le 12 septembre 2015).